Le point G nommé d'après l'homme qui l'a découvert

Proposé par
le
dans

Le point G, zone située dans le vagin et réputée très érogène, tient son nom du gynécologue allemand Ernst Gräfenberg qui fut le premier à "découvrir" et étudier une zone sensible lors de la stimulation au niveau de l'urètre chez ses patientes. Très controversé, les dernières études semblent indiquer qu'il existe bien anatomiquement.


Tous les commentaires (79)

a écrit : L'agile garçon qui glisse gentiment son doigt dans le gouffre vaginal de sa galante, s'il bouge et gratte, ce grand dégourdi, l'apogée du vagin, distinguera une rougeur, puis une agitation grisante, et l'épilogue, l'orgasme. Explique " l'apogée du vagin " , histoire de s'instruire ...

Posté le

website

(8)

Répondre

a écrit : Je suis a un doigt de le trouver .... Plus salement, je l'avais sur le bout de la langue...:-D

Posté le

android

(54)

Répondre

a écrit : Les hommes ont aussi leur point G ! Il serait situé au niveau de la prostate dans le rectum et une bonne stimulation provoquerait un orgasme plus intense et plus long que l'orgasme masculin habituel.
PS : inutile de me remercier messieurs :)
Ah, je comprends enfin la raison de l'homosexualité...
EDIT : Fichtre : -17 !, je ne suis pourtant pas homophobe, mais j'ai dû rater ma plaisanterie !

Posté le

website

(32)

Répondre

a écrit : Explique " l'apogée du vagin " , histoire de s'instruire ... L'apogée est le point le plus haut/le plus important, je crois que le reste s'en déduit non ? :)

(en passant c'est un mot masculin, comme athée, musée, ou encore trophée, il y en a des plus compliqués mais qui ne servent pas à grand chose dans la vie de tous les jours)

Posté le

website

(8)

Répondre

a écrit : je l'ai entendu aussi mais il s'appelle pas point G pour l'homme. Selon le Docteur Gérard Leleu1, une femme avisée repérera et stimulera chez son partenaire une petite zone d'excitation, qu'il a baptisé point d'érection B (située sur le périnée, entre le scrotum et l'anus) : une pression douce et ferme apportera beaucoup de plaisir, pouvant accentuer l'érection, et même, pour un point correctement titillé, mener à l'éjaculation. De B à G, n'y a-t-il qu'un tout petit pas dans l'alphabet du sexe  Afficher tout Sans oublier le point P, ou plus communément, la prostate. Mais, là, il faut être assez ouvert d'esprit pour s'y essayer...
Edit : Je n'avais pas vu le post de Neo-Oxygen, désolé pour la redite.

Posté le

website

(5)

Répondre

Hm d'après plusieurs expérience tactile je dirais plutôt qu'il se trouve à l'extérieur du vagin de nos amies féminines. Petite rectification?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Sans oublier le point P, ou plus communément, la prostate. Mais, là, il faut être assez ouvert d'esprit pour s'y essayer...
Edit : Je n'avais pas vu le post de Neo-Oxygen, désolé pour la redite.
Pas que d'esprit... ;)

Posté le

android

(29)

Répondre

Il y a aussi le front deep spot et le back deep spot à explorer ;)

Posté le

iphone

(2)

Répondre

a écrit : Il y a aussi le front deep spot et le back deep spot à explorer ;) C'est pas des faux trucs ça justement ?

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Les hommes ont aussi leur point G ! Il serait situé au niveau de la prostate dans le rectum et une bonne stimulation provoquerait un orgasme plus intense et plus long que l'orgasme masculin habituel.
PS : inutile de me remercier messieurs :)
A noter qu'en cas de cancer de la prostate, cette stimulation est très dangereuse car elle favorise la propagation des cellules cancéreuses. Personnellement, cancer ou pas, la seule idée que quelque chose puisse entrer dans mon anus me répugne au plus au point.

