L'énorme masse du Soleil

Proposé par
le
dans

Le Soleil représente à lui seul 99,86% de la masse totale du système solaire avec ses 198 910 milliards de milliards de tonnes alors que Jupiter, qui est pourtant la plus grosse planète, représente les 2/3 du reste, soit 0,093 %. La masse du Soleil représente environ 333 000 fois celle de la Terre.


Tous les commentaires (131)

a écrit : je maintiens mon "chiffre" pour des raisons de français, pour moi, en français on dit un chiffre pour ce genre de choses (c'est pas très clair ce que je dis mais je me comprend ^^ ) Je suis d'accord avec toi (bien que, en effet, "chiffre" signifie le symbole et "nombre" signifie la quantité).

Je t?appuie même avec cette définition du Larousse:

Montant d'une somme, total d'une évaluation : Le chiffre de la population parisienne.

Aussi, pour y aller de mon petit avis, je dirais qu'il est plus juste, linguistiquement, de parler de chiffre quand le nombre en question est le sujet de la phrase: "chiffre de vente" par opposition à "nombre de chocolats vendu". M'voyez?

Posté le

unknown

(1)

Répondre

a écrit : Je suis d'accord avec toi (bien que, en effet, "chiffre" signifie le symbole et "nombre" signifie la quantité).

Je t?appuie même avec cette définition du Larousse:

Montant d'une somme, total d'une évaluation : Le chiffre de la population paris
ienne.

Aussi, pour y aller de mon petit avis, je dirais qu'il est plus juste, linguistiquement, de parler de chiffre quand le nombre en question est le sujet de la phrase: "chiffre de vente" par opposition à "nombre de chocolats vendu". M'voyez?
Afficher tout
on est sur la même longueur d'onde là :D

Posté le

unknown

(1)

Répondre

a écrit : Comment pour connaitre la masse exacte de ce soleil ? On peut utilisé le fait que la terre tourne autour du soleil et donc la troisieme loi de kepler, qui dit que le quotient de la periode de revolution(T) au carré par le rayon orbitral(r) au cube est egale a une constante (soit T^2 / r^3=Constante).

Posté le

unknown

(2)

Répondre

a écrit : Comment pour connaitre la masse exacte de ce soleil ? *suite* Cette constante etant elle meme donné par (4pi^2)/ (G*Ms)avec G, la constante de gravitation(6,67*10^-11) et Ms la masse du soleil.
En isolant Ms, on obtient (4pi^2*r^3)/(G*T^2).
Il suffit donc d'avoir la periode de revolution T en seconde et la rayon orbital r en metre pour calculer la masse du soleil :).

Posté le

unknown

(5)

Répondre

a écrit : En voilà une belle d'ânerie tiens ! T'espères quoi ? Pas grand chose... Cette réponse est parcontre une belle ânerie!!

Posté le

unknown

(2)

Répondre

a écrit : je maintiens mon "chiffre" pour des raisons de français, pour moi, en français on dit un chiffre pour ce genre de choses (c'est pas très clair ce que je dis mais je me comprend ^^ ) Dommage... Il y a beaucoup de choses qui se disent, ce n'est pas pour autant qu'il faut les dire.

PS : Rare sont les définitions scientifiques correctes dans un dictionnaire de littérature.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Je suis d'accord avec toi (bien que, en effet, "chiffre" signifie le symbole et "nombre" signifie la quantité).

Je t?appuie même avec cette définition du Larousse:

Montant d'une somme, total d'une évaluation : Le chiffre de la population paris
ienne.

Aussi, pour y aller de mon petit avis, je dirais qu'il est plus juste, linguistiquement, de parler de chiffre quand le nombre en question est le sujet de la phrase: "chiffre de vente" par opposition à "nombre de chocolats vendu". M'voyez?
Afficher tout
"chiffre de vente", "chiffre d'affaire", "faire du chiffre", ce sont des expressions, et une expression, là nous sommes d'accord que ça s'emploie tel quel sans réfléchir.

"des chiffres astronomiques", ce n'est pas une expression.

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Jupiter aurait pu devenir une étoile si elle avait amagasinée beaucoup plus d'hydrogène.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : "chiffre de vente", "chiffre d'affaire", "faire du chiffre", ce sont des expressions, et une expression, là nous sommes d'accord que ça s'emploie tel quel sans réfléchir.

"des chiffres astronomiques", ce n'est pas une expression.
pour moi, le poids donné, le pourcentage etc sont des chiffres "en français", c'est pour ça qu'une catégorie d'anecdote de scmb s'appelle "chiffres"

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Il n'y a pas des chiffres en maths et des chiffres en français... Il y a des chiffres, point barre, et dans la langue française, "chiffre" désigne,en dehors de toute expression, les symboles pour écrire des nombres.

De toute manière, tu es libre d'utiliser les mots que tu veux, mais tu as le choix entre "être compris" et "être compris et ne pas passer pour un inculte". Fait ton choix.

