La première femme ayant le permis n'a pas mis longtemps à avoir une contravention pour excès de vitesse

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

D'après la première source, elle a été condamnée à payer 5 francs d'amende pour un excès de vitesse à près de 15 km/h au lieu des 12 km/h maximum autorisés dans Paris. Sûrement une vitesse très élevée pour l'époque ! ^^

Posté le

android

(256)

Répondre

Le gouvernement français a annoncé pour les conducteurs novices l’abaissement prochain du taux légal d’alcoolémie à 0,2 g/l dans le sang (soit 0,1 mg/l d’alcool dans l’air expiré). Mais pourquoi pas simplement un taux 0, plus simple et plus en phase avec les campagnes de prévention actuelles prônant le conducteur sans alcool ?

Dans les faits, un taux 0 rencontrerait des limites pratiques, liées aux incertitudes de mesure pour de faibles taux d’alcool, mais aussi au fait que l’alcool n’est pas uniquement présent dans les boissons alcoolisées.

Comme l’alcool est le résultat d’un phénomène naturel (la fermentation alcoolique),  on en trouve des traces non négligeables dans certains aliments (des fruits biens mûrs, du lait fermenté, des pâtisseries, certaines sauces…), et l’organisme du conducteur peut éventuellement en produire lors de la digestion.

Fixer un seuil minimal technique de détection reste donc indispensable pour permettre les contrôles routiers de l’alcoolémie et éviter les contestations. Je vous conseil vivement de regarder la deuxième sources qui est pleines d'anecdote intéressante comme celle si.

Posté le

android

(219)

Répondre


Tous les commentaires (61)

Imaginez à l'époque quand elle vient de se faire arrêter: " bonjour madame vous avez fait un excès de vitesse: 30 km h"

Il me semble qu il etait marque dans une anecdote que 20% à 30% des accidents etaient causés par des femmes ;)

Posté le

windowsphone

(6)

Répondre

D'après la première source, elle a été condamnée à payer 5 francs d'amende pour un excès de vitesse à près de 15 km/h au lieu des 12 km/h maximum autorisés dans Paris. Sûrement une vitesse très élevée pour l'époque ! ^^

Posté le

android

(256)

Répondre

Lui ont-ils fait souffler dans l'éthylotest en même temps qu'on lui dressait procès-verbal pour excès de vitesse car c'était l'arrière-petite-fille de la veuve Cliquot, quand-même !

Il y avait des détecteurs de vitesse portables au 19e siècle ??

Posté le

android

(17)

Répondre

Un excès de vitesse à cette époque ? J'imagine que les freins n'ont pas suffit à ralentir le véhicule dans une descente...

Posté le

android

(6)

Répondre

Elle avait quand même 50 ans au moment de l'obtention !!

Le gouvernement français a annoncé pour les conducteurs novices l’abaissement prochain du taux légal d’alcoolémie à 0,2 g/l dans le sang (soit 0,1 mg/l d’alcool dans l’air expiré). Mais pourquoi pas simplement un taux 0, plus simple et plus en phase avec les campagnes de prévention actuelles prônant le conducteur sans alcool ?

Dans les faits, un taux 0 rencontrerait des limites pratiques, liées aux incertitudes de mesure pour de faibles taux d’alcool, mais aussi au fait que l’alcool n’est pas uniquement présent dans les boissons alcoolisées.

Comme l’alcool est le résultat d’un phénomène naturel (la fermentation alcoolique),  on en trouve des traces non négligeables dans certains aliments (des fruits biens mûrs, du lait fermenté, des pâtisseries, certaines sauces…), et l’organisme du conducteur peut éventuellement en produire lors de la digestion.

Fixer un seuil minimal technique de détection reste donc indispensable pour permettre les contrôles routiers de l’alcoolémie et éviter les contestations. Je vous conseil vivement de regarder la deuxième sources qui est pleines d'anecdote intéressante comme celle si.

