Vitesse de chute et poids

Proposé par
le
dans

La vitesse de chute d'un corps dans le vide ne dépend pas de son poids. Ainsi, une plume et un kilo de plomb tombent à la même vitesse dans le vide. Toutefois, la résistance de l'air est à prendre en compte sur terre, et c'est pourquoi la forme de l'objet a une influence.

L'expérience de la plume et du plomb a d'ailleurs été faite avec succès sur la lune par un astronaute, Dave Scott. C'est Galilée qui le premier fit la découverte que la gravité agissait de manière égale sur tous les corps, en lâchant des boules de poids différents en haut de la tour de Pise : il constata qu'elles arrivaient en bas en même temps.


Tous les commentaires (125)

Ta pas aime mon explication wojtek... :-(.

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Salut, je suis en seconde et la prof de physique nous l'a prouvé devant nos yeux (grace a un appareil qui aspire l'air). C'est donc authentique a 100% :)

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Bien sur que c est exact!!

Posté le

unknown

(0)

Répondre

il faudrait ajouter a cela la vitesse constante qu atteignent ces corps en chute libre au bout de leur accélération (la vitesse ne changeant alors que très peu en se rapprochant encore de son objet attracteur ) qui doit dépendre de la force gravitationnelle.
Si vois avez la formule messieurs les scientifiques ? il me semble que c est dans les 240 km/h pour un parachutiste en position avant d' ouvrir son parachute.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Je tiens à préciser une chose qui n'a pas l'air d'être claire. Deux boules qui auront les mêmes formes et propriétés mécaniques se verront affectés de coefficients de frottements identiques, mais cela ne signifie pas que la masse n'ait aucune incidence sur la chute de l'objet dans l'atmosphère.
Principe fondamental de la dynamique :
m.a = m.g + f (f force de frottement)
a = g + f/m

Conclusion: La masse n'agit pas directement sur les forces de frottements mais sur l'accélération de l'objet, et deux objets de mêmes formes à masses différentes ne tomberont pas en même temps en présence de frottements.

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Sur Terre, une boule de bowling touchera plus vite le sol qu'une plume due à la resistance de l'air mais quand on enleve cette resistance ( le vide ) les deux objets arriveront en meme temps .

Posté le

unknown

(1)

Répondre

En réaction à l'édit de l'anecdote...
Je suis plus que déçu que l'on accrédite ici la mention "certain", sur la source d'un site qui affirme que Galilée démontre l'uniformité de la chute des corps quelque soient leurs masses sur la simple base d'une expérience. Et qui plus est... une expérience dont la réalisation par Galilée est largement contestée par la communauté scientifique et des historiens. Et même si cela avait eu lieu, sa fiabilité aurait été déplorable au regard des instruments disponibles à l'époque.
Pensez vous réellement qu'une statue de bronze suspendue à un parachute tombera à la même vitesse qu'un simple parachutiste? Qu'un ballon de baudruche chutera aussi rapidement qu'un boulet de canon entourée d'un identique ballon?...
Tout ça pour dire que je ne suis pas d'accord avec la fin de la description de l'anecdote.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : En réaction à l'édit de l'anecdote...
Je suis plus que déçu que l'on accrédite ici la mention "certain", sur la source d'un site qui affirme que Galilée démontre l'uniformité de la chute des corps quelque soient leurs masses sur la simple base d'une expérience. Et qui plus
est... une expérience dont la réalisation par Galilée est largement contestée par la communauté scientifique et des historiens. Et même si cela avait eu lieu, sa fiabilité aurait été déplorable au regard des instruments disponibles à l'époque.
Pensez vous réellement qu'une statue de bronze suspendue à un parachute tombera à la même vitesse qu'un simple parachutiste? Qu'un ballon de baudruche chutera aussi rapidement qu'un boulet de canon entourée d'un identique ballon?...
Tout ça pour dire que je ne suis pas d'accord avec la fin de la description de l'anecdote.
Afficher tout
Je pense que tu n'as absolument pas compris l'anecdote, puisque l'on parle d'absence de résistance de l'air, et que tu viens me parler de parachute.

