Un hélicoptère peut se détruire tout seul au sol par résonance

Proposé par
le
dans

Lorsqu'un hélicoptère est au démarrage ou au régime nominal posé au sol, il peut rentrer dans un phénomène dangereux baptisé "résonance-sol". Causé par les vibrations engendrées par le rotor principal avec le train d'atterrissage et le sol, il peut détériorer voire détruire l'appareil en quelques secondes. Heureusement, il existe des techniques de conception sur les hélicoptères modernes pour éviter cet effet.

Un pilote dont l'appareil entre en résonance sol doit immédiatement se mettre en vol stationnaire s'il est au régime nominal ou couper le moteur et le freiner au démarrage.


Commentaires préférés (3)

Crasher son hélicoptère sans même avoir décollé... Fort, très fort.

Ce qui est extraordinaire et qui m'épate toujours , c'est que la première esquisse d'un hélicoptère , on la doit à Léonard de Vinci , sur un croquis très explicite qui date de 1486 !

Pour ceux qui comme moi se sont posé la question de la définition du régime nominal :

"Le régime nominal d'un moteur est celui qui est recommandé et prévu par le constructeur pour l'utilisation continue et à pleine charge."

Source : Le Larousse Agricole

Joyeuses Fêtes :)

Posté le

android

(259)

Répondre


Tous les commentaires (23)

"Dangereuse pour la machine, la résistance sol n'a cependant fait que très peu de victimes, dans ou autour de l'hélicoptère."

Posté le

android

(9)

Répondre

Crasher son hélicoptère sans même avoir décollé... Fort, très fort.

Impressionnant sur la vidéo on dirait du carton à la fin !

Ce qui est extraordinaire et qui m'épate toujours , c'est que la première esquisse d'un hélicoptère , on la doit à Léonard de Vinci , sur un croquis très explicite qui date de 1486 !

C'est l'histoire d'un mec, il a décollé avec son hélicoptère et... ah non.

a écrit : Ça doit être impressionant à voir ! Euh ... À ressentir surtout !

Pour ceux qui comme moi se sont posé la question de la définition du régime nominal :

"Le régime nominal d'un moteur est celui qui est recommandé et prévu par le constructeur pour l'utilisation continue et à pleine charge."

Source : Le Larousse Agricole

Joyeuses Fêtes :)

Posté le

android

(259)

Répondre

La résonance est un phénomène physique assez impressionnant: dans le même domaine on a aussi les ponts, et c'est pas banal non plus !
youtu.be/uhWQ5zr5_xc

Il y a une vidéo d'un écureuil brésilien qui se disloque complétement!

a écrit : Ce qui est extraordinaire et qui m'épate toujours , c'est que la première esquisse d'un hélicoptère , on la doit à Léonard de Vinci , sur un croquis très explicite qui date de 1486 ! Léonard de Vinci copiait des jouets pour enfants qui existait déjà à l'époque (comme le parachute pyramidal) j'ai vu cela dans un reportage. Certe il était doué pour ces oeuvres d'arts mais ce qui est impressionnant c'est celui qui a inventé ces jouets

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Il y a une vidéo d'un écureuil brésilien qui se disloque complétement! Pour les notes négatives de ce commentaire, jonhs13 parle bien évidemment du modèles écureuil d'eurocopter( je crois...) et non pas de l'animal... Du moins j'espère pour la pauvre bête...

Posté le

android

(29)

Répondre

Et pour information ce phénomène se produit souvent avec le type de sol. Parfois se mettre en stationnaire et se poser à quelques mètres empêchera de rentrer en résonance.
Dans un episode de macgyver, à la fin on voit un hélicoptère entrer en résonance sol et on remarque que le pilote fait redecoller l'appareil précipitamment, ils n'ont pas retourné la scène probablement pour des raisons de coûts.
www.youtube.com/watch?v=6vICf8l-KV0&feature=youtube_gdata_player

Posté le

android

(32)

Répondre

"Désolé chef, j'avait oublier de couper le moteur"

Posté le

android

(0)

Répondre

Daniel Balavoine confirme cette anecdote.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Daniel Balavoine confirme cette anecdote. Sache que c'est le non moins connu THIERRY SABINE ,un des fondateurs du "Paris-Dakar" qui pilotait l'hélico. lors du crash qui LEUR a coûté la vie.

Posté le

android

(6)

Répondre

Une chose que l'on ne vous dira pas dans les sources ou n'importe quelle recherche que vous puissiez effectuer ,c'est comment sont conçu les nouvelles pales d'hélico.que ce soit dans les nouvelles matières ou formes qui lui permettent d'essuyer des tirs lourds en maintenant la stabilité de l'appareil pour lui éviter le crash et ce même si celles-ci sont endommagées.
Pour l'instant les pales High -Tech dont on voudra bien vous parler ce sont celles qui ont une forme d'ailes qui permettent de rendre l'appareil silencieux et en même temps éviter les résonances qui peuvent l'attirer au sol.

www.gizmodo.fr/2010/02/27/les-helicopteres-vont-devenir-presque-silencieux.html

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Crasher son hélicoptère sans même avoir décollé... Fort, très fort. Une vrai histoire belge!

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Ce qui est extraordinaire et qui m'épate toujours , c'est que la première esquisse d'un hélicoptère , on la doit à Léonard de Vinci , sur un croquis très explicite qui date de 1486 ! C'était la vis aérienne. Une équipe de bricoleurs en ont construit une et l'ont testée ; elle n'a décollé que de 17 cm, il me semble.

Posté le

android

(3)

Répondre

Petite précision concernant cette anecdote pour les passionnés. Cette raisonance sol ne concerne que les hélicoptère tri pales et supérieur. Les bipales ne sont pas concernés. C'est en effet les amortisseurs de traînées des pales qui entre en raisonance avec le train d'atterrissage. Et les bipales en sont dépourvus.

Posté le

android

(17)

Répondre