Posté le

unknown

(1)

Répondre

a écrit : *suite* Cette constante etant elle meme donné par (4pi^2)/ (G*Ms)avec G, la constante de gravitation(6,67*10^-11) et Ms la masse du soleil.
En isolant Ms, on obtient (4pi^2*r^3)/(G*T^2).
Il suffit donc d'avoir la periode de revolution T en seconde et la rayon orbital r en metre pour calculer la masse du soleil :).
Sauf que la trajectoire est elliptique.
Rayon orbitale = demi grand axe de l'ellipse ? Si quelqu'un sait...

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : *suite* Cette constante etant elle meme donné par (4pi^2)/ (G*Ms)avec G, la constante de gravitation(6,67*10^-11) et Ms la masse du soleil.
En isolant Ms, on obtient (4pi^2*r^3)/(G*T^2).
Il suffit donc d'avoir la periode de revolution T en seconde et la rayon orbital r en metre pour calculer la masse du soleil :).
Y a un peu plus d'un an je comprenais facilement ca.. depuis j'ai commencé un dut info.. tout ca pour dire que la jme suis arreté a *suite*.. :p

Posté le

unknown

(0)

Répondre

un inculte? j'espère ne pas l'être, j'espère juste utiliser le bon mot suivant le contexte... chiffre n'est pas mathématique point barre, ce mot a plusieurs sens et n'est pas utilisé qu'en mathématiques (où je suis totalement d'accord avec ta définition), cf le commentaire de nitz ou bien un dictionnaire.
j'attends ta réponse, j'aime débattre!

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Bonsoir tout le monde. Ça fait déjà plusieurs mois que je suis les anecdotes quotidiennes mais là je me décide à poster car c'est une question que je me pose depuis un moment.
Comment peut on savoir la masse de tous ces astres et à commencer par la Terre parce que mine de rien je trouve ça assez impressionna
nt surtout que c'est quand même précis en termes de chiffres.
Si quelqu'un peut m'éclairer
Afficher tout
Avec un pése planéte.

Posté le

unknown

(3)

Répondre

a écrit : Le système solaire marche donc comme un atome...

Qui sait, peut-être sommes-nous sur un électron d'un atome...

( Atome qui peut faire partie des atomes que nous " connaissons " ce qui pourrait être une hypothèse sur l'infinité de l 'Univers. )
J y ai toujours pensé! De plus sachant que les distances noyau/électrons et soleil/planètes sont proportionnelles ç est intrigant.. La matière n étant que du vide à l échelle atomique, on pourrait même imaginer que l univers entier serait en fait de la matière à une échèle infiniment grande.

Posté le

unknown

(2)

Répondre

C'est bien pour ça que les planètes tournent autour du soleil (théorie de la relativité générale, tout ça quoi =p)

L'espace... Domaine passionnant et pourtant tellement inconnu, et complexe a comprendre, il faut des bases très solides!

Posté le

unknown

(0)

Répondre

[quote=Mamamomo]...[/quote]
[quote=Dano]...[/quote]
Il n'y aura certainement que l'académie pour nous départager mais, tenant compte de ce qui à été dit ici, sur d'autres sites et dans différents dictionnaire, je dirais:

La masse totale du système solaire présente un chiffre astronomique.

198 910 milliards de milliards de tonnes est un nombre astronomique.

Dano, j'ai l'impression que tu préfère la définition de Wikipédia à celle du dictionnaire de l'Académie, te basant sur la notion d'expression sortir de l'esprit anonyme d'un wikipedian. Aussi, vu que tu fais visiblement attention aux apparence, je te ferais remarquer qu'une phrase comme "tu as le choix entre "être compris" et "être compris et ne pas passer pour un inculte", sans développement, fait ressortir le caractère subjectif de ton travail de recherche et, par conséquent, réduit ta crédibilité par manque de pragmatisme.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

VY cannis majoris --->1800 a 2100 ua (unité astronomique=distance terre soleil)

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : J y ai toujours pensé! De plus sachant que les distances noyau/électrons et soleil/planètes sont proportionnelles ç est intrigant.. La matière n étant que du vide à l échelle atomique, on pourrait même imaginer que l univers entier serait en fait de la matière à une échèle infiniment grande. Oui nous sommes peut être dans l atome d une feuille ou d une bille (cf men in black 1 )
qui eux meme serais dans l atome d un autre objet ! Qu elle mise en abime vertigineux. Alors soit nous sommes infiniment petit soit infiniment grand ce qui ne change rien a notre condition

Posté le

unknown

(1)

Répondre

a écrit : Le système solaire marche donc comme un atome...

Qui sait, peut-être sommes-nous sur un électron d'un atome...

( Atome qui peut faire partie des atomes que nous " connaissons " ce qui pourrait être une hypothèse sur l'infinité de l 'Univers. )
Nous sommes composé d'atome dont le noyau ramené à l'échelle du soleil pourrai effectivement représenté notre système solaire avec les planètes comme électron. Et entre ces éléments il y a du vide ... Serons nous alors principalement composé de vide ? J'aime bien cette idée

Posté le

unknown

(0)

Répondre