Posté le

unknown

(25)

Répondre

Je me suis surement mal exprimé. Mais avez vous lu mon commentaire précisément? Je soutiens la véracité de l'anecdote en lui même. Je conçois et soutiens que la chute d'un objet dans le vide est indépendante de sa masse. Ce qui me chiffonne, c'est que certains propos peuvent énormément porter à confusion, et certains ont en tirées des conclusions hâtives, et je veux parler de ceux portant sur la chute d'objets dans l'air. Autrement dit, c'est la forme et non le fond.

Je m'explique:
Dans les deux passages "Toutefois, la résistance de l'air est à prendre en compte sur terre, et c'est pourquoi la forme de l'objet a une influence." et "C'est Galilée qui le premier fit la découverte que la gravité agissait de manière égale sur tous les corps, en lâchant des boules de poids différents en haut de la tour de Pise : il constata qu'elles arrivaient en bas en même temps.", il y parait clairement (en tout cas pour moi) un message implicite qui dit que la masse n'a pas de conséquences sur la chute d'objets dans l'air, et c'est exactement ce que je conteste. WoJteK y fait d'ailleurs clairement allusion.
Encore, ce n'est que mon avis, mais il ne devrait pas y avoir de telles confusions possibles avec un texte qui est sensé être scientifique et certain en authenticité. Ou alors ceci n'est pas un texte scientifique et je m'excuse alors de vous avoir embêté...
Et désolé pour ceux qui trouveront que je chipote.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Plus un objet est lourd, plus il a d'inertie. Moins un objet est lourd, moins il a d'inertie. Tout se compense. C'est pourquoi sans l'air, tous les objets tombes en même temps.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Je réponds tard, pardon à ceux que ça gênerait mais je voudrais réagir aux commentaires de al3x.
Je pense (et il est vrai) qu'il n'y a pas sur Terre que la résistance de l'air due à la forme mais aussi la poussée d'Archimède en jeu dans une chute verticale (chute d'un objet dans l'atmosphère par ex.). Si tu fais tomber de ta table un ballon de baudruche et une boule de bowling ayant même forme et même volume, l'une d'entre elle chutera avant l'autre ; inutile de préciser.
Par contre, si la lune, c'est une chute libre : un corps soumis uniquement à son poids ! Donc la boule et le ballon toucheront sol en même temps.
C'est la même histoire pour le parachutiste et la statut de bronze : la poussée d'Archimède dans l'atmosphère terrestre ralentira plus ton parachutiste que ta statut. Par contre sur la lune, ni frottement ni PA : la statut et le parachutiste vont s'éclater sur le sol lunaire exactement au même instant.
Il aurait fallu définir chute verticale et chute libre avant ... Pour éviter toute confusion. Et la poussée d'Archimède est importante dans la chute libre.

Posté le

unknown

(2)

Répondre

Je ne suis pas tout a fait d'accord avec le " Toutefois, la résistance de l'air est à prendre en compte sur terre, et c'est pourquoi la forme de l'objet a une influence." En effet, la résistance de l'air n'est pas le seul paramètre influant sur la vitesse d'un objet, il y a aussi la vitesse de la pesanteur, 9,81 m/s^2.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Je ne suis pas tout a fait d'accord avec le " Toutefois, la résistance de l'air est à prendre en compte sur terre, et c'est pourquoi la forme de l'objet a une influence." En effet, la résistance de l'air n'est pas le seul paramètre influant sur la vitesse d'un objet, il y a aussi la vitesse de la pesanteur, 9,81 m/s^2. En effet cela peut modifier la vitesse de l'objet mais d'une part ce que tu nous donnes n'est pas une vitesse mais une accélération, et d'autre part si l'on compare la vitesse de deux objets ils sont tous les deux soumis à cette même valeur qui varie quand même très peu sur des distances 'normales'

Posté le

unknown

(0)

Répondre

par contre l'exemple de Galilée...
fait tomber une boule de fonte et une de plastique toutes 2 de mêmes tailles du haut d'une tour je peux te le dire tout de suite que c'est celle en fonte qui arrivera en 1ere. je sais pas ce qu'il à mangé Galilée ce jour là !

