L'aspirine : un médicament vieux mais récemment compris.

Proposé par
le

L'acide acétylsalicylique (plus connu sous le nom d'Aspirine) est le médicament le plus consommé au monde, et on l'utilise depuis l'antiquité sous forme d'écorce de saule. Cependant, ce n'est que depuis 1971 que l'on a compris son mode d'action.

Cet acide est un inhibiteur de la biosynthèse de la prostaglandine.


Tous les commentaires (49)

Petite précision: la substance dans l'écorce de saule est l'acide salicylique alors que l'aspirine est l'acide ACÉTYL salicylique. Le premier servant à synthétiser le second.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : @ Parabolik. Si justement, la "mémoire de l'eau" a été prouvée, mais elle n'a pas pu être reproduite, alors que la reproductibilité est une des bases des théories scientifiques. Suite à ça, le financement de cette étude a été suspendu alors qu'avec les moyens requis, ça aurait pu conduire à quelque chose d'intéressant. D'ailleurs, les tests sur la mémoire de l'eau ont fonctionné deux fois sur les trois études de faite dans des labos américains. Mais celui qui a proposé cette étude (je n'ai plus le nom en tête mais je crois que c'était un français) a été traité de fou par de nombreux scientifiques qui n'ont pas chercher à voir plus loin, et surtout pas de bouleverser les grands acquis scientifiques, et ont donc directement réfuté cette théorie sans s'y intéresser. Il a donc quitter le CNRS (à moins que ce soit le Cern, j'ai un doute là), alors qu'il avait fait auparavant de nombreuses découvertes (mais pas sur la mémoire de l'eau) qui l'ont rendu célèbre. En bref, on ne saura jamais si cette étude aurait pu porter ses fruits vu qu'elle paraissait aberrante et qu'on y a pas consacré les moyens. (Source : Sciences et Avenir, Cell, et prof de sciences humaines et sociales). Afficher tout Il a passer ou sont concours de prof !!? Ce qui est aberrant c'est que quelqu'un qui enseigne peut raconter ce genre d'inepties c'est navrant pour l'éducation honte à lui

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : L'aspirine fluidifie le sang et rend en quelque sorte emophile en detruisant les agent coagulant . l'aspirine, de par sa propriété de fluidification du sang, est prescrit à certaines femmes enceintes dont le sang trop épais empêche le bon déroulement de la grossesse et de l'accouchement.
ma cousine y a eu droit pour sa deuxième et troisième grossesse, le premier bébé étant décédé peu de temps avant la naissance dû au sang trop épais de la maman

Posté le

android

(1)

Répondre

J'y suis allergique. Heureusement qu'en 23ans d'existence, je n'ai jamais eu de céphalées.

Posté le

android

(0)

Répondre

J adore ce style d anecdote mais par pitié faite comme si on avais pas tous un bac S en poche
Non parce que si on écrit tous les anecdote avec des "la distorsion conceptionnel de l espace temps n est qu une philosophie bio antique décrite par le consortium de inala dans la ci jonction de sinetre au XII avant JC"
Je suis pas sur que tous le mondes comprennent

Posté le

iphone

(9)

