L'aqueduc de Nîmes a un dénivelé de seulement 12 mètres sur 50 kilomètres

Proposé par
le
dans

L'aqueduc de Nîmes, construit par les Romains, est long de 50 kilomètres et apportait l'eau courante à la ville de Nîmes (environ 40 000 m3 par jour). Pour que l'eau puisse s'écouler, il est en pente continue : son dénivelé total n'est que de 12,40 mètres, ce qui en fait une prouesse architecturale, car cela donne une inclinaison de seulement 25 cm par kilomètre.


Tous les commentaires (64)

a écrit : Si tu arrives à faire ce niveau sur 20 mètres, je ne vois ce qui t'empêche de le faire sur 50 km ? Ça n'est qu'une question d'ingénieurie et de mathématiques. Oui certe mais il ne faut pas oublier le relief qui entre Uzes et Nîmes n'est pas des plus plat

a écrit : Oui certe mais il ne faut pas oublier le relief qui entre Uzes et Nîmes n'est pas des plus plat Oui, je connais un peu le coin.
Mais ils étaient équipés, avec une main d'œuvre abondante, avaient de grands talents d'ingénieurs, et avaient aussi passé le temps qu'il fallait !

a écrit : C'est d'une prècision chirurgicale, cela serait tres difficile de reproduire ça à notre époque et cela couterait des sommes colossale! Ben oui, y'a qu'à voir ce que l'on fait aujourd'hui, on envoie des robots sur mars, on implante des cœurs artificiels, on communique avec l'autre bout de la terre en temps réel... mais faire cheminer de l'eau avec une pente quasi nulle est trop difficile pour les arriérés que nous sommes devenus.

a écrit : Et si il y'avait eu un probleme a la source il leur orai fallu 26h00 pour s'en rendre compte Ce qui laissait donc 26h d autonomie.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ce qui laissait donc 26h d autonomie. Pas vraiment...
Il y avait un type qui surveillait la source et avertissait instantanément la ville de Nîmes tu crois ?

a écrit : Pas vraiment...
Il y avait un type qui surveillait la source et avertissait instantanément la ville de Nîmes tu crois ?
Et bien avec un portable! Quand même...

Il y a vraiment des gens surdoué qui construisent des choses avec si peu de place et de matériel ! Vous trouvez pas ça hallucinant lol!

Pour ce qui est de la solidité n'oubliez pas que en septembre 2002 le pont a été consolider et examiner avec précision par des plongeurs soudeurs, si vous visitez et passez en dessous des premiers cintres on peut y voir des travaux récents. Le jour de la cru j'y travailler j'ai même fait des allers retour pour ramener les touristes en voiture sur les deux parking, on étaient une dizaines à travailler des employer on même dormis sur place (j'aurai du en faire autant), c'était impressionnant le lendemain le pont tremblé ! Dommage qu'à l'époque les iPhones n'exister pas !!!

Et d'ailleurs, contrairement à ce que l'on pense souvent, la pente n'est pas parfaite et continue tout du long. Ça s'approche souvent d'une sorte d'effet "escalier" qui permet le descende quand même et le mouvement de l'eau... Mais respect quand même pour l'époque !

a écrit : Si tu arrives à faire ce niveau sur 20 mètres, je ne vois ce qui t'empêche de le faire sur 50 km ? Ça n'est qu'une question d'ingénieurie et de mathématiques. Essaye et tu nous diras si c'est facile d'être si précis sur une si longue distance ;)
Pour mémoire aujourd'hui en génie civil les pentes d'évacuation des eaux sont plutôt de l'ordre de 0,50% mini par mètre ( 5mm de pente par mètre). Et c'est pas toujours facile a tenir...
Sur 50km ils ont fait 12 mètres. Fait le calcul. Si c'est pas une performance épique, je sais pas trop comment mieux qualifier.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : En Tunisie, il existe pas loin de chez moi une installation similaire mais plus longue: Aqueduc de Zaghouan qui part jusqu'à Carthage, 125 KM pour un débit de 25000 m3 par jour. Il fut construit par Hadrien, Sa déclivité est précisément de 0,29 %. [Source: Wiki] D'après les données de l'anecdote l'aqueduc de Nîmes a une déclivité 10 fois plus faible : 0.025% seulement.

a écrit : Pas vraiment...
Il y avait un type qui surveillait la source et avertissait instantanément la ville de Nîmes tu crois ?
Ils etaient assez intelligent pour faire un aqueduc pareil, ca m étonnerait qu ils aient été assez bete pour ne pas surveiller la source

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Essaye et tu nous diras si c'est facile d'être si précis sur une si longue distance ;)
Pour mémoire aujourd'hui en génie civil les pentes d'évacuation des eaux sont plutôt de l'ordre de 0,50% mini par mètre ( 5mm de pente par mètre). Et c'est pas toujours facile a tenir...
Sur
50km ils ont fait 12 mètres. Fait le calcul. Si c'est pas une performance épique, je sais pas trop comment mieux qualifier. Afficher tout
QNTN à répondu à ce sujet.

a écrit : Ils etaient assez intelligent pour faire un aqueduc pareil, ca m étonnerait qu ils aient été assez bete pour ne pas surveiller la source Rien à voir avec la notion d'autonomie, qui implique d'être averti avant de manquer de la ressource. Sinon elle est juste coupée.

