La science sait transplanter une tête sur un corps

Proposé par
le

Dans les années 1970, le neurochirurgien Robert White réussit à transplanter la tête d'un singe sur le corps d'un autre. L'animal restait paralysé, les lésions au niveau de la moelle épinière étant définitives, mais il était stable et pouvait survivre comme cela. Un neurologue italien souhaite maintenant faire de même, mais avec des humains.


Tous les commentaires (234)

a écrit : J'ai encore l'espoir d'avoir un gros sexe un jour. Ta "blague" aurait été bonne si l'opération d'allongement du sexe masculin n'existait pas , mais ce n'est pas le cas !

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je réserve la tête de Brad Pitt ! Oui mais tu ne te souviendras pas que c'est la tienne! ( cf précédente anecdote) :-)

Posté le

android

(9)

Répondre

Et la , les citations " avoir la tête sur ses épaules ou avoir la tête dans le cu**" prendront tout leurs sens !

Posté le

android

(9)

Répondre

a écrit : Quoiqu'il puisse m'arriver, je gardererais toujours la tête sur les epaules. MA tête sur MES épaules ! Le seul et l'unique commentaire sensé que j'ai lu jusqu'ici sur ce site... EFFARANT!!!!!
Réveillez-vous!!! Ouh ouh cela est IMPOSSIBLE arretez d'être naïf!!!

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Si on arrivait à régler le problème de la moelle, ça permettrait aux paraplegique de bouger à nouveau. Ça serait top Justement:
Les médecins de la Clinique russe de la neurologie prouvent que la colonne vertébrale et la moelle épinière peuvent être reconstituées.
Les six premières opérations réalisées dans la clinique ont été couronnées d'un succès sensationnel .
Le directeur général de la clinique, le professeur Andreï Brioukhovetski, s'est décidé à greffer dans la moelle épinière des cellules souche.
Ils prennent les cellules souches dans la muqueuse pituitaire qui contient un grand nombre d'extrémités nerveuses. Pour cela, on prend un petit fragment de tissu, et on cultive la préparation cellulaire dans une solution spéciale. Il en résulte des cellules souches de tissus nerveux nécessaires à transmettre toutes les réactions de la moelle épinière. Les cellules sont introduites dans un gel biologique qui est introduit à son tour dans une seringue spéciale. Avec cette préparation, on remplit la zone affectée et on reconstitue la moelle vertèbre par vertèbre.

Ici plus de détails: www.informationhospitaliere.com/actualite-6483-chirurgiens-russes-realisent-six-operations-neurologiques.html
... après l'article date quand même de 2005 et on n'en a toujours pas entendu parler vraiment.

Comment être immortel !! Les riches pourront acheter le corp des pauvres. Un énorme trafic d'humains ce créerait..
La fin de l'humanité?

Posté le

android

(19)

Répondre

Cela me fait penser a une mauvaise blague d'alchimistes. En espérant que l'âme se situe exclusivement dans le cerveau, sinon bonjour le bordel. :)

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Comment être immortel !! Les riches pourront acheter le corp des pauvres. Un énorme trafic d'humains ce créerait..
La fin de l'humanité?
Des enlèvements, des découpes sauvages, des meurtres, les gens qui ont un beau corps vont devoir se cacher !

a écrit : Je me porte volontaire. Oue tu nous racontera...enfin tu cligne des yeux

Posté le

android

(15)

Répondre

a écrit : En effet. C'est pour des personnes dans un état de cancer avancé et généralisé. Donc ils ont un corps foutu mais encore une tête fonctionnelle que l'on greffe sur un patient mort cliniquement ou fraîchement décédé. le cancéreux survivra mais restera plus au moins dans un état végétatif.Il y a ici un grand débat car ce médecin prévoit une première tentative en 2015. Afficher tout Comment peut-il prévoir une opération en 2105, sachant qu'il n'aura jamais l'autorisation ni du conseil éthique, ni de la loi pour couper la tête d'une personne humaine...? Je comprends pas bien...à moins qu'il prévoie une guerre et toutes les horreurs qui en découlent au niveau des expériences scientifiques ( cf. expériences nazies lors de la ww2)

Je suis totalement confus … quelle sera alors la personne résultante ? est ce que c'est la tête de l'un ou le corps de l'autre qui prendra contrôle ? ou bien tout simplement ma question est : est-ce que j'existe dans ma tête ou dans mon corps ?

Ok c'est juste parfaitement dérangeant l'idée affreuse de greffer une tête sur un corps mort. Malheureusement il faut des atrocité en science pour faire avancer les technologies....

