La lettre à Elise était pour Thérèse

Proposé par
le
dans

La Lettre à Élise de Beethoven aurait dû être la Lettre à Thérèse. En effet, le compositeur allemand composa en 1810 pour Thérèse Malfatti une "Bagatelle en la mineur". Un musicologue la découvrit dans des manuscrits laissés par le compositeur après sa mort, mais n'arriva pas à distinguer le nom de la personne à qui elle était dédiée, à part les 2 dernières lettres "se", qui deviendront Élise.

On ne sait pas précisément pourquoi Ludwig Nohl décida du prénom d'Elise.


Commentaires préférés (3)

C'est sûr que ça fait tout de suite moins glamour...

Posté le

unknown

(128)

Répondre

Thérèse restera pour moi toujours quelque chose en relation avec Le Père Noël est une Ordure. :)

Posté le

unknown

(174)

Répondre

Apparemment les musicologues sont partagés sur cette dédicace.
D'autres sources affirment que cette bagatelle serait dédicacée à Elisabeth Röckel, s?ur d'un chanteur ayant participé à la création de l'opéra Fidelio de Beethoven, et qui se faisait appeler Élise.

Posté le

unknown

(29)

Répondre


Tous les commentaires (40)

C'est sûr que ça fait tout de suite moins glamour...

Posté le

unknown

(128)

Répondre

a écrit : C'est sûr que ça fait tout de suite moins glamour... J'ai pensé la même chose !! Ça casse le mythe !!!

Posté le

unknown

(3)

Répondre

a écrit : C'est sûr que ça fait tout de suite moins glamour... Petite parenthese, tu ressemble à l'acteur de Very Bad Trip! Hihi.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Beethoven n'est pas Autrichien il est Allemand.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Les deux lettres.qui restaient SE ne veut pas dire forcement therese ou élise, ça peut etre éloise, car la personne qui a decouvers la.lettre s'y trompé, donc personne
N'est sur a.qui est déstinné la lettre

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Thérèse restera pour moi toujours quelque chose en relation avec Le Père Noël est une Ordure. :)

Posté le

unknown

(174)

Répondre

a écrit : Thérèse restera pour moi toujours quelque chose en relation avec Le Père Noël est une Ordure. :) Félix Beethoven ?

Posté le

unknown

(2)

Répondre

On la trouve aussi dans le sketch (de ?). "Thérèse, tu veux qu'on muahaha"

Posté le

unknown

(2)

Répondre

a écrit : On la trouve aussi dans le sketch (de ?). "Thérèse, tu veux qu'on muahaha" hahahaha oui c'était les inconnus non?
eh Thérèse tu b......?

Posté le

unknown

(2)

Répondre

Apparemment les musicologues sont partagés sur cette dédicace.
D'autres sources affirment que cette bagatelle serait dédicacée à Elisabeth Röckel, s?ur d'un chanteur ayant participé à la création de l'opéra Fidelio de Beethoven, et qui se faisait appeler Élise.

Posté le

unknown

(29)

Répondre

C'est sûr que c'est plus class avec Élise. ^^ En tout cas ce morceau reste tout de même magnifique.

Posté le

unknown

(2)

Répondre

a écrit : hahahaha oui c'était les inconnus non?
eh Thérèse tu b......?
non c'est de dupontel ! j'adore ! c'est d'ailleurs dans un sketch où il écrit une lettre à Thérèse !

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : non c'est de dupontel ! j'adore ! c'est d'ailleurs dans un sketch où il écrit une lettre à Thérèse ! +1 j'adore !!!

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Beethoven n'est pas Autrichien il est Allemand. Effectivement Beethoven n'a jamais été considéré comme autrichien même si il est mort à Vienne. il est né à Bonn qui a fait partie du Saint Empire Romain Germanique qui deviendra la Prusse jusque en 1870 puis après l'Allemagne.

Posté le

unknown

(2)

Répondre

Désolé mais ceci est totalement infondé et se base sur une légende urbaine (Wikipédia), en revanche il y a plusieurs musiciens qui se sont renseignés et un livre en particulier a été écris, qui détaille sa vie et qui est a été construit avec beaucoup d'élément historique. C'est en réalité ( je citerai la source lorsque je rentrerai chez moi j'ai le livre dans la bibliothèque) "la lettre à Karl", son neuveu, à qui il a écrite. Seulement l'éditeur, après la mort de Beethoven, trouvait le nom trop nordique et difficilement exportable, il choisira donc Elise. On retrouve très souvent ce cas de figure avec notamment avec " le clair de lune " de J.B.Bach

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Ce soir après avoir joué La lettre à Élise sur mon piano j'aurai aimé me coucher aussi bête qu'hier !

Posté le

unknown

(2)

Répondre

ca aurait pu être la Lettre à Blaise aussi :o
quel sexisme !

Posté le

unknown

(3)

Répondre