Le « puits de l’enfer » de Barhout

Proposé par
le

Le puits de Barhout, également surnommé « puits de l’enfer », est une cavité naturelle au Yémen, qui doit son surnom à son inaccessibilité et son odeur fétide. Large de 30 mètres et d’une profondeur estimée entre 100 et 250 mètres, il est très difficile à explorer à cause du manque d’oxygène.

L’odeur serait due aux déjections de chauves-souris, et non à des émanations d’origine volcanique.


Commentaires préférés (3)

a écrit : J’ai du mal à comprendre comment un trou large de 30m pourrait être plus déprivé d’oxygène et difficile à explorer que d’autres trous bien plus étroits ? Je ne sais pas si c'est le cas ici (ni même si c'est un fake). Mais une cavité à l'air libre peut très bien être rempli d'un gaz nettement plus lourd que l'air (par exemple de l'argon). Du coup si le trou a des parois suffisamment étanches l'argon y restera.

Des personnes sur des sites industriels ont déjà perdu la vie avec en descendant dans des cuves pleines d'argon. C'est d'ailleurs un vrai problème et c'est très traitre, car l'argon est transparent, inodore et l'anoxie est extrêmement rapide : moins de 10 secondes (les poumons relâchent très vite tout l'oxygène du sang car justement il y a une pression partielle d'oxygène nulle dans ce cas là)

a écrit : Ils ont pas pensé a faire descendre un plongeur avec des bouteilles ? Une simple go pro attaché a un fil fait très bien l affaire aussi. La go pro c’est bien si ton trou est en ligne droite, des qu’il y a un coude par contre t’es bloqué.
Pour les plongeurs je te pris de croire que la bouteille est vachement lourde, dans l’eau on supporte grâce à la poussée d’Archimede mais rien que de marcher sur un sol plat dans l’air c’est fatiguant, alors explorer un trou…

Je ne comprends pas les gens qui crient au Fake a cause d'une vidéo YouTube douteuse. J'ai cherché du coup et il y a beaucoup de sources très sérieuse y compris articles universitaire sur ce trou (bir barhout). Ce n'est pas le seul sur terre non plus (voir aussi sink-hole...). Une simple recherche Google suffit dans ce cas.

Svp faites votre recherche, ne criez pas au Fake après avoir vu des trucs complotistes (!!!), merci a la personne qui a posté lannecdote, merci a ceux qui ont travaillé dessus et surtout merci scmb


Tous les commentaires (37)

J’ai du mal à comprendre comment un trou large de 30m pourrait être plus déprivé d’oxygène et difficile à explorer que d’autres trous bien plus étroits ?

a écrit : J’ai du mal à comprendre comment un trou large de 30m pourrait être plus déprivé d’oxygène et difficile à explorer que d’autres trous bien plus étroits ? Je ne sais pas si c'est le cas ici (ni même si c'est un fake). Mais une cavité à l'air libre peut très bien être rempli d'un gaz nettement plus lourd que l'air (par exemple de l'argon). Du coup si le trou a des parois suffisamment étanches l'argon y restera.

Des personnes sur des sites industriels ont déjà perdu la vie avec en descendant dans des cuves pleines d'argon. C'est d'ailleurs un vrai problème et c'est très traitre, car l'argon est transparent, inodore et l'anoxie est extrêmement rapide : moins de 10 secondes (les poumons relâchent très vite tout l'oxygène du sang car justement il y a une pression partielle d'oxygène nulle dans ce cas là)

Une caméra avec un filin et de l’éclairage suffirait largement a son exploration.
Anecdote très intéressante pour, une fois de plus, découvrir ce que la terre peut nous offrir de plus beau, mais malheureusement, j’imagine que ce mystère est volontairement entretenu pour des raisons…. qu’on peut interpréter a sa guise :-)

Ils ont pas pensé a faire descendre un plongeur avec des bouteilles ? Une simple go pro attaché a un fil fait très bien l affaire aussi.

