Rotel Tours vous fait voyager en hôtel et en bus

Proposé par
Invité
le

Rotel Tours est un voyagiste dont la spécialité est le rotel, un hôtel roulant. Il s'agit d'un car spécialement aménagé, comportant des places assises ainsi qu'un espace couchettes (réparties sur trois étages) situé à l'arrière. Fondée en 1945, la compagnie existe encore aujourd'hui.

Elle desservait initialement l'Europe, mais organise aujourd'hui des voyages dans le monde entier.


Commentaires préférés (3)

Un bus a trois étages avec des lits , il ne lui manque plus que la couleur violette et ça rappellerais bus dans un livre .

a écrit : À mettre en relation avec cette récente anecdote :
secouchermoinsbete.fr/91067-pourquoi-dort-on-mal-dans-un-nouvel-endroit
Tu comprendras également pourquoi les chaînes d'hôtel (groupe Accor, par exemple) emploient des codes de distribution des infrastructures et décoration (parties communes et chambres) unifiées dans ses établissements.

Si, de par des vacances itinérantes ou pour raisons professionnelles, vous devez régulièrement changer de ville, vous pourrez néanmoins avoir le sentiment d'être toujours dans le "même" hôtel de cette chaîne.
-------------+------------
Revenons à l'anecdote.... (avant que quelqu'un ne vienne dire que je ne fais que dans le HS.)

Le concept de ce type d'hôtel, à bien sûr la finalité de se démarquer des concurrents.
Il est également à noter la dâte de création de cette entreprise et de ses premiers voyages. Le but était de pouvoir offrir un certain confort dans des lieux/pays où une infrastructure hôtelière était, il y a 70 ans, déficiente ou inexistante.
Par ailleurs, le bus permettait à cette époque, de sortir des voyages organisés qui s'effectuaient surtout en bateau ou en train.
Il se plaçait également sur un marché du voyage itinérant en transport en commun, sans pour autant être tributaire des horaires, de cours d'eau, de rails... et même d'asphalte, à la vue des photos.

Puis est arrivée la Démocratisation de la voiture individuelle, de la caravane et du camping-car, mais tout ceci coûte, au final, plus cher que le prix d'un voyage de 15 jours en autobus. (Prix indiqués dans les sources)

a écrit : Tu comprendras également pourquoi les chaînes d'hôtel (groupe Accor, par exemple) emploient des codes de distribution des infrastructures et décoration (parties communes et chambres) unifiées dans ses établissements.

Si, de par des vacances itinérantes ou pour raisons professionnelles, vous devez ré
gulièrement changer de ville, vous pourrez néanmoins avoir le sentiment d'être toujours dans le "même" hôtel de cette chaîne.
-------------+------------
Revenons à l'anecdote.... (avant que quelqu'un ne vienne dire que je ne fais que dans le HS.)

Le concept de ce type d'hôtel, à bien sûr la finalité de se démarquer des concurrents.
Il est également à noter la dâte de création de cette entreprise et de ses premiers voyages. Le but était de pouvoir offrir un certain confort dans des lieux/pays où une infrastructure hôtelière était, il y a 70 ans, déficiente ou inexistante.
Par ailleurs, le bus permettait à cette époque, de sortir des voyages organisés qui s'effectuaient surtout en bateau ou en train.
Il se plaçait également sur un marché du voyage itinérant en transport en commun, sans pour autant être tributaire des horaires, de cours d'eau, de rails... et même d'asphalte, à la vue des photos.

Puis est arrivée la Démocratisation de la voiture individuelle, de la caravane et du camping-car, mais tout ceci coûte, au final, plus cher que le prix d'un voyage de 15 jours en autobus. (Prix indiqués dans les sources)
Afficher tout
Les fameux codes dont tu parles pour ne pas être dépaysé dans les hôtels étaient également employés par McDonald qui servait la même chose à travers le monde, ils ont depuis changé de stratégie en offrant des recettes locales, notamment un burger avec des galettes de riz aux Philippines, le Mc Baguette en france, le Mc Kebab en Israël ou en Egypte....
Désolé pour le HS ^^


Tous les commentaires (36)

Un bus a trois étages avec des lits , il ne lui manque plus que la couleur violette et ça rappellerais bus dans un livre .

a écrit : À mettre en relation avec cette récente anecdote :
secouchermoinsbete.fr/91067-pourquoi-dort-on-mal-dans-un-nouvel-endroit
Tu comprendras également pourquoi les chaînes d'hôtel (groupe Accor, par exemple) emploient des codes de distribution des infrastructures et décoration (parties communes et chambres) unifiées dans ses établissements.