Posté le

android

(219)

Répondre

a écrit : D'après la première source, elle a été condamnée à payer 5 francs d'amende pour un excès de vitesse à près de 15 km/h au lieu des 12 km/h maximum autorisés dans Paris. Sûrement une vitesse très élevée pour l'époque ! ^^ Je me demande quand même comment ils pouvaient savoir précisément à quelle vitesse elle roulait: les radars (comme on connaît) n'existant pas encore...
À moins de calculer le temps parcouru pour une distance donnée, mais ça me surprendrai...

Posté le

android

(26)

Répondre

Et le première homme à avoir eu son permis ?

Posté le

windowsphone

(5)

Répondre

a écrit : Je me demande quand même comment ils pouvaient savoir précisément à quelle vitesse elle roulait: les radars (comme on connaît) n'existant pas encore...
À moins de calculer le temps parcouru pour une distance donnée, mais ça me surprendrai...
Oui, c'est vrai qu'il n'y a pas d'informations à propos de la façon dont ils détectent l'excès de vitesse. Peut-être avaient-ils un repère (2 lampadaires séparés d'une certaine distance par exemple), et en fonction du temps nécessaire pour couvrir cette distance il déduisait la vitesse du véhicule. Après c'est sûr que ça devait pas être très précis, donc 12 ou 15 km/h, ils auraient pu la laisser partir ^^

Posté le

android

(10)

Répondre

Elle s'est fait choper au bois de boulogne avec son fils. Bravo ;-)

a écrit : Je me demande quand même comment ils pouvaient savoir précisément à quelle vitesse elle roulait: les radars (comme on connaît) n'existant pas encore...
À moins de calculer le temps parcouru pour une distance donnée, mais ça me surprendrai...
Meme de nos jours un policier/ gendarme peut vous mettre une amende pour vitesse excessive sans avoir un instrument de mesure. Source ma contravention .

Posté le

android

(29)

Répondre

a écrit : Il me semble qu il etait marque dans une anecdote que 20% à 30% des accidents etaient causés par des femmes ;) Donc 70 à 80% par des hommes alors...

Posté le

android

(67)

Répondre

a écrit : Oui, c'est vrai qu'il n'y a pas d'informations à propos de la façon dont ils détectent l'excès de vitesse. Peut-être avaient-ils un repère (2 lampadaires séparés d'une certaine distance par exemple), et en fonction du temps nécessaire pour couvrir cette distance il déduisait la vitesse du véhicule. Après c'est sûr que ça devait pas être très précis, donc 12 ou 15 km/h, ils auraient pu la laisser partir ^^ Afficher tout La vitesse était contrôlée par les agents grâce à un appareil photo. En reglant l'obturateur d'une certaine façon pour une obtenir 2 images d'un objet en mouvement et en faisant un petit calcul ensuite.
Plus d'infos ici : dansletempsjadis.canalblog.com/archives/2008/04/07/8669577.html

En complément, pour ceux qui se pose la question du contôle de la vitesse à l'époque :
La vitesse était contrôlée par les agents grâce à un appareil photo. En reglant l'obturateur d'une certaine façon pour une obtenir 2 images d'un objet en mouvement et en faisant un petit calcul ensuite.
Plus d'infos ici : dansletempsjadis.canalblog.com/archives/2008/04/07/8669577.html

a écrit : D'après la première source, elle a été condamnée à payer 5 francs d'amende pour un excès de vitesse à près de 15 km/h au lieu des 12 km/h maximum autorisés dans Paris. Sûrement une vitesse très élevée pour l'époque ! ^^ Une vitesse élevée par rapport aux véhicules hippomobiles qui encombraient Paris.

N'oublie pas que c'est en 1898 !

a écrit : Il me semble qu il etait marque dans une anecdote que 20% à 30% des accidents etaient causés par des femmes ;) Si on part dans ton principe cela veut dire qu'il y a 70 ou 80% d'accident sont ceux des hommes ?! Donc beaucoup plus que les femmes toute de même ^'^

Posté le

android

(15)

Répondre