Le gazogène peut faire tourner votre voiture

Proposé par
le

Le gazogène est un dispositif peu connu de nos jours permettant de faire tourner une voiture (fonctionnant à l'essence ou au diesel par exemple) avec du bois, du charbon, de l'anthracite, en utilisant les gaz pauvres issus de leur combustion incomplète. Il fut grandement utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale à cause de la difficulté de trouver du carburant mais peut encore fonctionner sur des voitures modernes.


Commentaires préférés (3)

a écrit : Est-ce polluant ? Non le carbone composant le charbon, le bois ou autre s'évanouit comme par magie!
C'est d'ailleurs pour ça qu'on l'utilise pas, on s'est dit que ce serait pas drôle de pas tuer la planète...

Sinon c'est intéressant de se dire qu'en se trompant de carburant on peut abîmer fortement son moteur mais qu'en utilisant du charbon avec un dispositif spécial permet de le faire fonctionner.

Mouais... dit comme ça, le gazogène fait presque envie.

Le problème avec ce système, c'est qu'il nécessitait un entretient quotidien (imaginez faire la vidange de votre voiture tous les jours), qu'il était énergétiquement peu efficace (2,5 kg de bois pour remplacer un litre d'essence !) et qu'il était très dangereux : les "gaz pauvres" de l'anecdote étaient principalement constitués de monoxyde de carbone, un gaz extrêmement toxique !
Sans oublier que comme toute chaudière à bois ou à charbon, il relachait dans l'atmosphère des microparticules de suie très polluantes. Imaginez le résultat d'une utilisation à grande échelle !

Avec tout ça, on comprend peut-être mieux pourquoi on a abandonné le gazogène...

Posté le

android

(347)

Répondre


Tous les commentaires (103)

a écrit : Est-ce polluant ? Non le carbone composant le charbon, le bois ou autre s'évanouit comme par magie!
C'est d'ailleurs pour ça qu'on l'utilise pas, on s'est dit que ce serait pas drôle de pas tuer la planète...

Sinon c'est intéressant de se dire qu'en se trompant de carburant on peut abîmer fortement son moteur mais qu'en utilisant du charbon avec un dispositif spécial permet de le faire fonctionner.

Mouais... dit comme ça, le gazogène fait presque envie.

Le problème avec ce système, c'est qu'il nécessitait un entretient quotidien (imaginez faire la vidange de votre voiture tous les jours), qu'il était énergétiquement peu efficace (2,5 kg de bois pour remplacer un litre d'essence !) et qu'il était très dangereux : les "gaz pauvres" de l'anecdote étaient principalement constitués de monoxyde de carbone, un gaz extrêmement toxique !
Sans oublier que comme toute chaudière à bois ou à charbon, il relachait dans l'atmosphère des microparticules de suie très polluantes. Imaginez le résultat d'une utilisation à grande échelle !

Avec tout ça, on comprend peut-être mieux pourquoi on a abandonné le gazogène...

Posté le

android

(347)

Répondre

Simple, économique, facile à produire, moins polluant, le tout utilisant de l'énergie renouvelable on comprend mieux pourquoi il fallut le remplacer

A l'apres guerre, les vehicules militares francais etaient conçus pour pouvoir rouler avec de l'alcool si jamais ils venaient a manquer d'essence

Je vois bien les pub pour voitures fonctionnant au gazogène
"Seulement 1kg/km de CO2 acheter notre nouveau modèle"

Peut être que c'est pas polluant mais si on doit utiliser du bois pour faire rouler nos voitures il risque plus d'en rester beaucoup.

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : Mouais... dit comme ça, le gazogène fait presque envie.

Le problème avec ce système, c'est qu'il nécessitait un entretient quotidien (imaginez faire la vidange de votre voiture tous les jours), qu'il était énergétiquement peu efficace (2,5 kg de bois pour remplacer un litre d'essence !
) et qu'il était très dangereux : les "gaz pauvres" de l'anecdote étaient principalement constitués de monoxyde de carbone, un gaz extrêmement toxique !
Sans oublier que comme toute chaudière à bois ou à charbon, il relachait dans l'atmosphère des microparticules de suie très polluantes. Imaginez le résultat d'une utilisation à grande échelle !

