L'Allemagne utilisa du charbon pour faire son essence

Proposé par
le

Durant la Seconde Guerre mondiale, l'Allemagne produisait une grande partie de son essence à partir de charbon, car il lui était très difficile d'avoir accès à du pétrole brut. Le procédé baptisé Fischer-Tropsch permet en effet de transformer le gaz issu du charbon (ou de la biomasse) en hydrocarbure. Il est très coûteux et très polluant ce qui explique qu'il n'est plus utilisé à l'heure actuelle.


Commentaires préférés (3)

Fischer-Tropsch n'est plus utilisé aujourd'hui surtout parce qu'il est imprononçable

a écrit : Euh... Tu as lu l'anecdote ? Le second degré se perd de nos jours ...
#JeSuisSecondDegré

On peut ajouter que l'essence produite était de mauvaise qualité. Déjà dès 1943, les Allemands commençaient à manquer d'essence, ce qui explique pourquoi ils se sont tournés vers ce moyen de production.
L'Italie n'avait presque plus d'essence vers 1941/1942 ; quant au Japon, la pénurie de pétrole est la cause direct de Pearl Harbor (Les États-Unis ayant déclaré un empbargo)

Posté le

android

(147)

Répondre


Tous les commentaires (55)

Heureusement que cette source d'énergie a tendance à devenir obsolète de nos jours. J'imagine les villes et les maisons pendant la Révolution industrielles.

Fischer-Tropsch n'est plus utilisé aujourd'hui surtout parce qu'il est imprononçable

a écrit : Fischer-Tropsch n'est plus utilisé aujourd'hui surtout parce qu'il est imprononçable Euh... Tu as lu l'anecdote ?

Imaginez, à la veille de la guerre, hitler a qui on dit: "Mein führer! Il n'y a pas d'essence!"

Au moins on est sur de ne pas être à court de pétrole

a écrit : Euh... Tu as lu l'anecdote ? Le second degré se perd de nos jours ...
#JeSuisSecondDegré

a écrit : Heureusement que cette source d'énergie a tendance à devenir obsolète de nos jours. J'imagine les villes et les maisons pendant la Révolution industrielles. Et les poumons aussi !

Posté le

android

(10)

Répondre

On peut ajouter que l'essence produite était de mauvaise qualité. Déjà dès 1943, les Allemands commençaient à manquer d'essence, ce qui explique pourquoi ils se sont tournés vers ce moyen de production.
L'Italie n'avait presque plus d'essence vers 1941/1942 ; quant au Japon, la pénurie de pétrole est la cause direct de Pearl Harbor (Les États-Unis ayant déclaré un empbargo)

Posté le

android

(147)

Répondre

Quand on a pas le choix on se débrouille si bien. La loi de la nécessité!

Posté le

android

(9)

Répondre

Il me semble que ce n'est pas le coût le véritable problème mais le rendement, en effet 1 litre de ce "pétrole synthétique" est moins efficace (d'un point de vue énergétique) qu'un litre de "pétrole classique".

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : On peut ajouter que l'essence produite était de mauvaise qualité. Déjà dès 1943, les Allemands commençaient à manquer d'essence, ce qui explique pourquoi ils se sont tournés vers ce moyen de production.
L'Italie n'avait presque plus d'essence vers 1941/1942 ; quant au Japon, la pénurie de
pétrole est la cause direct de Pearl Harbor (Les États-Unis ayant déclaré un empbargo) Afficher tout
C'est faux. L'embargo sur le Japon a commencé avant Pearl Harbor afin de limiter l'agressivité japonaise, avec des résultats peu concluants. La raison de la pénurie de cette ressource au Japon est surtout due à la faiblesse de la flotte de pétroliers japonais. En effet, malgré la conquête de riches champs pétrolières en Indonésie et en Birmanie, les Japonais n'ont jamais eu assez de navires pour garantir un approvisionnement efficace. A cela s'est ajouté une organisation catastrophique de ce flux. Il y a également une raison en lien avec Pearl Harbor, c'est la guerre sous marine livrée par les Américains. On peut s'apercevoir que le nombre de navires coulés par ses submersibles s'écroule à un moment donné, faute de cible.

Posté le

android

(18)

Répondre

a écrit : C'est faux. L'embargo sur le Japon a commencé avant Pearl Harbor afin de limiter l'agressivité japonaise, avec des résultats peu concluants. La raison de la pénurie de cette ressource au Japon est surtout due à la faiblesse de la flotte de pétroliers japonais. En effet, malgré la conquête de riches champs pétrolières en Indonésie et en Birmanie, les Japonais n'ont jamais eu assez de navires pour garantir un approvisionnement efficace. A cela s'est ajouté une organisation catastrophique de ce flux. Il y a également une raison en lien avec Pearl Harbor, c'est la guerre sous marine livrée par les Américains. On peut s'apercevoir que le nombre de navires coulés par ses submersibles s'écroule à un moment donné, faute de cible. Afficher tout Il a bien dit "cause", pas "conséquence", vous dites donc la même chose : c'est l'embargo des années précédant Pearl Harbor qui ont saisi le Japon à la gorge et l'ont entraîné à tenter le tout pour le tout (l'attaque contre les USA) pour sa survie.

D'une manière générale les chimistes allemands ont toujours été performants dans la création "d'erzats" (je ne suis pas sûr de l'orthographe mais on comprend ce terme même en français). Cf le café, le textile etc.

a écrit : D'une manière générale les chimistes allemands ont toujours été performants dans la création "d'erzats" (je ne suis pas sûr de l'orthographe mais on comprend ce terme même en français). Cf le café, le textile etc. Pas tant performants qu'obligés, vu les nombreuses pénuries qu'ils subissaient alors...

Heureusement qu'on utilise plus ce machin qui polue et en plus qui doit faire fondre les poumons, tellement que c'est mauvais

Il est vrai que l'écologie était le cadet des soucis du régime Nazi. Je dirais même que l'effet Gaz de serre était particulièrement recherché..

Je me demande où est ce qu ils étaient chercher le gaz pour Auschwitz ?!!
...Just wondering !!

a écrit : Et les poumons aussi ! Rassurez-vous pour les poumons, la cigarette a pris le relais :P