Il s'entaille au scalpel lors d'un match de football pour faire croire à une agression

Proposé par
Invité
le
dans

En 1989, lors d'un match de football décisif Brésil contre Chili pour la qualification en Coupe du monde, le gardien Chilien Roberto Rojas s'entailla lui-même le visage avec un scalpel caché dans ses gants, après qu'un fumigène ait atterri près de lui. Le match fut arrêté, les joueurs chiliens refusant de reprendre le match, et la victoire fut donnée au Chili avant que la tricherie ne soit découverte et que Rojas soit suspendu à vie.

Des doutes planaient sur la blessure de Rojas, car le fumigène avait explosé relativement loin du gardien et sa blessure paraissait disproportionnée : Rojas avoua la supercherie quelques jours plus tard et fut suspendu à vie par la FIFA pour ce qu'il qualifia de "plus grande erreur de sa vie".


Commentaires préférés (3)

Faut vraiment le vouloir pour aller jusqu'à s'entailler le visage ! Heureusement que la triche à été découverte, ça aurait été dommage que ce soit resté impuni

Posté le

android

(239)

Répondre

Ce que je ne comprends, c'est pourquoi avoir donné la victoire au Chili alors que le Brésil menait 1-0 au moment de l'incident?? Certes, les chiliens ne voulaient pas reprendre le match soi disant à cause de l'insécurité mais ce n'est pas une raison pour leur donner la victoire...

-On abandonne !
-Très bien, vous avez gagné...


Tous les commentaires (66)

Faut vraiment le vouloir pour aller jusqu'à s'entailler le visage ! Heureusement que la triche à été découverte, ça aurait été dommage que ce soit resté impuni

Posté le

android

(239)

Répondre

Ce que je ne comprends, c'est pourquoi avoir donné la victoire au Chili alors que le Brésil menait 1-0 au moment de l'incident?? Certes, les chiliens ne voulaient pas reprendre le match soi disant à cause de l'insécurité mais ce n'est pas une raison pour leur donner la victoire...

Le foot est non-seulement un bon sport mais il faut aussi être un as dans l'art de la supercherie ! Il faut vivre ou mourir et tout les moyens sont bon pour arriver a ses fins !

Ils avaient sans doute prémédité le coup entre le gardien de but et celui qui a lancé le fumigène. Et peut être même toute ľéquipe.

Posté le

android

(53)

Répondre

Cela me rappelle les catcheurs ( cf. Une autre anecdote ) qui pour donner du réalisme à leurs combats, s'entaillaient le visage avec une lame de rasoir caché dans leurs gants, à eux aussi...

a écrit : Ce que je ne comprends, c'est pourquoi avoir donné la victoire au Chili alors que le Brésil menait 1-0 au moment de l'incident?? Certes, les chiliens ne voulaient pas reprendre le match soi disant à cause de l'insécurité mais ce n'est pas une raison pour leur donner la victoire... Apparemment la victoire est souvent donnée à l'équipe agressée (d après la premiere source)

Posté le

android

(25)

Répondre

-On abandonne !
-Très bien, vous avez gagné...

Je le soupçonne même d'avoir manigancé l'histoire du fumigène avec un complice dans les tribunes car créer une situation propice où il pouvait mettre en action sa triche était loin d'être évidente.

Le brésil a quand même dû se qualifier pour cette coupe du monde étant donné que c'est la seule sélection nationale a n'en avoir manquée aucune. Mystère, mystère.

Edit : en fait ce n'est qu'après que Rojas ai avoué sa supercherie que le Brésil fut donné gagnant 2-0 et donc qualifié pour cette coupe du monde.

a écrit : Ce que je ne comprends, c'est pourquoi avoir donné la victoire au Chili alors que le Brésil menait 1-0 au moment de l'incident?? Certes, les chiliens ne voulaient pas reprendre le match soi disant à cause de l'insécurité mais ce n'est pas une raison pour leur donner la victoire... Peut être qu'effectivement le Chili n'a pas gagné le match, mais que de perdre à 1 - 0 leur permettait d'être qualifié pour la coupe du monde.

