Le point G nommé d'après l'homme qui l'a découvert

Proposé par
le
dans

Le point G, zone située dans le vagin et réputée très érogène, tient son nom du gynécologue allemand Ernst Gräfenberg qui fut le premier à "découvrir" et étudier une zone sensible lors de la stimulation au niveau de l'urètre chez ses patientes. Très controversé, les dernières études semblent indiquer qu'il existe bien anatomiquement.


Tous les commentaires (79)

a écrit : Hm d'après plusieurs expérience tactile je dirais plutôt qu'il se trouve à l'extérieur du vagin de nos amies féminines. Petite rectification? pour info: si c est a l exterieur c est que tu titille un clitoris. l orgasme est different dans les 2 cas(dehors c est plus rapide et moins intense) mais c est deja bien de penser au plaisir de la gente feminine.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Bonjour, je ne veux pas jouer au troll (il est tard et je dois dormir. Je trouverai des sources demain...) .
J'ai lu un article très récent qui expliquait le contraire. Le point G est basée sur une théorie (que partageait Freud): à savoir, la zone ultime permettant un orgasme vaginal. D'après les 2 com
pères, une "vraie" femme ne pouvait être "complète" en connaissant que le plaisir clitoridien. Ces théories ont conduits à l'invention du vibromasseur pour soigner les "hystériques" incapable d'avoir une jouissance de" "vraie" femme.

Seulement, grâce à des examens de type scanner et IRMn on sait depuis peu qu'en fait le clitoris est un organe dont on ne voit qu'une infime partie (enfin on le cerne mieux qu'avant...). le bulbe étant situé dans la partie antérieur du vagin. 2 branches en faisant le tour jusqu'au rectum. Pour faire simple, lors d'une pénétration, c'est l'autre coté du clitoris qui est stimulé de l'intérieur du vagin et c'est aussi pour cela que le diamètre importe (et non la longueur, blablabla) car les 2 branches encerclent le vagin.

Donc pour faire simple, et d'après cet article, le point G est un argument de vente pour écouler des femmes actuelles et des madames figaros et il n'existe pas. N'existe pas TEL que décrit à l'origine. En fait c'est juste le clitoris dont on ne connaissait pas l'étendue et l'anatomie de façon aussi précise...

Ah oui et apparemment, il y a eu un reportage sur F5 sur ces recherches il y a quelques semaines. Mais j'habite en Angleterre donc je l'ai pas vu.
Afficher tout
le vibromasseur etait aussi utilisé pour soigner la dépression

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : C'est vrai ? Tout ce que je connais du MORSE c'est ce qu'il y avait derrière mon talkie walkie quand j'étais gosse. sos...---...

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Plus salement, je l'avais sur le bout de la langue...:-D Et après tu as un chat dans la gorge :)

Posté le

android

(4)

Répondre

Une carte, un point GPS ou un manuel d'utilisation aurait été bienvenu avec l'anecdote !!! Histoire de ne pas "tourner autour du pot" trop longtemps...

Posté le

android

(7)

Répondre

effectivement j'ai également pu retrouver cette information dans plusieurs reportages cependant cela ne veut pas dire que l' orgasme par la partie interne ou externe du clitoris est identique en ressenti au niveau de l'intensité et de la durée. en revanche l'organe responsable du plaisir dans les deux cas est donc identique d'après la science

Posté le

android

(2)

Répondre

Je sais pas si vous avez vu la pub sur l'application en bas : cofinoga, simulez

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Je sais pas si vous avez vu la pub sur l'application en bas : cofinoga, simulez Perso c'est une pub d'AirFrance pour Rome. Je vous laisse deviner laquelle des personnes qui me sont proches habite à Rome ;)

Posté le

website

(1)

Répondre

a écrit : Les hommes ont aussi leur point G ! Il serait situé au niveau de la prostate dans le rectum et une bonne stimulation provoquerait un orgasme plus intense et plus long que l'orgasme masculin habituel.
PS : inutile de me remercier messieurs :)
je confirme

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Perso c'est une pub d'AirFrance pour Rome. Je vous laisse deviner laquelle des personnes qui me sont proches habite à Rome ;) le Pape ;)

Posté le

android

(1)

Répondre

Pour ceux qui voudraient essayer, ce point G est situé comme dit l'anecdote dans le vagin, mais aussi coté "ventral". Il se materialise par une surface un peu plus rugueuse, de la taille d'une piece de 20 cents environ, qu'il faut stimuler par une pression un peu franche (pas trop hein!), il se situe a environ 2 phallanges de "l'entrée".
Vous pourrez me remercier plus tard xD

a écrit : L'une des études qui venait contredire son existence était la stimulation scientifique de la partie de la paroi vaginale incriminée à l'aide d'un coton-tige ou quelque chose d'apparenté. Les femmes ayant subi le test n'ayant signalé aucune sensation, les auteurs de l'étude en avaient déduit que le point G n'existait pas. Un coton-tige... Quand même, faut être vachement con pour penser à utiliser ça de la même manière qu'un pénis...

Source : Le sexe pour les nuls, offert par mon père pour mes 18 ans. Je pense que le plus beau cadeau qu'il m'ait offert a été la tête qu'il a tiré quand je lui ai dit qu'il aurait dû y penser l'année précédente XD
Afficher tout
Ce n'est pas la première fois que je le remarque mais je me surprend à lire avec grand intérêt vos commentaires que je trouve très intéressants et instructifs sur la plupart des anecdotes .... (même sur ce sujet là, vous m'épater Adrien59 )

Posté le

blackberry

(4)

Répondre

On se demande comment il a bien pu le découvrir...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : A noter qu'en cas de cancer de la prostate, cette stimulation est très dangereuse car elle favorise la propagation des cellules cancéreuses. Personnellement, cancer ou pas, la seule idée que quelque chose puisse entrer dans mon anus me répugne au plus au point. Pourtant zone très érogène... il faut passer l'effet psychologique "dégoûtant". C'est fou comme tres peu de gens connaîssent leur corps... C'est pourtant votre propre corps... pas sensé être dégoûté... Quant à ce que quelqu'un d'autre y touche ça pas question... Et c'est un vrai hétéro qui vous parle....

Posté le

android

(2)

Répondre

Le point G est à la fin du mot shopping... Toutes les femmes savent ça !

J'ai voulu créer un bar appelé le point g pour que les hommes le trouve enfin