Les ordinateurs ne sont bons au jeu de go que depuis peu

Proposé par
le
dans

Contrairement aux programmes d'échecs qui ont commencé à rivaliser avec les meilleurs professionnels dès 1990, les programmes du jeu de go n'arrivent toujours pas à battre des joueurs professionnels ! Le problème du jeu de go est notamment que les combinaisons de jeu possibles sont bien plus nombreuses que pour les autres jeux.


Tous les commentaires (125)

Surtout qu'au jeu de go, le goban( l'échiquier si tu veux) est immense, et il en existe plusieurs sortes.
De plus le go est très difficile, et pour devenir pro, il faut passer des examens très hardcore en plus.
Cela fait 1 an que je joue au go en ligne, et pourtant je n'ai que 40 kyfus.
Le kyfus ( vérifier orthographe, pas trop sur ) est une unité de mesure pour savoir ton niveau, il en existe 50. 50 étant le plus faible . Une fois arrivé à 1, on devient pro . Est le seul moyen de savoir ton niveau est de faire des exercices.

a écrit : "Einstein mauvais en maths" ?! Ça me surprend quand même ! T'es sûr de toi ? Mauvais par rapport à son niveau en physique, il reste à un niveau bien plus que satisfaisant en maths. :)

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Ben justement ... je me serai attendu au contraire.
Il me semblait que plus les possibilités de combinaison sont nombreuses, plus il est difficile pour un humain de rivaliser avec un ordinateur.
L'explication ne tiendrait elle pas plutôt au fait que le jeu de go est beaucoup moins populaire que les éc
hecs et a par conséquent moins suscité d'engouement chez les informaticiens ? Afficher tout
Un ordinateur "calcule" tous ses coups : si il a 3 coups possibles, il fera les trois "dans sa tête" et optera pour le meilleur (qu'on aura prédéfini). Il mettra peu de temps à "calculer" ses 3 possibilités. Maintenant, à partir de plusieurs milliards de milliards de possibilités, la partie risque d'être longue..

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est complètement faux, ta source dit seulement qu'Einstein préférait la physique à l'université, tout en précisant bien que dès 15 ans il maitrisait le calcul de différentiels et d'intégrales.

Par ailleurs encore aujourd'hui mathématiciens et physiciens ce n'est pas le même
métier mais tout physicien a des bases extrêmement solides en mathématiques et par "mathématique élémentaire" Einstein n'entendait pas du tout "juste l'addition et la soustraction" mais bien des mathématiques d'un niveau bac +9.

Par ailleurs, comme tout physicien, Einstein avait besoin d'aide pour formaliser sa théorie du point de vue des mathématiques, Grossman par exemple est un des mathématiciens l'ayant aidé.

J'ai eu l'occasion d'avoir entre les mains des brouillons originaux d'Einstein (dans le cadre d'une exposition à Centrale Paris) et une nouvelle fois je peux te dire que c'était tout sauf des mathématiques simples.
Afficher tout
Grassman, non?* Et sinon, de toute façon, les mathématiques sont omniprésentes en physique... Pour avoir effleuré du doigt la physique quantique en prépa, je peux assurer qu'il devait avoir un niveau très bon en mathématiques pour faire ce qu'il a fait.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : D'après la deuxième source, il y a au jeu de go 129 960 possibilités de déplacement juste après le premier tour, contre 400 seulement aux échecs. On comprend tout de suite mieux pourquoi les ordinateurs ont du mal à battre les joueurs humains ^^ C'est certain, 130000 possibilités, un humain peut déduire la meilleure en quelques secondes, alors qu'un ordinateur... ;-)

a écrit : Dans l'article il n'est pas dit qu'il est mauvais en maths, juste qu'il préférait la physique. Donc de là à dire qu'il était mauvais, c'est un peu... tiré par les cheveux ! Ça dépend bien sûr ce qu'est pour toi "mauvais"...
Mais pourquoi ne pas faire une anecdote sur l
e sujet ?
(Sinon je connais bien la différence entre maths et physique: je sors d'un bac S (mention TB !) et l'an prochain je fais une prépa scientifique...)
Afficher tout
Et c'est justement pendant ces années que tu vas découvrir les vrais maths et la vraie physique! Bonne chance

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Les ordinateurs sont tout à fait capable est très facilement... Mais aucun programmeur ne veut faire un programme (performant) pour un jeu aussi mal connu... C est valable pour tous les jeux... Seul le jeu d échec en vaut la peine car ce jeu est joué partout et c est un jeu commun et connu. Certainement pas si l'ordinateur devait calculer les 10 prochains coups à venir même avec le plus gros supercalculateur au monde ça prendrait un temps fou, en revanche la possibilité est de faire un algo qui va elager les solutions pour en étudier que la partie la plus intéressante. Mais cela doit être très compliqué au vu de la complexité du jeu. De nombreux chercheurs, ne sont pas omnibulés par l'argent, mais pas le développement de leur passion.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Donc l'informatique actuelle comporte des limites et ça me rassure un peu quelque part.
Dans la deuxième source, il est fait mention des mathématiciens qui y jouaient en parlant d'Einstein sauf qu' il était très mauvais en maths mais bon physicien.
Il devait quand même toucher sa bille pour sortir des équations comme ça. Peut importe le domaine scientifique pratiqué, les maths sont un outil essentiel.

C'est quoi le jeu de go ? ^^
(Je pose la question pour ceux qui se la posent aussi ! ;) )

a écrit : "Einstein mauvais en maths" ?! Ça me surprend quand même ! T'es sûr de toi ? Il était pas mauvais comparativement à toi ou moi mais par rapport au génie qu'il était, les maths n'était pas son point fort, il a même dû reprendre des cours il me semble.

a écrit : L'intelligence artificielle ne peut pas évoluer soit même. Alors que le cerveau humain peut.