Merci pour le partage de l'anecdote en revanche je crois que j'ai de plus en plus de mal à comprendre le fonctionnement de cette plateforme. Ne peut-on pas vérifier la véracité des propos avant de valider l'anecdote ? Ce n'est pas la première fois que arrive. Peut-être que c'est moi qui en demande trop mais j'aimerais vraiment me coucher moins bête plutôt que de me coucher plus fake :D

a écrit : J’ai du mal à comprendre comment un trou large de 30m pourrait être plus déprivé d’oxygène et difficile à explorer que d’autres trous bien plus étroits ? Sans doute présence de H2S, car, à température ambiante et pression atmosphérique, le sulfure d'hydrogène est un gaz incolore, plus lourd que l'air, d'odeur fétide caractéristique (« œuf pourri ») et très toxique pour l’homme (nombreux morts chez les ´egoutiers’)

a écrit : Ils ont pas pensé a faire descendre un plongeur avec des bouteilles ? Une simple go pro attaché a un fil fait très bien l affaire aussi. Je ne pense qu'une caméra au bout d'un filin soient vraiment une "exploration"

a écrit : Merci pour le partage de l'anecdote en revanche je crois que j'ai de plus en plus de mal à comprendre le fonctionnement de cette plateforme. Ne peut-on pas vérifier la véracité des propos avant de valider l'anecdote ? Ce n'est pas la première fois que arrive. Peut-être que c'est moi qui en demande trop mais j'aimerais vraiment me coucher moins bête plutôt que de me coucher plus fake :D Afficher tout De mémoire, il y’a quelques années, les anecdotes avaient plusieurs "stades" de véracité: Vérifiées, probablement vraies, douteuses.
Enfin, je ne sais plus du tout mais, tout ça ne fait plus parti de SCMB et peut-être pour forcer les lecteurs à vérifier les sources et en discuter dans les commentaires ?
Si tel est le cas, ça fonctionne plutôt pas mal ;-)

Ça semble évident, on voit bien les '' traces '' laissé par l'eau, à force de millions d'années, cela donne ça sûrement. Ou alors faut appeler Mulder !

On a enfin trouvé le trou du c.. du monde! (Désolé c'était trop tentant...)

a écrit : Sans doute présence de H2S, car, à température ambiante et pression atmosphérique, le sulfure d'hydrogène est un gaz incolore, plus lourd que l'air, d'odeur fétide caractéristique (« œuf pourri ») et très toxique pour l’homme (nombreux morts chez les ´egoutiers’) « Sans doute H2S », alors que la première source précise bien que l’odeur « n’évoque pas la présence de vapeurs soufrées »…

a écrit : Ils ont pas pensé a faire descendre un plongeur avec des bouteilles ? Une simple go pro attaché a un fil fait très bien l affaire aussi. La go pro c’est bien si ton trou est en ligne droite, des qu’il y a un coude par contre t’es bloqué.
Pour les plongeurs je te pris de croire que la bouteille est vachement lourde, dans l’eau on supporte grâce à la poussée d’Archimede mais rien que de marcher sur un sol plat dans l’air c’est fatiguant, alors explorer un trou…

Je ne comprends pas les gens qui crient au Fake a cause d'une vidéo YouTube douteuse. J'ai cherché du coup et il y a beaucoup de sources très sérieuse y compris articles universitaire sur ce trou (bir barhout). Ce n'est pas le seul sur terre non plus (voir aussi sink-hole...). Une simple recherche Google suffit dans ce cas.

Svp faites votre recherche, ne criez pas au Fake après avoir vu des trucs complotistes (!!!), merci a la personne qui a posté lannecdote, merci a ceux qui ont travaillé dessus et surtout merci scmb

a écrit : Je ne comprends pas les gens qui crient au Fake a cause d'une vidéo YouTube douteuse. J'ai cherché du coup et il y a beaucoup de sources très sérieuse y compris articles universitaire sur ce trou (bir barhout). Ce n'est pas le seul sur terre non plus (voir aussi sink-hole...). Une simple recherche Google suffit dans ce cas.

