Des vents violents sur Neptune

Proposé par
le
dans

C'est sur la planète Neptune que l'on trouve les vents les plus puissants du système solaire mesurés par l'Homme. Les scientifiques y ont relevé des vents pouvant dépasser les 2 000 km/h. Suite à plusieurs observations, on sait que son atmosphère est changeante sur d'assez courtes périodes.

En 1989, la sonde spatiale Voyager 2 prenait des photographies de la planète, et on y voyait une Grande tâche sombre, que l'on ne reverra pas 5 ans plus tard par téléscope. On en découvrira d'autres en revanche qui n'avaient pas été observées en 1989.


Tous les commentaires (62)

Weekness j'ai pas trouvé d'infos sur cette nouvelle theorie tu peux nous eclairer ?

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Meme si il y avait des aliens, vu la distance qui nous separe on pourrais jamais les voir ... dommage

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Sauf si ils sont déjà en route ^^

Posté le

unknown

(3)

Répondre

a écrit : Weekness j'ai pas trouvé d'infos sur cette nouvelle theorie tu peux nous eclairer ? Ce soir en rentrant des cours alors :)

Posté le

unknown

(3)

Répondre

Voila en gros le principe :Selon les équations de la relativité générale modifiée, notre univers pourrait être à l’intérieur d’un trou noir, et les trous noirs à l’intérieur de notre univers pourraient contenir d’autres univers, et les trous noirs dans ces univers pourraient contenir d’autres univers… j’ai besoin d’un verre.

Si l’analyse du cosmologiste Nikodem Poplawski de l’Université d’Indiana est juste, nous vivons peut-être à l’intérieur d’un trou noir. Ses observations du mouvement des particules entrant les trous noirs suggèrent que les trous noirs ne sont peut-être pas des singularités, comme l’indique la théorie de la relativité générale d’Einstein, mais des pont vers différents univers.

« Peut-être que les trous noirs géants au centre de la Voie Lacté et des autres galaxies sont des ponts vers différents univers. »

Selon Poplawski, au lieu que la matière atteigne une densité infinie quand elle passe dans un trou noir, les particules rebondissent et s’étendent de nouveau. Ce phénomène, qui est basé sur la théorie de la gravité de Einstein-Cartan-Kibble-Sciama, expliquerait nombreuses observations qui ont troublés les physiciens pendant des années, et donnerait un explication sur la direction de l’espace-temps dans notre univers.
Source : sciences direct.

Posté le

unknown

(25)

Répondre

a écrit : Voila en gros le principe :Selon les équations de la relativité générale modifiée, notre univers pourrait être à l’intérieur d’un trou noir, et les trous noirs à l’intérieur de notre univers pourraient contenir d’autres univers, et les trous noirs dans ces univers pourraient contenir d’autres univers… j’ai besoin d’un verre.

Si l’analyse du cosmologiste Nikodem Poplawski de l’Université d’Indiana est juste, nous vivons peut-être à l’intérieur d’un trou noir. Ses observations du mouvement des particules entrant les trous noirs suggèrent que les trous noirs ne sont peut-être pas des singularités, comme l’indique la théorie de la relativité générale d’Einstein, mais des pont vers différents univers.

« Peut-être que les trous noirs géants au centre de la Voie Lacté et des autres galaxies sont des ponts vers différents univers. »

Selon Poplawski, au lieu que la matière atteigne une densité infinie quand elle passe dans un trou noir, les particules rebondissent et s’étendent de nouveau. Ce phénomène, qui est basé sur la théorie de la gravité de Einstein-Cartan-Kibble-Sciama, expliquerait nombreuses observations qui ont troublés les physiciens pendant des années, et donnerait un explication sur la direction de l’espace-temps dans notre univers.
Source : sciences direct.
Afficher tout
voila d'autres infos : www.mindoverflow.fr/2010/07/notre-univers-et-au-dessus-un-trou-noir/
pour les physiciens avertis : nrumiano.free.fr/Fetoiles/int_noir2.html

Posté le

unknown

(5)

