Les ordinateurs ne sont bons au jeu de go que depuis peu

Proposé par
le
dans

Contrairement aux programmes d'échecs qui ont commencé à rivaliser avec les meilleurs professionnels dès 1990, les programmes du jeu de go n'arrivent toujours pas à battre des joueurs professionnels ! Le problème du jeu de go est notamment que les combinaisons de jeu possibles sont bien plus nombreuses que pour les autres jeux.


Commentaires préférés (3)

Je me coucherai doublement moins bête: je ne connaissais même pas le jeu de go !

D'après la deuxième source, il y a au jeu de go 129 960 possibilités de déplacement juste après le premier tour, contre 400 seulement aux échecs. On comprend tout de suite mieux pourquoi les ordinateurs ont du mal à battre les joueurs humains ^^

Posté le

android

(169)

Répondre


Tous les commentaires (125)

Je me coucherai doublement moins bête: je ne connaissais même pas le jeu de go !

Le go est une source de challenge pour les développeurs qui n'atari pas

L'intelligence artificielle ne peut pas évoluer soit même. Alors que le cerveau humain peut.

Conclusion : l'homme meilleur que la techno.

Il existe même des championnats d'Europe de go ;)

Posté le

android

(6)

Répondre

Donc l'informatique actuelle comporte des limites et ça me rassure un peu quelque part.
Dans la deuxième source, il est fait mention des mathématiciens qui y jouaient en parlant d'Einstein sauf qu' il était très mauvais en maths mais bon physicien.

D'après la deuxième source, il y a au jeu de go 129 960 possibilités de déplacement juste après le premier tour, contre 400 seulement aux échecs. On comprend tout de suite mieux pourquoi les ordinateurs ont du mal à battre les joueurs humains ^^

Posté le

android

(169)

Répondre

Juste apres le premier tour, il y a 400 déplacements possibles aux échecs contre 129 960 au go. De quoi faire chauffer les circuits électroniques.

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : Donc l'informatique actuelle comporte des limites et ça me rassure un peu quelque part.
Dans la deuxième source, il est fait mention des mathématiciens qui y jouaient en parlant d'Einstein sauf qu' il était très mauvais en maths mais bon physicien.
"Einstein mauvais en maths" ?! Ça me surprend quand même ! T'es sûr de toi ?

Posté le

android

(24)

Répondre

a écrit : L'intelligence artificielle ne peut pas évoluer soit même. Alors que le cerveau humain peut.

Conclusion : l'homme meilleur que la techno.
Enfin, quand l'homme évolue par lui même, il oublie des choses

La machine elle n'oublie rien et surtout ne cesse de s'améliorer.

A mon avis, ce n est qu'une question de temps pour que l'ordinateur rivalise avec les champions de ce jeu

Posté le

android

(18)

Répondre

a écrit : L'intelligence artificielle ne peut pas évoluer soit même. Alors que le cerveau humain peut.

Conclusion : l'homme meilleur que la techno.
Pour l'instant. À terme on arrivera sans doute à créer une intelligence artificielle capable d'évoluer toute seule.

Ça veut dire que pour que Skynet s'éveille (ou X.A.N.A. ou GLaDOS selon votre préférence) il faut qu'elle nous batte au jeu de go. Vu que je ne sais pas jouer = on est tous foutus !

Posté le

windowsphone

(7)

Répondre

a écrit : "Einstein mauvais en maths" ?! Ça me surprend quand même ! T'es sûr de toi ? La physique et les maths sont deux matières bien différentes, il était aussi meilleur avec son violon.

J'ai mis une source plus bas.

a écrit : La physique et les maths sont deux matières bien différentes, il était aussi meilleur avec son violon.

J'ai mis une source plus bas.
L'application des calculs de physique (et notamment ceux d'Einstein) requiert quand même d'être très bon en maths.
Source: j'ai eu la chance de déguster ça pendant quelques années

Posté le

android

(24)

Répondre

Pour jouer de temps en temps au go, je confirme que c'est beaucoup plus complexe que le jeu d'échecs (auquel je jouais avant): il suffit de voir une partie de go, où certains coups peuvent se méditer pendant une heure voire plus, et les parties professionnelles d'échec qui ressemblent à une course de vitesse et à un étalage d'automatismes (je sais que je force le trait mais c'est l'impression que ça me laisse).
Pour ceux qui veulent découvrir l'esprit du jeu de go, je conseille le roman de Yasunari Kawabata, Le maître ou le tournoi de go, ainsi que le manga/anime Hikaru no go :)

a écrit : L'intelligence artificielle ne peut pas évoluer soit même. Alors que le cerveau humain peut.

Conclusion : l'homme meilleur que la techno.
Pour l'instant..

a écrit : L'application des calculs de physique (et notamment ceux d'Einstein) requiert quand même d'être très bon en maths.
Source: j'ai eu la chance de déguster ça pendant quelques années
Étant élève en classe préparatoire Einstein est effectivement connu pour ne pas être un génie des mathématiques. Il était dans un premier temps aidé de sa femme.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Je suis assez sûre de moi car ça ne l'intéressait pas trop.

Une source :

omnilogie.fr/O/Einstein_et_les_math%C3%A9matiques
As tu lu la source correctement ?
Elle explique qu'einstein était plus intéressé par la physique que par les maths mais qu'il était quand même premier.
Il avait sûrement un niveau bien supérieur à la quasi totalité des gens qui vont lire nos commentaires :)

Posté le

android

(27)

Répondre

a écrit : As tu lu la source correctement ?
Elle explique qu'einstein était plus intéressé par la physique que par les maths mais qu'il était quand même premier.
Il avait sûrement un niveau bien supérieur à la quasi totalité des gens qui vont lire nos commentaires :)
Bien sur que j'ai lu mais lui-même dit que les physiciens n'ont besoin que des mathématiques élémentaires.
De plus, être (encore) premier dépend aussi du niveau des autres élèves.