Ici 26 heures d'autonomie impliquerait que, dès que l'approvisionnement était coupé, la ville soit au courant instantanément, le message parcourant instantanément ces 50km, et saurait que l'eau cesserait de couler 26h après.

À ma connaissance, les romains antiques n'avaient pas le téléphone ou le télégraphe. Et des tours de feux bâties sur 50km, ça me paraît aussi peu probable...

Donc le temps de dépêcher ce "vigile" à Nîmes, l'eau ne coulerait probablement déjà plus.

En effet. J'habite à Nîmes et j'avais pris une option sur l'histoire de cette ville du temps de l'antiquité.

Cet aqueduc est une prouesse technique, de par sa longueur et surtout en effet sa pente extrêmement douce. À noter aussi que cet Aqueduc a résisté et fonctionné plusieurs dizaines voir quelques centaines d'années après la chute de l'empire romain. Pour finalement être mis hors service par les populations tout le long de l'Aqueduc qui "pompait" une partie de l'eau qui passait pour leurs besoins. Au final plus une goutte d'eau n'arrivait à destination.

a écrit : C'est un petit peu n'importe quoi.
Ils connaissaient très bien les mathématiques.

Ça n'est pas parce que l'homme moderne moyen ne sais pas faire quelque chose que ingénieur de l'antiquité n'en savait pas plus !

C'est avec ce genre de réflexion que des
illuminés pensent que les égyptiens n'ont pas pu construire les pyramides... Afficher tout
Seulement ce qui est impressionnant chez les Egyptiens c'est qu'ils n'avaient pas de notions d'angles. Du coup pour faire les plans des pyramides, les calculs étaient... pharaoniques.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Seulement ce qui est impressionnant chez les Egyptiens c'est qu'ils n'avaient pas de notions d'angles. Du coup pour faire les plans des pyramides, les calculs étaient... pharaoniques. Il est incontestable qu'il y a eu du travail d'architecture sur les pyramides, dont on retrouve d'ailleurs des essais erreurs un peu partout.

Par contre, il ne leur était pas nécessaire d'appréhender la notion d'angle telle qu'on la connaît dans les mathématiques actuelles.

En effet, il semblerait qu'ils aient fonctionner par des rapports entre les hauteurs et les mesures à la base, ce qui leur suffisait.

Exemple d'observation et d'analyse mathématique sur la pyramide de Keops :
fr.m.wikipedia.org/wiki/Observation_math%C3%A9matique_de_la_pyramide_de_Kh%C3%A9ops

a écrit : Il est incontestable qu'il y a eu du travail d'architecture sur les pyramides, dont on retrouve d'ailleurs des essais erreurs un peu partout.

Par contre, il ne leur était pas nécessaire d'appréhender la notion d'angle telle qu'on la connaît dans les mathématiques actuelles. <
br />
En effet, il semblerait qu'ils aient fonctionner par des rapports entre les hauteurs et les mesures à la base, ce qui leur suffisait.

Exemple d'observation et d'analyse mathématique sur la pyramide de Keops :
fr.m.wikipedia.org/wiki/Observation_math%C3%A9matique_de_la_pyramide_de_Kh%C3%A9ops
Afficher tout
Les calculs sont trop compliqués pour moi ^^'.

Posté le

android

(1)

Répondre

Si l'eau était coupée a un endroit de toute façon elle arrivait dans des bassins...ça leur laissait le temps...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Notre vision du passer est fausser en france. C est dingue. Notre culture " francaise" que l ont nous instruis a l ecole commence au moyen age.. periode ou les gens etait salle,peu cultivé,et mourais jeune, a 35ans t etait vieux... suivir les roi pas plus propre, ou dans paris meme on balancais les escrements par les fenetre... mais a la grande epoque romaine ce n etais pas sa. Il y avait des toilettes, des egouts,les gens se lavais, et il y avait surtout une civilisation avancé. Certe la medecine et les pensés etait differente.mais leur incroyable construction prouve que malgré nos outils hight tech on construis mpin grand et moins solide. Le pont a juste 2000ans^^ Afficher tout Effectivement, vision faussée du passé quand on voit ce que tu crois sur le moyen âge...
Mais en bref, chaque civilisation à ses avantages et ses inconvénients, le plus important reste comment cela est perçu par ses contemporains, puisque tout est une question de culture.

Posté le

android

(0)

Répondre