Pas de gâteau d'anniversaire au Moyen-Age

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

Jugé pour avoir fêter son anniversaire. J'imagine le truc x)

Tout comme Noël, il me semble. A la base le 25 décembre était une fête païenne marquant le solstice d'hiver. L'Eglise a décider de choisir cette date pour imposer sa culture et effacer des esprits cette fête. D'ailleurs, il me semble que Jésus n'est même pas né le 25 mais quelques jours avant.

a écrit : Tout comme Noël, il me semble. A la base le 25 décembre était une fête païenne marquant le solstice d'hiver. L'Eglise a décider de choisir cette date pour imposer sa culture et effacer des esprits cette fête. D'ailleurs, il me semble que Jésus n'est même pas né le 25 mais quelques jours avant. Quelques mois avant meme ! Dans la bible il est écrit que les brebis étaient dans les champs avec leur berger. Or dans ces régions en décembre, le climat etait extrêmement froid. Il était donc impossible de sortir les brebis dehors sous peine de leur faire choper des maladies ou mourrir de froid..
Jésus est né dans le mois de septembre/octobre la ou la chaleur de l'été est plus proche et les brebis sont encore dans les champs !


Tous les commentaires (91)

Jugé pour avoir fêter son anniversaire. J'imagine le truc x)

a écrit : Jugé pour avoir fêter son anniversaire. J'imagine le truc x) Jugés par Dieu, ils pensaient qu'ils iraient en enfer.

Posté le

android

(5)

Répondre

Tout comme Noël, il me semble. A la base le 25 décembre était une fête païenne marquant le solstice d'hiver. L'Eglise a décider de choisir cette date pour imposer sa culture et effacer des esprits cette fête. D'ailleurs, il me semble que Jésus n'est même pas né le 25 mais quelques jours avant.

Selon la première source ce n'est qu'a partir du XIII° siècle que l'on fête les anniversaires avec la révolution des horoscopes.

Aujourd'hui quelques occidentaux ne fête pas leur anniversaire c'est le cas des témoins de Jéhovah.

Posté le

android

(49)

Répondre

Mwouais... Et après chaque année on n'arrêtait pas de fêter l'annif de l'autre petit JC !
C'est toujours pour les même ! :-P

Pour être résistant, il suffisait de fêter son anniversaire !

Dans la religion musulmane, point d'anniversaire également.

Posté le

android

(34)

Répondre

a écrit : Tout comme Noël, il me semble. A la base le 25 décembre était une fête païenne marquant le solstice d'hiver. L'Eglise a décider de choisir cette date pour imposer sa culture et effacer des esprits cette fête. D'ailleurs, il me semble que Jésus n'est même pas né le 25 mais quelques jours avant. Désolé du HS mais en fait il ne serrait même pas né en 0 mais en -4 av. J-C.
Cela est du a une erreur de retenue lors du calcul fait par un moine pour mettre l'an 0 a la naissance de Jésus-Christ.

Posté le

android

(37)

Répondre

a écrit : Selon la première source ce n'est qu'a partir du XIII° siècle que l'on fête les anniversaires avec la révolution des horoscopes.

Aujourd'hui quelques occidentaux ne fête pas leur anniversaire c'est le cas des témoins de Jéhovah.
Je t'arrête tout de suite. Pour être ami avec des témoins de Jéhovah, je peux te dire qu'ils fêtent leurs anniversaires.

Posté le

android

(5)

Répondre

Comme le voyage, l'appêtit, le courage ou le séjour l'anniversaire se souhaite toujours bon .

Les chants d’anniversaire les plus connus ont à peine un siècle : « Joyeux anniversaire, nos vœux les plus sincères » a été composé en 1951 et la musique et les paroles d’« Happy Birthday » datent respectivement de 1893 et 1924.
D'après la troisième source.

