Quand on brise le quatrième mur, on s'adresse au public

Proposé par
le

Au théâtre ou au cinéma, on appelle "quatrième mur" le mur imaginaire qui sépare la scène des spectateurs, au travers duquel ces derniers voient les acteurs jouer. Lorsqu'un acteur reconnait ou s'adresse directement au public, on dit alors qu'il "brise le quatrième mur". C'est une technique que l'on observe dans la série House of Cards, le film Fight Club, ou dans la bande dessinée Le Chat.


Tous les commentaires (77)

Cela s'appelle aussi la double-énonciation.

Gerard vives aussi il me semble. Quand il jouait le prof de sport homosexuel dans les "Filles d'à côté" ,il s addressait souvent face caméra

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Comme Deadpool, le personnage Marvel, qui est pleinement conscient d'être un personnage de fiction et s'adresse donc très souvent au lecteur. Conscient de son etat ou complètement fou, là est tout l intérêt de la bd

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Gerard vives aussi il me semble. Quand il jouait le prof de sport homosexuel dans les "Filles d'à côté" ,il s addressait souvent face caméra Oui c est vrai, bonne mémoire!

a écrit : Un peu comme les didascalies au théâtre mais à l'intention du spectateur Euh, les didascalies sont des indications scéniques au comédien sur son jeu. Quand celui-ci s'adresse au public (et par convention les autres personnages sur scène ne l'entendent pas) c'est un aparté ;)

Ça me rappelle les personnages de "mon nom est rouge" d'Orhan Pamuk. Une œuvre qui a connu un grand succès en remportant notamment le Nobel 2007 de littérature.

Au théâtre, Berthold Brecht parle de "distanciation": Le spectateur est renvoyé à sa condition de spectateur (gros raccourci, voir wikipedia!), et ainsi le personnage d'une pièce peut carrément s'adresser à lui (énorme raccourci!! Ne lisez plus mes commentaires, c'est n'importe quoi!!!).

Posté le

android

(0)

Répondre

J'ai vu le film fight club y'a deux jours , je le recommande a tout le monde c'est un super film suspense !

a écrit : Un peu comme les didascalies au théâtre mais à l'intention du spectateur Les appartés

Et mon petit neveu à testé le premier sol à la fête de l'école après avoir brisé le quatrième mur. Il s'est un peu trop avancé et rêché comme une crêpe par terre.

Posté le

android

(0)

Répondre

Dans le théâtre classique la règle de la vraissemblance voulait qu'on ne brise jamais la règle du 4eme mur... Pourtant, Molière l'a fait ! Avec sa pièce la plus connue : L'Avare. Harpagon s'adresse directement au public dans l'Acte IV sc 7, quand il cherche à savoir qui lui a volé sa cassette. Ceci est d'ailleurs très bien rendu par le jeu de De Funes dans le film du même titre.

Pour ceux qui passeront leur Bac de Français à la fin de l'année : la règle du quatrième mur est très importante...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Et il y a un peu plus récement un drama coréens,L'amour à la fréquence 37.2 (me rapelle plus du nom anglais ou coréen,...Ca fait très cucu le titre en francais) Bref,le personnage principale s'adresse au public en leur racontant ses problèmes de coeur ^^ Le titre original est tout simplement "Love Frequency 37.2" ^^
www.dogaru.fr/drama/12834/

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Comme Deadpool, le personnage Marvel, qui est pleinement conscient d'être un personnage de fiction et s'adresse donc très souvent au lecteur. Ou bien le Joker chez DC

a écrit : Mais alors, peut-être que les gens qu'on prend pour des fous à parler tout seul nous sont supérieurs et sont conscients d'être dans un film. Je le savais que j'étais pas folle ! Oui oui, je sais, ils ne peuvent pas comprendre ... Ils nous sont inférieurs ... :))

Plein de fois, et surtout dans les séries comme friends, big bang théorie, notre belle famille etc. Impossible de m'imaginer, comment serait la décoration, ou ce que l'on verrai si c'était dans la vraie vie...