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Pour illustrer nos propos imaginez 3 billes tombant independement les unes des autres. Ils semble évident a tout le monde que si les 3 billes venaient a fusionner la grosse nouvelle bille ne va pas se mettre a accélérer plus fort vu que sa masse sera plus grande, elle continuera a accélèrer de la même façon. J'espère avoir imagé mes propos afin de rendre cette expérience évidente et non pas bizard ou défiant la logique... Afficher tout J'y était presque, et maintenant j'y suis, j'ai compris! Merci^^

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Dans le vide, je pense que cela peut être vrai. Je parle du fait que deux objets de masse différentes tombent à la même vitesse. Mais il serait archi-faux de dire que des objets de masses différentes , lâchées à la même hauteurs, mettent le même temps à arriver au sol. Je ne pense pas en tout cas.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

L'accélération de chute dépends tout de même du poids, car sans poids : pas d'accélération ... ma=0

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Nul, c'est la masse d'un objet qui compte (a différencier du poids) dans l'attraction des corps. Plus la masse en élevée plus l'attraction d'un corps le sera, c'est proportionnel. Prends donc une cloche à vide et tente l'expérience, même pas imaginable. POURRI Faux archi faux !!!!!!!

Posté le

unknown

(2)

Répondre

Dans le vide, un corps ne "tombe" pas, il se déplace.

Posté le

iphone

(1)

Répondre

a écrit : Je me suis surement mal exprimé. Mais avez vous lu mon commentaire précisément? Je soutiens la véracité de l'anecdote en lui même. Je conçois et soutiens que la chute d'un objet dans le vide est indépendante de sa masse. Ce qui me chiffonne, c'est que certains propos peuvent énormément porter à confusion, et certains ont en tirées des conclusions hâtives, et je veux parler de ceux portant sur la chute d'objets dans l'air. Autrement dit, c'est la forme et non le fond.

Je m'explique:
Dans les deux passages "Toutefois, la résistance de l'air est à prendre en compte sur terre, et c'est pourquoi la forme de l'objet a une influence." et "C'est Galilée qui le premier fit la découverte que la gravité agissait de manière égale sur tous les corps, en lâchant des boules de poids différents en haut de la tour de Pise : il constata qu'elles arrivaient en bas en même temps.", il y parait clairement (en tout cas pour moi) un message implicite qui dit que la masse n'a pas de conséquences sur la chute d'objets dans l'air, et c'est exactement ce que je conteste. WoJteK y fait d'ailleurs clairement allusion.
Encore, ce n'est que mon avis, mais il ne devrait pas y avoir de telles confusions possibles avec un texte qui est sensé être scientifique et certain en authenticité. Ou alors ceci n'est pas un texte scientifique et je m'excuse alors de vous avoir embêté...
Et désolé pour ceux qui trouveront que je chipote.
Afficher tout
Vous ne chipotez pas mais vous avez tord al3x.
Tout d'abord votre équation est fausse. Les forces de frottement sont proportionnelles à l'accélération.
ma = mg x F
Les masses disparaissent et donc deux objets de même forme tomberont strictement à la même vitesse.
Je vous invite à lâcher verticalement deux bouteilles plastiques de la même marque, l'une remplie de sable ou d'eau et l'autre vide ... surprise, quelle que soit la hauteur pour peu que le vent ne s'en mêle pas elles atteindront le sol ensemble.

Posté le

iphone

(0)

Répondre