Un sous-marin détecté à cause de micro-organismes bioluminescents

Proposé par
le
dans

Le 9 novembre 1918, un sous-marin allemand U-Boat U-34 aurait été détecté dans la Méditerranée et coulé à cause de la bioluminescence produite par certains micro-organismes sous-marins : les dinoflagellés. Le sous-marin laissait derrière lui un sillage facilement repérable à cause de ce phénomène lumineux qui se produit lorsque ces organismes se sentent agressés.


Commentaires préférés (3)

2 jours avant l armistice. C'est con

Même les micro organisme étaient contre les allemand ! Et en échange de leurs aides on pollue les eaux bien comme il faut .

C'est bête pour les dinoflagellés, au lieu de se contenter de voir passer un sous-marin, ils ont aussi dû encaisser le missile qui l'a fait couler...

Posté le

android

(220)

Répondre


Tous les commentaires (49)

2 jours avant l armistice. C'est con

Même les micro organisme étaient contre les allemand ! Et en échange de leurs aides on pollue les eaux bien comme il faut .

SVJ-HS en parle dans son épisode sur la nuit. Ils montrent un chasseur cueilleur de l'Amazonie. C'est assez impressionnant, l'éclairage bleu fait très lumiere artificiel.

Posté le

android

(14)

Répondre

C'est bête pour les dinoflagellés, au lieu de se contenter de voir passer un sous-marin, ils ont aussi dû encaisser le missile qui l'a fait couler...

Posté le

android

(220)

Répondre

C est fou de se dire que des micro organismes ont coulé un sous marin .. encore une fois l'union fait la force

Posté le

android

(5)

Répondre

Et le jour de la capitulation de Guillaume II (le Kaiser) ! Sinon, le nom des micro organismes me faisait plutôt penser à des dinosaures très pieux qui se flagellaient pour expier leurs péchés

a écrit : C est fou de se dire que des micro organismes ont coulé un sous marin .. encore une fois l'union fait la force Les organismes ont permis à un navire de repérer le sous marin. Ce qui a coulé le sous marin c'est la grenade anti sous marine qui a suivi après.

Posté le

android

(21)

Répondre

Dans des registres différent mais avec le même procédé, on repère plein de chose grâce a l'observation d'événement annexe plutôt que l'élément recherché :
Les dépistages de cancers, maladies ou même dopage.
Le repérage d'exoplanete grâce a l'effet de la gravitation sur la lumière.
Des catastrophes naturelles grâce au comportement des animaux.
Et encore plein d'autres choses dans plein de domaines différents!

a écrit : C'est bête pour les dinoflagellés, au lieu de se contenter de voir passer un sous-marin, ils ont aussi dû encaisser le missile qui l'a fait couler... Des missiles anti sous-marin ? Tu viens d'inventer une nouvelle arme...
Les torpilles guidées, si tu parlais de ca, datent de bien plus tard, elles n'existaient même pas lors de la Seconde Guerre mondiale.

Les armes anti-sous-marines de l'époque étaient des grenades (qui explosaient à une certaine profondeur préprogrammée) ou des bombes larguées par avion lorsque le sous-marin était en surface (méthode principale lors de la Seconde Guerre mondiale).

a écrit : Même les micro organisme étaient contre les allemand ! Et en échange de leurs aides on pollue les eaux bien comme il faut . C'etait la premiere guerre mondiale. On ne peut pas vraiment parler de mechant ou de gentil

Posté le

windowsphone

(9)

Répondre

En 18 il avais des sous marin ??

Posté le

blackberry

(6)

Répondre

a écrit : En 18 il avais des sous marin ?? Les allemands ont toujours été en avance au niveau technologique.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Les allemands ont toujours été en avance au niveau technologique. Rien à voir les sous marins existaient bien avant. Le 1er sous marin à être testé avec succès date de 1624, de facture néerlandaise. Toujours au 17e siècle le français Denis Papin apporte beaucoup d'amélioration au sous marin. Le 1er sous marin militaire réellement opérationnel est le sous marin Gymnote de facture française en 1887.

