Des canons à poulet pour tester les avions

Proposé par
laycu
le
dans

Les avions doivent être suffisamment résistants pour ne pas se crasher s'ils heurtent un oiseau en vol. C'est pourquoi les constructeurs aéronautiques utilisent des canons à poulet qui testent la résistance des avions en envoyant sur ces derniers le projectile à plus de 600 km/h.


Commentaires préférés (3)

Nouvelle version d'Angry birds ! Lol

Posté le

unknown

(629)

Répondre

Ah c'est ça le secret de Mc do!!!!! Jme disais aussi que les nuggets avaient un goûts de kerosene.

Posté le

unknown

(467)

Répondre


Tous les commentaires (112)

La guerre des poulets approche :P

Posté le

unknown

(16)

Répondre

Nouvelle version d'Angry birds ! Lol

Posté le

unknown

(629)

Répondre

C est incroyable comme des avions peuvent craindre la présence d'oiseaux au moment du décollage notamment.
Afin d'éviter qu'ils se prennent dans les réacteurs, je crois qu'il est utilisé des fusils afin de disperser les oiseaux avant le décollage d'un avion dans certains aéroports.

Posté le

unknown

(44)

Répondre

A moins que je dise une bêtise si qqun pouvait confirmer ce que je dis?

Posté le

unknown

(8)

Répondre

Ah c'est ça le secret de Mc do!!!!! Jme disais aussi que les nuggets avaient un goûts de kerosene.

Posté le

unknown

(467)

Répondre

Pour la petite histoire, la spirale dessinée sur les cônes des réacteurs représente un oeil de faucon (quand le réacteur tourne) afin de faire peur aux oiseaux.

Il est exact que lorsqu'il y a trop d'oiseaux sur la piste, des agents viennent tirer avec un pistolet special qui immite le cri d'un oiseau (je ne me souviens plus lequel) et fait fuir les autres.

Posté le

unknown

(83)

Répondre

Oui mais on aurait les manger les poulets donc cette anecdote ne tient pas debout ils utilisent peut être d'autre projectiles ayant les même caractéristiques que les poulets mais ils nutilisent pas de poulets ça laisseraient des traces des plumes etc

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Il existe bien des fauconniers qui travaillent dans les aéroports pour faire fuir les volatiles divers, mais aussi on utilise des furets pour chasser les lapins qui prolifèrent le long des pistes d'atterrissage par manque de prédateur, et qui mangent les fils électriques

Posté le

unknown

(28)

Répondre

C'est exact, le même genre d'essai est réalisé pour les réacteurs afin d'obtenir leur certification. En ce qui concerne la "virgule" (et non spirale), son dessin varie en fonction des compagnies et des motoristes, la virgule du GP7200 (A380) n'est représenté que par un demi-trait sur le spinner cone. Elle ne sert pas à effrayer les oiseaux comme certaines légendes le supposent, elle sert uniquement à indiquer au personnel au sol que le moteur est en fonctionnement.

Posté le

unknown

(37)

Répondre

Ahhh oui je l'avais vu dans une émission. Je ne retrouve malheureusement plus laquelle, mais chaque fois ils t'apprennent de manière amusante (un peu comme "C'est pas sorcier" mais dans une autre langue) comment s'est développé tel bâtiment, telle technologie.. Le canon à poulet tirait des poulets sans plumes (@Theboss), mais ça suffit à représenter les dégâts que pourrait faire le heurt d'un oiseau (surtout les oies sauvages apparemment) contre l'avion s'il n'était pas si résistant. Pour l'anecdote sur l'oeil de faucon, je n'en avais jamais entendu parler, et même si c'est peut-être seulement une coïncidence au départ, je trouve ça très bien comme épouvantail des airs. Merci pour le complément.

Posté le

unknown

(9)

Répondre

Le canon à poulet était déjà utilisé durant la seconde guerre mondiale, afin de tester la résistance des verrières de cockpit. Les projectiles ont longtemps été des poulets morts, d'où le nom de canons à poulets, et plus récemment des blocs de gélatine de densité équivalente.

Posté le

unknown

(34)

Répondre

Tous juste et l expérience a été montrer dans "les construction de l'extreme" sur direct 8

Posté le

unknown

(5)

Répondre

Alors la ... Je n'en reviens pas !!!

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Sur les piste, on utilise aussi des haut parleurs qui diffusent des ultrasons pour faire fuir les oiseaux. Pour le canon a poulet, j'en avais déjà entendu parler. Sinon dans le genre test absurde lors de la seconde mondiale, vous connaissiez les missiles guidés par pigeons ? Des pigeons étaient entraine a guider un système vers une cible en échange de nourriture, mais le projet a été arrête car pas si efficace ^^

Posté le

unknown

(10)

Répondre

L'anecdote est très mal formulé. Il s'agit de tester la résistance des verrières et si le moteur peut aspirer un oiseau sans subir trop de dommages.
D'ailleurs avez vous remarqué que l'herbe des aéroports aux alentours de la piste et des taxyway n'est jamais tondu ? Ceci dans le but de ne pas attirer les oiseaux.

Posté le

unknown

(9)

Répondre

a écrit : A moins que je dise une bêtise si qqun pouvait confirmer ce que je dis? Je confirme : utilisation de fusils pour effaroucher les volatiles mais également diffusion régulière (et automatique) de sons destinés à effrayer les volatiles (par hauts parleurs situés en bordure de piste. Sur certains terrains (Nice) des fauconniers utilisent des rapaces pour faire fuir les oiseaux mais le coût est assez élevé par rapport aux deux méthodes citées ci-dessus

Posté le

unknown

(8)

Répondre

a écrit : Pour la petite histoire, la spirale dessinée sur les cônes des réacteurs représente un oeil de faucon (quand le réacteur tourne) afin de faire peur aux oiseaux.

Il est exact que lorsqu'il y a trop d'oiseaux sur la piste, des agents viennent tirer avec un pistolet special qui immite le cri d'
un oiseau (je ne me souviens plus lequel) et fait fuir les autres. Afficher tout
Ce n'est pas un pistolet qui imite le cri d'un oiseau ! Ce pistolet est un pistolet lance-fusées, ces fusées montent à une quarantaine de mètres en émettant un son strident. Des fusils sont également utilisés ainsi que des hauts-parleurs diffusant des sons destinés à effrayer les oiseaux

Posté le

unknown

(9)

Répondre