Le point G nommé d'après l'homme qui l'a découvert

Proposé par
le
dans

Le point G, zone située dans le vagin et réputée très érogène, tient son nom du gynécologue allemand Ernst Gräfenberg qui fut le premier à "découvrir" et étudier une zone sensible lors de la stimulation au niveau de l'urètre chez ses patientes. Très controversé, les dernières études semblent indiquer qu'il existe bien anatomiquement.


Tous les commentaires (79)

Je viens de prendre une claque sur le niveau de maturité de la communauté SCMB !

Posté le

iphone

(13)

Répondre

Ahah... bizarrement pas mal de monde le savait deja.
Bande de prétentieux ;) .

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Ah, je comprends enfin la raison de l'homosexualité...
EDIT : Fichtre : -17 !, je ne suis pourtant pas homophobe, mais j'ai dû rater ma plaisanterie !
Faut juste être ouvert d'esprit et vouloir essayer avec sa partenaire.

Posté le

iphone

(3)

Répondre

le point 'G' des Portugais c'est 'Point P' ?

Posté le

android

(16)

Répondre

Je ne me rappelle plus exactement ou il est mais je l'ai sur le bout de la langue

Posté le

iphone

(2)

Répondre

On m'a toujours dit que le point G chez des femmes était a la fin du mot shopping...

Posté le

iphone

(41)

Répondre

Bonjour à tous.
Pour répondre à la question de l'emplacement, j'ai ma théorie :
Il faut mettre la première phalange du doigt, voire un peu plus, et toucher la partie antérieure du vagin (en gros vers vous, vers le ventre). Normalement vous devez sentir une petite zone légèrement râpeuse, comme une langue de chat.
Il faut ensuite appliquer des pressions brèves et rythmées sur ce point pour stimuler l'orgasme.
Pour moi, c'est ça le point G.

Je suis un homme, je parle de ça en connaissance de cause avec ma chère et tendre.

Mais attention, très peu de femmes arrivent à l'avoir avec une simple stimulation avec le doigt. Pour les premiers essais, ça demande beaucoup de discussion et d'entraînement, mais ça vaut le coup ;) !

Posté le

iphone

(19)

Répondre

a écrit : Bonjour à tous.
Pour répondre à la question de l'emplacement, j'ai ma théorie :
Il faut mettre la première phalange du doigt, voire un peu plus, et toucher la partie antérieure du vagin (en gros vers vous, vers le ventre). Normalement vous devez sentir une petite zone légèrement râpeuse, comme un
e langue de chat.
Il faut ensuite appliquer des pressions brèves et rythmées sur ce point pour stimuler l'orgasme.
Pour moi, c'est ça le point G.

Je suis un homme, je parle de ça en connaissance de cause avec ma chère et tendre.

Mais attention, très peu de femmes arrivent à l'avoir avec une simple stimulation avec le doigt. Pour les premiers essais, ça demande beaucoup de discussion et d'entraînement, mais ça vaut le coup ;) !
Afficher tout
Délicat , discret , distingué, raffiné , merci pour ce commentaire de charcuterie érotique !

Posté le

iphone

(21)

Répondre

Moi, je connais super bien le point S : il se trouve près de mon supermarché et ma voiture adore...

Posté le

iphone

(11)

Répondre

a écrit : Délicat , discret , distingué, raffiné , merci pour ce commentaire de charcuterie érotique ! "Il faut ensuite appliquer des pressions brèves et rythmées sur ce point pour stimuler l'orgasme"



Est-ce que ça t'a aussi fait penser à du MORSE ?



"??? ·?· ??· ·? ··· ?? · ??··?? ···? ·· ? · ·?·?·? ··?· ·· ?· ·?·?·? "

Posté le

website

(22)

Répondre

Bonjour !

N'écrirait-on pas "très controversées, les dernières études ..." ? :)

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Bonjour !

N'écrirait-on pas "très controversées, les dernières études ..." ? :)
Salut,
Fin de la phrase : "il existe bien anatomiquement", controversé renvoie au point G, pas aux études. Même s'il est vrai que les études sont aussi controversées.

Posté le

website

(2)

Répondre

a écrit : "Il faut ensuite appliquer des pressions brèves et rythmées sur ce point pour stimuler l'orgasme"



Est-ce que ça t'a aussi fait penser à du MORSE ?



"??? ·?· ??· ·? ··· ?? · ??··?? ···? ·· ? · ·?·?·? ··?· ·· ?· ·?·?·? "
··? ?· ?? · ··· ··· ·? ??· · ?·?· ??? ?? ?? · ?· ?· ?·?· · · ? ··?· ·· ?· ·· ·??· ·? ·?· ?··· ?

Mais tu me diras, avec justes raisons, que dans ces moments-là, on s'en fout !!

Posté le

website

(2)

Répondre

a écrit : Salut,
Fin de la phrase : "il existe bien anatomiquement", controversé renvoie au point G, pas aux études. Même s'il est vrai que les études sont aussi controversées.
Disons qu'il existe jusqu'à la prochaine étude..

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : ··? ?· ?? · ··· ··· ·? ??· · ?·?· ??? ?? ?? · ?· ?· ?·?· · · ? ··?· ·· ?· ·· ·??· ·? ·?· ?··· ?

Mais tu me diras, avec justes raisons, que dans ces moments-là, on s'en fout !!
C'est vrai ? Tout ce que je connais du MORSE c'est ce qu'il y avait derrière mon talkie walkie quand j'étais gosse.

Posté le

website

(4)

Répondre

a écrit : "Il faut ensuite appliquer des pressions brèves et rythmées sur ce point pour stimuler l'orgasme"



Est-ce que ça t'a aussi fait penser à du MORSE ?



"??? ·?· ??· ·? ··· ?? · ??··?? ···? ·· ? · ·?·?·? ··?· ·· ?· ·?·?·? "
Vaginolecture en braille .

Posté le

iphone

(0)

Répondre

Chez la femme le point G aurait une réalité anatomique. En simple il correspond a une zone de la paroi antérieur du vagin très innervée et vascularisée (un peu comme le gland chez l'homme,mais av une densité de récepteurs sensoriels bien plus importante que chez l'homme) pouvant être repéré par un léger gonflement lors de sa stimulation du fait de sa forte vascularisation et de la vasodilatation suivant la stimulation.

Posté le

iphone

(5)

Répondre

a écrit : Sans oublier le point P, ou plus communément, la prostate. Mais, là, il faut être assez ouvert d'esprit pour s'y essayer...
Edit : Je n'avais pas vu le post de Neo-Oxygen, désolé pour la redite.
j y vais presque tout les jours a point P. c est mon fournisseur haBiteUel de «matériaux».... a prendre au sens que vous voulez :-P

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : D'après les dernières études.. oui il y a eu plusieurs articles dessus

Posté le

android

(0)

Répondre