Des anti-missiles sur les avions civils

Proposé par
le

Commentaires préférés (3)

Il s'agit de faisceaux laser qui perturbent le guidage des missiles infrarouge. Ceux-ci sont la principale menace "terroriste" en terme de missiles. Les missiles à guidage radar impliquent un équipement qui n'est pas facilement transportable, et donc hors de portée (pour l'instant) des terroristes qui veulent menacer "discrètement" les appareils à proximité d'un aéroport sans être repéré.
Par exemple, l'appareil de Malaysia Airlines abattu en Ukraine l'a été par un missile radar, servi par une armée (ou une milice), par par un petit groupe d'individu sans infrastructure derrière.
Pouvoir se protéger de ce type de missiles implique d'embarquer des brouilleurs surpuissant, ou des leurres éjectés grâce à un système pyrotechnique. L'un comme l'autre peu compatible avec la sécurité du transport aérien civil...

Vous avez probablement déjà vu en vidéo, un avion (habituellement militaire, mais pas toujours) lançant des feux de bengale (appelés "flares") dans son sillage, surtout dans sa phase de décollage et atterrissage.
Sinon, en voici une vidéo :
youtu.be/7qT8_j02twk

Ceci est un système de diversion contre l'attaque d'un missile sol-air ou, par l'usage d'un pyrophore minéral, liquide ou gazeux, des points de chaleur et de lumière intense, chercheront à leurrer ceux produits par les réacteurs de l'avion. fr.m.wikipedia.org/wiki/Pyrophoricit%C3%A9

Les avions commerciaux Israéliens, font maintenant usage d'un système créé par la compagnie Elbit systems, appelé "Skyshield", reposant sur la technologie appelée C.music (acronyme de MUltiSpectral Infrared Contrameasure).
www.industrie-techno.com/article/un-systeme-de-defense-anti-missile-pour-les-avions-de-ligne.28574
Ce système ne semble pas différent de celui développé par l'entreprise citée dans l'anecdote.

Dans le cas Israélien, ce système est très principalement destiné à protéger ses avions commerciaux de toute tentative d'attentat Islamiste et Palestinien, quel que soit l'endroit dans le monde.
Il est encore plus nécessaire pour les avions rejoignant ou quittant l'aéroport international David Ben Gourion, car il est sous la portée de tirs de missiles tactiques sol-air, venus depuis la Bande de Gaza (Terrorisme du Hamas et autres groupes Islamistes, tous fournis en armes par l'Iran), ainsi que par le Hezbollah Libanais (également fournis par l'Iran).

a écrit : DHL s'est fait abattre un avion "par erreur"

fr.wikipedia.org/wiki/Attaque_du_vol_DHL_en_2003_%C3%A0_Bagdad
Généralement, on n'utilise pas le terme "abattre" quand l'avion réussit à revenir se poser sur la piste. Mais je t'accorde qu'il s'en est fallu de peu, les pilotes sont des vrais champions : sans aucune commande de vol, ils ont réussi l'exploit de diriger l'avion uniquement aux moteurs, en faisant varier la puissance de chaque côté, c'est tout simplement incroyable. L'Airbus a "un peu" souffert du missile et de l'atterrissage d'urgence, mais il a été réparé par la suite.


Tous les commentaires (5)

Il s'agit de faisceaux laser qui perturbent le guidage des missiles infrarouge. Ceux-ci sont la principale menace "terroriste" en terme de missiles. Les missiles à guidage radar impliquent un équipement qui n'est pas facilement transportable, et donc hors de portée (pour l'instant) des terroristes qui veulent menacer "discrètement" les appareils à proximité d'un aéroport sans être repéré.
Par exemple, l'appareil de Malaysia Airlines abattu en Ukraine l'a été par un missile radar, servi par une armée (ou une milice), par par un petit groupe d'individu sans infrastructure derrière.
Pouvoir se protéger de ce type de missiles implique d'embarquer des brouilleurs surpuissant, ou des leurres éjectés grâce à un système pyrotechnique. L'un comme l'autre peu compatible avec la sécurité du transport aérien civil...