Source : Wikipedia

Posté le

android

(21)

Répondre

a écrit : Rien à voir les sous marins existaient bien avant. Le 1er sous marin à être testé avec succès date de 1624, de facture néerlandaise. Toujours au 17e siècle le français Denis Papin apporte beaucoup d'amélioration au sous marin. Le 1er sous marin militaire réellement opérationnel est le sous marin Gymnote de facture française en 1887.

Source : Wikipedia
Afficher tout
Mais les sous marins dont tu parles ne pouvaient restés sous l'eau pas très longtemps, juste le temps de lancer une torpille, les vrais ancêtres de nos sous marins sons les U-bot allemand.
Donc oui les allemands avaient un temps d'avance sur les autres.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Mais les sous marins dont tu parles ne pouvaient restés sous l'eau pas très longtemps, juste le temps de lancer une torpille, les vrais ancêtres de nos sous marins sons les U-bot allemand.
Donc oui les allemands avaient un temps d'avance sur les autres.
Encore une fois non. La seule et unique contribution allemande pour ce qui est des sous marins est l'amélioration du schnorchel qui est une invention volée au Pays-Bas pendant l'occupation. Ce qui leur a effectivement permis de pouvoir renouveler l'air en restant à faible profondeur, mais les néerlandais savaient le faire quasiment 10 ans avant les allemands. La seule amélioration apportée est l'ajout d'un clapet pour permettre le renouvellement d'air par tous les temps. Donc non ils n'étaient pas plus avancés. Du moins pas dans ce domaine.

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : Les allemands ont toujours été en avance au niveau technologique. Non, les allemands n'ont pas "toujours été en avance niveau technologique", d'autant plus pendant la Première Gerre mondiale durant laquelle les francais avaient les meilleurs avions et chars et avaient aussi une bonne marine. Les allemands utilisaient juste plus de sous-marins, car ils savaient qu'ils ne pouvaient pas rivaliser en surface avec les marines anglaise et francaise.
Même durant la campagne de France en 40, ils n'avaient pas de supériorité technologique (leurs chars étaient largement inférieurs, leurs avions équivalents, et pour la première fois leur artillerie inférieure à celle francaise), seulement leurs métériels étaient adaptés à leur tactique (privilégiant la coordination grâce à la radio dont les chars francais n'étaient par contre pas équipés, la mobilité et l'autonomie, etc.)
C'est surtout après 41 que leur supériorité technologique a commencé à s'affirmer, mais malheureusement seulement dans des armes "miracle" voulues par Hitler et qui ne correspondaient pas aux besoins du front et bouffaient des quantités phénoménales de ressources précieuses (char Tigre, fusées V1 et V2, chasseur à réaction Me-262 -qui lui avait par contre une réelle utilité militaire-, recherches sur les chars super-lourds type E100, etc.)

Bref, arrêtons ce mythe de la supériorité technologique militaire allemande.

a écrit : Des missiles anti sous-marin ? Tu viens d'inventer une nouvelle arme...
Les torpilles guidées, si tu parlais de ca, datent de bien plus tard, elles n'existaient même pas lors de la Seconde Guerre mondiale.

Les armes anti-sous-marines de l'époque étaient des grenades (qui explosaient à
une certaine profondeur préprogrammée) ou des bombes larguées par avion lorsque le sous-marin était en surface (méthode principale lors de la Seconde Guerre mondiale). Afficher tout
Et bien je me dis que quelque soit la nature de l'arme, si elle est suffisament puissante pour déteriorer un sous-marin jusqu'à le faire sombrer, elle est aussi pour détruire un éco-système..non ?

(et merci pour l'info, je n'avais aucune idée du type d'armement utilisé contre les sous-marins)

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : 2 jours avant l armistice. C'est con Le pire c'est les centaines de soldats tués entre la signature de l'armistice et son annonce officielle sur le terrain.