Jeûner améliore-t-il les traitements contre le cancer ?

Proposé par
le
dans

Une étude réalisée sur des souris a montré que le jeûne permettrait d'augmenter les effets de la chimiothérapie et en réduirait les effets secondaires. Cela serait dû à la capacité des cellules saines de résister à l'absence de glucose tandis que les cellules cancéreuses qui en sont très friandes en sont incapables. Des études sont en cours sur l'Homme et montreraient des résultats encourageants.


Tous les commentaires (139)

A osaka ( si je dis pas de betise ) il y a un village avec un taux de centenaire assez grand. C'est du a l'environnement ( mer, donc plus de poissons ) mais un reportage arte interviwer une petite mamie japonaise .. Elle critiquait la mal bouffe en disant que comme son fil .. Les jeunes mangeaient jusqu'a plus faim .. Or elle, depuis sont enfance pendant un repas ne mangeait qu'a 80 % de qa faim .. C'etait plus sain .. Et vue sont age oui :) sinon tout ceux qui on un aquarium font jeuner leur poisson une fois par semaine normalement pour eviter les probs gastrique

Posté le

android

(1)

Répondre

C'est fatiguant les gens qui ramène tout à la religion. Gardez ça pour vous svp. Sans vouloir être malpoli, le jeune dont on parle ici n'a rien à voir avec vos jeunes religieux. Pas besoin d'être un expert pour le comprendre. Retournez à vos livres saints puisqu'ils contiennent toutes les réponses, non?

a écrit : Pour info, dans les sources ils parlent d'un jeûne de 48 à 72h (2 à 3 jours). Pas d'un jeûne qui dure du lever au coucher du soleil. Pour info, ce n'est pas du lever au coucher du soleil, c'est de l'AUBE au coucher du soleil. Merci.

2001 en Thaïlande, nous avons rencontré un ancien legionnaire français fervent adepte du jeûne hydrique. Il tenait 35 jours. Il a converti la directrice d'un centre pour orphelin atteinte d'un cancer au niveau du ventre. Faute de moyens, elle ne pouvait pas se soigner. Aux dernières nouvelles, Pi Tiou est toujours en vie... Denis disait également que nos toilettes favorisaient les cancers du côlon et qu'il fallait s'accroupir pour aller à la selle (ou relever les jambes). Certains médecins commencent aussi à le préconiser.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Le cannabis peut aider à supporter la douleur, mais également à traiter différents types de cancers.
os.care2.com/care2/#!/entry/is-a-cure-coming-marijuana-compound-stops-aggressive-cancers,523c962dda27f5d9d0239347/
Bien sur que les industries pharmaceutiques bloquent ce marché, avec l'aide des
gouvernements bien sur. Imagine que l'on légalise le cannabis, certaines personnes pourrons recevoir un traitement "home made", sans un sou pour les industries. Mais non, ils préfèrent envahir avec leurs antidépresseurs, et autre pilules qui détruisent des vies. Mais bon, tant que les riches deviennent plus riches. Afficher tout
Euh.... j'ai pas saisi le lien en anglais. C'est dommage car cela aurait pu m'apprendre qqch. Stop-t-il l'évolution ou guerrit-il véritablement le cancer? C'est une grande nuance. Et je reste convaincu que ce n'est pas la pharmaceutique qui bloque le plus. Realiser des traitement a base de canabis ne veut pas dire légaliser tte la consommation ni meme autoriser les plantations maison. La marijuana sera d'une qualité différente et controler. Ceux atteint du cancer (ou autre)n'irons pas s'amuser à prendre qqch dont ils ne savent pas la contenance. Pour les autres, "capable" de le faire, il le font deja aujourd'hui !

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Question ça veut dire quoi exactement le jeune Le jeune c'est se priver de nourriture sur une periode supérieur à 24h. Cela "purge" estomac et intestins et leurs permet de se reposer. A long terme et non contrôler il peut etre dangereux car il provoque (évidemment) des carences alimentaires. A petite échelle il paraît que c'est tres bon. Par exemple il est conseillé d'imposer un jour de jeune par semaine a nos animaux de compagnie.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Le sida ne tue pas c'est le manque d'immunité créé par le sida qui tue ! SIDA = syndrome d'immuno déficience acquise ... le SIDA est le manque d'immunité !!!!
Le VIH ne tue pas aurait été plus correcte ;)

