On peut être séropositif sans avoir le SIDA

Proposé par
le

Être séropositif désigne dans le langage courant être atteint du virus du SIDA. Mais c'est un abus de langage, car le terme séropositif se dit d'une personne dont le sérum (le sang sans ses cellules et ses protéines de la coagulation) contient les anticorps d'une infection. On peut donc dire de quelqu'un qui a la grippe qu'il est séropositif pour le virus de la grippe.


Commentaires préférés (3)

a écrit : J'en imagine de ceux qui ne savaient pas cela certains qui ont cru recevoir la pire nouvelle de leur vie pour un probleme de language. Je ne pense pas que les medecin utilise se terme lorsque tu a la grippe.

Posté le

unknown

(146)

Répondre

Accessoirement, on peut etre séropositif au virus du sida (le VIH), sans pour autant en etre au stade sida.
En d'autres termes, etre infecte par le VIH ne signifie pas pour autant avoir le sida.

Posté le

unknown

(118)

Répondre

a écrit : Je ne pense pas que ce soit pour ça. Aujourd'hui quasiment tout le monde sait que ce n'est pas contagieux sans acte sexuel, à mon avis si il y a des gens qui les rejettent, c'est juste parce qu'ils sont différents. Et c'est encore pire.. il n'y a pas qu'avec une relation sexuelle qu'on peut l'attraper!

Posté le

unknown

(85)

Répondre


Tous les commentaires (68)

J'en imagine de ceux qui ne savaient pas cela certains qui ont cru recevoir la pire nouvelle de leur vie pour un probleme de language.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : J'en imagine de ceux qui ne savaient pas cela certains qui ont cru recevoir la pire nouvelle de leur vie pour un probleme de language. Je ne pense pas que les medecin utilise se terme lorsque tu a la grippe.

Posté le

unknown

(146)

Répondre

a écrit : Je ne pense pas que les medecin utilise se terme lorsque tu a la grippe. Ca peut arriver, j'ai jamais vu pour la grippe, mais moi par exemple j'ai eu une serieuse peur lorsque j'ai entendu mon medecin me dire ce mot alors que j'avais quelque chose de tres tres minime. (à coté du SIDA biensur)

Posté le

unknown

(3)

Répondre

Accessoirement, on peut etre séropositif au virus du sida (le VIH), sans pour autant en etre au stade sida.
En d'autres termes, etre infecte par le VIH ne signifie pas pour autant avoir le sida.

Posté le

unknown

(118)

Répondre

a écrit : Ca peut arriver, j'ai jamais vu pour la grippe, mais moi par exemple j'ai eu une serieuse peur lorsque j'ai entendu mon medecin me dire ce mot alors que j'avais quelque chose de tres tres minime. (à coté du SIDA biensur) Le terme est souvent employé pour les hépatites (B, C). Par exemple les futures mamans sont soumises à une sérologie assez complète ( VIH, hépatites, toxoplasmose...)

Posté le

unknown

(8)

Répondre

a écrit : Le terme est souvent employé pour les hépatites (B, C). Par exemple les futures mamans sont soumises à une sérologie assez complète ( VIH, hépatites, toxoplasmose...) je confirme serologie tres complete

Posté le

unknown

(2)

Répondre

j'ai un ami qui est séropositif, et il faut etre tres courageux car souvent le plus difficile c'est pas la maladie mais le regard des autres, leurs jugement et parfois la mise a l'ecart. juste pour apporter du soutien. JMCMB

Posté le

unknown

(35)

Répondre

a écrit : j'ai un ami qui est séropositif, et il faut etre tres courageux car souvent le plus difficile c'est pas la maladie mais le regard des autres, leurs jugement et parfois la mise a l'ecart. juste pour apporter du soutien. JMCMB Très beau commentaire +1

Posté le

unknown

(2)

Répondre

Je ne comprends pas le statut probable alors qu'il s'agit d'un fait avéré

Posté le

unknown

(2)

Répondre

Tu peux noter certains, J'en suis sûr à 100%. Mon médecin m'a dis un jour "vous êtes séropositif à la grippe" et a rigolé^^. Mais il est vrai que c'est désolant de voir que beaucoup de séropositifs au sida sont rejetés par des employeurs et autres personnes mal informés sur le mode de transmission ou juste stupide... Je les soutien à 100% et il ne faut pas oublier qu'on peut très bien embrasser un séropositif sans craindre quoi que ce soit par exemple. JLSD