Répondre

a écrit : D'ailleurs, c'est le principe même de l'homéopathie, l'effet placebo. Et je suis absolument d'accord sur le fait que ce sont des boules à sucres, aucun effet à proprement parler. Elles stimulent juste le psychisme. C'est un peu comme certaines personnes qui croient en Dieu, et qui vont avoir l'impression de se sentir mieux après avoir prier etc...
Mais la mémoire de l'eau, ce n'est pas que de l'homéopathie, c'est juste qu'elle a été prônée à la base par des "homéopathes", et donc a été dénigrée par les adversaires de l'homéopathie. C'est pour ça qu'il y a eu tant de controverse à ce sujet. Etant donné les nombreuses découvertes que l'on fait chaque année, et à l'ère des accélérateurs de particule et compagnie, ça ne doit pas paraître aberrant de faire une telle recherche, on peut en apprendre tous les jours. H20, sûrement la molécule connue par excellence, et pourtant une de celle qui a le plus de propriété invraisemblables (notamment le fait qu'elle flotte sous forme de glace). Alors ça peut paraître bizarre de garder une trace de ce qui n'est pas "présent", mais peut être est-ce tout simplement qu'il reste une quantité non mesurable (genre 10^-100 mg) ou tout simplement une de ces nouveautés qu'on avait pas encore découvert jusqu'à maintenant. Seuls les chercheurs devraient pouvoir témoigner là-dessus, et c'est pourquoi une nouvelle étude pourrait être faite. Voilà désolé pour le pavé, et bonne soirée^^
Afficher tout
Slt je comprends ta pensée ms par rapport à la prière je ne peux pas te laisser dire que c'est un placebo. il ne s'agit pas d'une impression de bien être après avoir prié car Dieu est RÉEL, car ce qu'il a fait ds ma vie dépasse la simple impression. Vu que tu as un raisonnement scientifique, procédons de manière scientifique: tu ne peux pas faire des recherches en partant du principe que ce que tu cherches n'existe pas. Ceux qui cherchent un remède pour une maladie ne nient pas son existence. Ils cherchent méthodiquement jusqu'à trouver la "bonne formule".
Avant d'affirmer que Dieu n'existe pas, fais comme le fameux CS Lewis dans "mere christianity/les fondements du christianisme". Il part du principe que quelque chose/quelqu'un existe, mais qu'il faut le chercher sincèrement et sans préjugé. Tu seras étonné du résultat si tu fais cela... Bonne journée à tous, que Dieu se révèle à vous avec splendeur.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Parfaitement d'accord avec boulaquick : les labos dhomeopathie qui manquent de fric.. On aura vraiment tout entendu ! X) ils vendent du sucre a 1000euros le kilo (chiffre au hasard, hein, mais si quelqu'un veut faire le calcul..) et ils manquent de fric. Je crois que c'est la meilleure blague que j'ai entendue aujourd'hui ! Leur efficacité n'a jamais été prouvée, dans quelque milieu que ça soit, mis a part peut être leurs "qualités" énergétiques (ça reste du sucre). Par contre, l'effet placebo a été prouve, de très nombreuses fois, et c'est pour moi la façon la plus noble d'être soigné : le corps, se croyant soigné, se rétablit. Beau, non ? C'est uniquement parce que l'effet placebo marche que lhomeopathie reste en vente.. Si un jour ces labos publient leurs catastrophiques expériences, ça serait effectivement tuer la poule aux œufs d'or, et priver ceux qui y croient Dun traitement qui marche... tout en, paradoxalement, les empêchant de se faire entuber. Afficher tout C'est tout de suite moins beau quand tu sais que tu viens de rendre inefficace l'homéopathie sur chaque personne qui te lit...

Posté le

iphone

(2)

Répondre

a écrit : on a utilisé l'aspirine pendant des dizaines d'années sans savoir comment ça marchait...
alors, je me demande pourquoi certains décrient l'homéopathie en prétextant qu'on ne sait pas pourquoi et comment ça marche !
L'homéopathie n'est pas seulement critiquée sur le pourquoi ou le comment de son fonctionnement, mais aussi sur son efficacité réelle ! Il n'a jamais été prouvé que l'homéopathie avait un réel effet sur les maladies qu'elle est sensée soigner. On a d'ailleurs une hypocrisie des fabricants qui affirment l'efficacité de leur produits mais refusent de se soumettre au moindre test pour la prouver. D'ailleurs, les traitements homéopathique ne sont pas des médicaments car ils ne possèdent pas d'autorisation de mise sur le marché (AMM)!

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Pour «inventer» l'aspirine, les laboratoires allemands Bayer reprirent les travaux inachevés, en 1853, d'un chimiste français, Charles-Frederic Gerhardt Je crois que tu as résumé l'histoire de la recherche française...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : @Raffaelo : Je ne suis pas violemment contre l'homéopathie car pour moi, elle ne représente aucun danger car il s'agit de boules de sucre, ni plus ni moins. Boiron a tous les moyens financiers de lancer l'étude qui prouvera l'efficacité des produits mais ils ne sont pas assez fou pour prendre le risque de tuer la poule aux œufs d'or. Afficher tout Effet placebo

L'aspirine est d'ailleurs un nouvel espoir contre le cancer.
En effet, depuis les années 2000, des scientifiques ont découvert qu'il aurait un effet protecteur possible contre certains cancers, notamment le cancer du côlon.

