Les noix de coco version miniature

Proposé par
le
dans

Les "coquitos", aussi appelés "noix de coco pygmées" sont les fruits comestibles du Jubaea chilensis, que l'on trouve au Chili, et qui sont effectivement des noix de coco miniatures : elles mesurent environ 2 cm de diamètre et ont un goût très similaire à la noix de coco. La sève du palmier est quant à elle utilisée comme sucre de canne.


Commentaires préférés (3)

Si la sève vient du palmier, comment peut-on appeler ça du sucre de canne, ce sont 2 végétaux différents !

Voici un lien en Français:
fr.m.wikipedia.org/wiki/Cocotier_du_Chili

Malheureusement, c'est -une fois de plus !- , une plante en danger d'extinction dans son pays natal, de par les activités humaines.
Simple: 98% des millions de palmiers existant au début du 19ème siècle, ont succombé pour laisser la place à des pâturages et/ou ont été victimes d'incendies forestiers.
Un autre facteur important de sa raréfaction, est la récolte démesurée de ses petits fruits, difficultant le renouvellement générationnel de ces"arbres".
De plus, les noix qui arrivent néanmoins à germer, voient leur futur hypothéqué, car le bétail consomme également ses jeunes pousses.

Mais ce n'est pas tout: de cet "arbre", s'extrait également sa sève, servant à fabriquer un miel de palme ou encore un vin de palme.
Or, cette pratique a encore accentuée la raréfaction de ce palmier, car autrefois, les cueilleurs coupaient directement le palmier, afin de récolter sa sève, plutôt que de pratiquer une incision et procéder à une collecte bien moins invasive.

Il existe plusieurs exemplaires du cocotier du Chili... en France.
Il pousse assez bien dans la partie sud du pays, ainsi qu'en Bretagne (deux palmiers centenaires à Lorient, par exemple ).
www.lorient.bzh/jardins/fleurissement-et-animation-de-lespace-public/les-arbres/jubea-chilensis/

Si vous êtes intéressé d'en planter un, sachez que sa croissance est très lente et qu'il faut prendre des précautions contre les excès d'humidité à la base du tronc.

a écrit : Si la sève vient du palmier, comment peut-on appeler ça du sucre de canne, ce sont 2 végétaux différents ! @KarimMadjer a choisi d'écrire "sucre de canne" pour une meilleure compréhension.
Utiliser " miel de palme", tel comme il est appelé au Chili, aurait pu porter à confusion chez le lecteur, laissant entendre qu'il est produit par les abeilles.

L'incision, pour récolter la sève, s'effectue au niveau d'une feuille.
Je crois que ceci se pratique aussi sur les palmiers dattiers.


Tous les commentaires (20)

Pas d'échelle pour apprécier... Dommage....

a écrit : Pas d'échelle pour apprécier... Dommage.... Mais ca se consomme comment ? Car la noix de coco, il faut y aller pour l'ouvrir, alors si a chacune de ces noix il faut y aller au marteau puis

Si la sève vient du palmier, comment peut-on appeler ça du sucre de canne, ce sont 2 végétaux différents !

Voici un lien en Français:
fr.m.wikipedia.org/wiki/Cocotier_du_Chili

Malheureusement, c'est -une fois de plus !- , une plante en danger d'extinction dans son pays natal, de par les activités humaines.
Simple: 98% des millions de palmiers existant au début du 19ème siècle, ont succombé pour laisser la place à des pâturages et/ou ont été victimes d'incendies forestiers.
Un autre facteur important de sa raréfaction, est la récolte démesurée de ses petits fruits, difficultant le renouvellement générationnel de ces"arbres".
De plus, les noix qui arrivent néanmoins à germer, voient leur futur hypothéqué, car le bétail consomme également ses jeunes pousses.

Mais ce n'est pas tout: de cet "arbre", s'extrait également sa sève, servant à fabriquer un miel de palme ou encore un vin de palme.
Or, cette pratique a encore accentuée la raréfaction de ce palmier, car autrefois, les cueilleurs coupaient directement le palmier, afin de récolter sa sève, plutôt que de pratiquer une incision et procéder à une collecte bien moins invasive.

Il existe plusieurs exemplaires du cocotier du Chili... en France.
Il pousse assez bien dans la partie sud du pays, ainsi qu'en Bretagne (deux palmiers centenaires à Lorient, par exemple ).
www.lorient.bzh/jardins/fleurissement-et-animation-de-lespace-public/les-arbres/jubea-chilensis/

Si vous êtes intéressé d'en planter un, sachez que sa croissance est très lente et qu'il faut prendre des précautions contre les excès d'humidité à la base du tronc.

a écrit : Si la sève vient du palmier, comment peut-on appeler ça du sucre de canne, ce sont 2 végétaux différents ! @KarimMadjer a choisi d'écrire "sucre de canne" pour une meilleure compréhension.
Utiliser " miel de palme", tel comme il est appelé au Chili, aurait pu porter à confusion chez le lecteur, laissant entendre qu'il est produit par les abeilles.

