Abracadabrantesque, un néologisme de Rimbaud

Proposé par
le

En septembre 2000, Jacques Chirac, alors Président de la République, utilise le mot "abracadabrantesque" pour qualifier les accusations sur les financements occultes du RPR, et rend le mot célèbre. Mais ce néologisme n'est pas une invention de sa part, il a été inventé 130 ans auparavant par Arthur Rimbaud dans un de ses poèmes.

On le trouve dans le poème Le Cœur supplicié (de 1871) : Mon triste cœur bave à la poupe ... Mon cœur est plein de caporal! Ils y lancent des jets de soupe, Mon triste cœur bave à la poupe... Sous les quolibets de la troupe Qui lance un rire général, Mon triste cœur bave à la poupe, Mon cœur est plein de caporal! Ithyphalliques et pioupiesques Leurs insultes l'ont dépravé; À la vesprée, ils font des fresques Ithyphalliques et pioupiesques; Ô flots abracadabrantesques, Prenez mon cœur, qu'il soit sauvé! Ithyphalliques et pioupiesques, Leurs insultes l'ont dépravé. Quand ils auront tari leurs chiques, Comment agir, ô cœur volé? Ce seront des refrains bachiques Quand ils auront tari leurs chiques! J'aurai des sursauts stomachiques Si mon cœur triste est ravalé! Quand ils auront tari leurs chiques, Comment agir, ô cœur volé?


Tous les commentaires (41)

Tu nous manqueras CHIRAC

Posté le

unknown

(6)

Répondre

a écrit : Petite anecdote: on demanda à Chirac si il aimait manger épicé, il répondit "oui mais pas en même temps". Quel sens de l'humour! Ce n'est pas plutôt de Coluche ce trait d'humour ?

Posté le

unknown

(2)

Répondre

a écrit : Il l'a pas forcement lu ce poème. En général, on leur écrit les discours... beaucoup d'homme politiques ecrivent eux meme leur discour... ils sont conseillés certe mais la majorité ecrivent leur propre discour alors je ne sais pas si "en general" soit approprié...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Petite anecdote: on demanda à Chirac si il aimait manger épicé, il répondit "oui mais pas en même temps". Quel sens de l'humour! Désolé c'est Coluche !

Posté le

iphone

(3)

Répondre

Trouver "abracadabrantesque" dans le poème = Oú-est Charlie O.O

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : Trouver "abracadabrantesque" dans le poème = Oú-est Charlie O.O ca c'est sur ^-^

Posté le

android

(0)

Répondre

Je tient à dire qu'il y a un magnifique musée sur Arthur Rimbaud dans ma ville (Charleville-Mezieres) ville où ce derniers naquit !

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Trouver "abracadabrantesque" dans le poème = Oú-est Charlie O.O Strophe deux, vers quatre. Passez une bonne soirée.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : juste pour signaler que Chirac n'a pas "rendu" l'expression célèbre car autour de moi, on l'utilise depuis toujours. juste pour signaler : ce n'est pas parce que c'est utilisé autour de toi que c'est célèbre !
Autour de moi tout le monde connaît ma famille et on est pas célèbre !

a écrit : beaucoup d'homme politiques ecrivent eux meme leur discour... ils sont conseillés certe mais la majorité ecrivent leur propre discour alors je ne sais pas si "en general" soit approprié...
Les hommes politiques, lorsqu'ils ont une fonction (élu, ministre, etc...) n'ont tout simplement pas le temps d'écrire leurs discours. Bien sûr, ils les relisent, mais ne les écrivent pas eux-mêmes, bien qu'ils précisent à leur écrivain ce qu'ils souhaitent dire. Il y a une B.D. assez intéressante sur le sujet : Quai d'Orsay.

Posté le

windowsphone

(4)

Répondre

Je vous rassurer même les spécialiste de Rimbaud ont du mal à saisir le sens de ce poème. Pour la petite histoire, il paraitrait que le poème parle d'un jeune homme sur un bateau violé par les marins. Le mot ithyphallique prend racine dans le mot phallus, par exemple. C'est beau mais Rimbaud sait comment être provoquant :)

Posté le

android

(8)

Répondre

On demander juste le passage pas tout le poéme

a écrit : Petite anecdote: on demanda à Chirac si il aimait manger épicé, il répondit "oui mais pas en même temps". Quel sens de l'humour! Il aurait été meilleur en one-man show ça se trouve

Anecdote bien, mais le poème c'est a ce demander comment ça a pu voir le jour lol

Posté le

android

(0)

Répondre

Ne vous acharnez pas dessus, c'est un poème essentiellement sonore et assez beau à écouter même si le sens est assez opaque.

Posté le

android

(3)

Répondre

Celui qui arrivera à traduire ce poème dans une autre langue aura mon respect éternel.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Les hommes politiques, lorsqu'ils ont une fonction (élu, ministre, etc...) n'ont tout simplement pas le temps d'écrire leurs discours. Bien sûr, ils les relisent, mais ne les écrivent pas eux-mêmes, bien qu'ils précisent à leur écrivain ce qu'ils souhaitent dire. Il y a une B.D. assez intéressante sur le sujet : Quai d'Orsay. Afficher tout Ceux qui écrivent pour les autres sont appelés des "Nègres".

Posté le

android

(0)

Répondre

Jacques Chirac est une personne extrêmement cultivée qui est reconnue pour être l'un plus grand spécialiste de la culture sinophile notamment (cf. article du Peking Duck sur Google du 30 oct. 2006 par exemple). Cette anecdote montre un autre exemple de ses capacités

a écrit : Tu nous manqueras CHIRAC CHIRAC n'est pas mort.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : CHIRAC n'est pas mort. Au sens strict et clinique, pas encore... Mais question vitalité, c'est plus trop ça...

Posté le

android

(2)

Répondre