Les "grammar nazis" souffrent peut-être d'un TOC

Proposé par
le
dans

Il existe un trouble obsessionnel compulsif qui pousse ceux qui en souffrent à corriger les erreurs grammaticales et orthographiques des autres. En effet, les personnes ayant le syndrome de pédanterie grammaticale ont une variante du gène FOXP2 (ayant un rôle important dans le langage) qui leur donne un irrésistible besoin de corriger les fautes.


Tous les commentaires (229)

a écrit : Je m'insurge ! Une variante génique sur un brin d'ADN ne rime pas avec maladie !

Exempli gratia : la couleur des cheveux, peut-on affirmer ou infirmer qu'un blond est plus sain qu'un brun ? (4heures, calculatrice interdite)
En l'occurrence, il s'agit ici d'un trouble, donc d'une mutation posant comme son nom l'indique quelque problème, quelque trouble aux individus atteints

a écrit : C'est souvent les personnes qui t'énèrve un peu. Sûrtout quand t'es en train de lui crier dessus et il te corrige :O énervent*

a écrit : En l'occurrence, il s'agit ici d'un trouble, donc d'une mutation posant comme son nom l'indique quelque problème, quelque trouble aux individus atteints T'as oublié les "s" à quelques, problèmes et troubles

a écrit : T'as oublié les "s" à quelques, problèmes et troubles Pas forcément, le singulier est assez littéraire, voire vieilli mais correct et signifie "un certain".