Posté le

android

(12)

Répondre

Quand Rojas s'en mord les doigts, Suarez mord tout court...

a écrit : Peut être qu'effectivement le Chili n'a pas gagné le match, mais que de perdre à 1 - 0 leur permettait d'être qualifié pour la coupe du monde. Non non, la victoire fut bien donnée au Chili, ça peut paraître dingue mais c'est le cas!

a écrit : Ce que je ne comprends, c'est pourquoi avoir donné la victoire au Chili alors que le Brésil menait 1-0 au moment de l'incident?? Certes, les chiliens ne voulaient pas reprendre le match soi disant à cause de l'insécurité mais ce n'est pas une raison pour leur donner la victoire... C'est une victoire donné sur tapie vert, quand de grave incident se passe dans un stade au point de blessé un joueur, l'équipe a domicile se voit défait par forfait.
C'est arrivé aussi récemment lors de Italie-Serbie où le match fut interrompu à cause d'Holligan et suite a ça l'Italie avait gagné par forfait.

a écrit : Ce que je ne comprends, c'est pourquoi avoir donné la victoire au Chili alors que le Brésil menait 1-0 au moment de l'incident?? Certes, les chiliens ne voulaient pas reprendre le match soi disant à cause de l'insécurité mais ce n'est pas une raison pour leur donner la victoire... Je pense que c'est parce que le match se déroulait à Rio et donc que le fumigène a sûrement été lancé par des brésiliens (je vois mal les chiliens viser leur propre gardien...). Vu l'importance de la blessure, l'arbitre a suspendu le match quand il y avait 1-0 et qu'il restait encore 20 minutes de jeu.
Après, on peut comprendre les joueurs chiliens de ne pas vouloir tous se retrouver avec le visage en sang et de refuser de jouer pour un public qui a blessé l'un des leurs (cela si, bien entendu, ils n'étaient pas au courant de la supercherie).
Donc le match n'étant pas terminé, l'arbitre a du se dire que les chiliens auraient pu rattraper que le coup et que une victoire des brésiliens seraient en partir du à la violence de leurs supporters ...
De plus, la première source dit que c'est l'usage de privilégier l'agressé. Pour moi, c'est un peu tout ça qui a motivé la décision.
Même si je trouve que, même dans le cas où la blessure aurait été causée par le fumigène, c'est un peu punir tout un pays pour la connerie de l'un d'entre eux (les brésiliens sont vraiment fan de foot!) et c'est enlever aux joueurs brésiliens le mérite d'avoir marqué un but.

Ça a été mal recopié.... lisez la source Wikipedia... c'est un match de qualification et à la lecture de la vidéo, la FIFA a donné le point au Brésil. Le score officiel a été de 2-0 pour le Brésil après avoir vu la supercherie... Le comble, c'est que Rojas jouait à Sao Paulo à cette époque là.

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Non non, la victoire fut bien donnée au Chili, ça peut paraître dingue mais c'est le cas! Non, après découverte de la supercherie, la victoire fut donnée au Bresil 2 - 0

L'équipe qui reçoit se doit d'assurer la sécurité des joueurs. S'il y a une défaillance, l'équipe visiteuse peut gagner le match, quelque soit le résultat.
Je l'ai vécu en tant qu'amateur. Match décisif chez le 2ème. Ils mènent 1-0, les supporters insultent l'arbitre et refusent de passer derrière la main courante malgré les demandes de l'arbitre. Il a préféré siffler la fin du match estimant ne pas être en sécurité. Nous avions donc remporté le match, sur décision de la commission.

Pour en revenir à l'anecdote, c'est bien le Brésil qui remporta le match. La femme et les enfants du gardien lui en voulèrent énormément...

Posté le

android

(13)

Répondre