Le festival de Cannes : créé pour lutter contre le fascisme

Proposé par
le

Le festival de Cannes a pour origine une volonté politique et anti-fasciste : il nait réellement le 20 septembre 1946 mais depuis 1938, la France tentait de mettre sur pied un festival de cinéma afin d'éloigner le cinéma européen d'une Mostra de Venise sous la coupe de Mussolini, récompensant des films de propagande fasciste.

En effet, en 1938, la Mostra de Venise récompense un documentaire glorifiant l'Allemagne nazie lors des Jeux Olympiques de 1936, ainsi qu'un autre film dont un des producteurs était le fils de Mussolini.


Commentaires préférés (3)

C'est parfaitement exact. Choqués par l’ingérence des gouvernements fascistes allemand et italien dans la sélection des films de la Mostra de Venise, inaugurée en août 1938 par Joseph Goebbels, Émile Vuillermoz et René Jeanne soumettent à Jean Zay, ministre de l’Instruction publique et des Beaux-Arts du front populaire, l'idée d'un festival international de cinéma en France.

Posté le

unknown

(118)

Répondre

En fait le festival fut créé en 1939 et Louis Lumière devait en être le président. Hélas le jour de l'inauguration fut celui de l'invasion de la Pologne et 3 jours après la France entrait en guerre. Il fut donc réellement lancé en 1946.

Posté le

unknown

(87)

Répondre

Et au passage le premier film à avoir reçu une palme était "La Symphonie Pastorale".

Posté le

unknown

(53)

Répondre


Tous les commentaires (13)

J'habite à côté de Cannes et on m'a toujours expliqué que le festival de Cannes a été créé pour occuper les touristes anglais pendant les pluies récurrentes à cette période.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

C'est parfaitement exact. Choqués par l’ingérence des gouvernements fascistes allemand et italien dans la sélection des films de la Mostra de Venise, inaugurée en août 1938 par Joseph Goebbels, Émile Vuillermoz et René Jeanne soumettent à Jean Zay, ministre de l’Instruction publique et des Beaux-Arts du front populaire, l'idée d'un festival international de cinéma en France.

Posté le

unknown

(118)

Répondre

En fait le festival fut créé en 1939 et Louis Lumière devait en être le président. Hélas le jour de l'inauguration fut celui de l'invasion de la Pologne et 3 jours après la France entrait en guerre. Il fut donc réellement lancé en 1946.

Posté le

unknown

(87)

Répondre

Et au passage le premier film à avoir reçu une palme était "La Symphonie Pastorale".

Posté le

unknown

(53)

Répondre

Les films de réalisateurs juifs étaient interdits de participation au festival du film en Italie par Mussolini. Les américains ont peu à peu créé le festival de Cannes avec à sa tête Gilles Jacob.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : C'est parfaitement exact. Choqués par l’ingérence des gouvernements fascistes allemand et italien dans la sélection des films de la Mostra de Venise, inaugurée en août 1938 par Joseph Goebbels, Émile Vuillermoz et René Jeanne soumettent à Jean Zay, ministre de l’Instruction publique et des Beaux-Arts du front populaire, l'idée d'un festival international de cinéma en France. Afficher tout Sacré bonhomme ce Jean Zay, soit dit en passant.

On se bat pour un nouveau festival anti-fasciste mais surtout pas pour renverser ce gouvernement....

Le film de propagande de l'Allemagne nazie des jeux de Berlin en 1936 a été réalisé par Riefenstahl a la demande d'Hitler (il paraît d'ailleurs un 28 avril, jour de la naissance d'Hitler si ma mémoire est bonne). Bien que ce soit une œuvre de propagande, la réalisatrice préfigure les règles de prises de vues de sport avec des techniques novatrices pour l'époque telles que les travellings, plongée et contre-plongée)

Et si on fond la totalité de sa structure et que l'on déverse le métal entre ses 4 pieds on obtiendrait seulement une couche de 17cm de haut.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Et si on fond la totalité de sa structure et que l'on déverse le métal entre ses 4 pieds on obtiendrait seulement une couche de 17cm de haut. Pardon ?

Posté le

android

(5)

Répondre

Les films italiens de cette époque appartenaient au mouvement Futuriste. Celui lui ci était le mouvement artistique "officiel" du régime de Mussolini

c'est sûr que de nos jours​ aucun film, aucun sujet n'est plébiscité pour autre chose que la qualité cinématographique, jamais !

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Les films de réalisateurs juifs étaient interdits de participation au festival du film en Italie par Mussolini. Les américains ont peu à peu créé le festival de Cannes avec à sa tête Gilles Jacob. On interdirait les films de réalisateurs juifs aujourd'hui, ça causerait un gros vide... (Spielberg,les frères Coen,etc)

Posté le

android

(1)

Répondre