Arrêtez avec la reconstitution de la moelle.
Ça c'est encore de la science fiction, et c'est pas le sujet.

Le sujet, c'est le choix proposé à quelqu'un de mourir ou de devenir tétraplégique avec un autre corps.
C'est pas extraordinaire comme choix, mais je pense que c'est à chacun de choisir.

Tétraplégique, c'est dur à vivre.
Reste que l'ensemble de la tête fonctionne.
La personne peut parler, voir, entendre, sentir. Interagir avec les autres.
Un chercheur, un penseur, un écrivain, un philosophes peuvent même travailler.
Il ne s'agit pas d'un coma, ou d'une maladie dégénérescente grave ou la personne ne peut plus bouger qu'un sourcil. Ça reste donc vivable.
Ne mélangez pas tout.

Et tant que le donneur est mort (un accident à la tête par exemple) il n'y a pas plus de problème étique que pour n'importe quelle autre greffe d'organe.

En tout cas, je pense que c'est à chacun de décider.
Le donneur, comme le receveur.
Et ça posé, je ne voit pas ce que les avis des autres viennent faire dans l'histoire.

a écrit : Serait-il donc possible de maintenir une tête ( j'entends sans corps ) en "vie"?
Avec circulation, alimentation et oxygénation artificielles?
Étant donné que la moelle épinière est coupé je pense que tu es en état végétatif

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Arrêtez avec la reconstitution de la moelle.
Ça c'est encore de la science fiction, et c'est pas le sujet.

Le sujet, c'est le choix proposé à quelqu'un de mourir ou de devenir tétraplégique avec un autre corps.
C'est pas extraordinaire comme choix, mais je pense que c&#
039;est à chacun de choisir.

Tétraplégique, c'est dur à vivre.
Reste que l'ensemble de la tête fonctionne.
La personne peut parler, voir, entendre, sentir. Interagir avec les autres.
Un chercheur, un penseur, un écrivain, un philosophes peuvent même travailler.
Il ne s'agit pas d'un coma, ou d'une maladie dégénérescente grave ou la personne ne peut plus bouger qu'un sourcil. Ça reste donc vivable.
Ne mélangez pas tout.

Et tant que le donneur est mort (un accident à la tête par exemple) il n'y a pas plus de problème étique que pour n'importe quelle autre greffe d'organe.

En tout cas, je pense que c'est à chacun de décider.
Le donneur, comme le receveur.
Et ça posé, je ne voit pas ce que les avis des autres viennent faire dans l'histoire.
Afficher tout
Oui c'est vrai il y en a même un (tétraplégique) qui a inspiré le film le plus vu du cinéma français ça donne de l'espoir pour les autres ;)

a écrit : Eh oui, j'adore quand les médecins s'obstinent à toujours vouloir sauver tout le monde même quand celui-ci demande la mort.... combien de tétraplégique veulent mourir car ce n'est pas une vie mais une souffrance continue dans un état pareil.... mais les médecins s'y opposent au nom de la médecine...... plutôt que de respect la souhait d'une personne qui ne veut plus vivre.... Afficher tout Je suis entièrement d'accord avec toi sur "le droit de mourir", mais modère tes propos, tout les tétraplégiques n'on pas une envie perpétuel de mourir. Une grosse partie peut encore parler et bouger la tête c'est pas tous des "Vincent Humbert". Mais on est aussi d'accord qu'on voudrait pas être à leur place!

Posté le

android

(13)

Répondre

Donc qui serait dans ce corps ? L'homme qui a le corps ou celui qui a la tête ?

Pour ce genre d'opération il faut mieux garder la tête froide!

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Eh oui, j'adore quand les médecins s'obstinent à toujours vouloir sauver tout le monde même quand celui-ci demande la mort.... combien de tétraplégique veulent mourir car ce n'est pas une vie mais une souffrance continue dans un état pareil.... mais les médecins s'y opposent au nom de la médecine...... plutôt que de respect la souhait d'une personne qui ne veut plus vivre.... Afficher tout Les médecins ne cherche pas a maintenir en vie les personne qui veulent mourire, ils font tout pour diminue la souffrance!!
La limitation quand a l'euthanasie provient de question politique en France!! (Dans d'autre pays l'euthanasie est légalisé pour les pathologie lourde et le médecin sera heureux d'aider une personne en souffrance a reposer en paix).
Avoir un patient qui demande a mourire lors qu'il souffre, et ne pas pouvoir l'aider au risque d'être radié de l'ordre des médecin (8/10 ans étude pour être médecin) et de gâche sa propre vie ... j'aimerais bien t'y voir!!

Posté le

android

(5)

Répondre