Si, de par des vacances itinérantes ou pour raisons professionnelles, vous devez régulièrement changer de ville, vous pourrez néanmoins avoir le sentiment d'être toujours dans le "même" hôtel de cette chaîne.
-------------+------------
Revenons à l'anecdote.... (avant que quelqu'un ne vienne dire que je ne fais que dans le HS.)

Le concept de ce type d'hôtel, à bien sûr la finalité de se démarquer des concurrents.
Il est également à noter la dâte de création de cette entreprise et de ses premiers voyages. Le but était de pouvoir offrir un certain confort dans des lieux/pays où une infrastructure hôtelière était, il y a 70 ans, déficiente ou inexistante.
Par ailleurs, le bus permettait à cette époque, de sortir des voyages organisés qui s'effectuaient surtout en bateau ou en train.
Il se plaçait également sur un marché du voyage itinérant en transport en commun, sans pour autant être tributaire des horaires, de cours d'eau, de rails... et même d'asphalte, à la vue des photos.

Puis est arrivée la Démocratisation de la voiture individuelle, de la caravane et du camping-car, mais tout ceci coûte, au final, plus cher que le prix d'un voyage de 15 jours en autobus. (Prix indiqués dans les sources)

a écrit : Tu comprendras également pourquoi les chaînes d'hôtel (groupe Accor, par exemple) emploient des codes de distribution des infrastructures et décoration (parties communes et chambres) unifiées dans ses établissements.

Si, de par des vacances itinérantes ou pour raisons professionnelles, vous devez ré
gulièrement changer de ville, vous pourrez néanmoins avoir le sentiment d'être toujours dans le "même" hôtel de cette chaîne.
-------------+------------
Revenons à l'anecdote.... (avant que quelqu'un ne vienne dire que je ne fais que dans le HS.)

Le concept de ce type d'hôtel, à bien sûr la finalité de se démarquer des concurrents.
Il est également à noter la dâte de création de cette entreprise et de ses premiers voyages. Le but était de pouvoir offrir un certain confort dans des lieux/pays où une infrastructure hôtelière était, il y a 70 ans, déficiente ou inexistante.
Par ailleurs, le bus permettait à cette époque, de sortir des voyages organisés qui s'effectuaient surtout en bateau ou en train.
Il se plaçait également sur un marché du voyage itinérant en transport en commun, sans pour autant être tributaire des horaires, de cours d'eau, de rails... et même d'asphalte, à la vue des photos.

Puis est arrivée la Démocratisation de la voiture individuelle, de la caravane et du camping-car, mais tout ceci coûte, au final, plus cher que le prix d'un voyage de 15 jours en autobus. (Prix indiqués dans les sources)
Afficher tout
Les fameux codes dont tu parles pour ne pas être dépaysé dans les hôtels étaient également employés par McDonald qui servait la même chose à travers le monde, ils ont depuis changé de stratégie en offrant des recettes locales, notamment un burger avec des galettes de riz aux Philippines, le Mc Baguette en france, le Mc Kebab en Israël ou en Egypte....
Désolé pour le HS ^^

En Thailande aussi on peut voir sur les routes des bus aménagés de manière inhabituelle, mais ils tiennent plus de la boite de nuit que de l'hôtel (même s'il doit y avoir aussi des fauteuils inclinables ou des couchettes pour les voyages qui durent plusieurs jours, bien que la finalité du voyage soit plus de faire la fête que de dormir, il faut quand même pouvoir dormir un peu). Ces bus semblent sortis d'une bande dessinée de science fiction et ont à l'intérieur (et à l'extérieur) un sound system et une immense platine pour le DJ ainsi que toutes sortes d'aménagements dignes d'une boite de nuit !

