L'aspirine : un médicament vieux mais récemment compris.

Proposé par
le

L'acide acétylsalicylique (plus connu sous le nom d'Aspirine) est le médicament le plus consommé au monde, et on l'utilise depuis l'antiquité sous forme d'écorce de saule. Cependant, ce n'est que depuis 1971 que l'on a compris son mode d'action.

Cet acide est un inhibiteur de la biosynthèse de la prostaglandine.


Commentaires préférés (3)

Pour «inventer» l'aspirine, les laboratoires allemands Bayer reprirent les travaux inachevés, en 1853, d'un chimiste français, Charles-Frederic Gerhardt

Posté le

unknown

(154)

Répondre

@Raffaelo : Je ne suis pas violemment contre l'homéopathie car pour moi, elle ne représente aucun danger car il s'agit de boules de sucre, ni plus ni moins. Boiron a tous les moyens financiers de lancer l'étude qui prouvera l'efficacité des produits mais ils ne sont pas assez fou pour prendre le risque de tuer la poule aux œufs d'or.

Posté le

unknown

(88)

Répondre

a écrit : L'aspirine fluidifie le sang et rend en quelque sorte emophile en detruisant les agent coagulant . Emophile=personne qui aime les Emos. Hémophile=personne pouvant aimer les Emos mais qui surtout a une maladie qui empêche ses plaquettes de fonctionner correctement.

Posté le

android

(316)

Répondre


Tous les commentaires (49)

on a utilisé l'aspirine pendant des dizaines d'années sans savoir comment ça marchait...
alors, je me demande pourquoi certains décrient l'homéopathie en prétextant qu'on ne sait pas pourquoi et comment ça marche !

Posté le

unknown

(3)

Répondre

Pour «inventer» l'aspirine, les laboratoires allemands Bayer reprirent les travaux inachevés, en 1853, d'un chimiste français, Charles-Frederic Gerhardt

Posté le

unknown

(154)

Répondre

Mimi83 : avec l'homeopathie c'est exactement l'inverse : on nous explique comment ça marche (une histoire d'eau qui garde la mémoire...MDR) mais jamais personne n'a ou prouver que ça marche (plus que l'effet placebo bien sur)

Posté le

unknown

(13)

Répondre

@ Parabolik. Si justement, la "mémoire de l'eau" a été prouvée, mais elle n'a pas pu être reproduite, alors que la reproductibilité est une des bases des théories scientifiques. Suite à ça, le financement de cette étude a été suspendu alors qu'avec les moyens requis, ça aurait pu conduire à quelque chose d'intéressant. D'ailleurs, les tests sur la mémoire de l'eau ont fonctionné deux fois sur les trois études de faite dans des labos américains. Mais celui qui a proposé cette étude (je n'ai plus le nom en tête mais je crois que c'était un français) a été traité de fou par de nombreux scientifiques qui n'ont pas chercher à voir plus loin, et surtout pas de bouleverser les grands acquis scientifiques, et ont donc directement réfuté cette théorie sans s'y intéresser. Il a donc quitter le CNRS (à moins que ce soit le Cern, j'ai un doute là), alors qu'il avait fait auparavant de nombreuses découvertes (mais pas sur la mémoire de l'eau) qui l'ont rendu célèbre. En bref, on ne saura jamais si cette étude aurait pu porter ses fruits vu qu'elle paraissait aberrante et qu'on y a pas consacré les moyens. (Source : Sciences et Avenir, Cell, et prof de sciences humaines et sociales).

Posté le

unknown

(19)

Répondre

C'est un inhibiteur de la cyclooxygenase qui bloque la synthèse de prostaglandines et thromboxanes

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Médicament anti-coagulant à ne pas prendre à la légère. Il peut avoir des effets secondaires gravissimes si il est consommé en trop grande quantité. Le vieux médecin de campagne qui disait qu'il faut prendre une 1/2 aspirine tous les matins pour etre en bonne santé est un fou furieux à ne surtout pas écouter.

Posté le

unknown

(15)

Répondre

@Raffaelo : Je ne suis pas violemment contre l'homéopathie car pour moi, elle ne représente aucun danger car il s'agit de boules de sucre, ni plus ni moins. Boiron a tous les moyens financiers de lancer l'étude qui prouvera l'efficacité des produits mais ils ne sont pas assez fou pour prendre le risque de tuer la poule aux œufs d'or.

