On peut voter même dans l'espace

Proposé par
le

Les astronautes américains ont la possibilité de voter depuis l'espace ! En effet, après l'adoption d'une procédure de vote en 1997 dans l'État du Texas où résident la plupart des astronautes américains, ceux se trouvant dans l'espace le jour de l'élection présidentielle ont le droit de voter. Leur bulletin est évidemment électronique et crypté, transmis au centre de contrôle à Houston puis aux autorités électorales.


Tous les commentaires (79)

a écrit : Parceque si on dit "astronaute" tout court, 90% des lecteurs penseront par méconnaissance légitime, que l'ont parle de toutes les personnes qui vont dans l'espace, toutes nationalité confondues.

Pour coller clairement à la définition pure et par compréhension, il aurait fallu dire "
;personne envoyée dans l'espace de nationalité américaine", mais celà aurait perdu en lisibilité dans l'anecdote.

J'aurais également dit "astronaute américain" si j'avais écrit l'anecdote. Il faut savoir limiter la forme pour ouvrir le fond au plus grand nombre de gens.
Afficher tout
Etatsunien serait encore plus précis.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Dire que crypter ne veut rien dire c'est un peu gros ! Mais si tu parles du vocabulaire lié à l'informatique le terme crypter peut bel et bien être utilisé comme synonyme de chiffrer. Crypter est un anglicisme. Comme pour tous les anglicismes il vaut mieux éviter de céder à la mode et employer à la place les mots de notre belle langue française.

Posté le

android

(4)

Répondre

Bah c'est pas trop leur vote qui va changer la donne... A moins que ;)

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

Comment on peut faire voter des mecs qui ont en permanence la tête dans la lune...?

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Pour les francais résidant à l'étranger on a eu la possibilité de voter par internet pour les dernières législatives... Alors bon que ce soit dans la cambrousse ou dans l'espace c'est un peu la même chose. D'ailleurs je trouve la procédure de vote par correspondance inadéquat avec la démocratie.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Et les spationautes ? (France) et les cosmonautes ? (Russie) et les taïkonautes ? (Chine) etc ...
N'ont pas t'il le droit de voter ?
(Oublier l'exemple pour la Chine ...)
C'est sur, je crois qu'un tel dispositif serait inutile pour la Chine !

Posté le

windowsphone

(2)

Répondre

a écrit : Les astronautes menaçaient de faire une nouvelle révolution s'ils n'obtenaient pas le droit de vote. Fin jeu de mot :) !
Vu le peu de votes, tout le monde n'a pas du saisir ;).

a écrit : Bonsoir,

le Larousse a rajouté le mot a son dico il y a quelque temps :)

Ex : "Canal+ est une chaîne cryptée "

www.larousse.fr/dictionnaires/francais/crypter/20845
Les académiciens ne sont pas des informaticiens, et nous pondent des termes traduits de l'informatique à mourir de rire, mais même le dictionnaire de l'académie de la langue française n'inclue pas le mot crypter.

a écrit : Et les spationautes ? (France) et les cosmonautes ? (Russie) et les taïkonautes ? (Chine) etc ...
N'ont pas t'il le droit de voter ?
(Oublier l'exemple pour la Chine ...)
Comprend pas??

a écrit : Les astronautes menaçaient de faire une nouvelle révolution s'ils n'obtenaient pas le droit de vote. Oui une révolution autour de la terre

a écrit : Lol, en fait ce serait trop simple de faire une procuration. Ils ont fait un système hyper-sophistiqué. Mettant en œuvre des moyens hyper avancer. Et bientôt il y a un film d'action qui sortira ou les votes sur terre donneront 50-50 et le vote d'un des astronautes fera basculer l'élection. Et l'intrigue sera qui va déchiffrer le vote pour le faire basculer, sachant que l'épouse de l'astronaute en question travaille justement au FBI et est en charge de ce genre de question... Les autres astronautes n'ont pas pu voter l'un est mineur d'âge et l'autre passager clandestin fuyant son pays et le dernier est un russe qui va tout faire pour aider les russe au sol. J'ai pas oublier de placer l'histoire d'amour qui doit aller avec mais je ne vais pas dévoiler le scénario ... -pur produit de mon imagination.- Afficher tout Ben... Tu ferais un bon realisateur, un excellent scénariste

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Heureusement qu'ils peuvent voter, sinon les élections serait faussé! Les moyens mis en oeuvre me semble un peu disproportionnée contenu du résultat au final. Oui mais c'est la démocratie…

a écrit : Les académiciens ne sont pas des informaticiens, et nous pondent des termes traduits de l'informatique à mourir de rire, mais même le dictionnaire de l'académie de la langue française n'inclue pas le mot crypter. Je suis informaticien et j'entends et utilise plus souvent chiffrer que crypter.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Lol, en fait ce serait trop simple de faire une procuration. Ils ont fait un système hyper-sophistiqué. Mettant en œuvre des moyens hyper avancer. Et bientôt il y a un film d'action qui sortira ou les votes sur terre donneront 50-50 et le vote d'un des astronautes fera basculer l'élection. Et l'intrigue sera qui va déchiffrer le vote pour le faire basculer, sachant que l'épouse de l'astronaute en question travaille justement au FBI et est en charge de ce genre de question... Les autres astronautes n'ont pas pu voter l'un est mineur d'âge et l'autre passager clandestin fuyant son pays et le dernier est un russe qui va tout faire pour aider les russe au sol. J'ai pas oublier de placer l'histoire d'amour qui doit aller avec mais je ne vais pas dévoiler le scénario ... -pur produit de mon imagination.- Afficher tout Lol tu carbures à quoi? Ça a l'air d'être bien ^^

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Houston we have a problem!! Cette phrase a était prononcer une seul fois ... Pour quelle raison ??

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Cette phrase a était prononcer une seul fois ... Pour quelle raison ?? Elle a été prononcée par Jim Lovell lors de l'accident qui a eu lieu sur Apollo 13 le 14 avril 1970, lors du brassage des réservoirs d'oxygène il y a eu une explosion endommageant le module lunaire... Les astronautes n'ont pas pu aller sur la lune et on dû se servir de l'attraction de cette dernière pour faire demi tour et revenir sur terre. Quand l'explosion à eu lieu tous les voyants de la cabine ont clignoté et les alarmes se sont mises à sonner et Lovell appelant Houston a donc prononcé cette phrase

Source: le film apollo 13, son making of avec les vrais astronautes et plein d'émissions sur le sujet
Autre source: www.cidehom.com/apod.php?_date=100417

Posté le

android

(3)

Répondre

Le problème c'est que si il ne veux pas voter on pourras le savoir contrairement à ceux qui sont sur terre et qui ne vote pas...

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Et les spationautes ? (France) et les cosmonautes ? (Russie) et les taïkonautes ? (Chine) etc ...
N'ont pas t'il le droit de voter ?
(Oublier l'exemple pour la Chine ...)
Les cosmonautes peuvent voter à partir de l'espace aussi ! Mais ils n'ont qu'un seul candidat pour lequel ils ont le droit de voter.

Posté le

android

(1)

Répondre

le jour où je vais dans l'espace, la derniere chose a laquelle je pense, cest bien les elections presidentielles

Posté le

windowsphone

(5)

Répondre