La photosynthèse reproduite avec une feuille artificielle

Proposé par
Invité
le

Une équipe de chercheurs du MIT a réussi à concevoir une feuille artificielle capable grâce au soleil de décomposer l'eau en oxygène et en hydrogène de la même manière qu'une cellule chlorophyllienne le fait lors de la photosynthèse. Il manque "seulement" des moyens de stockage appropriés pour en faire une nouvelle source d'énergie renouvelable.


Tous les commentaires (100)

A ma connaissance on appelle ça des nanoleaves

a écrit : Il me semble pourtant que le dioxygène degagé provient bien des molécules d'eau, une fois qu'elles ont été séparées. Oui, mais ça ne produit pas d'hydrogène. Et surtout l'eau joue un rôle de catalyseur. Elle est re-formée par la suite, à l'aide du CO2.
Ici, l'eau ne joue pas un rôle de catalyseur, elle est consommée définitivement, ce ne sont pas du tout les mêmes réactions.

La transformation du CO2 en O2 + matière organique, à l'aide de l'eau comme catalyseur, (donc une réaction renouvelable) ça fait partit des caractéristiques fondamentales de la photosynthèse.
C'est d'ailleurs ce principe de catalyse qui fait que la réaction se caractérise par deux étapes. C'est aussi une des caractéristique de la vie, le fait que l'eau soit un catalyseur, avec l'ATP. ( La respiration est le phénomène inverse de la photosynthèse, et se sert aussi de l'eau comme catalyseur, et de l'ATP comme container de l'énergie. )
C'est pour ce rôle très précis de catalyse que l'eau est essentielle à la vie.

Ici, l'eau ne pourra jamais servir de catalyseur, puisque le H2 se barre... et c'est d'ailleurs exactement le but recherché. L'eau est tout simplement / consommée /. La réaction n'a rien de renouvelable et la deuxième étape ne pourra jamais se réaliser à partir de cette réaction. Et ça n'est pas du tout ce qu'ils recherchent.

C'est une trouvaille extraordinaire en sois, je ne le nie pas. Mais ne nous y trompons pas. Si on enlève le discourt racoleur (nécessaire à notre époque, c'est pas de leur "faute" en sois)
Le but de leur recherche n'est pas > du tout < la reproduction de la photosynthèse, ils font des recherches sur une réaction permettant la production d'hydrogène bon marché.

a écrit : Reste que le Sahara est dans l'hémisphère nord^^ cela dit ça reste une bonne idée La limite Nord-Sud sur le plan économique ce n'est pas l'équateur mais une ligne imaginaire qui englobe toute l'Afrique, et tout le sud sauf l'Australie (en gros c'est un peu en zig zag)

a écrit : L'hydrogène est un gaz inflammable. Si tu préfère. Tu prends un récipient que tu rempli d'eau. Ou tu l'as chauffe a tres haute température (~1000°C) ou tu lui inflige un courant électrique. La réaction est simple : on produit de l'oxygène est de l'hydrogène. Une fois l'hydrogène cree on l&#039;a stocke. (Bouteille) l'utilité ? L'hydrogène est TRES dangereux car elle se comporte comme de l'essence. Une flamme, une étincelle et... boom ! L'explosion est propre car produit de l'oxygène et de l'eau. Pas la peine de parler moteur de voiture. Renault produit déjà des Kangoo Z.E et Toyota de même. L'inconvénient est la production, qui doit forcement être propre pour produire de l'hydrogène. Brûler 1 l pétrole pour fabriquer 0.5 l d'hydrogène... le second inconveniant est la consommation. Avec 1 l de gasoil on parcourt ~50 km. Avec 1 l d'hydrogène, peut etre 5... forcement l'hydrogène devrait, tard mais devrait, remplacer le pétrole. Bien que l'on dit ca depuis 50 ans... Afficher tout Ou tu peux utiliser l'hydrogène pour faire des piles a combustibles.