Svp faites votre recherche, ne criez pas au Fake après avoir vu des trucs complotistes (!!!), merci a la personne qui a posté lannecdote, merci a ceux qui ont travaillé dessus et surtout merci scmb
Afficher tout
Des personnes cryant au Fake concernant ce trou (à tort ou a raison d'ailleurs) serait donc complotistes ? A se demander de quel supposé complot on parle la.

a écrit : « Sans doute H2S », alors que la première source précise bien que l’odeur « n’évoque pas la présence de vapeurs soufrées »… Ce gaz peut aussi être émis par des cadavres en décomposition, il est précisé que ce trou sert d'abri à des oiseaux et des chauve-souris, si l'un d'entre eux meurt alors qu'il niche... enfin vous m'comprenez! Et sans compter les accidents, même si on est dans le désert, des animaux, voir des humains, ont pu tomber dedans.

Ce genre de trou me fait penser aux cénotes du Yucatan, des aven nés de l'effondrement de cavités souterraines creusées par l'eau, il serait intéressant de voir ce qu'il y a au fond, es ce que ca continue à l'horizontale???

Faudrait y envoyer un drone, il en existe maintenant des volants enfermés dans un genre de cage sphérique souple, qui peuvent toucher les parois sans risque, on peut les faire passer dans des tuyaux où explorer des bâtiments dangereux sans problème même si on est un mauvais pilote. Ce serait parfait.

a écrit : Des personnes cryant au Fake concernant ce trou (à tort ou a raison d'ailleurs) serait donc complotistes ? A se demander de quel supposé complot on parle la. Ce n'est pas ce que j'ai dit. Ce que j'ai dit est quavant de dire qu'une information est fausse, de la même façon qu'avant de dire qu'elle est vraie, il faut faire une recherche approfondie de sources fiables et non de vidéos douteuses sur youtube. La démarche scientifique est nécessaire que ce soit pour valider ou invalider les choses.

Un décanteur (bassin pour le traitement par ... décantation dans une station d'épuration) est qualifié en espace confiné. Les matières organiques qui peuvent s'acccumuler au fond lorsqu'il est vide, risquent de pourrir et produire de l'H2S, gaz mortel pour l'homme à partir de 100 ppm.

Un décanteur circulaire fait classiquement entre 10 et 30m de large, pour 3 à 5m de profondeur.

Je ne vois donc pas pourquoi cette cavité naturelle ne pourrait pas rentrer dans le cadre des espaces confinés.

Le manque d'oxygène apparaît le plus souvent par remplacement par un autre gaz, ou bien par consommation de l'oxygène. Un faible renouvellement d'air et hop, on a un trou où il y a de fortes chances de mourir si l'on a pas le matériel de détection des gaz et un système respiratoire isolant adapté.

a écrit : Un décanteur (bassin pour le traitement par ... décantation dans une station d'épuration) est qualifié en espace confiné. Les matières organiques qui peuvent s'acccumuler au fond lorsqu'il est vide, risquent de pourrir et produire de l'H2S, gaz mortel pour l'homme à partir de 100 ppm.
r /> Un décanteur circulaire fait classiquement entre 10 et 30m de large, pour 3 à 5m de profondeur.

Je ne vois donc pas pourquoi cette cavité naturelle ne pourrait pas rentrer dans le cadre des espaces confinés.

Le manque d'oxygène apparaît le plus souvent par remplacement par un autre gaz, ou bien par consommation de l'oxygène. Un faible renouvellement d'air et hop, on a un trou où il y a de fortes chances de mourir si l'on a pas le matériel de détection des gaz et un système respiratoire isolant adapté.
Afficher tout
En tout cas, y'a quelquechose qui cloche au fond de ce trou, ca m'étonnerait que ce soit un jnoune ... :)

On est plus du tout sur du scientifique mais pour les populations alentours le puits est l objet de différents mythes et légendes. Il serait notamment habités par des démons, raison pour laquelle les populations l évitent. Dans le temps certains caravaniers faisaient même des détours pour ne pas avoir à passer trop près.