Je ne sais pas ci cela a déjà été dis dans les commentaires précédents mais je le dis quand même.
L'aspirine fut d'abord consommée sous forme d'ecroce de saule mais aussi d'urine de castor, ceux ci consommant beaucoup de saule, l'acide acétique (si je me souviens bien) se retrouvait dans leur urines.

Il y a une quote à ce sujet.

a écrit : @Raffaelo : Je ne suis pas violemment contre l'homéopathie car pour moi, elle ne représente aucun danger car il s'agit de boules de sucre, ni plus ni moins. Boiron a tous les moyens financiers de lancer l'étude qui prouvera l'efficacité des produits mais ils ne sont pas assez fou pour prendre le risque de tuer la poule aux œufs d'or. Afficher tout Il faut pas non plus jeter l'œuf avant de l'avoir goûté : lorsque tu utilises du gel Arnica après un choc c'est très efficace et pourtant homéopathique !

Je doute aussi de l'homéopathie mais je ne crois pas que Boiron se gave plus avec cette médecine que Sanofi avec leur chimie !

En fait, l'inhibition de la synthèse des prostaglandines n'explique pas réellement les effets. C'est une des conséquence du médoc.

On est en 2013 et depuis le temps personne n'a fait la blague avec le sketch des inconnus la dessus!

Posté le

android

(1)

Répondre

Et dire que je suis allergique du médicament le plus utilisé dans le monde ^^

a écrit : on a utilisé l'aspirine pendant des dizaines d'années sans savoir comment ça marchait...
alors, je me demande pourquoi certains décrient l'homéopathie en prétextant qu'on ne sait pas pourquoi et comment ça marche !
Par ce que ça ne marche pas.

En fait, l'homéopathie n'a aucun effet "propre" sur le corps. C'est à dire qu'a part l'effet placebo bah... Il ne servent à rien!

Les dilutions qui sont utilisés pour réaliser ces "médicaments" sont tellement grandes qu'il est extrêmement improbable d'avaler même une seule molécule de principe actif. Et fort heureusement d'ailleurs puisque certaines substances sensé être contenues dans les médicaments homéopathique sont toxique.

Les laboratoires ajoutent des extraits d'huiles essentielles notamment d'eucalyptus et du sucre pour donner à leur produit l'aspect et le goût de vrai médicaments.

Tout ceci est bien entendu véritable. Il existe une étude qui a été mené à ce sujet et qui fut rapidement étouffée d'ailleurs. Sinon plus simplement, il suffit de regarder les taux de dilution ( DH ou CH suivi d'un numéro) inscrits sur les boîtes.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : J adore ce style d anecdote mais par pitié faite comme si on avais pas tous un bac S en poche
Non parce que si on écrit tous les anecdote avec des "la distorsion conceptionnel de l espace temps n est qu une philosophie bio antique décrite par le consortium de inala dans la ci jonction de sinetre au XII avan
t JC"
Je suis pas sur que tous le mondes comprennent
Afficher tout
L'ignorance n'est pas une fatalité...

Posté le

android

(3)

Répondre

A ceux qui disent que l'homéopathie n'est qu'un placebo et rien d'autre, il faudra juste m'expliquer dans cas la, pourquoi il arrive que l'homéopathie marche là ou d'autres médicaments chimiques ont échoué. Je demande ça parce que l'année dernière au Népal j'avais un gamin de 12 ans qui était gravement angoissé avec de très grands troubles du sommeil. Il a été sous puissants anxiolytiques plusieurs semaines sans résultat. Et finalement en prenant l'homéopathie "passiflora composé" en quelques jours il allait déjà mieux et a retrouvé un sommeil paisible. S'il ne s'agissait que d'un placebo, l'effet placebo aurait dû de faire ressentir dès le premier médicament or ça n'a pas été le cas.

Je ne dit pas que tout les médicaments homéopathiques marchent dans tous les cas, mais je trouve inutile de juger et fermer les portes si vite simplement parce que nous, en tant qu'individu, n'avons pas compris intellectuellement un point donné. L'important est le résultat et peu importe si le mode de fonctionnement nous est inaccessible. Sans être dans l'extrême de la médecine douce, mon expérience m'a montré que plein de maladies incurables de façon ferme et définitive pour la science sont tout à fait curable par d'autre types de médecines, même sinon comprend moins bien, je trouve juste ça dommage d'encourager les gens à se priver des solutions alternatives au nom de la science qui parfois ne peut pas grand chose pour les malades.