Avec tout ça, on comprend peut-être mieux pourquoi on a abandonné le gazogène...
Afficher tout
Tu viens de gâcher ma journée :p

Posté le

android

(4)

Répondre

le gazogène c'est se système qui a permis aux français de roulé pendant la guerre quand le carburant était rationné , si vous avez vu un film ou un document sur la vie pendant l'occupation , vous en avez surement vu

a écrit : Non le carbone composant le charbon, le bois ou autre s'évanouit comme par magie!
C'est d'ailleurs pour ça qu'on l'utilise pas, on s'est dit que ce serait pas drôle de pas tuer la planète...

Sinon c'est intéressant de se dire qu'en se trompant de carburant on p
eut abîmer fortement son moteur mais qu'en utilisant du charbon avec un dispositif spécial permet de le faire fonctionner. Afficher tout
Sache que ta réponse arrogante et ironique n'est pas tout à fait juste. Car le bois possède un bilan carbone neutre, c'est a dire que la totalité du CO2 rejeté dans l'atmosphère pou sa production transformation et recyclage, sera réabsorbé par les forêts et donc faible en énergie grise. Après il faut que le bois soit produit par une gestion durable des forêts et que sa combustion soit la plus complète possible. Mais les granulés de bois sont assez efficace pour ça.
Après pour tous les problèmes évoqués par Castebravo, le gazogène ne sera vraisemblablement jamais une solution efficace pour nos véhicule mais il faut arrêter de croire que le bois est un matériaux très polluant, les chaudières à granulés modernes sont moins polluantes que nos climatisations.

Bien évidemment interdit car peu rentable pour le gouvernement ...

Ce procédé est beaucoup utiliser dans l'industrie du bois (au Québec en tout cas). La scierie produit beaucoup de sciure qui est récupéré pour faire fonctionner une grosse fournaise qui fonctionne sur ce principe la. la flamme qui est alimenter par les gaz produit par les résidu de bois est vraiment impressionnante.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Bien évidemment interdit car peu rentable pour le gouvernement ... Ou simplement parce qu'il est impossible de répondre au besoin énergétique de l'ensemble des véhicules avec le bois. Ce qui s'applique à une population limitée comme en temps de guerre ne s'applique pas forcément lorsque la population est de quelques milliards....

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Mouais... dit comme ça, le gazogène fait presque envie.

Le problème avec ce système, c'est qu'il nécessitait un entretient quotidien (imaginez faire la vidange de votre voiture tous les jours), qu'il était énergétiquement peu efficace (2,5 kg de bois pour remplacer un litre d'essence !
) et qu'il était très dangereux : les "gaz pauvres" de l'anecdote étaient principalement constitués de monoxyde de carbone, un gaz extrêmement toxique !
Sans oublier que comme toute chaudière à bois ou à charbon, il relachait dans l'atmosphère des microparticules de suie très polluantes. Imaginez le résultat d'une utilisation à grande échelle !

Avec tout ça, on comprend peut-être mieux pourquoi on a abandonné le gazogène...
Afficher tout
C'est dommage, tel que c'était exprimé, effectivement, le gazogène semblait être une bonne alternative écologique... Quelle serait la solution la moins polluante en terme de carburant pour les voitures, à votre avis ? Je suis un peu le Candide de la mécanique, mais j'aimerais bien avoir des pistes de réflexion pour me construire un avis un peu moins naïf sur le sujet.

