La Constitution française n'est pas exempte de fautes d'orthographe

Proposé par
le

La Constitution de la Ve République française, adoptée par référendum le 28 septembre 1958, a fait l'objet de nombreuses révisions mais aucune d'entre elles ne corrigea la faute d'orthographe qu'elle contient à l'article 16 : "Lorsque les institutions de la République, l'indépendance de la Nation, l'intégrité de son territoire ou l'exécution de ses engagements internationaux sont menacés d'une manière grave et immédiate...". Il aurait en effet fallu écrire "menacées" à la place de "menacés".


Tous les commentaires (120)

a écrit : Mais à 4-1 le féminin se serait écroulé.. Pas juste tout ça, obligé de réaliser des clean-sheets à chaque fois pour l'emporter :-( Si je me trompe pas il y a bien longtemps le peuple était dirigé par un système féminin un peu comme les amazones, mais l'homme comprit que pour étendre pouvoir et territoire fallait faire la guerre, mais cela est réservé qu'aux hommes, du coup la tendance a basculé a un système patriarche, cherchez l'erreur (je l'ai lu quelques part mais je sais plus où désolé si je me trompe)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Le mot race n'induit pas la notion de racisme de manière automatique, sa présence dans la constitution est uniquement utilisée de manière ethnologique et est justement là pour prévenir toute différenciation entre les citoyens en raison de leur origine raciale. Sauf que d'un points de vue biologique il n'y a qu'une seul race d'homme: l'homo sapiens. Après les textes juridique m'intéressant peu ...

Perso, au risque de passer pour une quiche, je comprend pas pourquoi il y a une faute ... Il y a du masculin et du féminin donc je comprend pas :/

Deux choses. J ai pas vu la faute avant qu on me la montre. Et surtout je ne serrais Jamais allez voir l article 16 de la consitution. Donc simpas à savoir je m en servirais pour justifier mes fautes. "Je fais des fautes mais y en a aussi dans la constitution,donc j ai le droit""

Posté le

android

(0)

Répondre

Je veux savoir ce qui se passe après moi ! Il se passe quoi si tout ça est menacé ?!

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : je ne suis pas sûr que ce soit une faute d'orthographe. Par contre, vous pouvez ajouter une anecdote concernant la langue française sur votre site : l'académie française vient d'admettre comme troisième personne du pluriel du verbe croire au présent de l'indicatif, la forme "croivent". Ainsi, de la même façon qu'on peut dire "ils boivent" au lieu de "ils boient", on peut désormais dire, indifféremment "ils croient" ou "ils croivent" Afficher tout Lamentable !
Il faudra s'habituer au verbe croiver.

Le fameux article 16... Qui peut être interprété comme autorisant la mise en place d'une dictature... ^^

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Maintenant un ministre de l'éducation nationale qui ne sait pas appliquer une règle de trois (Xavier Darcos au grand journal) me paraît moins grave!!

Je me demande ce qui nous empêche de corriger cette faute
Tu n'as jamais fais des fautes ? Ce sont des humain qui écrivent .. Une faire sur un pavé d'au moins 1000 pages (minimum je pense ..) t'aurais fait aucune faute toi?

a écrit : A ce jour la constitution a été révisée 24 fois. Certains disent que c'est trop car c'est le texte fondamental du droit français et qu'il ne devrait pas être modifié autant. D'autres pensent que la constitution doit se moderniser et évoluer avec le temps. La dernière révision en date est celle de 2008, sous la présidence de Nicolas Sarkozy, qui interdit au président de la République de faire deux mandats consécutifs.

Soit le projet de révision émane du président de la République sous proposition du Premier Ministre. Dans ce cas, soit la révision doit passer devant l'Assemblé Nationale + Sénat (Parlement) réunis en Congrès à Versailles et la révision doit être validée à plus de 3/5ème des parlementaires (d'où l'importance de la majorité au Parlement). Soit elle est votée par référendum, sur le fondement de l'article 11 de la Constitution. Dans ce cas c'est le peuple français qui décide (très rare !).

Soit la proposition de révision émane du Parlement et dans ce cas, la révision doit être validée par référendum !