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Sauf que pour le ramadan il y a pas d'eau nonplus et le soir c'est des aliments beaucoup trop gras et sucré la plupart du temps et/ou en trop grande quantité en plus avant le couché, en faite ça doit être plus néfaste pour la santé qu'autre chose. Après la rupture du jeune tu manges ce que tu veux. (tu peux très bien manger des légumes, du poisson, ou autre...)
Donc pas que des aliments gras ou sucrés.
D'où te viens cette information? Encore un préjugé, ou quelque chose que tu as entendu. Renseignes toi avant de poster ce genre de bêtise.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Expérimental mais débordant de logique ...
La chimiothérapie attaque les cellules en division.
Les cellules cancéreuse par définition sont en division de manière incontrôlable.

Le jeune va provoqué chez les cellules saine une quiescence par manque d'énergie pour poursuivre les mitose --&g
t; moins toucher par la chimio.
Le jeune va affaiblir les cellules cancéreuses qui poursuive leur mitose malgré le manque d'énergie dispo ...
Ça reste simplifié mais ça déborde de bon sens et la lenteur des recherche est sûrement due au fait que le jeune ... ça ne rapporte pas d'argent au industrie pharmaceutique!!!
Afficher tout
Oui ... Si seulement c'était si simple ...
Je reste sur ma position : la seule personne capable de conseiller telle ou telle pratique par des protocoles médicaux valides ou son retour d'expérience reste l'oncologue. C'est tout.
Attention aux remèdes "miracles"
Je m'étonne de voir scmb se transformer en doctissimmo ...

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Le Ramadan est l'une des contraintes les plus inutiles et stupides que la religion "impose"... Et ton message est d'autant plus stupide..!!
Je ne comprend pas les personnes comme toi qui se permettent de critiquer des croyances où des coutumes qu'il ne connaît pas, comme les religieux qui se permettent de critiquer les non croyants.
Au fond vous êtes pareils.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Si vous dèsirès plus amples informations sur le sujet il y a un documentaire Arte, disponible sur youtube ou dailymotion traitant se sujet tapez "Jeuner pour gerir le cancer ARTE" et vous le trouverez,documentaire vraiment interessant. Voilà le genre de commentaire dangereux à éviter.
Scmb moderez viiiite !
Pour les chercheurs de solutions miracles et preneurs de raccourcis en tous genre sur des domaines qu'ils ne maîtrisent pas, quelle interprétation fumeuse ferez vous de la couverture du dernier sciences et vie ? (guérir par la pensée)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Le Ramadan n'est pas un jeûne puisque ceux qui le pratiquent se gavent à la tombée du soleil... C'est juste un rituel (de soumission?) religieux... Je suis scandalisé par tes propos.

1) Qu'est ce que c'est que cette idée reçue que les musulmans se gavent le soir ! Genre on organise des orgies dès que la nuit tombe et on BOUFFE jusqu'au petit matin à s'en péter la panse. Nan mais sans blague, le Ramadan c'est tout sauf ça. Certes les repas sont un peu plus élaborés mais ce n'est en rien ce que tu t'imagines. Tous ce qui est gâteaux plein de miel et sucre (comme ce que j'ai pu lire plus haut)est pour la fête à la fin du ramadan et non tous les soirs.Le Ramadan est fait (entre autres) pour ne pas oublier les démunis et ressentir la faim qu'ils éprouvent toute l'année, donc se gaver tout les soirs comme tu dis est contraire aux règles du ramadan.

2) Encore une fois contrairement à ce que tu penses, rien n'est imposé en Islam. Libre à toi de pratiquer le Ramadan ou non. C'est un des piliers de l'islam, mais il n'est en rien un acte de soumission. Les musulmans considèrent le ramadan comme un mois de réjouissance et prière. Il ne se résume pas qu'à une privation de nourriture imposée...

Désolé pour ce HS mais je ne pouvais laisser passer ça. Loin de moi l'idée de faire du prosélytisme, chacun est libre de ses croyances mais les préjugés et stéréotypes m'indisposent au plus haut point.

Bref, réfléchis un tout petit peu et informe toi avant de poster des commentaires comme celui ci. Merci.