Répondre

Erreur de taille dans le 1er lien de cette "anecdote" (ou plutôt info). Le diamètre de Neptune ne fait pas 4500 km mais environ 49500 km. Ça ne fait pas le même volume planétaire ! Sinon Neptune n'aurait plus rien d'une géante gazeuse mais d'une gazeuse tout court ... Un pet de Dieu comme dirait le post précédent ^^

Posté le

unknown

(0)

Répondre

J'adore , merci a tous pour vos commentaire , c est tellement interessant la science de l'univers et y'a tellement a apprendre . Le truc qui me tue , c'est qu'il y a des cons qui perdre leurs temps a faire des guerres , alors qu'il y a beucoup plus interessant a faire que se bouffer la gueule a cause d'un dieu . J'ai rien contre ceux qui y crois et qu'ils n'embette pas le monde avec ca.

Posté le

unknown

(5)

Répondre

L'homme est formidable, et très complexe à la fois, ce qui le rend curieux ne participe pas forcément à l'amélioration de la vie sur terre. Moi je pense que avant de s'occuper de l'univers, on ferait d'abord mieux de porter notre attention sur notre UNIQUE Terre, (yen a pour encore longtemps avant qu'on trouve des machines pour aller visiter d'autres planètes )

Posté le

unknown

(1)

Répondre

a écrit : L'homme est formidable, et très complexe à la fois, ce qui le rend curieux ne participe pas forcément à l'amélioration de la vie sur terre. Moi je pense que avant de s'occuper de l'univers, on ferait d'abord mieux de porter notre attention sur notre UNIQUE Terre, (yen a pour encore longtemps avant qu'on trouve des machines pour aller visiter d'autres planètes ) Afficher tout Comprendre notre planète c'est d'abord comprendre notre univers. Avant de comprendre un exemple tu étudies ta leçon, c'est pareil pour la planète, toutes les réponses n'existent pas sur Terre, sinon les sciences n'ont aucun intérêt..

Posté le

unknown

(7)

Répondre

prototeck foudre =

Posté le

unknown

(0)

Répondre

gros fail de blague en fait c'était prototeck "plus" foudre "égale" "cœur". crotte

Posté le

unknown

(5)

Répondre

J'ai une petite questionette , si les vents atteigne environ 2000 km/h sur Neptune , il passe donc le mur du son qui est de 1000 km/h je crois , non?

Posté le

unknown

(6)

Répondre

Du vent plus rapide que le son dans l'air... Pas mal!

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : @DerTraumer81 : pour calculer c'est plutot simple, suffit de prendre 2 photos, de connaitre le temps entre chaque photos, de trouver un point sur la premiere photo et de voir la distance parcouru sur la seconde photo, reste plus qu'a mettre la planete a l'echelle(1:1) et de convertir :).
Je suis pa
s sur d'etre clair (faudrai une image ^^... exemple :
Je shoot dans une balle
*1iere photo*( point A = position de la balle)
2,00 seconde plus tard
*2ieme photo*(point B = nouvelle position)
Entre le point A et B il y a 2 metres
Donc vitesse de la balle 2m/2sec = 1m/s = 3.6km/h ( bon j'ai pas pris en compte l'echelle, je suis pas sur du calcul...)

Sinon, je crois aux Aliens :) mais pas aux envahisseurs ;-p.
Afficher tout
C'est plus compliqué que ça mais l'idée est là... Fallait pas pour autant écrire 3 pages

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Mesuré par l'homme? Ah bon, on y est allé quand?

Posté le

unknown

(0)

Répondre

T'es a la ramasse garçon (en restant poli) on a détaillé les calcules éffectués pour arriver à ce nombre.

Sinon j'ai rien compris à la théorie de Weakness.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : J'ai une petite questionette , si les vents atteigne environ 2000 km/h sur Neptune , il passe donc le mur du son qui est de 1000 km/h je crois , non? Pas d'air dans l'espace donc pas de son. Je me trompe?

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Pas d'air dans l'espace donc pas de son. Je me trompe? Tu te trompe, si il y a du vent il y a du son ;)

Posté le

unknown

(2)

Répondre