En voici des exemples et on en trouvera d'autres tous plus incroyables les uns que les autres en cherchant apr exemple "party bus thailand" ou "disco bus thailand" :
in.pinterest.com/pin/725431452461891950/
www.youtube.com/watch?v=C1RAWJZ9jt0

Je serais curieux de savoir combien ca consomme au kilomètre?

a écrit : Je serais curieux de savoir combien ca consomme au kilomètre? Quelque chose entre 60 et 80L au 100km.

a écrit : Quelque chose entre 60 et 80L au 100km. Pourquoi ca consommerait plus qu'un poids-lourd?

20 litres aux 100, 30 éventuellement pour les modèles tout-terrain.

80 aux 100 c'est la consommation du char Leclerc... ^^ Un peu de sérieux, voyons. :)

a écrit : Pourquoi ca consommerait plus qu'un poids-lourd?

20 litres aux 100, 30 éventuellement pour les modèles tout-terrain.

80 aux 100 c'est la consommation du char Leclerc... ^^ Un peu de sérieux, voyons. :)
Pour le char Leclerc, tu es loin du compte : tu peux multiplier par 4 pour approcher de sa consommation. En revanche, concernant ce car, je pense comme toi que 80 est très surévalué car les gros cars consomment habituellement de l'ordre de 30 L/100 km.

a écrit : Pourquoi ca consommerait plus qu'un poids-lourd?

20 litres aux 100, 30 éventuellement pour les modèles tout-terrain.

80 aux 100 c'est la consommation du char Leclerc... ^^ Un peu de sérieux, voyons. :)
Un poids lourds consommait en moyenne 33L/100 en 2020 en roulant principalement sur autoroute a régime stabilisé.

Les bus dont on parle sont loin d'être de dernière génération et loin de rouler à régime stabilisé sur autoroute.

Autre point de repère, un autobus moderne consomme environ 60L/100. Mais il fait beaucoup d'accélérations courtes.

60 à 80L au 100 en roulant dans la pampa avec des bus/car des années 70/80 est loin d'être ridicule.

a écrit : Un poids lourds consommait en moyenne 33L/100 en 2020 en roulant principalement sur autoroute a régime stabilisé.

Les bus dont on parle sont loin d'être de dernière génération et loin de rouler à régime stabilisé sur autoroute.

Autre point de repère, un autobus moderne consomme environ 6
0L/100. Mais il fait beaucoup d'accélérations courtes.

60 à 80L au 100 en roulant dans la pampa avec des bus/car des années 70/80 est loin d'être ridicule.
Afficher tout
Bon, j'admet m'être planté sur la consommation du Leclerc (encore un vieux souvenir déformé par le temps) mais...

tu trouve que sur la photo, le bidule a le look d'un bus des années 70/80? Il me parait bien récent à moi.

Et un bus, ca pèse pas 44 tonnes, ca tourne plus autour des 25 en pleine charge.

En tout terrain après, ca dépend de l'état de la piste, j'en conviens.

a écrit : Bon, j'admet m'être planté sur la consommation du Leclerc (encore un vieux souvenir déformé par le temps) mais...

tu trouve que sur la photo, le bidule a le look d'un bus des années 70/80? Il me parait bien récent à moi.

Et un bus, ca pèse pas 44 tonnes, ca tourne plus autou
r des 25 en pleine charge.

En tout terrain après, ca dépend de l'état de la piste, j'en conviens.
Afficher tout
Regarde les bus (et camions) utilisés par la/les compagnie(s) dont on parle sur les sources tu verras qu'on est plus proche des années 80 que 2020 sur les photos. Et regarde les itinéraires dont ça parle.

Sinon les autocars européens (qui roulent dans des conditions favorables) étaient moyennés à 31L en 2020.

Donc 80L est peut-être abusé mais 60L me parait assez réaliste pour les vieux modèles en conditions difficiles. Ceci dit, j'ai pas l'intention d'essayer de te convaincre ^^

a écrit : Bon, j'admet m'être planté sur la consommation du Leclerc (encore un vieux souvenir déformé par le temps) mais...

tu trouve que sur la photo, le bidule a le look d'un bus des années 70/80? Il me parait bien récent à moi.