Posté le

unknown

(15)

Répondre

a écrit : Tu peux noter certains, J'en suis sûr à 100%. Mon médecin m'a dis un jour "vous êtes séropositif à la grippe" et a rigolé^^. Mais il est vrai que c'est désolant de voir que beaucoup de séropositifs au sida sont rejetés par des employeurs et autres personnes mal informés sur le mode de transmission ou juste stupide... Je les soutien à 100% et il ne faut pas oublier qu'on peut très bien embrasser un séropositif sans craindre quoi que ce soit par exemple. JLSD Afficher tout Je ne pense pas que ce soit pour ça. Aujourd'hui quasiment tout le monde sait que ce n'est pas contagieux sans acte sexuel, à mon avis si il y a des gens qui les rejettent, c'est juste parce qu'ils sont différents. Et c'est encore pire..

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Jen connais un qui est en terminale S, et qui s'est tapé une salle note a son DS en parlant que du sida :-D

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Je ne pense pas que ce soit pour ça. Aujourd'hui quasiment tout le monde sait que ce n'est pas contagieux sans acte sexuel, à mon avis si il y a des gens qui les rejettent, c'est juste parce qu'ils sont différents. Et c'est encore pire.. Tous les animaux ont toujours peur de ce qu'ils ne connaissent pas. Après, c'est vrai que c'est triste dans la mesure où on est censé réfléchir différemment des autres animaux, mais à la base c'est quand même normal.

Posté le

unknown

(2)

Répondre

a écrit : j'ai un ami qui est séropositif, et il faut etre tres courageux car souvent le plus difficile c'est pas la maladie mais le regard des autres, leurs jugement et parfois la mise a l'ecart. juste pour apporter du soutien. JMCMB bien dit mon ptit Léopold !!! +1000

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Pour aller plus loin, on peut être séropositif pour le VIH mais ne plus avoir de particule virale de VIH dans l'organisme, le traitement et/ou son système immunitaire ayant fait le ménage, le corps gardera alors en "mémoire" cet épisode. Pour reprendre l'exemple de la grippe, nous resterons à vie séropositif pour la souche grippale de l'infection ou du vaccin, mais comme le virus change tous les ans, ces séropositivités ne se voient pas les années suivantes alors même qu'elles nous protègent comme nous protège la séropositivité de notre varicelle ou rubéole...

Posté le

unknown

(5)

Répondre

Cette notion de séropositivité à une maladie est étudiée en cours de SVT en 3ème donc beaucoup de personnes devraient être au courant de cela.

La séropositivité au VIH est le premier stade de l'infection pendant lequel les lymphocytes (globules blancs) sont encore actifs et défendent l'organisme. Après un certain nombre d'années variable selon les personnes (de 2 à 10 ans voir plus), les lymphocytes sont détruits progressivement par le virus et la personne infectée n'a plus de système de défense, c'est le stade final appelé SIDA pour Syndrome d'Immuno Déficience Acquise. Alors des maladies opportunistes apparaissent comme la pneumonie ou différents cancers de la peau. La personne peut décédée à cause d'un simple rhume ou d'autres maladies.

Finalement le sida ne tue pas directement, ce sont les maladies opportunistes qui deviennent mortelles par absence de système de défense.

Posté le

unknown

(19)

Répondre

Inversement, on peut avoir le SIDA sans être séropositif.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Je ne pense pas que ce soit pour ça. Aujourd'hui quasiment tout le monde sait que ce n'est pas contagieux sans acte sexuel, à mon avis si il y a des gens qui les rejettent, c'est juste parce qu'ils sont différents. Et c'est encore pire.. il n'y a pas qu'avec une relation sexuelle qu'on peut l'attraper!

Posté le

unknown

(85)

Répondre

a écrit : il n'y a pas qu'avec une relation sexuelle qu'on peut l'attraper! On peut effectivement l'attraper en prenant de la drogue par injection, ou de la mère à l'enfant

Posté le

unknown

(3)

Répondre

Le stade est dit SIDA lorsque le taux de CD4 devient inférieur à 200.
Une fois infecté par le VIH il n'y a pas de traitement pour le détruire, médicalement on peut limiter la propagation du virus et diminuer la charge virale ce qui a pour effet de réduire la contagion mais elle reste présente.
Pour la transmission verticale (de la mère à l'enfant) on utilise un traitement qui empeche l'infection du foetus, il est évident que l'allaitement sera proscrit!

Posté le

unknown

(4)

Répondre