a écrit : Qu'est ce qu'on entend pas... Vous voyez de complot partout mais si vous vous renseignez un minimum vous saurez que le petrole est l'energie la plus rentable, car facile a extraire (sol), ses produits fini sont énormément nombreux (petrochimie) et c'est l'energie la plus facilement stockable... Reservoir, tu le remplis et hop 900km d'autonomie. Donc c'est normal que rien ne se developpe vraiment car le petrole est encore trop rentable economiquement et techniquement... Attendez l'époque ou le SP et le gazole passeront la barre des 3e et la les choses se bousculeront vraiment. Afficher tout Oui mais ça je sais, mais cepandant c'est dommage de bloquer de belles avancés technologiques plus propres, plus rentables et plus efficaces juste pour l'argent raporter par le pétrole c'est tout... Comme l'hydrogène, le moteur à eau, l'énergie du vide et j'en passe... Et je ne voit aucun complot, un complot c'est une chose secrète que l'on ne devrait pas savoir, or la presque tout le monde sait que le pétrole reste car il enrichie les riches encore plus... Mais je ne met pas en doute cette matière qui est le pétrole, je dit simplement que d'autre matière pourait faire l'affaire c'est tout... Mais ne me parler pas de l'électricité car avec toute les voitures qu'il produise alors que les stocks de lithium pour faire les batteries s' épuisent sur terre comme le pétrole et qu'il continu a les développer, la c'est pour l'argent sauf que personne ne sait que les stocks sont carrément épuiser moi-même jai su sa d'une personne travaillant dans le milieu donc voila... Nous vivons dans un monde bien bas régie par l'argent et la politique c'est bien dommage. Voila je ne cherche pas à avoir raison et a crée des histoires. Peace and love.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Oui, mais ça ne produit pas d'hydrogène. Et surtout l'eau joue un rôle de catalyseur. Elle est re-formée par la suite, à l'aide du CO2.
Ici, l'eau ne joue pas un rôle de catalyseur, elle est consommée définitivement, ce ne sont pas du tout les mêmes réactions.

La transformation du
CO2 en O2 + matière organique, à l'aide de l'eau comme catalyseur, (donc une réaction renouvelable) ça fait partit des caractéristiques fondamentales de la photosynthèse.
C'est d'ailleurs ce principe de catalyse qui fait que la réaction se caractérise par deux étapes. C'est aussi une des caractéristique de la vie, le fait que l'eau soit un catalyseur, avec l'ATP. ( La respiration est le phénomène inverse de la photosynthèse, et se sert aussi de l'eau comme catalyseur, et de l'ATP comme container de l'énergie. )
C'est pour ce rôle très précis de catalyse que l'eau est essentielle à la vie.

Ici, l'eau ne pourra jamais servir de catalyseur, puisque le H2 se barre... et c'est d'ailleurs exactement le but recherché. L'eau est tout simplement / consommée /. La réaction n'a rien de renouvelable et la deuxième étape ne pourra jamais se réaliser à partir de cette réaction. Et ça n'est pas du tout ce qu'ils recherchent.

C'est une trouvaille extraordinaire en sois, je ne le nie pas. Mais ne nous y trompons pas. Si on enlève le discourt racoleur (nécessaire à notre époque, c'est pas de leur "faute" en sois)
Le but de leur recherche n'est pas > du tout < la reproduction de la photosynthèse, ils font des recherches sur une réaction permettant la production d'hydrogène bon marché.
Afficher tout
Je suis d'accord, l'inspiration n'est pas très marquée mais bon. On profuit du rh2 dans la photosynthese naturelle, peut etre que certains processus pourraient separer le H2 de cet accepteur. Tu devrais aller jeter un coup à l'artificial photosynthesis system de panasonic (il y'a une vidéo sur youtube), ça ressemble davantage à la photosynthèse car pas de H2 mais du dioxygène et de l'acide methanoique.

L'OXYGÈNE N'EXISTE PAS !!!!! C'est un abus de langage !!! La vrai appellation est dioxygene !

a écrit : L'OXYGÈNE N'EXISTE PAS !!!!! C'est un abus de langage !!! La vrai appellation est dioxygene ! Modérez votre propos. L'oxygène existe, il s'agit de l'atome du groupe des chalcogène caractérisé par 8 protons. Sous sa forme la plus abondante sur notre planète, il est vrai qu'il s'agit du gaz dioxygène et non de l'oxygène.

De là à parler tout en majuscule avec cinq points d'exclamation, il y a un monde tout de même...

a écrit : Je ne comprends pas la dernière phrase: comment peut on en tirer de l'énergie renouvelable, et que doit on "stocker" ? L'hydrogène est un excellent carburant mais très explosible qui doit être stocké sous pression et sous forme liquide, un peu comme le butane. Il parait que c'est dangereux et compliqué...bref. Si on l'utilisait dans nos voitures a la place du pétrole, on rejetterait uniquement de la vapeur d'eau...étonnant non? Mais que deviendrait du coup l'industrie pétrolière et les pays qui en vivent?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : L'eau n'est pas une ressource rare, la Terre est composée d'eau à 70%, t'as déjà regardé un globe? Je pensais que ca fonctionnait seulement avec de l'eau douce, au temps pour moi :/

