En Chine, peine de mort rime avec vie sauvée

Proposé par
le
dans

En Chine, lorsqu'un individu est condamné à mort, il peut se voir prélever ses organes afin d'en faire "don" aux personnes en attente d'une greffe. Une estimation fait état qu'en 2009, au moins 65% des greffons viennent de prisonniers exécutés. Les autorités chinoises ont annoncé vouloir mettre fin à cette pratique d'ici 2014.


Commentaires préférés (3)

Pourquoi mettre fin a une pratique qui sauve des vie et n a aucune incidence sur le donneur etant donné qu il est condamné a mort.. en revanche, l' éthique voudrait qu on lui laisse le choix mais bon c est pas une gentille personne dc il la boucle et il donne son coeur.

Posté le

android

(478)

Répondre

a écrit : Pourquoi mettre fin a une pratique qui sauve des vie et n a aucune incidence sur le donneur etant donné qu il est condamné a mort.. en revanche, l' éthique voudrait qu on lui laisse le choix mais bon c est pas une gentille personne dc il la boucle et il donne son coeur. Apparemment c'est un acte "volontaire" en échange d'une somme d'argent pour la corrupti.. la famille.

Posté le

android

(253)

Répondre

Je préviens de suite : les commentaires ne vont pas tourner au débat sur la peine de mort. On l'a eu mille fois ici et ça n'a jamais fini dans la joie et le respect de l'autre. Merci d'avance.


Tous les commentaires (93)

Il faut savoir qu'en Chine, retirer des organes d'un corps est très mal vu, ce qui fait que les donneurs volontaires sont rares. On prélève donc sur les condamnés à mort, qui n'ont pas leur mot à dire.

Posté le

android

(107)

Répondre

il faut savoir aussi que la chine est le pays ou il y a le plus d'execution dans le monde..

C'est dommage même si c'est mal vu, sa pourrais sauver quelqu'un

Pourquoi mettre fin a une pratique qui sauve des vie et n a aucune incidence sur le donneur etant donné qu il est condamné a mort.. en revanche, l' éthique voudrait qu on lui laisse le choix mais bon c est pas une gentille personne dc il la boucle et il donne son coeur.

Posté le

android

(478)

Répondre

D'en faire "don" n'est pas vraiment le termes exact pour ce cas. La plupart des condamné à mort ont droit au chantage ou une promesse (qui n'est pas souvent tenu) de rançon pour leurs familles contre leurs organes qu'autre chose.

Posté le

android

(37)

Répondre

Ça me fait penser à l'épisode des simpsons avec la greffe des cheveux d'Homer.
Pour les connaisseurs

Oui mais comment etre sur que on ne condamne pas des innocent a mort juste car il sont des donneur compatible avec des personnes riches.je pensse pour ma part qu'il serait bien que cette pratique s'arrête.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pourquoi mettre fin a une pratique qui sauve des vie et n a aucune incidence sur le donneur etant donné qu il est condamné a mort.. en revanche, l' éthique voudrait qu on lui laisse le choix mais bon c est pas une gentille personne dc il la boucle et il donne son coeur. Apparemment c'est un acte "volontaire" en échange d'une somme d'argent pour la corrupti.. la famille.

Posté le

android

(253)

Répondre

Je préviens de suite : les commentaires ne vont pas tourner au débat sur la peine de mort. On l'a eu mille fois ici et ça n'a jamais fini dans la joie et le respect de l'autre. Merci d'avance.

a écrit : Pourquoi mettre fin a une pratique qui sauve des vie et n a aucune incidence sur le donneur etant donné qu il est condamné a mort.. en revanche, l' éthique voudrait qu on lui laisse le choix mais bon c est pas une gentille personne dc il la boucle et il donne son coeur. Bah je sais pas. Tu sais que tu va être condamné et la seule chose que l'on pensent de toi c'est te prendre tes organes contre ton gré si possible.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pourquoi mettre fin a une pratique qui sauve des vie et n a aucune incidence sur le donneur etant donné qu il est condamné a mort.. en revanche, l' éthique voudrait qu on lui laisse le choix mais bon c est pas une gentille personne dc il la boucle et il donne son coeur. Perso ce qui me gene c est que le prisionner a "payé sa dette" envers la société suite a son execution donc je ne vois pas pourquoi l etat peut encore disposer du corp a sa guise.Que les morts reposent en paix comme on dis.

Posté le

android

(19)

Répondre

C'est vrai que même si ce n'est pas très démocratique de le faire sans l'avis du mis a mort c'est une technique qui sauve beaucoup de vies.
Combien serait mort a l'heure actuelle sans cela ? Je pense qu'ils ne devraient pas y mettre fin.

a écrit : Perso ce qui me gene c est que le prisionner a "payé sa dette" envers la société suite a son execution donc je ne vois pas pourquoi l etat peut encore disposer du corp a sa guise.Que les morts reposent en paix comme on dis. Payer sa dette c'est toi qui le dit. La définition de payer sa dette en chine passe par le prélèvement d'organes. Donc il paye sa dette une fois l'exécution + le don correctement effectué.

Il y a une chose que je ne comprends pas. Si un corps doit être enterré sans mutilation, que penser de ceux qui reçoivent les organes en question? On enlève les leurs pour les remplacer par d'autres, donc mutilation non? Si quelqu'un sait, merci.

Il faut juste que les nouvelles cellules acceptent le prisonnier...

Posté le

android

(46)

Répondre

a écrit : Il y a une chose que je ne comprends pas. Si un corps doit être enterré sans mutilation, que penser de ceux qui reçoivent les organes en question? On enlève les leurs pour les remplacer par d'autres, donc mutilation non? Si quelqu'un sait, merci. Entre mourir et respecter une tradition le choix doit se faire assez vite.

a écrit : En chine , un corp doit etre enterré sans etre mutilé selon la tradition. Les dons d'organes sont assez peu répendu. Je pense que arreter cette pratique ne fera que multiplier les monstrueux vols d'organes similaire a celui qui s'est passer il y a moins d'une semaine sur un enfant de six ans:
www.midilibre.fr/2013/08/28/trafic-d-organes-la-chine-choquee-par-la-double-enucleation-d-un-enfant,750027.php Afficher tout
Effectivement le taux de prélèvements illégaux d organes en Chine est incroyablement élevé.
Et comme tu le dis bufford si l Etat supprime les prélèvements d organes chez les condamnés qui sont me semble-t-il plus "encadrés" que ceux des malfaiteurs qui arrachent les yeux d un pauvre petit garcon (faisant parti de cette population chinoise la plus pauvre vivant en campagne et qui sont délaissés par les autorités) dans la rue et bien ces pratiques horribles vont s accroitre dans un pays aussi vaste et peuplé que la chine.
Apres pour ce qui est des pratiques frauduleuses citez vos sources ...

Posté le

android

(14)

Répondre

Ca doit être etrange de porter le coeur d un serial killer..
Tatiana de rosnay a d ailleurs écrit un livre sur un homme qui se fait greffer un coeur. Celui ci prend peu à peu la personnalité de sa donatrice.
(«le coeur d un autre»)

Posté le

android

(19)

Répondre

Je vois pas pourquoi il faudrait arrêter cette, pratique, tant que le condamné donne son accord c'est ok...