Quand Mozart mit fin à deux siècles de tradition catholique

Proposé par
le

Le Miserere d'Allegri est un célèbre chant catholique. Uniquement joué lors de la Semaine sainte aux XVIIe et XVIIIe siècle dans la Chapelle Sixtine, son manuscrit était tenu secret par le Vatican. Mais en 1770, Mozart, alors âgé de 14 ans, assista à la messe de Pâques et grâce à son génie et son oreille absolue, parvint de mémoire à reproduire l'intégralité du Miserere sur partition.

L'Eglise catholique interdisait à ses musiciens de retranscrire le Miserere ou de le jouer ailleurs, sous peine d'excommunication. Mozart sera accusé d'avoir volé le manuscrit, car il semblait inconcevable qu'un adolescent de 14 ans ait pu le retenir et le retranscrire de mémoire. Suite à la publication du manuscrit en 1771, l'interdiction papale sera levée.


Tous les commentaires (64)

Cette anecdote est intéressante, mais le titre est mal choisi !

Par ailleurs, depuis quelques temps, mon vote n'est pas pris en compte...Qui sait pourquoi ?

Posté le

unknown

(1)

Répondre

a écrit : La science n'est pas une fin en soit. Mozart a déjà apporte de grande chose et de nombreuses nouveautés dans son domaine. Pourquoi tous les génies devraient ils être scientifique ? Comment les autres domaines pourraient-ils évoluer ? De fait, beaucoup d'artistes ont un esprit scientifique, et réciproquement, cela n'est pas contradictoire.

Posté le

unknown

(3)

Répondre

a écrit : Moi je pense que tu peux rien estimer plusieurs siecles apres parce que tu es mort. je me coucherais moins bête. lol

Posté le

unknown

(1)

Répondre

a écrit : J'y crois pas! Qui nous dit que c'est vrai!! Petites précisions :

Si le miserere d'Allegri dure effectivement une grosse dizaine de minutes, il s'agit d'une pièce vocale à 5 voix respectant les règles d'écriture de l'époque que Mozart connaissait parfaitement (oui, même à 14 ans), et surtout, composé de deux parties assez courtes se répétant jusqu'à la fin. De plus il ne l'a pas écouté une seule fois mais a plusieurs reprises. Ça n'enlève rien à l'exploit mais le rend un peu plus crédible.

Posté le

unknown

(11)

Répondre

a écrit : Se serait pas excommunion par hazard ? On parle bien d'excommunication mais le verbe utilisé est excommunier. Il me semble qu'excommunion est un abus de langage dû au verbe

Posté le

unknown

(6)

Répondre

Une anecdote veut qu'il y serait retourné l'année après l'avoir entendu la première fois, avec le brouillon de ce qu'il avait déchiffré sous son chapeau, pour parfaire sa partition.

Notons également que cette oeuvre absolument magnifique a été rendue à la postérité par Napoléon 1er qui a tout simplement volé les partitions au Vatican.

Posté le

unknown

(3)

Répondre

a écrit : Moi je pense que tu peux rien estimer plusieurs siecles apres parce que tu es mort. Ça c'est bien vu.

Posté le

unknown

(2)

Répondre

J'en avais déjà entendu parlé. Ce fait incroyable a fait émergé l'hypothèse selon laquelle Mozart était hypermnésique.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Fort ce Mozart, il à réussi à retranscrire une musique d'environ 10min en l'ayant entendu seulement une seule fois. Chapeau bas Ce n'est pas 10 minutes c'est presque le double!!! Même si la partition n'est pas très complexe (ce qui ne retire rien a l'exploit).

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Il y a un film très intéressant sur la soeur de mozart qui était elle aussi une virtuose mais qui a été freiné à cause de son statut de femme. Certaines des premières partitions écrites par mozart l'auraient été par elle. Ce film est une romance très loin de la réalité...

Posté le

unknown

(1)

Répondre

a écrit : Se serait pas excommunion par hazard ? +1 pareil jfé un blocage sur ce mot!

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : On parle bien d'excommunication mais le verbe utilisé est excommunier. Il me semble qu'excommunion est un abus de langage dû au verbe alors pourquoi dit-on "communion" et non "communication" pour le sacrement???

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : On parle bien d'excommunication mais le verbe utilisé est excommunier. Il me semble qu'excommunion est un abus de langage dû au verbe Jmc2Xmb ;)

Posté le

unknown

(0)

Répondre

m0z4r le premier pirate musical...

Posté le

unknown

(5)

Répondre

Le Miserere d'Allegri est un chant magnifique. Je ne suis pas féru de chants liturgiques mais j'invite tout le monde à écouter les 15 premières minutes de ce chef d'oeuvre. Si les anges existaient, je crois que c'est ce qu'ils chanteraient . Ce sont de jeunes garçons aux voix cristallines qui l'interprètent ... Beau, mélancolique , aérien ... Par contre, pour les adeptes d'NRJ, passez votre chemin !

Posté le

unknown

(1)

Répondre

a écrit : J'y crois pas! Qui nous dit que c'est vrai!! t'es pas obligé d'y croire, d'ailleur j'y crois pas non plus.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Fort ce Mozart, il à réussi à retranscrire une musique d'environ 10min en l'ayant entendu seulement une seule fois. Chapeau bas et tout sa a 14 ans! je sait pas ce que vous faisiez a 14 ans mais moi qui joue un peu de piano j'en etait a "au clair de la lune"....

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : t'es pas obligé d'y croire, d'ailleur j'y crois pas non plus. Ce qui est impossible et/ou inconcevable pour vous ne l'est pas forcément pour les autres.

Posté le

unknown

(5)

Répondre

Trés fort ce petit Mozart ! D'ailleus s'il avait été pâtissier au lieu de musicien, c'est un mille feuilles qu'il aurait fait pour ses quatorze ans plutôt qu'une retranscription musicale ...

La buse

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Pour toty: a 14 ans j en etait deja a "für Elise" de tete x)
Autrement je confirme qu en possedant l oreille absolu (que j ai selon les docs), il est largement possible de reproduire une partition assez complexe, n empeche qu il est tres dur si l on est pas hypermnésique de retenir l air exacte d un morceau...

Mozart était réellement un génie unique dans son genre...

Posté le

unknown

(0)

Répondre