L'incision, pour récolter la sève, s'effectue au niveau d'une feuille.
Je crois que ceci se pratique aussi sur les palmiers dattiers.

a écrit : Mais ca se consomme comment ? Car la noix de coco, il faut y aller pour l'ouvrir, alors si a chacune de ces noix il faut y aller au marteau puis Stage commando

a écrit : Mais ca se consomme comment ? Car la noix de coco, il faut y aller pour l'ouvrir, alors si a chacune de ces noix il faut y aller au marteau puis Ça se mange nature et en entier, donc pas de problème d’ouverture (seconde source).

a écrit : Pas d'échelle pour apprécier... Dommage.... Il en faut 5250 pour faire la longueur d'un stade de foot, et environ 75 milliards pour remplir une piscine olympique. Inutile d'ajouter qu'il faut en aligner 20 millions pour aller jusqu'à la Lune. Si j'avais trouvé son poids, je vous l'aurais volontiers converti en éléphant ou en Airbus A380...

a écrit : Pas d'échelle pour apprécier... Dommage.... Une petite cuillère serait plus pratique

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Deuxième source... Certes...mais y avait tellement mieux comme photo à mettre! A commencer par une qui n'est pas floue !!!

a écrit : Si la sève vient du palmier, comment peut-on appeler ça du sucre de canne, ce sont 2 végétaux différents ! Est comme dire que le du ré de canne viens de la betterave c'est pas possible

a écrit : Pas d'échelle pour apprécier... Dommage.... Pas besoin d'échelle pour les décroché davs certain pays c'est pied nue et une corde

a écrit : Mais ca se consomme comment ? Car la noix de coco, il faut y aller pour l'ouvrir, alors si a chacune de ces noix il faut y aller au marteau puis Avec le rostre d'un bébé espadon :-)

a écrit : Ça se mange nature et en entier, donc pas de problème d’ouverture (seconde source). En fait il y a bien une coque d'environ 3mm d'épaisseur. Il y avait un exemplaire chez mes grand parents dans le Var et pour les ouvrir on utilisait un marteau, c'était assez facile une fois qu'on avait pris le coup. Je suis heureux de mettre un nom sur cette espèce, on appelait ça des "mini noix de coco".

a écrit : En fait il y a bien une coque d'environ 3mm d'épaisseur. Il y avait un exemplaire chez mes grand parents dans le Var et pour les ouvrir on utilisait un marteau, c'était assez facile une fois qu'on avait pris le coup. Je suis heureux de mettre un nom sur cette espèce, on appelait ça des "mini noix de coco". il y -avait- un exemplaire?

Dommage pour vous, j'ai cherché à en acheter pour gouter, 70€ le kilo sans la coquille...

Sinon noix et noisettes j'ouvre aussi au marteau, le casse noix est pas évident pour doser la force mais une fois qu'on maitrise la force du marteau et qu'on sait où taper sur le fruit (JE SAIS!!! ce sont pas des fruits^^) ca casse net et propre et l'intérieur est (presque) intact. ;)

Pour les grosses noix de coco par contre, on imagine souvent une tronçonneuse, mais je vous met tous au défi d'y arriver avec cet engin. ^^

a écrit : il y -avait- un exemplaire?

Dommage pour vous, j'ai cherché à en acheter pour gouter, 70€ le kilo sans la coquille...

Sinon noix et noisettes j'ouvre aussi au marteau, le casse noix est pas évident pour doser la force mais une fois qu'on maitrise la force du marteau et qu'o
n sait où taper sur le fruit (JE SAIS!!! ce sont pas des fruits^^) ca casse net et propre et l'intérieur est (presque) intact. ;)

Pour les grosses noix de coco par contre, on imagine souvent une tronçonneuse, mais je vous met tous au défi d'y arriver avec cet engin. ^^
Afficher tout
Oh putain 70e le kg, on a plus la maison dommage, je te l'aurais bichonné le palmier mdr
Le goût est vraiment identique à leur grande soeur donc pas la peine de te ruiner, tu serais déçu.

L'information de Wikipédia est erronée, cela s'appellent des cocos et non des coquitos ( source : une chilienne )

a écrit : L'information de Wikipédia est erronée, cela s'appellent des cocos et non des coquitos ( source : une chilienne ) Ni ton amie Chilienne ni Wikipédia sont erronés.
L'arbre est connu sous... 11 noms différents, donner ceux de coquito, de coco du Chili, etc...