Quand on brise le quatrième mur, on s'adresse au public

Proposé par
le

Au théâtre ou au cinéma, on appelle "quatrième mur" le mur imaginaire qui sépare la scène des spectateurs, au travers duquel ces derniers voient les acteurs jouer. Lorsqu'un acteur reconnait ou s'adresse directement au public, on dit alors qu'il "brise le quatrième mur". C'est une technique que l'on observe dans la série House of Cards, le film Fight Club, ou dans la bande dessinée Le Chat.


Commentaires préférés (3)

Et moi bêtement je croyais que c'était mon écran de télé !

Posté le

android

(241)

Répondre

Comme Deadpool, le personnage Marvel, qui est pleinement conscient d'être un personnage de fiction et s'adresse donc très souvent au lecteur.

Posté le

android

(325)

Répondre


Tous les commentaires (76)

Et moi bêtement je croyais que c'était mon écran de télé !

Posté le

android

(241)

Répondre

Tyler durden est un fan de cette technique. Dans énormément de film on peut voir sa d'ailleurs,la plupart du temps des grands films

Sinon, il y a "Last Action Hero" ou les acteurs sortent de l'écran de cinéma :-O

Posté le

android

(25)

Répondre

Encore mieux avec "The Wall" de Pink Floyd, où ils brisent vraiment le mur!

Un peu comme les didascalies au théâtre mais à l'intention du spectateur

Posté le

android

(9)

Répondre

Heureusement que ce mur n'est pas en brique :)

Comme Deadpool, le personnage Marvel, qui est pleinement conscient d'être un personnage de fiction et s'adresse donc très souvent au lecteur.

Posté le

android

(325)

Répondre

Pareil pour la série Shameless

Quand j étais petite il y avait aussi Parker Lewis, il s adressait à la caméra dans chaque épisode, il y a eu Malcolm aussi, c est arrivé également quelques fois dans mon oncle Charlie, je pense qu'il y en a plein d autres.
Ha sinon il y a dora l exploratrice mdrrrr mon pire cauchemar celle la lol

First rules in the fight club is you do not talk about fight club.

Second rules in the fight club is you do not talk about fight club !!

Question imaginaire: ce mur imaginaire existe t il dans Peter Pan lorsqu'il est lui même au pays imaginaire ?

Posté le

android

(9)

Répondre

Et quand un acteur qui joue un rôle de presentateur-télé dans un film s'adresse à un acteur dans le film c'est lequel mur celui-là ?

Posté le

android

(9)

Répondre

Ou aussi dans into the wild, après avoir parler à sa pomme, il la montre au spectateur. Ça a d'ailleurs beaucoup fait parler les critiques!
Ps: Si t'as pas vu ce film, fonce!

C'est ce même mur que brise le personnage Deadpool (Marvel) avec ses plaisanteries. On dit alors qu'il détient la "Comic Awareness", car il est conscient de se trouver dans un comics.
Par exemple, quand on lui demande "Où sommes nous?", il répond "Et bien planche 18 case 9!" et les autres personnages le prennent pour un fou.

www.merlanfrit.net/Le-quatrieme-mur-s-extirper-de-la

Posté le

android

(27)

Répondre

a écrit : Et quand un acteur qui joue un rôle de presentateur-télé dans un film s'adresse à un acteur dans le film c'est lequel mur celui-là ? Ce que tu décris s'appelle "l'image dans l'image" ou autrement dit "une mise en abyme". C'est un procédé que l'on peut retrouver dans bien des arts. ( un peu comme l'illustration du "Bon Mayennais" - "La Vache Qui Rit" - les chips a l'ancienne "Lay's" :) )

Le "quatrième mur" peut se voir au cinéma dans le film "Whatever Works" de Woody Allen. Où le personnage principal se moque des gens en train de manger du pop corn. Alors que les autres personnages du film le prennent pour un fou a parler dans le vide.

Psycho Mantis dans Metal Gear Solid en est aussi un parfait exemple : obliger à brancher la manette sur le port du joueur 2, lire les données de sauvegarde des autres jeux Konami ou faire croire que le téléviseur ne fonctionne plus sont plusieurs de ses capacités :D

Et il y a un peu plus récement un drama coréens,L'amour à la fréquence 37.2 (me rapelle plus du nom anglais ou coréen,...Ca fait très cucu le titre en francais) Bref,le personnage principale s'adresse au public en leur racontant ses problèmes de coeur ^^

Posté le

android

(1)

Répondre

Mais alors, peut-être que les gens qu'on prend pour des fous à parler tout seul nous sont supérieurs et sont conscients d'être dans un film.

Posté le

android

(27)

Répondre

a écrit : Un peu comme les didascalies au théâtre mais à l'intention du spectateur Non aucun rapport : ce dont tu parles est une note laissée par l'auteur aux futurs acteur et au metteur en scène. Souvent dans la marge.