Cent mille milliards de poèmes dans un seul recueil

Proposé par
le

Raymond Queneau, l'auteur du célèbre "Zazie dans le métro", a publié en 1961 un recueil dont le titre est "Cent mille milliards de poèmes". Le titre ne ment pas, car il est effectivement composé de tous ces poèmes, qu'il fait tenir en à peine dix pages. Pour ce faire, l'auteur n'a bien sûr pas fonctionné de manière habituelle : ses poèmes sont construits de façon combinatoire.

Chaque vers du sonnet peut être choisi entre dix vers dont la rime, mais pas le dernier mot, est à chaque fois la même afin que le sonnet ainsi créé respecte bien toutes les règles classiques de la poésie. On a donc 10 à la puissance 14 de sonnets. Ce recueil est d'ailleurs à la base de la première jurisprudence concernant la reproduction de poèmes sur internet puisqu'un informaticien ayant programmé une version web du livre s'est vu condamné pour contrefaçon.


Commentaires préférés (3)

Ouais...bah j'ai rien capté...j'me coucherai aussi con !

Posté le

android

(828)

Répondre

Je révise mon droit... puis je me dis tiens je vais aller me détendre sur SCMB, et la sur une anecdote qui n'a à prioris rien à voir on me parle de jurisprudence.. : damned !

Posté le

android

(178)

Répondre

a écrit : L'Oulipo, c'est principalement de la littérature gadget. Distrayante comme on peut encore l'entendre dans "les papous dans la tête" sur france culture, mais sans aucune puissance narative. Tant mieux si ces écrivains s'en amusent, mais je trouve l'exercice vite lassant Moi j'aime bien triturer les mots , les littératriturer , je ne m'en lasse pas . J'ai une tasse et une amie athée , nous nous amusons bien . Elle me trouvait pâle et m'a dit : " Il n'est pas étonnant que lorsque le docteur vit ta mine il t'en prescrivit " . Nous aimons bien parler à bâtons rompus , sur le dos des autres . Avec ce froid nous avons des envies de soleil de mer et de plage , la plage se lieu où il est séant ... de le montrer . Elle me parle de sa voisine , la pauvre femme nourrit son enfant au sein , sans pouvoir joindre les deux bouts . Nous discutons politique aussi , avec les évènements du Mali , c'est la détente entre nos politiciens de gauche et de droite , ils ne parlent que de ça et ils ont tous , même le Président , par militaires interposés , le doigt dessus . Nous nous moquons gentiment des gens que l'on voit faire du jogging , c'est courant , et de cet hindou décoiffé , c'est perd turban . DSK aussi y passe avec le livre de son ex ancienne maîtresse " un froid de canard n'a jamais calmé un chaud lapin" dit mon amie . Et " ne trouves tu pas scandaleux que ce chauffard meurtrier puisse être libéré pour bonne conduite ?" . On cite Lacroix " après avoir mangé tes pulls si bien rangés dans ton armoire la mite heureuse et sans scrupule se moque de toi dans le noir ." "Il faut se méfier de la mite railleuse ", me répond-elle . Nous jasons sur le repas des Dupont : " je carotte , tu asperges , elle mâche , nous oignons , vous chicorée , ils les tuent " sans compter qu'elle offrit des crèpes à ses invités qu'elle avait fait sauter sans en faire tomber , et sa sœur venant chercher du bouillon pour leur mère dans un petit pot .
. Regardant les fleurs apportées lors de sa dernière visite elle constate : " je n'aurai jamais imaginé un jour que les marguerites durassent " .Nous rions comme des gosses de 24 ans que nous sommes . Bien , nous avons pris le thé tard ! Mon amie enroula un voile autour du cou et , elle les mit . Non je ne m'en lasse pas .

Posté le

iphone

(133)

Répondre


Tous les commentaires (73)

Quel magnifique exploit littéraire!!

Posté le

iphone

(20)

Répondre

Haha dans le premier lien : "la première œuvre de littérature potentielle"

Posté le

website

(1)

Répondre

Ouais...bah j'ai rien capté...j'me coucherai aussi con !

Posté le

android

(828)

Répondre

C'est marrant c'est ce que je fais actuellement en littérature de terminale L .
J'suis pas tellement fan de ce genre de littérature mais je conseille zazie dans le métro , il se lit bien et l'histoire est plutôt sympa ;-)!

Posté le

iphone

(9)

Répondre

a écrit : astucieux... Tout comme le livre de Georges Perec, "la disparition", où la lettre E était absente.

