Distordre l'espace comme dans Star Trek pour voyager

Proposé par
Jigglypuff
le
dans

La NASA travaille actuellement sur un "distordeur d'espace" qui permettrait de voyager jusqu'à Proxima du Centaure (4,2 années-lumière) en deux semaines, sans conséquence pour les voyageurs en terme de vieillissement. Le projet était jusqu'ici bloqué par les besoins en énergie nécessaire qui se sont avérés moindres que prévu.


Tous les commentaires (211)

La teleportation existe déjà: on a téléporté un photon

Le truc drôle c'est quand on va y aller et qu'on va se rendre compte comme avec la Lune qu'il y a rien...

Posté le

android

(0)

Répondre

J'ai vu un documentaire recemment sur le sujet et d'apres ce que j'ai compris, le principe est le suivant :

Par un moyen qui m'echappe (physique quantique, etc.) il faudrait comprimer l'espace-temps devant la navette pour reduire ainsi considerablement la longueur du voyage...
Je vous invite a regarder "Voyage dans l'espace temps" dispo sur YouTube (je crois que c'est l'episode 8)

Problème : ils mettront 4 semaines à faire l'aller retour (pour eux) mais plus de 8 années se seront écoulées sur Terre (Cf : Einstein et la relativité)

Posté le

android

(48)

Répondre

La teleportation est plus communément appeler l'"intrication quantique" quand à la distortion de l'espace temps c'est comme surfer dessus mais si cela ne marche pas maintenant il reste toujours les trous de verres ou les cordes cosmiques à étudier...

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Problème : ils mettront 4 semaines à faire l'aller retour (pour eux) mais plus de 8 années se seront écoulées sur Terre (Cf : Einstein et la relativité) Tu dis ça avec une simplicité étonnante mais tu ne réfléchis pas assez ça ne veut rien dire; imagine que je partais dans cette navette deux fois ça sous-entendrait que j'aurais l'âge de mon père. Ca n'a aucun sens il y a un gros problème de temps. Imagine toi la situation vu sur Terre puis dans la navette et tu verras que c'est illogique.
Edit: En plus tu vois que dans l'anecdote c'est précisé que ça n'a pas d'impact sur le vieillissement.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : La teleportation existe déjà: on a téléporté un photon Oui mais un photon n'a pas de masse. Enfin, il paraitrait que peut-être si, mais au final, c'est compliqué et tout.
Sinon pour éclairer ma lanterne.
Le principe c'est l'idée d'Einstein (le temps et l'espace courbé, tout ça) ?
Signifiant qu'on trouve un "raccourci" c'est ça ?

@TheGoal, Tu pourrais développais un peut plus!!

Posté le

android

(0)

Répondre

Je trouve cette citation que je viens de decouvrir, tout a fait de circonstance:

"Deux possibilites existent : soit nous sommes seuls dans l'univers, soit nous ne le sommes pas. Les deux hypotheses sont tout aussi effrayantes"

Arthur Charles Clarke

a écrit : La teleportation est plus communément appeler l'"intrication quantique" quand à la distortion de l'espace temps c'est comme surfer dessus mais si cela ne marche pas maintenant il reste toujours les trous de verres ou les cordes cosmiques à étudier... C'est Morgan Freeman qui te l'as expliqué sur Discovery Channel je suppose ;)

a écrit : La teleportation existe déjà: on a téléporté un photon En réalité pas vraiment: on l'a reproduit à l'identique à un autre point dans l'espace mais le premier a été, me semble-t-il, désintégré. En gros c'est comme si tu te clonais à chaque fois à un autre endroit mais que toi tu disparaissais !

Posté le

android

(13)

Répondre

@vernement, Trés bonne émission, mais non c'est pas lui, j'aime bien la mécanique quantique donc j'approfondie mes connaissances!!

Posté le

android

(1)

Répondre

4 années-lumière en 2 semaines ... Y a rien qui vous choque ?

Posté le

android

(0)

Répondre

@HomerEinstein, Ce qui veut dire que le voyage est plus rapide que la lumière.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Tu dis ça avec une simplicité étonnante mais tu ne réfléchis pas assez ça ne veut rien dire; imagine que je partais dans cette navette deux fois ça sous-entendrait que j'aurais l'âge de mon père. Ca n'a aucun sens il y a un gros problème de temps. Imagine toi la situation vu sur Terre puis dans la navette et tu verras que c'est illogique.
Edit: En plus tu vois que dans l'anecdote c'est précisé que ça n'a pas d'impact sur le vieillissement.
Afficher tout
Pas d impact pour les personnes qui voyagent ni même pour celles restées sur terre mais notre notion du temps ne s'arrête pas à l écoulement des secondes, minutes, année... Le temps est lié à l espace (espace-temps) il s'étire ou se rétracte, pour faire simple plus une personne se déplace vite (exemple dans un vaisseau ou même à plus petite échelle dans un avion) plus le temps autour de lui s étire/ralenti mais le vieillissement de notre voyageur n'est pas impacté car c est l espace et le temps autour de lui qui se modifie pendant le voyage. Une expérience a été effectuée avec 2 horloges atomiques une au sol et une embarquée dans un avion qui a volé pendant un certain temps. Bien entendu les 2 réglées à la même heure exact. Quand l avion à regagné le sol ils se sont rendu compte qu il y avait désormais un décalage (minime) entre les deux horloges le temps est passé moins vite pour celle embarquée dans l'avion. Donc plus tu va vite et plus tu voyages dans le temps par rapport à ceux resté sur terre...

Posté le

android

(27)

Répondre

Mais le corps subirait vraiment aucun dommage?j'irai pas faire le cobaye

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Et comment ca marche un distorbeur d espace ? Imagine l'espace comme un grand drap tendu sur lequel sont posés des boules de différentes masses qui forment les planètes, satellites naturels, étoiles, trous noirs, … (la masse n'est d'ailleurs pas liée à la taille de la boule), et toutes ces boules déforment le drap en le "creusant".
Pour se rendre d'un point A à un point B, on peut soit remonter le drap depuis le point A, continuer le chemin jusqu'au point B et descendre le drap: énorme distance à parcourir!
Sinon, on peut "traverser" le drap à partir du point A pour atterrir au point B en diminuant ainsi grandement la distance, ce serait ça, la distorsion de l'espace.

Je comprends pas trop, c'est une blague ou pas ? Non parce que c'est pas comme si cette "technologie" sortait de nul part ou si c'était facile à réaliser. Quand on voit la rédaction de l'anecdote : "les besoins en énergie se sont avérés moindre que prévu" comme si le projet était dors et déjà dans la poche.

Posté le

android

(7)

Répondre

Je comprends pas trop, c'est une blague ? Non parce que l'histoire de tordre l'espace j'y crois pas une seconde et surtout comment peuvent ils savoir qu'il n'y aura aucun effet indésirable sur l'homme. Quand on voit la rédaction de l'anecdote : "les besoins en énergie se sont avérés moindre que prévu" comme si le projet était dors et déjà dans la poche.

Posté le

android

(0)

Répondre

Et ben pour le coup l anecdote de la tribu africaine acec des grosses..... Et ça ça fait un sacré décalage ^^

Posté le

android

(3)

Répondre