Et un bus, ca pèse pas 44 tonnes, ca tourne plus autou
r des 25 en pleine charge.

En tout terrain après, ca dépend de l'état de la piste, j'en conviens.
Afficher tout
Tu as raison sur l'age et la consommation de ce car : c'est un car qui est sorti en 1992 et ce type de car est donné pour avoir une consommation de 30 L/100 km donc ce n'est pas un car des années 70 ni même 80 et il ne pourra pas consommer 80 ni même 60 de moyenne, même dans des conditions difficiles.

A défaut de pouvoir grossir la photo de l'anecdote pour voir le numéro du modèle marqué sur le côté, on peut voir un car du même modèle également utilisé par Rotel Tours (mais apparemment aménagé un peu différemment) sur une des photos de cette page :
www.transbus.org/construc/mercedes_o404.html

Tu avais donc raison de corriger une affirmation erronée d'un autre contributeur qui manifestement ne savait pas de quoi il parlait. Mais tu aurais dû quand même, avant de lui répondre, vérifier qui était ce contributeur et si par hasard ça n'en serait pas un qui n'aime pas qu'on le contredise et qui va te répondre jusqu'à ce que tu ne remettes plus en cause ses prétendues compétences...

a écrit : Regarde les bus (et camions) utilisés par la/les compagnie(s) dont on parle sur les sources tu verras qu'on est plus proche des années 80 que 2020 sur les photos. Et regarde les itinéraires dont ça parle.

Sinon les autocars européens (qui roulent dans des conditions favorables) étaient moyennés à 31L
en 2020.

Donc 80L est peut-être abusé mais 60L me parait assez réaliste pour les vieux modèles en conditions difficiles. Ceci dit, j'ai pas l'intention d'essayer de te convaincre ^^
Afficher tout
"Sinon les autocars européens (qui roulent dans des conditions favorables) étaient moyennés à 31L en 2020."

sur autoroute à 90hmh ouais. C'est pas conçu pour rouler vite, ces trucs, je t'invite à jeter un petit coup d'œil sur l'aérodynamisme (catastrophique) de ces engins et on en reparle.

Ce n'est pas moi qui ai parlé de vieux modèles, au passage, et quand bien même, quand la société a été fondée, les autoroutes n'existaient pas. On s'en foutait de l'aérodynamisme parce que aucun véhicule n'était sensé dépasser les 50 en vitesse commerciale.

Moi ce qui m'a amusé dans les sources, c'est les modèles tout-terrains (je ne parle pas des trucs modernes pour faire de la piste bien plate avec des petits cailloux mais le genre "camion de pompiers avec les ressorts à lame capable de passer partout où c'est assez large au prix d'une forte consommation), là oui on peut atteindre les 50l/100 pour un poid lourd avec une vitesse moyenne de 50 kmh.

P.S, j'ai une formation de conducteur routier, sur autoroute, un train double correctement conduit de 44 tonnes c'est au minimum 20 litres aux 100, mais c'est relatif, je peux consommer 20 litres aux 100 avec ma ZX de 7 chevaux fiscaux sur la nationale, si je veux, en conduisant comme un abruti...

P.S 2, tu compare les moteurs des années 70/80, qui ont une technologie pré choc pétrolier a des moteurs de 1990? Tu est sérieux??? J'admet qu'on a pas fait beaucoup de progrès en moteurs thermiques entre 1990 et 2020, mais entre 1970 et 1990 il y a eu une vraie rupture, avant on voulait des moteurs puissants, après on EXIGE des moteurs économiques.