Je pense qu'avec l'avancée technologique de nos jour il doit y'avoir un moyen d'exploité ces ressources ou d'autre encore sans pour autant pollué massivement ou nous intoxiqué. C'est juste que pourquoi se prendre la tête avec ça quant ont peut se remplir les poches avec l'or noir ? ^^
D'ici que toute les réserves s'épuise il reste un moment donc bon

a écrit : C'est dommage, tel que c'était exprimé, effectivement, le gazogène semblait être une bonne alternative écologique... Quelle serait la solution la moins polluante en terme de carburant pour les voitures, à votre avis ? Je suis un peu le Candide de la mécanique, mais j'aimerais bien avoir des pistes de réflexion pour me construire un avis un peu moins naïf sur le sujet. Afficher tout Je suis loin d'être un expert, mais pour votre question, tout dépend ce que vous entendez par "carburant" et par "polluant".

En terme d'émission de CO2, de particules, de polluants chimiques, la voiture électrique est une gagnante incontestable : c'est bien simple, elle n'émet rien du tout ! A condition que l'électricité qu'elle utilise provienne aussi d'une source "propre", sans émission de CO2 et autre (energies renouvelable ou nucléaire). Les voitures à pile à combustible sont également dans ce cas de figure.

Ensuite, si l'on parle de carburants pour moteurs à explosion "classiques", il y a plusieurs pistes :

-Si par "polluant", vous entendez "néfaste pour la santé et l'environnement", le GPL est une solution intéressante, car il émet très peu de particules et de polluants chimiques (et il est nettement moins cher que l'essence ou le diesel). Par contre les émissions de CO2 sont équivalentes à celles de l'essence.

-si par "polluant", vous entendez "émetteur de gaz à effet de serre", le biodiesel est très intéressant puisque son bilan carbone est théoriquement nul : il émet autant de CO2 que les végétaux dont il est issu en ont consommé ! Par contre, niveau particules et polluants chimiques, c'est identique à un diesel classique.
Et la production de biocarburant se fait souvent au détriment des cultures alimentaires... Même si la recherche tente de trouver une solution, notamment avec des micro-algues.

-Enfin, un intermédiaire entre ces 2 extrêmes est la voiture hybride : elle consomme nettemment moins d'essence qu'une voiture classique, et rejette donc moins de CO2 ET de particules et de polluants chimiques. Elle reste cependant assez chère (car elle contient à la fois un moteur électrique et un moteur thermique).

Voilà, en espérant vous avoir éclairé sur la question !

Posté le

android

(25)

Répondre

a écrit : C'est dommage, tel que c'était exprimé, effectivement, le gazogène semblait être une bonne alternative écologique... Quelle serait la solution la moins polluante en terme de carburant pour les voitures, à votre avis ? Je suis un peu le Candide de la mécanique, mais j'aimerais bien avoir des pistes de réflexion pour me construire un avis un peu moins naïf sur le sujet. Afficher tout J ai envie de dire que la moins polluante c est la voiture a cheval ou la marche a pied. Car meme les voitures electriques pollue au final. En effet il faut bien produire de l electricite, charbon, gaz, petrole, nucleaire pollue. Sur terre la majeur partie de l electricite vient du charbon.
Des centrales a energie renouvelable alors, mais il en faudrait bcp. Et certains de leur composants necessite une extraction ou une production qui pollue et/ou qui demande des materiaux/metaux rare (photovoltaique par ex). Tout comme les batteries des voitures electriques d ailleurs.
Les systemes a bases d alcool ou de plantes accaparent des terres et ressources qu il vaut mieux privilegier pour se nourrir (et de la a pouvoir fournir le parc automobile mondial...et avion et bateaux....)
Le petrole a l avantage d avoir le meilleur rendement efficacite/production c est pour ca qu il domine le monde.
En conclusion, on peut faire bcp mieux et moins polluant, la transition est en cours. on se dirige vers des voitures electriques et le marche des centrales a energie renouvelable se developpe doucement mais assez surement. Les metaux rares sont encore un probleme, qui ne touche pas que l automobile d ailleurs.

Posté le

android

(4)

Répondre

Utilisez le système penthone, mélangeant essence ou diesel + eau. Ça fonctionne super bien et ça économise la moitié d'un plein ;-)

Posté le

android

(1)

Répondre