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : L'hydrogène est un gaz inflammable. Si tu préfère. Tu prends un récipient que tu rempli d'eau. Ou tu l'as chauffe a tres haute température (~1000°C) ou tu lui inflige un courant électrique. La réaction est simple : on produit de l'oxygène est de l'hydrogène. Une fois l'hydrogène cree on l&#039;a stocke. (Bouteille) l'utilité ? L'hydrogène est TRES dangereux car elle se comporte comme de l'essence. Une flamme, une étincelle et... boom ! L'explosion est propre car produit de l'oxygène et de l'eau. Pas la peine de parler moteur de voiture. Renault produit déjà des Kangoo Z.E et Toyota de même. L'inconvénient est la production, qui doit forcement être propre pour produire de l'hydrogène. Brûler 1 l pétrole pour fabriquer 0.5 l d'hydrogène... le second inconveniant est la consommation. Avec 1 l de gasoil on parcourt ~50 km. Avec 1 l d'hydrogène, peut etre 5... forcement l'hydrogène devrait, tard mais devrait, remplacer le pétrole. Bien que l'on dit ca depuis 50 ans... Afficher tout Au début je pensais que les voitures à hydrogène fonctionnaient comme tu le décris, mais c'est beaucoup plus complexe, car il sert de "combustible réducteur" dans une pile à combustible. Dedans, le dihydrogène est d'abord séparé (d'un côté les protons, de l'autre les électrons) et est en suite conduit vers l'air extérieur au travers d'une membrane; les protons d'hydrogènes fusionnent alors avec le dioxygène en formant de l'eau, mais les électrons sont bloqués par la membrane et sont donc forcés à emprunter un autre circuit, en créant de l'électricité qui alimente un moteur électrique.

Ce procédé a l'avantage de produire de l'électricité et de l'eau "propre" sans émettre de substances nocives (CO2). Le seul inconvénient est la nécessité d'hydrogène, c'est pourquoi cette invention offre de nouvelles perspectives en terme de production d'énergie primaire.

Et quant on fait exploser de l'hydrogène, ça dégage du CO2, pas de l'eau

a écrit : Au début je pensais que les voitures à hydrogène fonctionnaient comme tu le décris, mais c'est beaucoup plus complexe, car il sert de "combustible réducteur" dans une pile à combustible. Dedans, le dihydrogène est d'abord séparé (d'un côté les protons, de l'autre les électrons) et est en suite conduit vers l'air extérieur au travers d'une membrane; les protons d'hydrogènes fusionnent alors avec le dioxygène en formant de l'eau, mais les électrons sont bloqués par la membrane et sont donc forcés à emprunter un autre circuit, en créant de l'électricité qui alimente un moteur électrique.

Ce procédé a l'avantage de produire de l'électricité et de l'eau "propre" sans émettre de substances nocives (CO2). Le seul inconvénient est la nécessité d'hydrogène, c'est pourquoi cette invention offre de nouvelles perspectives en terme de production d'énergie primaire.
Afficher tout
C'est tout à fait ça. Le principe que je decris est pourtant possible et existant. Cependant les véhicules ne fonctionnent pas ainsi pour une raison simple : le rendement. La pile a combustion a un rendement de l'ordre de 95/100%. La combustion est bien inférieur. La chaleur, les frottements etant plus intense. Toutefois les 2 sont viables. C'est le même principe que le diesel et l'essence. Le Diesel est plus chère à fabriquer, plus complexe et lourde mais le rendement et la conso sont meilleurs. > pile a combustible. L'essence est simple, léger. Mais consomme beaucoup > combustion de l'hydrogène. Toutefois, la pile a combustion reste avantageuse en tout point en comparaison du moteur hydrogène que j'ai decris.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Reste que le Sahara est dans l'hémisphère nord^^ cela dit ça reste une bonne idée Quand on parle des Nords et des Suds ça n'a rien à voir avec l'hémisphère, le Sahara est bien dans des pays du Sud.

a écrit : Quand on parle des Nords et des Suds ça n'a rien à voir avec l'hémisphère, le Sahara est bien dans des pays du Sud. D'ailleurs la Corée du Nord fait partie des pays du sud et la Corée du Sud fait partie des pays du nord.

a écrit : Non mais attendez, toi et Hadrien60, les quantités d'eau sur Terre ne diminuent pas hein ! Ou alors d'une manière ultranégligeable. Faut pas tout mélanger !

"Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme," citation apocryphe de Lavoisier, ça vous dit quelque chose ?

Avec cette méthode, on transforme de l'eau en dihydrogène et dioxygène selon la réaction suivante :
2 H2O = 2 H2 + O2

Le dioxygène est libéré dans l'air, il ira gonfler vos petits poumons et le but est de stocker à bas cout et de manière efficace le dihydrogène.