Ah la 305 essence dans laquelle j'ai été trimballé gamin, 10 litres aux 100 en moyenne, vitesse de pointe: 150kmh...

a écrit : Tu as raison sur l'age et la consommation de ce car : c'est un car qui est sorti en 1992 et ce type de car est donné pour avoir une consommation de 30 L/100 km donc ce n'est pas un car des années 70 ni même 80 et il ne pourra pas consommer 80 ni même 60 de moyenne, même dans des conditions difficiles. />
A défaut de pouvoir grossir la photo de l'anecdote pour voir le numéro du modèle marqué sur le côté, on peut voir un car du même modèle également utilisé par Rotel Tours (mais apparemment aménagé un peu différemment) sur une des photos de cette page :
www.transbus.org/construc/mercedes_o404.html

Tu avais donc raison de corriger une affirmation erronée d'un autre contributeur qui manifestement ne savait pas de quoi il parlait. Mais tu aurais dû quand même, avant de lui répondre, vérifier qui était ce contributeur et si par hasard ça n'en serait pas un qui n'aime pas qu'on le contredise et qui va te répondre jusqu'à ce que tu ne remettes plus en cause ses prétendues compétences...
Afficher tout
Bah c'est le jeu, j'ai répondu en mettant des erreurs, a force de s'intercorriger, on va avoir la vérité! ^^
Je crois que c'est le but de ce site

a écrit : "Sinon les autocars européens (qui roulent dans des conditions favorables) étaient moyennés à 31L en 2020."

sur autoroute à 90hmh ouais. C'est pas conçu pour rouler vite, ces trucs, je t'invite à jeter un petit coup d'œil sur l'aérodynamisme (catastrophique) de ces engins et o
n en reparle.

Ce n'est pas moi qui ai parlé de vieux modèles, au passage, et quand bien même, quand la société a été fondée, les autoroutes n'existaient pas. On s'en foutait de l'aérodynamisme parce que aucun véhicule n'était sensé dépasser les 50 en vitesse commerciale.

Moi ce qui m'a amusé dans les sources, c'est les modèles tout-terrains (je ne parle pas des trucs modernes pour faire de la piste bien plate avec des petits cailloux mais le genre "camion de pompiers avec les ressorts à lame capable de passer partout où c'est assez large au prix d'une forte consommation), là oui on peut atteindre les 50l/100 pour un poid lourd avec une vitesse moyenne de 50 kmh.

P.S, j'ai une formation de conducteur routier, sur autoroute, un train double correctement conduit de 44 tonnes c'est au minimum 20 litres aux 100, mais c'est relatif, je peux consommer 20 litres aux 100 avec ma ZX de 7 chevaux fiscaux sur la nationale, si je veux, en conduisant comme un abruti...

P.S 2, tu compare les moteurs des années 70/80, qui ont une technologie pré choc pétrolier a des moteurs de 1990? Tu est sérieux??? J'admet qu'on a pas fait beaucoup de progrès en moteurs thermiques entre 1990 et 2020, mais entre 1970 et 1990 il y a eu une vraie rupture, avant on voulait des moteurs puissants, après on EXIGE des moteurs économiques.

Ah la 305 essence dans laquelle j'ai été trimballé gamin, 10 litres aux 100 en moyenne, vitesse de pointe: 150kmh...
Afficher tout
J'ai lu les sources, regardé la flotte qu'ils utilisent, regardé les trajets qu'ils proposent, et donné une estimation moyenne qui me paraît réaliste.

Le fait que tu puisses descendre à 20L sur route avec un tracteur moderne et une conduite optimisée n'est en rien représentatif d'une conso moyenne, ni représentatif de la conso moyenne d'une flotte d'autocars vieillissants roulant sur pistes.

Comme tu le dis, tu peux descendre bas en conso mais tu peux aussi monter haut. Ils font de petites étapes sur des pistes inégales donc leurs conso sont forcément plus élevées que celle d'un train routier à régime stabilisé.

Un 40t moderne en pleine charge consomme 40L environ, le même à vide environ 30L. Si tu ajoutes une relative vétusté du parc tu tires les conso moyennes vers le haut. Si tu prends en compte le rythme saccadé et l'état inégal des pistes (donc les relances, en charge, sur de petits rapports) tu tires encore les conso moyennes vers le haut.

a écrit : J'ai lu les sources, regardé la flotte qu'ils utilisent, regardé les trajets qu'ils proposent, et donné une estimation moyenne qui me paraît réaliste.

