On peut voter même dans l'espace

Proposé par
le

Les astronautes américains ont la possibilité de voter depuis l'espace ! En effet, après l'adoption d'une procédure de vote en 1997 dans l'État du Texas où résident la plupart des astronautes américains, ceux se trouvant dans l'espace le jour de l'élection présidentielle ont le droit de voter. Leur bulletin est évidemment électronique et crypté, transmis au centre de contrôle à Houston puis aux autorités électorales.


Tous les commentaires (79)

Ils ont fait ça pour que les républicains gagnent des voix vu que la plupart des astronautes sont texans. Ah c'est républicains ... Ils sont prêt à tous !

a écrit : sympa, par contre on ne dit pas crypter un message mais le chiffrer, crypter ne veut rien dire Depuis quand?
Crypter: réaliser le cryptage de quelque chose.
Cryptage : Transformation d'une suite de signaux électriques ou radioélectriques, telle que celle-ci ne peut être rendue intelligible que par l'intermédiaire d'un décodeur approprié.
Source: Larousse

Posté le

android

(16)

Répondre

a écrit : Parler d'élections faussées dans un pays où les grandes entreprises financent ta campagne, paradoxale ? Vive la démocratie 'muricaine, un dollar=une voix, faites vos jeux! :D Cf. L'élection de GW Bush ...résultats bidonnés grâce aux machines à voter vendues par des copains de papa

Posté le

android

(4)

Répondre

Et si un des astronautes votent contre le president actuelle, la légende raconte qu'ils ont jamais pu rentrer sur terre, suite à un malheureux accident de... euh... de pizza

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Heureusement qu'ils peuvent voter, sinon les élections serait faussé! Les moyens mis en oeuvre me semble un peu disproportionnée contenu du résultat au final. Chaque vote est important !

a écrit : Et les spationautes ? (France) et les cosmonautes ? (Russie) et les taïkonautes ? (Chine) etc ...
N'ont pas t'il le droit de voter ?
(Oublier l'exemple pour la Chine ...)
Et de la russie ;-)

Posté le

windowsphone

(5)

Répondre

Ça se passe comment si l'astronaute n'étant pas d'accord avec ses employeurs déclare unilatéralement un état souverain à l'intérieur de l'ISS ?

a écrit : sympa, par contre on ne dit pas crypter un message mais le chiffrer, crypter ne veut rien dire Tout à fait Hamashii, le mot "crypté" ne figure pas dans le dictionnaire de l'académie française, c'est un mot dérivé de l'anglais "encryption" !! Cependant le mot décrypter existe, il correspond à l'action de retrouver le texte original à partir d'un texte chiffré sans posséder la clé de chiffrement. Les mystères de notre langue ;)

a écrit : Et le vote par procuration n'existe pas aux USA comme en France ? Un peu plus simple comme procédure... Lol, en fait ce serait trop simple de faire une procuration. Ils ont fait un système hyper-sophistiqué. Mettant en œuvre des moyens hyper avancer. Et bientôt il y a un film d'action qui sortira ou les votes sur terre donneront 50-50 et le vote d'un des astronautes fera basculer l'élection. Et l'intrigue sera qui va déchiffrer le vote pour le faire basculer, sachant que l'épouse de l'astronaute en question travaille justement au FBI et est en charge de ce genre de question... Les autres astronautes n'ont pas pu voter l'un est mineur d'âge et l'autre passager clandestin fuyant son pays et le dernier est un russe qui va tout faire pour aider les russe au sol. J'ai pas oublier de placer l'histoire d'amour qui doit aller avec mais je ne vais pas dévoiler le scénario ... -pur produit de mon imagination.-

a écrit : Et les spationautes ? (France) et les cosmonautes ? (Russie) et les taïkonautes ? (Chine) etc ...
N'ont pas t'il le droit de voter ?
(Oublier l'exemple pour la Chine ...)
(*Et pour la Russie aussi ) ;)

Posté le

android

(2)

Répondre

Pour les francais résidant à l'étranger on a eu la possibilité de voter par internet pour les dernières législatives... Alors bon que ce soit dans la cambrousse ou dans l'espace c'est un peu la même chose.

a écrit : Tout à fait Hamashii, le mot "crypté" ne figure pas dans le dictionnaire de l'académie française, c'est un mot dérivé de l'anglais "encryption" !! Cependant le mot décrypter existe, il correspond à l'action de retrouver le texte original à partir d'un texte chiffré sans posséder la clé de chiffrement. Les mystères de notre langue ;) Afficher tout Le mot crypter pu le terme de cryptage existent dans la langue française. Ils proviennent à l'origine du grec ancien.

Posté le

android

(3)

Répondre

Ils ne peuvent pas simplement mettre leurs votes dans une boîte scellée avant leurs départ et celle ci seras apporté au bureau de vote le moment venu?parceque faire tout ça pour une dizaine de personnes wahou quoi...

Ils ne connaissent pas la procuration??

Posté le

android

(2)

Répondre

Ce SCMB contient un pléonasme :

Tous les astronautes sont américains.

a écrit : D'ailleurs pourquoi dire "astronautes américain" les pléonasmes auront notre mort Parceque si on dit "astronaute" tout court, 90% des lecteurs penseront par méconnaissance légitime, que l'ont parle de toutes les personnes qui vont dans l'espace, toutes nationalité confondues.

Pour coller clairement à la définition pure et par compréhension, il aurait fallu dire "personne envoyée dans l'espace de nationalité américaine", mais celà aurait perdu en lisibilité dans l'anecdote.

J'aurais également dit "astronaute américain" si j'avais écrit l'anecdote. Il faut savoir limiter la forme pour ouvrir le fond au plus grand nombre de gens.

Posté le

android

(26)

Répondre

En Russie, lors des élections présidentielles les votes des cosmonautes sont écrits par Poutine.