Posté le

android

(0)

Répondre

Je l'ai étudié en français. Pour être clair, ce sont dix pages, et chaque vers est découpé, donc chaque vers est interchangeable, comme des languettes...

Posté le

android

(22)

Répondre

a écrit : Tout comme le livre de Georges Perec, "la disparition", où la lettre E était absente. oui j'en ai entendu parler. meme dans la vie il refusait de prononcer la lettre E je crois

Posté le

android

(0)

Répondre

[quote="Whibley"]C'est moi ou c'est un peu incomprehensible ? [/quote]

Regarde l'image donnée dans le premier lien, ça aide à comprendre. Sur chaque bandelette de papier, il y a un vers. En choisissant des bandelettes pour composer un poème on arrive à cent mille milliards de possibilités.

Posté le

website

(17)

Répondre

[quote=mlk2a]en gros (arreter moi si jme trompe) il a des vers au depa [...] les assemblant il peut obtenir 100 000 poemes differents[/quote]Euh je t'arrête c'est pas du tout ça .
C'est comme un arbre (généalogique, ou pondéré pour les matheux) . Il y'a un ver , suite auquel on peut choisir d'autres vers , suite auxquels on choisir d'autres vers et ainsi de suite jusqu'à ce qu'on ait épuisé les différentes alternatives de composition .

Et le nombre de poèmes possible (10exposant 14) est de 100 milliards et non 100 000. Bref t'as tout faux . ?

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : [quote=mlk2a]en gros (arreter moi si jme trompe) il a des vers au depa [...] les assemblant il peut obtenir 100 000 poemes differents[/quote]Euh je t'arrête c'est pas du tout ça .
C'est comme un arbre (généalogique, ou pondéré pour les matheux) . Il y'a un ver , suite auquel on peut choisir d
'autres vers , suite auxquels on choisir d'autres vers et ainsi de suite jusqu'à ce qu'on ait épuisé les différentes alternatives de composition .

Et le nombre de poèmes possible (10exposant 14) est de 100 milliards et non 100 000. Bref t'as tout faux . ?
Afficher tout
ok bah merci de l'explication alors.
mais c'est vrai que a part pour ceux qui ont vu ca en cours l'anecdote est compliquée a comprendre

Posté le

android

(6)

Répondre

J'ai eu l'occasion d'y jeter un coup d'œil c'est tellement simple qu'il fallait y penser ! Mais les membres de l'OULIPO comme Queneau et Perec sont impressionnant !

Posté le

iphone

(2)

Répondre

[quote="Benoit69006"]Et le nombre de poèmes possible (10exposant 14) est de 100 milliards et non 100 000. Bref t'as tout faux . [/quote]

10^14 c'est 10^2(cent)*10^3(mille)*10^9(un milliard) donc 10^14 fait bien cent mille milliards.

Posté le

website

(11)

Répondre

a écrit : [quote="Benoit69006"]Et le nombre de poèmes possible (10exposant 14) est de 100 milliards et non 100 000. Bref t'as tout faux . [/quote]

10^14 c'est 10^2(cent)*10^3(mille)*10^9(un milliard) donc 10^14 fait bien cent mille milliards.
Géniale ta réponse. Je sais pas si c'est bon mais c'est bien écrit et ça me plaît !

Posté le

android

(0)

Répondre

Ouh la la !! N y a t il pas plus simple comme explication pour quelqu un qui a énormément de mal a compter ? :p

Posté le

iphone

(3)

Répondre

Astucieux comme procédé. Comme quoi en se creusant un peu la tete on peut trouver des moyens pour faire des choses incroyables

Posté le

android

(0)

Répondre

Je révise mon droit... puis je me dis tiens je vais aller me détendre sur SCMB, et la sur une anecdote qui n'a à prioris rien à voir on me parle de jurisprudence.. : damned !

Posté le

android

(178)

Répondre

a écrit : Ouais...bah j'ai rien capté...j'me coucherai aussi con ! Compare les vers aux chiffres d'un cadenat, d'un coffre,... , sauf qu'ici il y a 10^14 combinaisons de sonnets différents...

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : oui j'en ai entendu parler. meme dans la vie il refusait de prononcer la lettre E je crois Tu sors ça d'où toi x) ?
Dans la vie courante, c'est juste impossible x)

Posté le

android

(0)

Répondre

C'est bon à savoir... Mais c'est tout

Posté le

android

(1)

Répondre