Une fois stocké, on le met (par exemple) dans un moteur. Le dit moteur capte l'oxygène de l'air, le fait réagir à l'hydrogène qui est son carburant (l'oxygène est ce qu'on appelle un comburant) pour produire de l'énergie selon la réaction chimique explosive suivante :
O2 + 2 H2 = 2 H2O

Comme cette réaction marche dans les deux sens j'ai utilisé le signe = et non la flèche ->. (si ce n'est qu'elle nécessite un apport d'énergie constant dans un cas (soleil) et initial dans l'autre (l'étincelle) pour se produire)

Donc on "utilise" de l'eau pour au final retrouver de l'eau. Donc il n'y a aucune perte, aucune création. Juste de la transformation.
Avec le discours que vous tenez, un moteur qui ne rejette que de l'eau devrait vous faire plaisir !

Que l'on arrête de voir un désastre écologique partout sans même essayer de comprendre les choses, comme vous venez de le faire !
Afficher tout
J'ai deux interrogations puisque Vince étend un peu le sujet via les deux autres commentaires. Dans ta démonstration tu parles d'eau douce je pense et pas d'eau salée, l'eau salée est très abondante, pas du tout l'eau douce et ce n'est peut-être pas du tout le même enjeu technologique avec de l'eau salée, sachant qu'il semble que ce soit un gros problème de désaliniser l'eau pour l'irrigation en zone arride, mais je ne suis pas du tout spécialiste... L'autre interrogation est d'ordre plus général : n'est-ce pas aborder le sujet de l'énergie par le petit côté de la lorgnette que de dire "c'est génial ça fait des moteurs à énergie propre" ? De l'énergie pour quoi ? Une fois le moteur conçu qu'est-ce qu'on met autour ? Une carrosserie en quoi, des pneus en quoi, des composants électroniques en quoi, si on a soudain le "droit", grâce à cette nouvelle techno de faire 100 fois plus de voitures ? Y a pas les stocks dans les sous-sols de la planète ni de métaux, ni de terres rares ou de pétrole pour fabriquer autant de voitures aux chinois (ou autres pourquoi toujours les chinois ;-)) qu'on en a aujourd'hui par habitant en Europe...

a écrit : J'ai deux interrogations puisque Vince étend un peu le sujet via les deux autres commentaires. Dans ta démonstration tu parles d'eau douce je pense et pas d'eau salée, l'eau salée est très abondante, pas du tout l'eau douce et ce n'est peut-être pas du tout le même enjeu technologique avec de l'eau salée, sachant qu'il semble que ce soit un gros problème de désaliniser l'eau pour l'irrigation en zone arride, mais je ne suis pas du tout spécialiste... L'autre interrogation est d'ordre plus général : n'est-ce pas aborder le sujet de l'énergie par le petit côté de la lorgnette que de dire "c'est génial ça fait des moteurs à énergie propre" ? De l'énergie pour quoi ? Une fois le moteur conçu qu'est-ce qu'on met autour ? Une carrosserie en quoi, des pneus en quoi, des composants électroniques en quoi, si on a soudain le "droit", grâce à cette nouvelle techno de faire 100 fois plus de voitures ? Y a pas les stocks dans les sous-sols de la planète ni de métaux, ni de terres rares ou de pétrole pour fabriquer autant de voitures aux chinois (ou autres pourquoi toujours les chinois ;-)) qu'on en a aujourd'hui par habitant en Europe... Afficher tout Le fait d'avoir un moteur propre n'empêche pas l'avancée. Sinon, les panneaux solaires, barrages c'est pareil. En réalité l'hydrogène est créer à partir d'eau propre. Mais cette eau peut être puisé dans l'eau salée. Le résultat est simple : eau/hydrogène/sel. C'est l'eau seul qui agit. On peut faire de l'hydrogène dans une grenadine. .. Les réserves d'eau douce ne seront donc pas assaillies.

Aussi, la plupart des véhicules Européen sont fabriqués avec des métaux ferreux recyclés. Et oui. Dans la dernière 308, il y a peut être un morceau d'AX refondu...
L'hydrogène sera toujours plus propre que le diesel, aussi imparfait l'est il encore.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je ne comprends pas la dernière phrase: comment peut on en tirer de l'énergie renouvelable, et que doit on "stocker" ? Le fait de décomposer l'eau en oxygène et hydrogène produit beaucoup d'énergie comme une fusion comme la fusion nucléaire mais les déchets nucléaires qui doivent être traités durant une très longue période.
Mais je croyais qu'on peut vraiment créer une meilleure énergie lors d'une fission.
Par exemple en oxygène + hydrogène = eau + énergie.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : J'aime bien le seulement ^^ industrie du pétrole qui bloque ouai ! Ou simplement il y a pas encore la technologie nécessaire.

Le moyen de stockage serait éventuellement une pile a hydrogène , ainsi qu'un réservoir pour l'oxygène.
Tout ce petit attirail serait installé au domicile du consommateur , pour lui permettre de recharger sa voiture.
Matériel proposé en location par les constructeurs automobiles.
Et là voilà la solution.
Les carburants fossiles ne pourrai alors être réservé seulement aux professionnels.