Vous avez probablement déjà vu en vidéo, un avion (habituellement militaire, mais pas toujours) lançant des feux de bengale (appelés "flares") dans son sillage, surtout dans sa phase de décollage et atterrissage.
Sinon, en voici une vidéo :
youtu.be/7qT8_j02twk

Ceci est un système de diversion contre l'attaque d'un missile sol-air ou, par l'usage d'un pyrophore minéral, liquide ou gazeux, des points de chaleur et de lumière intense, chercheront à leurrer ceux produits par les réacteurs de l'avion. fr.m.wikipedia.org/wiki/Pyrophoricit%C3%A9

Les avions commerciaux Israéliens, font maintenant usage d'un système créé par la compagnie Elbit systems, appelé "Skyshield", reposant sur la technologie appelée C.music (acronyme de MUltiSpectral Infrared Contrameasure).
www.industrie-techno.com/article/un-systeme-de-defense-anti-missile-pour-les-avions-de-ligne.28574
Ce système ne semble pas différent de celui développé par l'entreprise citée dans l'anecdote.

Dans le cas Israélien, ce système est très principalement destiné à protéger ses avions commerciaux de toute tentative d'attentat Islamiste et Palestinien, quel que soit l'endroit dans le monde.
Il est encore plus nécessaire pour les avions rejoignant ou quittant l'aéroport international David Ben Gourion, car il est sous la portée de tirs de missiles tactiques sol-air, venus depuis la Bande de Gaza (Terrorisme du Hamas et autres groupes Islamistes, tous fournis en armes par l'Iran), ainsi que par le Hezbollah Libanais (également fournis par l'Iran).

Commentaire supprimé Un MANPADS est un système portatif de défense aérienne composé d'un missile sol-air.
En contrebande, tu peux en acquérir un pour quelques milliers d'€uros...

Les annales de l'aviation recenssent une quarantaine "d'accidents" de ce genre, dont la tentative d'abattre un avion civil Israélien en 2002, à son décollage de l'aéroport de Mombasa, au Kenia. www-liberation-fr.cdn.ampproject.org/v/s/www.liberation.fr/evenement/2002/11/29/un-missile-a-un-metre-de-l-aile_423117/?amp_js_v=a6&amp_gsa=1&outputType=amp&usqp=mq331AQKKAFQArABIIACAw%3D%3D#aoh=16338804454950&csi=1&referrer=https%3A%2F%2Fwww.google.com&amp_tf=De%20%251%24s&ampshare=https%3A%2F%2Fwww.liberation.fr%2Fevenement%2F2002%2F11%2F29%2Fun-missile-a-un-metre-de-l-aile_423117%2F

"psychose", si tu veux...
Le demi-échec Israélien, que fut la Guerre du Kippour (1973), a enseigné à ce pays qu'un conflit doit être la dernière solution, quand toutes les autres ont échoué.
Depuis cette année-là, toute initiative de prévention pour ne pas arriver à ce stade, est la bienvenue.
....Et c'est vers ce pays que la France s'est tournée pour apprendre encore plus, quand les attentats Islamistes sont devenus la première préoccupation des Français.

a écrit : DHL s'est fait abattre un avion "par erreur"

fr.wikipedia.org/wiki/Attaque_du_vol_DHL_en_2003_%C3%A0_Bagdad
Généralement, on n'utilise pas le terme "abattre" quand l'avion réussit à revenir se poser sur la piste. Mais je t'accorde qu'il s'en est fallu de peu, les pilotes sont des vrais champions : sans aucune commande de vol, ils ont réussi l'exploit de diriger l'avion uniquement aux moteurs, en faisant varier la puissance de chaque côté, c'est tout simplement incroyable. L'Airbus a "un peu" souffert du missile et de l'atterrissage d'urgence, mais il a été réparé par la suite.