Le vol interminable du martinet

Proposé par
le
dans

Les martinets sont des oiseaux migrateurs qui ont la particularité de pouvoir dormir en volant. Il semble qu'ils réussissent à alterner de très courtes périodes de sommeil et de conscience, ce qui permet de voler sans toucher le sol. Ils passent une bonne partie de leur vie dans les airs, et sont au sol que par besoin, notamment pour se nourrir.


Commentaires préférés (3)

C'est fou ça, faudrait qu'ils nous apprennent pour pouvoir bosser et dormir en même temps ! Oh attendez ... ça je l'fait déjà ...

En tout cas super anecdote, très intéressante. Comme quoi on en apprend tous les jours, je me coucherais certainement moins bête. D'ailleurs, jetez un oeil à la dernière source, elle est très enrichissante.

Posté le

website

(113)

Répondre

Une petite erreur a du se glisser dans l'annédocte... Je cite : "ce qui leur permet de voler sans toucher le sol"... Heuuu et voler en touchant le sol, ça correspondrait à quoi ? lol

Posté le

android

(146)

Répondre

Bonsoir^^
Attention un martinet comme les hirondelles ne se nourrissent pas au sol mais dans les airs. En effet, ils se nourrissent de petits insectes. Quand il va pleuvoir les martinets sont bas dans le ciel car ils suivent les insectes. Ils boivent aussi en volant, rasant les points d'eau.
Un martinet au sol est un oiseau perdu, sonné. Surtout par ces fortes chaleurs. Si vous voyez un oiseau le bec ouvert et ne s'envolant pas, il souffre d'un coup de chaud. Danc ce cas, si vous le pouvez, n'hésitez pas à le vaporiser d'eau (ne le trempez pas mais aspergez le un peu histoire de faire baisser sa température). Si vous pouvez le mettre a l'ombre, c'est le top. Ayant eu des canaris, lors des fortes chaleurs je faisais ça et j'ai sauvé la vie de mon petit oiseau. Approuvé ensuite par mon véto. ^^

Posté le

android

(124)

Répondre


Tous les commentaires (55)

Ce qui est fascinant c'est que si cet oiseau vole presque en permanence, il devrait avoir besoin de beaucoup de sommeil mais même malgré cela il continue a voler même quand il dort, il fait preuve d'une incroyable endurance!

Posté le

iphone

(10)

Répondre

C'est fou ça, faudrait qu'ils nous apprennent pour pouvoir bosser et dormir en même temps ! Oh attendez ... ça je l'fait déjà ...

En tout cas super anecdote, très intéressante. Comme quoi on en apprend tous les jours, je me coucherais certainement moins bête. D'ailleurs, jetez un oeil à la dernière source, elle est très enrichissante.

Posté le

website

(113)

Répondre

C'est plutôt pratique ! J'ai entendu aussi que pour l'homme 15 minutes de sieste équivaudrait à 1 heure de sommeil !

Posté le

iphone

(9)

Répondre

Un coup de martinet et je m'envole très loin , trés vite mais surtout très réveillé !
PS: Non je ne suis pas adepte du SM :)

Posté le

iphone

(10)

Répondre

Ce qui est marrant c'est qu'on s'extasie sur ce phénomène chez un oiseau, tandis que le micro-sommeil est une des bêtes noires des campagnes de sécurité routière puisque responsable d'1/3 des morts survenant sur l'autoroute, et d'1/5 des morts sur la route en général. Heureusement qu'ils ne risquent pas de rentrer violemment en collision avec quoi que ce soit là-haut.

Posté le

website

(0)

Répondre

Il en est de même chez les oies sauvages lors de leur migration.

Posté le

android

(5)

Répondre

Il peut atteindre 150 km/h, pas mal pour fuir ses prédateurs.

Posté le

website

(14)

Répondre

Une petite erreur a du se glisser dans l'annédocte... Je cite : "ce qui leur permet de voler sans toucher le sol"... Heuuu et voler en touchant le sol, ça correspondrait à quoi ? lol

Posté le

android

(146)

Répondre

Woww voler presque en permanence, il doit avoir une dépense d énergie importante. Sinon pour le someil c est la même pour les cétacés, les dauphins par exemple, qui ont hérité de leurs ancêtres terrestres de poumons, ce qui les oblige a endormir seulement une moitié de cerveau a la fois et ce qui leur permet de nager et rester a la surface en permanence pour pouvoir respirer meme la nuit.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Une petite erreur a du se glisser dans l'annédocte... Je cite : "ce qui leur permet de voler sans toucher le sol"... Heuuu et voler en touchant le sol, ça correspondrait à quoi ? lol De voler sans jamais avoir besoin de toucher le sol si tu préfère...

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Une petite erreur a du se glisser dans l'annédocte... Je cite : "ce qui leur permet de voler sans toucher le sol"... Heuuu et voler en touchant le sol, ça correspondrait à quoi ? lol Je pense qu'elle voulait dire voler sans s'écraser quoi, mais bon c'est moins poétique!