De Gaulle démissionna de son poste de président en 1969 car le peuple français vota "non" au projet de reforme du Sénat et au projet de régionalisation de l'époque.
Alors qu'en 1962, il organisa un référendum qui sera une réussite. Le référendum portait sur l'élection du président de la République au suffrage universel !
Afficher tout
Plus de deux mandats consécutifs non ?
Sinon il se serait pas représenter en 2012.. Ou alors ça explique juste le fait qu'il ai pas été ré-élu ..

a écrit : C'est triste a dire, mais le feminin disparait un peu de plus en plus dans notre langue. Lisez des livres dont l'heroïne principal est une femme et qu'il est ecrit a la 1re personne, il sera ecrit tout le long au masculin... Par définition, une héroïne est toujours une femme!

Oui, je sais, je chipote, mais ce pléonasme revient très très souvent lorsqu'on aborde ce sujet. La faute à une tournure de phrase mal adaptée qui fait que l'on est obligé de se répéter. Par contre, remplacer "héroïne" par "personnage", et ça roule!

D'ailleurs dans héroïne "principal", il vaudrait mieux écrire "principalE", car sinon, ça illustre ce que tu dénonces dans ton com', ce qui est un peu paradoxal! ;-)

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Je sens qu' ils y en a qui ont attendu la fin de l'anecdote pour trouver la faute. ^^ en tout cas pour trouver la faute dans ton commentaire pas besoin d'aller jusqu'à la fin

Posté le

android

(11)

Répondre

a écrit : je ne suis pas sûr que ce soit une faute d'orthographe. Par contre, vous pouvez ajouter une anecdote concernant la langue française sur votre site : l'académie française vient d'admettre comme troisième personne du pluriel du verbe croire au présent de l'indicatif, la forme "croivent". Ainsi, de la même façon qu'on peut dire "ils boivent" au lieu de "ils boient", on peut désormais dire, indifféremment "ils croient" ou "ils croivent" Afficher tout C'est le site legorafi qui a publié cette info donc rassurons nous, les adeptes qui "croivent" n'ont pas encore gagné.
Le site de l'académie française le considère encore comme une faute grossière.

Posté le

android

(23)

Répondre

a écrit : je ne suis pas sûr que ce soit une faute d'orthographe. Par contre, vous pouvez ajouter une anecdote concernant la langue française sur votre site : l'académie française vient d'admettre comme troisième personne du pluriel du verbe croire au présent de l'indicatif, la forme "croivent". Ainsi, de la même façon qu'on peut dire "ils boivent" au lieu de "ils boient", on peut désormais dire, indifféremment "ils croient" ou "ils croivent" Afficher tout Euh...T'es sûr de ton coup là?
Parce que ce matin, j'ai vu un article du Gorafi disant exactement cela...Et comme chacun le sait, c'est un site de canulars sous forme de news...

J'y avais par exemple lu l'histoire d'un adolescent décédé à force d'essayer de se transformer en Super Guerrier...

www.legorafi.fr/2014/05/21/lacademie-francaise-valide-finalement-ils-croivent-et-faut-quon-voye/

Posté le

android

(10)

Répondre

Vous vous plaignez des gens qui passent leur vie à corriger vos fautes sur YouTube,facebook et autres forum communautaire? Et bien voici le summum du gros relou ! Le mec qui a lu la constitution pour la corriger !

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : C'est triste a dire, mais le feminin disparait un peu de plus en plus dans notre langue. Lisez des livres dont l'heroïne principal est une femme et qu'il est ecrit a la 1re personne, il sera ecrit tout le long au masculin... Tu illustres parfaitement tes propos à travers "l'héroïne principal". Je te remercie également, Ô grand Captain Obvious, ô toi qui, plein de bon sens, nous éclaire à l'aide de l'héroïne qui est une femme (du moins espérons que tu ne parlais pas de drogue).

Sinon, j'aimerais bien savoir quels livres tu as lu pour rencontrer ce genre de problème :/

Please feed the good troll.

En fait, si on voulais modifier la constitution, meme pour une faute debile, il faudra par consequent rentrer dans une nouvelle republique. C'est completement con --'

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

Ce qu'il faudrait vraiment corriger dans la 5ème république, c'est la 5ème république elle même...

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Je sens qu' ils y en a qui ont attendu la fin de l'anecdote pour trouver la faute. ^^ Tu en fais parti ? ;)

a écrit : Perso, au risque de passer pour une quiche, je comprend pas pourquoi il y a une faute ... Il y a du masculin et du féminin donc je comprend pas :/ Non, non... Qu'est-ce qui est "menacé" ? Institution, indépendance, intégrité et exécution... Que des féminins.

a écrit : Je sens qu' ils y en a qui ont attendu la fin de l'anecdote pour trouver la faute. ^^ Tu parles en connaissance de cause. ;)