Posté le

unknown

(88)

Répondre

Parfaitement d'accord avec boulaquick : les labos dhomeopathie qui manquent de fric.. On aura vraiment tout entendu ! X) ils vendent du sucre a 1000euros le kilo (chiffre au hasard, hein, mais si quelqu'un veut faire le calcul..) et ils manquent de fric. Je crois que c'est la meilleure blague que j'ai entendue aujourd'hui ! Leur efficacité n'a jamais été prouvée, dans quelque milieu que ça soit, mis a part peut être leurs "qualités" énergétiques (ça reste du sucre). Par contre, l'effet placebo a été prouve, de très nombreuses fois, et c'est pour moi la façon la plus noble d'être soigné : le corps, se croyant soigné, se rétablit. Beau, non ? C'est uniquement parce que l'effet placebo marche que lhomeopathie reste en vente.. Si un jour ces labos publient leurs catastrophiques expériences, ça serait effectivement tuer la poule aux œufs d'or, et priver ceux qui y croient Dun traitement qui marche... tout en, paradoxalement, les empêchant de se faire entuber.

Posté le

unknown

(22)

Répondre

@boulaquick : si tu es porteur dune maladie cardiovasculaire, quasi quelle qu'elle soit, mieux vaut l'écouter, le Medecin de campagne ^^. sauf que la dose serait plutôt de genre 75mg.

Posté le

unknown

(6)

Répondre

@Iann et Boulaquick : C'est exactement ça que je dénonce. Ils ont amplement les moyens, mais ne les utilisent pas. Je parlais de moyen requis non pas dans le sens qu'ils n'en ont pas, mais qu'ils ne les utilisent pas. Le problème, c'est évidemment de risquer une grosse perte d'argent (comme tu dis la poule aux oeufs d'or) si ça n'était pas prouvé, car même l'effet placebo ne fonctionnerait plus. C'est à double tranchant. Mais ils préfèrent garder leur fric plutôt que de l'utiliser à des fins scientifiques, qui pourraient peut-être (je dis bien peut-être puisque l'étude n'a pas été menée jusqu'au bout) mené à des résultats : soit la mémoire de l'eau c'est du bidon, soit c'est prouvé. Pour l'instant, ce ne sont que des hypothèses mais qui ont quand même tendu à se rapprocher de la véracité de cette étude. Personnellement je n'ai jamais trop cru aux effets bénéfiques de l'homéopathie, mais dans le cas de la mémoire de l'eau (aussi de l'homéo), je reste persuadé que l'on devrait refaire cette étude soit pour l'approuver, soit pour l'invalider définitivement au lieu de rester continuellement dans le doute.

Posté le

unknown

(7)

Répondre

D'ailleurs, c'est le principe même de l'homéopathie, l'effet placebo. Et je suis absolument d'accord sur le fait que ce sont des boules à sucres, aucun effet à proprement parler. Elles stimulent juste le psychisme. C'est un peu comme certaines personnes qui croient en Dieu, et qui vont avoir l'impression de se sentir mieux après avoir prier etc...
Mais la mémoire de l'eau, ce n'est pas que de l'homéopathie, c'est juste qu'elle a été prônée à la base par des "homéopathes", et donc a été dénigrée par les adversaires de l'homéopathie. C'est pour ça qu'il y a eu tant de controverse à ce sujet. Etant donné les nombreuses découvertes que l'on fait chaque année, et à l'ère des accélérateurs de particule et compagnie, ça ne doit pas paraître aberrant de faire une telle recherche, on peut en apprendre tous les jours. H20, sûrement la molécule connue par excellence, et pourtant une de celle qui a le plus de propriété invraisemblables (notamment le fait qu'elle flotte sous forme de glace). Alors ça peut paraître bizarre de garder une trace de ce qui n'est pas "présent", mais peut être est-ce tout simplement qu'il reste une quantité non mesurable (genre 10^-100 mg) ou tout simplement une de ces nouveautés qu'on avait pas encore découvert jusqu'à maintenant. Seuls les chercheurs devraient pouvoir témoigner là-dessus, et c'est pourquoi une nouvelle étude pourrait être faite. Voilà désolé pour le pavé, et bonne soirée^^

Posté le

unknown

(2)

