Pourquoi dit-on qu'il ne faut pas tirer sur le pianiste ?

Proposé par
le

L'expression "ne tirez pas sur le pianiste", signifiant qu'il faut être indulgent envers une personne de bonne volonté, tire son origine du Far West où, à l'entrée des saloons était écrit "please don't shoot the pianist" car lorsqu'une bagarre démarrait, le pianiste était souvent la première cible. Ce fut Oscar Wilde, suite à un voyage aux États-Unis, qui fut le premier à réemployer l'expression.

La phrase complète est : "please don't shoot the pianist, he is doing his best" soit "merci de ne pas tirer sur le pianiste, il fait de son mieux".


Tous les commentaires (43)

ironique pour une homme avec un nom si... sauvage !!!

Posté le

android

(0)

Répondre

Ah, je pense que tous ceux qui ont un peu lu Lucky Luke connaissent ça :)
Mais merci pour cette info amplement plus détaillée.

Posté le

iphone

(4)

Répondre

a écrit : and in rythm if you don't mind. Oh les gars je vous aime vous m'avez tué je me suis jamais tapé une aussi grosse barre sur scmb :)

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : on ne dit pas plutot qu'il ne faut pas tirer sur l'ambulance???? ca n a pas la meme signification. ne pas tirer sur l ambulance signifie ne pas s acharner sur quelqu un qui est mal en point.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Norton, d'habitude j'aime beaucoup tes com. mais là, je suis un peu perplexe. Je n'ai jamais remarqué que les gens qui vont à des concerts, en tout cas à ceux auxquels j'ai assisté, soient là pour reluquer les jambes de la pianiste ou ronfler pendant l'introit ou l'allégro. Ce sont en général des passionnés. Peut être que cela se produit si on fait de la vulgarisation mal préparée dans un cinéma de quartier ou si l'orchestre ou l'oeuvre sont soporifiques, mais cela ne semble pourtant pas être le cas pour toi. Alors pourquoi avoir une si piètre opinion de son public ? L'artiste n'est-il pas là pour élever l'esprit et faire atteindre le nirvana au spectateur ?. Puisque dans l'anecdote suivante on parle de la Symphonie de l'Adieu, Haydn disait : « Si je pouvais imprimer dans l’âme de chaque amateur de musique. . . ce que je ressens devant les inimitables travaux de Mozart, les nations rivaliseraient pour posséder un tel joyau dans leurs murs ». Lui au moins essayait. Afficher tout Il y a quelque chose de Glen Gould en moi !!!! Vous comprendrez tout !!!

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Il y a quelque chose de Glen Gould en moi !!!! Vous comprendrez tout !!! Ne plus avoir de public est évidemment une solution !

Posté le

website

(8)

Répondre

Bob Marley était "directif" avec le sherrif mais un peu plus conciliant avec le suppléant ( jeopardy pour minas ) ;)

Posté le

website

(4)

Répondre

Dis donc on avait l' air de bien s' amuser au far west. Aujourd hui en allant boire un canon au bistrot on risque même plus de prendre une balle perdu.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Bob Marley était "directif" avec le sherrif mais un peu plus conciliant avec le suppléant ( jeopardy pour minas ) ;)
J'peux jouer!!? "I shot the sheriff... But I did not shoot the deputy" lol

Posté le

iphone

(2)

Répondre

a écrit : il faut que tu cache tes jambes alors :) cachez ces jambes que je ne saurai voir !

Posté le

android

(1)

Répondre

Minas, tu fais des commentaires hors de propos et ensuite tu viens te plaindre que ces commentaires soient mal notés... Au lieu de relever pour un commentaire en anglais dans une anecdote qui parle de phrase anglaise, tu n'avais qu'a zapper, c'est pas comme si on avait 20 commentaires anglais ici. On aurait ainsi pu s'éviter 20 commentaires hors sujet ce qui est bien plus agaçant au final pour tout le monde qu'une phrase en anglais.
Fin du débat, merci.

Posté le

website

(13)

Répondre

A quand un panneau "svp n'agressez pas la caissière, elle fait son travail au mieux" dans les hypermarchés bondés? Ou même un "svp veuillez régler votre addition, le restaurant en a besoin pour exister" ? Ridicule tout ça, comme si le mec qui est prêt à tout se laisse impressionner par ces tentatives de corruption émotionnelle. Une personne "normale" (pour reprendre un mot à la mode ;)) n'a pas besoin qu'on lui explique tout ça...

Posté le

iphone

(1)

Répondre

a écrit : Minas, tu fais des commentaires hors de propos et ensuite tu viens te plaindre que ces commentaires soient mal notés... Au lieu de relever pour un commentaire en anglais dans une anecdote qui parle de phrase anglaise, tu n'avais qu'a zapper, c'est pas comme si on avait 20 commentaires anglais ici. On aurait ainsi pu s'éviter 20 commentaires hors sujet ce qui est bien plus agaçant au final pour tout le monde qu'une phrase en anglais.
Fin du débat, merci.
Afficher tout
Après tout c'est toi le patron ici....

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ca me fait penser au jeu Red Dead Redemption et c'est vrai que dans les bars, quand fusillade il y a, le pianiste est souvent ma première cible ! De même pour moi. Je ne sais pas pourquoi, mais je truffe de plomb le pianiste avant les autres.
Ça doit être psychologique, car il serait mieux de tout faire en musique.

Posté le

android

(2)

Répondre

je le savais déjà grâce à lucky luke je suis sur que c'est le cas de beaucoup ;)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Norton, d'habitude j'aime beaucoup tes com. mais là, je suis un peu perplexe. Je n'ai jamais remarqué que les gens qui vont à des concerts, en tout cas à ceux auxquels j'ai assisté, soient là pour reluquer les jambes de la pianiste ou ronfler pendant l'introit ou l'allégro. Ce sont en général des passionnés. Peut être que cela se produit si on fait de la vulgarisation mal préparée dans un cinéma de quartier ou si l'orchestre ou l'oeuvre sont soporifiques, mais cela ne semble pourtant pas être le cas pour toi. Alors pourquoi avoir une si piètre opinion de son public ? L'artiste n'est-il pas là pour élever l'esprit et faire atteindre le nirvana au spectateur ?. Puisque dans l'anecdote suivante on parle de la Symphonie de l'Adieu, Haydn disait : « Si je pouvais imprimer dans l’âme de chaque amateur de musique. . . ce que je ressens devant les inimitables travaux de Mozart, les nations rivaliseraient pour posséder un tel joyau dans leurs murs ». Lui au moins essayait. Afficher tout tout à fait d'accord ( parole de pianiste ! ^^ )

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Ayez pitié pour les non anglophones, on est sur un site français si on continue on va avoir des commentaires en chinois, hebreu, russe, turc, slovaque, japonnais etc..
Je pense que les commentaires on le droit d'être lu et compris par tous sans avoir recours à Google traduction. Ne prenez pas ça comme une cr
itique ou une attaque personnelle, c'est juste pour que tout le monde puisse comprendre. Merci.
Afficher tout
Ou.. Tu fais le petit effort d'acquérir certaines bases en anglais, langage qui paraît-il est pas mal utilisé de nos jours. Ce n'est pas méchant, mais éviter les contenus en anglais c'est se priver de pas mal de sources, et ce dans tous les domaines.