Conclusion : l'homme meilleur que la techno.
Bien sûr que l'homme est meilleur que la technologie. Mais la machine peut évoluer, regarde un peu du côté machine learning, ce que moi je fais au quotidien :)

Posté le

android

(0)

Répondre

"Les règles du go sont si élégantes, organiques et rigoureusement logiques que s'il existe quelque part dans l'univers une forme de vie intelligente, elle doit certainement y jouer"


Je suis tombé amoureux de ce jeu ... et pour ceux qui s'y intéresse, vous pouvez y jouer sur internet via "KGS go" , la communauté française est pas mal !

De plus, ceux qui sont fan de manga et ceux qui sont intéressés par le jeu de go, je vous conseille "Hikaru no go" , manga dédié à ce jeu .. manga juste énorme !

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Je suis assez sûre de moi car ça ne l'intéressait pas trop.

Une source :

omnilogie.fr/O/Einstein_et_les_math%C3%A9matiques
Selon ta source, il était bon en maths mais il n'aimait pas forcément ça. Donc t'es loin du compte en disant qu'il était mauvais en maths :) Le mec avant 15 ans faisant des calculs différentiels et d'intégrale mais il était mauvais...? Peut être aussi qu'il se trouvait moins bon en maths parce que ça l'intéressait moins et que son génie en maths ne rivalisait pas avec son génie en physique. Et puis de toute façon les maths sont un outil scientifique qu'il utilisait en physique.
Bon j'avais pas vu tous les autres commentaires du même style qui ont été pondus avant les miens, pardon. En tout cas Einstein était loin des mathématiques élémentaires que tu crois, pour lui les "bases élémentaires" devaient être du niveau bac+8 en maths.

a écrit : L'intelligence artificielle ne peut pas évoluer soit même. Alors que le cerveau humain peut.

Conclusion : l'homme meilleur que la techno.
Je suis d'accord mais toute théorie ne peut être confirmé mais plutot provisoirement non refuté.
C'est pour ça que je pense qu'on a aucune idée de quoi sera capable l'IA de demain. Par ailleurs même si l'Homme a accomplis beaucoup de chose je doute qu'il ai autant evoluer tout seul, en si peu de temps, mais ça c'est un autre débat.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : ne sous estimez pas les echecs pour autant ! en moyenne un partie d'échec a 10^120 possibilités.... j'ai joué plusieurs milliers de parties à ce jeu et je ne me souviens de 2 les mêmes ! Il y a en fait 10^250 parties d echec possible et 10^700 en ce qui concerne le jeu de go soit tout de meme 450 zero de plus.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pour jouer de temps en temps au go, je confirme que c'est beaucoup plus complexe que le jeu d'échecs (auquel je jouais avant): il suffit de voir une partie de go, où certains coups peuvent se méditer pendant une heure voire plus, et les parties professionnelles d'échec qui ressemblent à une course de vitesse et à un étalage d'automatismes (je sais que je force le trait mais c'est l'impression que ça me laisse).
Pour ceux qui veulent découvrir l'esprit du jeu de go, je conseille le roman de Yasunari Kawabata, Le maître ou le tournoi de go, ainsi que le manga/anime Hikaru no go :)
Afficher tout
Hikaru no go est excellent, vraiment.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ne peut pas pour l'instant. Mais l'homme y travail d'arrache pied.
N'oublions pas que l'an dernier a été franchis un grand pas dans ce domaine. Le premier cerveau artificiel capable de fonctionner avec des "neurones" foncièrement similaire aux notre d'un point de vue fonct
ionnel. Il reste limité par sa taille, mais on sait tous a quel point l'évolution des technologies peut résoudre ce problème dans un court laps de temps. Afficher tout
Le plus gros problème actuellement ne vient pas de la taille des réseaux de neurones qu'on simule sur supercalculateur.
Mais plutôt des algorithmes utilisés pour leur faire assimiler des choses.
Le réseau de neurone en lui même n'est qu'un support.

Posté le

android

(1)

Répondre

Réponse à plusieurs commentaires :

Il y a aussi beaucoup d'automatismes au jeu de go ; beaucoup de figures, d'enchaînements qui portent des noms spécifiques.

Dans le jeu de go, pour gagner, il faut maîtriser 2 aspects: le territoire et la capture de pierres adverses. Les 2 étant quand même liés. Alors qu'aux échec, il "suffit de capturer" le roi.

Je pense que les algorithmes informatiques pour les échecs sont basés sur un poids attribué à chaque type de pièces. Le roi a le plus grand poid, ensuite la reine etc jusqu'aux pions. Le poids ne varie je pense pas ou pas trop dans une partie.
Au go, chaque pion a un poids de 1 au début (même si certains endroits comme les coins du plateau peuvent dès le départ être considérés comme donnant + de poids aux pierres), et il acquiert un poids plus important en fonction de l'évolution du jeu (poids qui peut aussi diminuer). C'est cet aspect qui je pense est difficile à schématiser dans un algo ou un système d'intelligence artificielle.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pour l'instant. À terme on arrivera sans doute à créer une intelligence artificielle capable d'évoluer toute seule. Et ça serait carrément flippant à mon avis :/

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : L'intelligence artificielle ne peut pas évoluer soit même. Alors que le cerveau humain peut.

Conclusion : l'homme meilleur que la techno.
Euh si, c'est justement le principe d'une (vraie) intelligence artificielle.

Posté le

android

(0)

Répondre