Gagner le gros lot grâce aux mathématiques

Proposé par
le
dans

Stefan Mandel, mathématicien d'origine roumaine empocha 28 millions de dollars dans une loterie australienne après avoir joué toutes les combinaisons possibles, soit environ 7 millions de tickets à 1 dollar. Cette loterie ne fut pas choisie au hasard, car il calcula que les gains étaient supérieurs aux dépenses en cas d'achat de tous les tickets. Il finança son projet à l'aide d'investisseurs privés amusés par le projet, et fut aidé par de nombreux complices.


Commentaires préférés (3)

"Les investisseurs amusés" dites moi j'espère qu'ils ont du blé car s'amuser a se partager le financement de 7 M de dollars ... ^^

Exactement comme Voltaire en 1729!
(Scmb)

Posté le

android

(248)

Répondre

a écrit : "Les investisseurs amusés" dites moi j'espère qu'ils ont du blé car s'amuser a se partager le financement de 7 M de dollars ... ^^ Ce qui est amusant, c'est surtout de partager les 28 millions !


Tous les commentaires (99)

Hé ben ! C'est ce qu'on appelle savoir ce qu'on veut ! :p

Posté le

android

(14)

Répondre

"Les investisseurs amusés" dites moi j'espère qu'ils ont du blé car s'amuser a se partager le financement de 7 M de dollars ... ^^

Exactement comme Voltaire en 1729!
(Scmb)

Posté le

android

(248)

Répondre

Cette loterie australienne a du réorganiser son systeme de jeu sinon c est la faillite assuré!

Posté le

android

(28)

Répondre

Suis-je le seul à me demander comment on peut offrir 28 millions de dollars avec un chiffre d'affaire d'1 million de dollar ? Ou alors ... Stefan Mandel est Heisenberg !

a écrit : "Les investisseurs amusés" dites moi j'espère qu'ils ont du blé car s'amuser a se partager le financement de 7 M de dollars ... ^^ Ce qui est amusant, c'est surtout de partager les 28 millions !

C'est trop bizarre que la loterie n'ait pas pensé à proposer des gains inférieurs au prix de tous les tickets. C'est pourtant une chose logique ... C'est bien le contraire qu'il faut faire pour avoir des bénéfices, non ?

Ça sent la magouille ...

C'est de cette manière que Voltaire a gagné beacoup d'argent grace à un procédé du même genre: il a calculé, avec un ami mathématicien, que la valeur du gros lot d'une loterie était supérieure à celle de tous les billets, et il les a tous achetés pour être sûr de remporter le jeu (cf une autre anecdote) C'est tout bête mais il faut y penser!

Posté le

android

(28)

Répondre

On pourra dire tout ce qu'on veut: Les maths, ça sert!

Étant plus jeune, j'avais proposé à ma mère de faire la même chose avec la FDJ.
Innocent personnage que j'étais!
En faisant voler un de mes rêves en éclats, elle avait fait comprendre à un petit garçon ce à quoi des professionnels distraits n'avaient pas pensé...

C'est relativement commun comme anecdote. Certains l'ont vu ici (ou en cours de français/histoire) avec Voltaire. Récemment c'était une loterie dans l'Arizona qui a été décrochée de la même façon.
A noter qu'il n'y a pas besoin d'être mathématicien pour réussir un tel tour :)
De plus, acheter des centaines/milliers/millions de tickets de loterie demande une logistique (et éveille des soupçons), le plus souvent on fait appel à des amis ou la famille avec qui on partage les gains.

Posté le

android

(7)

Répondre

Pas besoin d être un grand mathématicien pour faire le calcul,c est a la portée de tout ceux qui ont fait un peu de math.ce qui est moins à la portée de tout le monde c est de financer les 7 millions :p

Posté le

android

(19)

Répondre

C'est marrant j'avais eu la même idée avec euromillions, mais ça n'aurait pas marché il m'aurait fallu attendre une cagnotte de plus de 290 millions d'euros (1 chance sur 116 millions X 2,5€) et espérer que je sois le seul vainqueur du premier rang. J'ai abandonné l'idée et je me suis acheté une île à la place...

Posté le

android

(86)

Répondre

Le mathématicien se sert de sa réflexion et les autres de mettre le pognon

Ça doit être quand même une sacré organisation pour ranger 7 millions de tickets à la maison !!

a écrit : C'est trop bizarre que la loterie n'ait pas pensé à proposer des gains inférieurs au prix de tous les tickets. C'est pourtant une chose logique ... C'est bien le contraire qu'il faut faire pour avoir des bénéfices, non ?

Ça sent la magouille ...
Mandel n'a pas acheté tous les tickets de la loterie.Il a "simplement" joué toutes les combinaisons possibles, qui représentent 7 millions de tickets sur un nombre bien plus grand de tickets vendu.
Je pense que le "tous les tickets" fait référence a "tous les tickets acheté par Mandel" sinon il est vrai que la loterie Australienne perd beaucoup d'argent a chaque loterie organise...

a écrit : C'est trop bizarre que la loterie n'ait pas pensé à proposer des gains inférieurs au prix de tous les tickets. C'est pourtant une chose logique ... C'est bien le contraire qu'il faut faire pour avoir des bénéfices, non ?

Ça sent la magouille ...
Non. Les loteries successives non remportées permettent de libérer des gains à ajouter à la cagnotte. A force, il arrive un moment où les gains disponibles peuvent dépasser le nombre de combinaisons possible.
Ce n'est pas dès la première lotterie que cela se fait, ou alors il faut un sacré financement derrière.

De plus, le risque pour le joueur est de devoir partager la cagnotte au cas où d'autres auraient eu la combinaison gagnante également. Donc difficile de croire que quelqu'un va tenter le coup.

Et encore plus difficile d'imaginer que quelqu'un qui dispose de 7 millions de dollars va vouloir les jouer de la sorte.

Posté le

android

(22)

Répondre

Et au final il a gagné combien réellement ? (les gains moins le prix de tous les tickets)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pas besoin d être un grand mathématicien pour faire le calcul,c est a la portée de tout ceux qui ont fait un peu de math.ce qui est moins à la portée de tout le monde c est de financer les 7 millions :p Encore faut il avoir appris à faire une combinaison simple en probabilité !

Pardonnez mon ignorance mais, d'autres on forcement voulu acheter au moins 1 ticket non? Comment pouvait-il tout acheter?