Répondre

Merci raphaello d'avoir pris le temps de préciser ta pensée. Je dois avouer que, effectivement, la science sait être étonnante.. Quand bien même, la mémoire de l'eau me semble être une idée bien farfelue. Tout element solidifié garde effectivement la 'mémoire' de sa forme (du fer forgé garde sa forme), et même les 'solides mous' (le verre utilisé dans les vitraux, bien que 'coulant' reste des centaines d'années a sa place).
Maintenant... Le fer liquide perd absolument toute sa 'mémoire', tout comme le verre, et tous les autres éléments, alliages, etc liquidifiés (on casse les liaisons). L'eau est une molécule a part, pour beaucoup de propriétés. Mais... Une mémoire ? Cette molécule d'eau existait il y a des miliards d'annees, elle a pu entrer dans la composition de molécules plus complexes, etre pourquoi pas scindée et ce, en gardant une mémoire de tout ce qui lui est arrivé ? Nah.. Et si c'était le cas, comment font nos boiron et consorts pour effacer cette mémoire, et que notre H2O préféré ne garde en elle que le souvenir du composé, présent un infime quantité, plutôt que celle de la cuve, ou du sucre ?
Non, decidemment, c'est trop pour moi et pour mon esprit peut être trop formaté, trop cartésien. D'ailleurs, nos homéopathes ne s'essaient pas a soigner des maladies quantifiables, graves.
/// Je me suis toujours par ailleurs questionné sur si les médecins qui en prescrivent (on n'en croise aucun a l'hôpital) y croyaient..

Posté le

unknown

(4)

Répondre

@Iann_kb : merci aussi d'y avoir répondu^^ Bin en fait j'ai pas d'arguments à donner qui prouveraient que c'est bien le cas (je ne suis pas chercheur), mais y a pas non plus de preuves irréfutables disant que c'est impossible. Personnellement, ce n'est pas par soutien à l'homéopathie (surtout pas) ni même à Benveniste (qui au passage était à l'Inserm donc je me suis gouré ; cependant je trouve dommage que ça ait brisé sa carrière alors qu'il avait fait d'autres brillantes découvertes auparavant, n'étant pas de l'homéopathie et totalement approuvées, notamment le PAF qui a failli lui valoir un prix nobel^^), mais c'est surtout par envie de découverte, de pousser plus loin. Et quand bien même ça n'aboutirait pas, au moins avoir pris la peine de refaire une étude. Là c'est laisser tomber trop vite. On ne peut pas dire que tout réfère à l'homéopathie dans la mémoire de l'eau, et c'est pourtant pour ça que l'on ne pousse pas l'étude, puisque l'homéopathie n'est qu'une pseudo science, alors que si on obtenait un résultat, ça se répercuterait dans de nombreux domaines (chimie, physique, médecine etc..). Je sais que ça ne serait pas logique (cf ce que tu dis d'ailleurs^^), mais la science n'est pas toujours logique. Après, je ne peux pas dire que j'y crois ou pas, je dis juste que je crois (et je le répète) qu'une nouvelle étude serait nécessaire. Pour l'histoire de la cuve etc... je ne peux pas répondre, vu que j'en sais rien^^, c'est ceux qui ont fait la recherche qui pourraient l'expliquer... ou pas.
Sinon, je ne pense pas qu'on puisse rencontrer de médecins homéopathes dans un hôpital puisque c'est public. Ca serait comme un prof de religion dans une école publique. Enfin c'est peut-être le cas aux Etats-Unis, mais je ne pense pas en France (mais sûr de rien). Quant au fait qu'ils y croient ou non, aucune idée. Peut-être essaient-ils seulement de s'en persuader (comme les médiums, c'est du bidon, mais certains essaient de s'auto-persuader qu'ils ont vraiment ces pouvoirs afin d'être plus crédibles).
Sinon je comprends ton point de vue, chacun ses idées en fait^^

Posté le

unknown

(2)

Répondre

vous lui avez prescrit de l'acide acétu... acité... ce médicament!
sinon l'écorce de saule n'est pas utilisée depuis même la préhistoire? (cf l'excellente saga de jean m. auel, "le cycle des enfants de la terre")

Posté le

unknown

(6)

Répondre

50 milliards de cachets d'aspirine sont avalés tous les ans dans le monde.

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Qui ne se souvient pas de Dr. Quinn et de sa fameuse tisane d'écorce de saule?! (ok, je sors =>)

Posté le

unknown

(7)

Répondre

Ca sert a rien, vive le doliprane!

Posté le

unknown

(0)

Répondre

"cet acide est un inhibiteur de la biosynthèse de la prostaglansine"
Tu m'en diras tant !

Posté le

iphone

(4)

Répondre

L'aspirine fluidifie le sang et rend en quelque sorte emophile en detruisant les agent coagulant .

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : L'aspirine fluidifie le sang et rend en quelque sorte emophile en detruisant les agent coagulant . Emophile=personne qui aime les Emos. Hémophile=personne pouvant aimer les Emos mais qui surtout a une maladie qui empêche ses plaquettes de fonctionner correctement.

Posté le

android

(316)

Répondre