Posté le

android

(17)

Répondre

Je valide entièrement. Lors de ma chimio on se sent mieux quand on mange peu ou pas.
En même temps, les nausées font que t'es un peu forcé ^^

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Le Ramadan est l'une des contraintes les plus inutiles et stupides que la religion "impose"... Encore une fois propos plus qu'indécent. Un seul mot : RESPECT. Si tu n'adhères pas soit, mais respecte ceux qui le pratique. Informe toi avant de parler bêtement, rien est imposé, les musulmans ne le vivent pas du tout comme une contrainte.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Ne plus manger pour maigrir ? T'es un génie toi ! Il serait question d'une journée de jeûne par huitaine par exemple, pas d'arrêter de manger. L efficacité serait double : repos des organes et élimination de quelques réserves, la maladie " du siècle " étant plutôt l'obésité dans la société occidentale évoluée.

Posté le

android

(2)

Répondre

Un des membres de ma famille pratique annuellement un jeûne thérapeutique. Il y trouve le plus grand bienfait. Le plus long qu'il ait fait a duré 10 jours. J'avoue que la première fois qu'il l'a fait, j'etais dubitatif. Il fait cela pour eviter la prolifération de cellules dans l'organisme.

a écrit : Tout le monde tire a boulets rouges sur cette pratique religieuse du jeûne qu'est le ramadan.
Mais elle n'est pas la seule a exister. Carême pour les chrétiens est aussi une période de jeûne, certes bien plus drastique car rompue uniquement après un certain nombres de jours (dont jne me rapelle plus).
Carême: période de jeûne de 30 à 50 jours selons les religions.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est fatiguant les gens qui ramène tout à la religion. Gardez ça pour vous svp. Sans vouloir être malpoli, le jeune dont on parle ici n'a rien à voir avec vos jeunes religieux. Pas besoin d'être un expert pour le comprendre. Retournez à vos livres saints puisqu'ils contiennent toutes les réponses, non? Les religions ont longtemps été la base de fonctionnement des différentes sociétés et leurs textes ont un intérêt culturel, sociologique et historique indéniable. On peut ne pas y adhérer sans pour autant refuser la moindre allusion à l'une d'entre elle, non?

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Oui ... Si seulement c'était si simple ...
Je reste sur ma position : la seule personne capable de conseiller telle ou telle pratique par des protocoles médicaux valides ou son retour d'expérience reste l'oncologue. C'est tout.
Attention aux remèdes "miracles"
Je m'étonne de voir scmb se transformer en doctissimmo ...
Il ne s'agit pas d'un remède miracle puisqu'il repose sur des connaissances physiologique établie (cellules cancéreuse / cellules cible de la chimio = cellule mitotique ... )
et il ne ce suffit pas a lui même !!!!! Il consiste a "améliorer" le résultat de la chimio ... seul le jeune ne servirai a rien voir même serais néfaste dans le cadre du cancer ...
Les résultat récent sont prometteur même si effectivement ils faut regarder au cas par cas avec l'avis de son oncologue!

Mais n'oublions pas que les médecins sont des êtres humain et qu'ils peuvent faire des erreurs, c'est pourquoi il faut discuter avec le médecin et non prendre ce qu'il dit pour acquis!! La compréhension mutuel par le dialogue est le meilleur moyen d'obtenir des soins optimaux!!

PS: les AINS cause plus de mort au USA que le SIDA ... les médicament sont une solutions mais peuvent vite devenir un problème si mal contrôlé!!

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Cher scmb,
Une info de ce type avait une fois été reprise sur yahoo et immédiatement supprimée, cette pratique parfois utilisée sans retenue par les malades étant considérée comme dangereuse par les oncos.
Sinon essayez de faire manger une personne sous chimio ...
En effet, la chimio n'ouvre visiblement pas l'appétit des malades traités! Mais si j'ai bien compris l'anecdote (et les liens) il s'agirait (et j'ai aussi noté un conditionnel dans la formulation de l'anecdote) d'inciter les malades à pratiquer quelques (trois) jours de jeûne (surveillé), tout en buvant de grandes quantités d'eau AVANT chaque période de chimiothérapie, afin de permettre une meilleure tolérance et efficacité du traitement... Ça ne signifie pas que le jeûne soit en soi une thérapie miraculeuse. Mais, tout en évitant les amalgames un peu hâtifs, on peut quand même s'interroger sur les relations qui existent peut-être entre la nutrition (ou le jeûne) et les thérapies (pas seulement dans le cas du cancer)... Et on peut se demander si le fréquent "manque d'appétit" que l'on éprouve quand notre santé est défaillante, est due à un dysfonctionnement de notre organisme ou à une réaction plus "instinctive"...

Posté le

android

(4)

Répondre