Le fait que tu puisses descendre à 20L sur route avec un tracteur moderne et une conduite optimisée n'est en rien représentatif d'u
ne conso moyenne, ni représentatif de la conso moyenne d'une flotte d'autocars vieillissants roulant sur pistes.

Comme tu le dis, tu peux descendre bas en conso mais tu peux aussi monter haut. Ils font de petites étapes sur des pistes inégales donc leurs conso sont forcément plus élevées que celle d'un train routier à régime stabilisé.

Un 40t moderne en pleine charge consomme 40L environ, le même à vide environ 30L. Si tu ajoutes une relative vétusté du parc tu tires les conso moyennes vers le haut. Si tu prends en compte le rythme saccadé et l'état inégal des pistes (donc les relances, en charge, sur de petits rapports) tu tires encore les conso moyennes vers le haut.
Afficher tout
C'est vraiment drôle ces explications laborieuses pour éviter de reconnaitre avoir écrit les premiers commentaires en ne connaissant rien à ce sujet, et avoir fait des recherches ensuite uniquement dans le but d'essayer de justifier ces premiers commentaires et ne pas passer pour quelqu'un qui écrit sans connaitre le sujet.

Mais ces explications ne sont pas convaincantes car n'importe qui peut remonter pour voir les premiers commentaires et constater que celui qui écrit que la consommation serait "entre 60 et 80L au 100km" et que ces cars dateraient "des années 70/80" ne connait rien au sujet sur lequel il s'exprime et que s'il fait des recherches et semble finalement compétent sur le sujet c'est seulement après et seulement pour essayer de se justifier !

Et ce n'est pas honnête de continuer à prétendre que le parc serait "vieillissant" (ce qui pourrait décourager le lecteur qui aurait été tenté de faire un voyage avec cette compagnie) simplement parce que tu essaies péniblement de justifier une estimation complètement ratée de l'âge des véhicules quand tu as dit "années 70/80". C'est pourtant évident sur les photos que les clients voyagent dans des véhicules confortables qui n'ont rien à voir avec du matériel qui aurait 50 ans !

a écrit : J'ai lu les sources, regardé la flotte qu'ils utilisent, regardé les trajets qu'ils proposent, et donné une estimation moyenne qui me paraît réaliste.

Le fait que tu puisses descendre à 20L sur route avec un tracteur moderne et une conduite optimisée n'est en rien représentatif d'u
ne conso moyenne, ni représentatif de la conso moyenne d'une flotte d'autocars vieillissants roulant sur pistes.

Comme tu le dis, tu peux descendre bas en conso mais tu peux aussi monter haut. Ils font de petites étapes sur des pistes inégales donc leurs conso sont forcément plus élevées que celle d'un train routier à régime stabilisé.

Un 40t moderne en pleine charge consomme 40L environ, le même à vide environ 30L. Si tu ajoutes une relative vétusté du parc tu tires les conso moyennes vers le haut. Si tu prends en compte le rythme saccadé et l'état inégal des pistes (donc les relances, en charge, sur de petits rapports) tu tires encore les conso moyennes vers le haut.
Afficher tout
Je vais arrêter la en disant que le dernier paragraphe de ton commentaire peut se résumer par:

Environ.

Après tu a raison sur un point crucial: Il est vrai que dans les pays riches, on envoie tous les véhicules routiers pro à la ferraille au bout de 15 ans(où qu'on les envoie en Afrique en farpait état) parce que on veut des véhicules plus jolis...

En tout cas, dans les sources, tous les bidules qui datent des années 70 ont été photographiés avec des appareils photo datant des années 70, mais bon, y'en a qui doivent encore rouler, pour transporter des poulets et des cochons et des passagers entre les deux, c'est possible... comme avec les DC3 encore aujourd'hui... ils volent encore, mais y'en a de moins en moins!

[email protected]°p€ri. de tas de ferraille de "BIIIP"!!! Tu va démarrer où je te fais compresser????
"Crrrr...CrrrrrPAF! CrrrrrPAF Paf Pafpafpafpafpafafafafaf" (il va falloir vérifier les injecteurs, m'enfin, on est parti!) ^^