Posté le

iphone

(9)

Répondre

Bonjour, je ne veux pas jouer au troll (il est tard et je dois dormir. Je trouverai des sources demain...) .
J'ai lu un article très récent qui expliquait le contraire. Le point G est basée sur une théorie (que partageait Freud): à savoir, la zone ultime permettant un orgasme vaginal. D'après les 2 compères, une "vraie" femme ne pouvait être "complète" en connaissant que le plaisir clitoridien. Ces théories ont conduits à l'invention du vibromasseur pour soigner les "hystériques" incapable d'avoir une jouissance de" "vraie" femme.

Seulement, grâce à des examens de type scanner et IRMn on sait depuis peu qu'en fait le clitoris est un organe dont on ne voit qu'une infime partie (enfin on le cerne mieux qu'avant...). le bulbe étant situé dans la partie antérieur du vagin. 2 branches en faisant le tour jusqu'au rectum. Pour faire simple, lors d'une pénétration, c'est l'autre coté du clitoris qui est stimulé de l'intérieur du vagin et c'est aussi pour cela que le diamètre importe (et non la longueur, blablabla) car les 2 branches encerclent le vagin.

Donc pour faire simple, et d'après cet article, le point G est un argument de vente pour écouler des femmes actuelles et des madames figaros et il n'existe pas. N'existe pas TEL que décrit à l'origine. En fait c'est juste le clitoris dont on ne connaissait pas l'étendue et l'anatomie de façon aussi précise...

Ah oui et apparemment, il y a eu un reportage sur F5 sur ces recherches il y a quelques semaines. Mais j'habite en Angleterre donc je l'ai pas vu.

Posté le

website

(81)

Répondre

Je rejoins le commentaire précédent, j'ai vu un reportage il y'a peu qui expliquait qu'il n'y avait pas de différence entre un orgasme vaginal et un orgasme clitoridien...tout simplement car la zone excitée lors de l'orgasme vaginal n'est rien que la partie interne du clitoris..!
Bref, je ne suis pas une femme pour pouvoir juger ce fait, mais des études très sérieuses l'ont affirmé...mesdames, à vous la parole!

Posté le

iphone

(12)

Répondre

a écrit : Hm d'après plusieurs expérience tactile je dirais plutôt qu'il se trouve à l'extérieur du vagin de nos amies féminines. Petite rectification? On appel ça un clithoris man.
(Orthographe à vérifier.)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je rejoins le commentaire précédent, j'ai vu un reportage il y'a peu qui expliquait qu'il n'y avait pas de différence entre un orgasme vaginal et un orgasme clitoridien...tout simplement car la zone excitée lors de l'orgasme vaginal n'est rien que la partie interne du clitoris..!
Br
ef, je ne suis pas une femme pour pouvoir juger ce fait, mais des études très sérieuses l'ont affirmé...mesdames, à vous la parole! Afficher tout
Connaissant les deux orgasmes, je peux t affirmer que ce n est pas la même chose, en tout cas la sensation n est absolument pas pareille.

Posté le

android

(26)

Répondre

a écrit : Sans oublier le point P, ou plus communément, la prostate. Mais, là, il faut être assez ouvert d'esprit pour s'y essayer...
Edit : Je n'avais pas vu le post de Neo-Oxygen, désolé pour la redite.
Le point P ? Les bricol Girls doivent savoir où il est ;)

Posté le

iphone

(12)

Répondre

a écrit : On appel ça un clithoris man.
(Orthographe à vérifier.)
LOL tu t es compliqué pour rien, c est clitoris tout simplement.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Connaissant les deux orgasmes, je peux t affirmer que ce n est pas la même chose, en tout cas la sensation n est absolument pas pareille. J'allais dire la même chose ! ;)

Posté le

iphone

(2)

Répondre

a écrit : Sans oublier le point P, ou plus communément, la prostate. Mais, là, il faut être assez ouvert d'esprit pour s'y essayer...
Edit : Je n'avais pas vu le post de Neo-Oxygen, désolé pour la redite.
ben c'est ce que je dis non? ;-)

Posté le

android

(1)

Répondre

Femme fontaine ? Un rapport avec le point G ? Sacré fouineur l'allemand, il en à vu des moules

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Femme fontaine ? Un rapport avec le point G ? Sacré fouineur l'allemand, il en à vu des moules Tu exerces quel metier au juste? ;)

Posté le

android

(0)

Répondre