Dans le sud de la France en été avec la chaleur on en trouve pas mal par terre, en centre ville, j'ai entendu dire que la chaleur les fatiguait beaucoup. S'ils ont un peu de chance et sont vaillants, ils arrivent à repartir, enfin, s'ils arrivent à éviter les chats, les chiens, les voitures et les personnes mal intentionnées.

Posté le

android

(1)

Répondre

Bonsoir^^
Attention un martinet comme les hirondelles ne se nourrissent pas au sol mais dans les airs. En effet, ils se nourrissent de petits insectes. Quand il va pleuvoir les martinets sont bas dans le ciel car ils suivent les insectes. Ils boivent aussi en volant, rasant les points d'eau.
Un martinet au sol est un oiseau perdu, sonné. Surtout par ces fortes chaleurs. Si vous voyez un oiseau le bec ouvert et ne s'envolant pas, il souffre d'un coup de chaud. Danc ce cas, si vous le pouvez, n'hésitez pas à le vaporiser d'eau (ne le trempez pas mais aspergez le un peu histoire de faire baisser sa température). Si vous pouvez le mettre a l'ombre, c'est le top. Ayant eu des canaris, lors des fortes chaleurs je faisais ça et j'ai sauvé la vie de mon petit oiseau. Approuvé ensuite par mon véto. ^^

Posté le

android

(124)

Répondre

a écrit : Ce qui est marrant c'est qu'on s'extasie sur ce phénomène chez un oiseau, tandis que le micro-sommeil est une des bêtes noires des campagnes de sécurité routière puisque responsable d'1/3 des morts survenant sur l'autoroute, et d'1/5 des morts sur la route en général. Heureusement qu'ils ne risquent pas de rentrer violemment en collision avec quoi que ce soit là-haut. Afficher tout Ce qui est rigolo c'est que je ne vois absolument pas le rapport, le martinet se repose grâce à des phases alternées de micro sommeil alors que l'homme lui doit dormir sur une longue période (4h minimum, en.moyenne 8h, cela dépend de l'individu). Donc, inutile de sortir des chiffres de sécurité routière dont on nous rabat les oreilles au point qu'on en perd la notion sur un anecdote qui parle d'un OISEAU.

Posté le

android

(27)

Répondre

a écrit : Ce qui est rigolo c'est que je ne vois absolument pas le rapport, le martinet se repose grâce à des phases alternées de micro sommeil alors que l'homme lui doit dormir sur une longue période (4h minimum, en.moyenne 8h, cela dépend de l'individu). Donc, inutile de sortir des chiffres de sécurité routière dont on nous rabat les oreilles au point qu'on en perd la notion sur un anecdote qui parle d'un OISEAU. Afficher tout D'une part je te fais cadeau de ce lien concernant la durée de sommeil chez l'être humain. fr.wikipedia.org/wiki/Sommeil_polyphasique .
D'autre part toute cette histoire de sécurité routière n'était qu'un prétexte pour introduire le fait que le micro-sommeil existait aussi chez l'homme. Peut-être maladroit certes, mais un prétexte tout de même.

Posté le

website

(0)

Répondre

Il faut préciser que ce comportement (dormir et manger en volant) est vital pour les martinets qui ont des pattes trop petites pour tenir droit au sol, ce qui fait qu'un martinet au sol ne pourra pas redécoller seul ; leur nid se trouve sous une avancée de toit, car ils n'ont qu'à se laisser tomber à partir de la sortie pour s'envoler

Posté le

website

(13)

Répondre

D'après ce que j'ai pu lire dans les sources, l'anecdote est une hypothèse scientifique et non pas un fait confirmé. Néanmoins le système d'un oiseau varie beaucoup apparement d'une espece a l'autre. En tout cas ceux-là, ils ne craignent vraiment pas de prédateurs.

Posté le

iphone

(0)

Répondre

il y a une erreur dans cette anecdote le martinet noir ne se pose jamais au sol pour se nourrir puisqu'il mange aussi en vol tous les insectes qui lui passent près du bec. Il ne se pose que pour se reproduire dans des infractuosites des murs et donc il ne cesse de voler les trois premières années de sa vie le temps d'atteindre la maturité sexuelle.

Posté le

android

(2)

Répondre

Oui j'ai la meme chose quand on me parle d'un sujet tres interressant :)

Posté le

android

(0)

Répondre

Rendons au Martinet ce qui est au Martinet ! Le nid dit d'hirondelle apprécié en Asie par de riches gastronomes, n'est en fait pas produit par des hirondelles mais par quelques espèces de martinets (4) qui sécrètent un mucus mucilagineux comestible pour construire leur nid . Une seule de ces espèces de martinet construit un nid entièrement comestible , rare, et extrêmement coûteux .

Posté le

iphone

(6)

Répondre

C'est comme les requins, contrairement aux autres poissons, lui ne peut pas flotter sans nager. Il nage donc en dormant pour évité de couler à pic!

Posté le

iphone

(3)

Répondre