Ravaillac, un nom banni de France

Proposé par
le
dans

Le 14 mai 1610, le roi Henri IV a été assassiné par un certain Ravaillac. L'émoi suscité par cet assassinat fut tellement profond que ce nom a été interdit de séjour en France, et la famille de Ravaillac a dû changer de nom sous peine de mort. Quant à l'assassin, il fut écartelé en place publique après avoir été torturé.

L'ordonnance fixant son exécution est particulièrement détaillée sur les méthodes de torture de l'époque : il devait être « tenaillé aux mamelles, bras, cuisses et gras des jambes, sa main droite, qui tenait le couteau avec lequel il a commis ledit parricide, sera brûlée de feu de souffre, et sur les endroits tenaillés, il sera jeté du plomb fondu, de l'huile bouillante, de la poix, de la résine brûlante, de la cire et souffre fondus ensemble. Ensuite, son corps sera tiré et écartelé par quatre chevaux. Les membres de son corps seront consommés au feu, réduits en cendre et jetés au vent »


Commentaires préférés (3)

C'est vrai que l'on était pas tendre avec les régicides. Ravaillac aurait dit, le matin de son exécution, "encore une rude journée".

Posté le

unknown

(666)

Répondre

Certains historiens notent que dans la vie d'Henri IV le nombre 14 revêt une importence particulière. Il est né un 14 décembre, son nom (Henri de Navarre) est composé de 14 lettres. Il fut roi de France et de Navarre durant trois fois 14 ans. Il gagna la bataille d'Ivey un 14 mars. Enfin il fut occis un 14 mai et son assassin exécuté 14 jours après sa mort en 1610 qui est divisible par ... 14.

Posté le

unknown

(547)

Répondre

Ça devait faire mal quand même! Quelle évolution depuis. A notre époque, les violeurs d' enfants prennent 5 ans. Et c est 6 mois si tu mets un coup de couteau a ton voisin! Dans quelques années c est la victime qui ira en taule :-)

Posté le

unknown

(1051)

Répondre


Tous les commentaires (119)

Une rumeur cours comme quoi Ravaillac était telment une force de la nature que les chevaux seuls n' ont pas réussi a l écarteler, on du l entamer a la hache pour y parvenir...
J ai du mal a y croire, surtout que c pas mentionné ds la citation d' époque

Posté le

unknown

(69)

Répondre

Je ne sais pas pour l'histoire des chevaux mais il semble relaté qu'en effet il était plutôt résistant, et la torture aurait duré assez longtemps...

Posté le

unknown

(129)

Répondre

C'est vrai que l'on était pas tendre avec les régicides. Ravaillac aurait dit, le matin de son exécution, "encore une rude journée".

Posté le

unknown

(666)

Répondre

Sympa le programme de la journée !
J'ai aussi eu vent de cette histoire de finissage à la hache. Mais je pense que c'est plus pour la légende, histoire de finir cette exécution en beauté ^^

Posté le

unknown

(39)

Répondre

Ce n'est pas l'emoi suscité qui a réservé a ravaillac et a sa famille ce traitement, mais simplement la loi de l'époque pour tout régicide...

Posté le

unknown

(30)

Répondre

Certains historiens notent que dans la vie d'Henri IV le nombre 14 revêt une importence particulière. Il est né un 14 décembre, son nom (Henri de Navarre) est composé de 14 lettres. Il fut roi de France et de Navarre durant trois fois 14 ans. Il gagna la bataille d'Ivey un 14 mars. Enfin il fut occis un 14 mai et son assassin exécuté 14 jours après sa mort en 1610 qui est divisible par ... 14.

Posté le

unknown

(547)

Répondre

Tenaillé, brûlé à la poix, à la cire, au plomb fondu, écartelé, je ne sais quoi d'autre... Ces gens là savaient vivre quand même! :D

Posté le

unknown

(105)

Répondre

Ça devait faire mal quand même! Quelle évolution depuis. A notre époque, les violeurs d' enfants prennent 5 ans. Et c est 6 mois si tu mets un coup de couteau a ton voisin! Dans quelques années c est la victime qui ira en taule :-)

Posté le

unknown

(1051)

Répondre

Non, pour un viol, c'est 15 ans. Ensuite pour une aggression, tout dépend de la durée du traumatisme (moral, physique...) = de "l'I.T.T.". La plus grosse peine en France aujourd'hui, c'est la perpétuité incompressible.

Posté le

unknown

(33)

Répondre

Ouais bah c est moins lourd qu avant pour des choses plus graves!

Posté le

unknown

(15)

Répondre

En sachant que la perpétuité ne peut excéder 40 ou 45 ans...

Posté le

unknown

(41)

Répondre

Ils on manger son corp non apree?

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Effectivement je pense que l'auteur à voulu dire, en parlant des membres,"consummés" et non consommés. C'est une faute de frappe mais c'est amusant.

Posté le

unknown

(19)

Répondre

Au temps pour moi. En regardant dans un dico je m'apperçoit que consommer veut également dire amener à sa fin et est ici parfaitement correct.

Posté le

unknown

(43)

Répondre

N'empêche que dans le livre de Jean teulé "mangez le si vous voulez", qui raconte une histoire vraie, un "condamné" (certes un peu à la va-vite) se fait littéralement manger par la foule après qu'il s'eut été fait entre autres brûler. Il est donc possible de consommer un condamné au sens propre :)... Bon livre :D

Posté le

unknown

(31)

Répondre

Tout sa malaire bien appetissant !;)

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Je crois même que avant de le faire écarteler, l'un des torture consistait à verser du plomb en fusion dans les articulations des épaules, que l'on sectionnait au préalable ( à vérifier)

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Ravaillac avait pris la décision de tuer Henri IV, car celui-ci voulait déclarer la guerre à l'Espagne, qui était chrétienne.

Posté le

unknown

(10)

Répondre

Scout123, vraisemblablement aussi pour l'edit de Nantes.

Posté le

unknown

(11)

Répondre