Posté le

windowsphone

(24)

Répondre

a écrit : Tout comme Noël, il me semble. A la base le 25 décembre était une fête païenne marquant le solstice d'hiver. L'Eglise a décider de choisir cette date pour imposer sa culture et effacer des esprits cette fête. D'ailleurs, il me semble que Jésus n'est même pas né le 25 mais quelques jours avant. Quelques mois avant meme ! Dans la bible il est écrit que les brebis étaient dans les champs avec leur berger. Or dans ces régions en décembre, le climat etait extrêmement froid. Il était donc impossible de sortir les brebis dehors sous peine de leur faire choper des maladies ou mourrir de froid..
Jésus est né dans le mois de septembre/octobre la ou la chaleur de l'été est plus proche et les brebis sont encore dans les champs !

a écrit : Je t'arrête tout de suite. Pour être ami avec des témoins de Jéhovah, je peux te dire qu'ils fêtent leurs anniversaires. Jai du mal à y croire, ou alors ils ne doivent pas être vraiment impliqué dans leur religion ! Les témoins de Jéhovah ne fêtent aucun anniversaire (hormis les anniversaires de mariage ou celui de la mort du Christ

a écrit : Comme le voyage, l'appêtit, le courage ou le séjour l'anniversaire se souhaite toujours bon . Tout comme le jour, l'après-midi et le soir.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Tout comme Noël, il me semble. A la base le 25 décembre était une fête païenne marquant le solstice d'hiver. L'Eglise a décider de choisir cette date pour imposer sa culture et effacer des esprits cette fête. D'ailleurs, il me semble que Jésus n'est même pas né le 25 mais quelques jours avant. et meme pas en l'an zero de notre ere mais jesus christ serais né 4 ans avant ... lui meme

Posté le

windowsphone

(7)

Répondre

Remarquez,un an de plus égal un an de moins à vivre ^^

a écrit : Tout comme Noël, il me semble. A la base le 25 décembre était une fête païenne marquant le solstice d'hiver. L'Eglise a décider de choisir cette date pour imposer sa culture et effacer des esprits cette fête. D'ailleurs, il me semble que Jésus n'est même pas né le 25 mais quelques jours avant. Pour ma part j'avais le souvenir que c'était autour de mars/avril.
Sinon en effet Noël remplaçait la fête du 'sol invictus' ou bien 'soleil invaincu'.
Le 21 décembre était le jour du solstice d'hiver, donc la journée la plus courte de l'année. Sous l'empire romain on fêtait cette fête pour célébrer la renaissance du soleil.
A noter que cette fête n'est pas issu de la religion romaine qui est très particulière mais d'une religion païenne.
Dans le bassin méditerranée (et dans tout le monde en général) beaucoup de peuple ont un jour accordé une place au soleil comme dieu important d'un Pantheon : Râ pour l'Égypte, Huitziliplotchi pour les Aztèques, Helios/Appolon pour les grecs, Amaterasu pour les japonais....

Du coup un empereur (je ne sais plus lequel) a décidé d'instaurer cette fête dans l'empire pour assimiler plus facilement les populations.

Au cours du 5 ème siècle l'Église a elle réutilisé les symboles des anciennes religions païennes pour créer la sienne. En plus de cet exemple le trident de Jupiter est devenu la fourche de Satan, les faunes sont devenus l'icône du Diable, les chapeaux coniques des sages sont devenus ceux des sorcières etc etc... l'église n'a jamais fait que réutilisé tous les symboles païens pour convertir en douceur les populations et en decredibilisant mes anciennes croyances.

NB: Désolé du HS...

Posté le

android

(64)

Répondre

Yeaaah, vu sur la chaîne du youtubeur Nota Bene!! Allez jeter un œil il fait de très bonnes vidéos sur l'histoire, c'est intéressant :)

De toute façon à cette époque, le Pape pouvait dire n'importe quoi, on le faisait. Il y en avait qui demandait de l'argent pour en faire offrande à Dieu, et on découvra plus tard qu'ils avaient tout gardé pour eux. C'était quoi la suite ? Danser de manière ridicule devant lui pour faire passer du bon temps à Saint-Pierre ?

-Vous êtes condamné au bûcher !!
-mais j'ai juste fêter mon anif avec mes potes !