On ne sait pas de quoi est fait le Ram Kand Mool

Proposé par
le
dans

En Inde, le Ram Kand Mool est un véritable mystère. Vendu en fines tranches dans les étales, ce mets végétal n'a toujours pas été identifié avec certitude par les botanistes, qui ignorent même de quelle partie de la plante il s'agit. Son origine est soigneusement tenue secrète par les fournisseurs pour entretenir le mystère.


Commentaires préférés (3)

Ça, c’est un peu comme la fricadelle…

a écrit : Étal (n. m.) : table où l'on expose les marchandises dans les marchés
Étale (n. m. ou f.) : moment où le niveau de la mer est stable
Salut Didier.

Pour une meilleure efficacité de rectification d'énoncé d'anecdote, il est préférable de passer directement par l'onglet "Contact" de SCMB.
Tu envoies un très court Courriel à @Philippe, expliquant la faute.

A la différence de l'écrire en commentaire, l'envoi personnalisé du Courriel, permet à @Phillipe d'avoir une réactivité bien plus rapide.
Ah, et il répond toujours à ton courriel, en te remerciant.

@ Philippe, un pannel restreint de quelques internautes volontaires/bénévoles, révisant les énoncés d'anecdotes, à la veille de la publication, serait un plus.
(Je ne n'inclus pas dans ce panel)

a écrit : Quelques correcteurs bénévoles, pourquoi pas? Je ne m'inclus pas dans le lot non plus, j'écris comme un pied, merci le correcteur automatique ^^ Réponse à la collégiale :

Il n'est pas obligatoire de savoir écrire comme un Académicien.
Tes connaissances peuvent être autres, mais ayant tout de même un intérêt certain.... Vois par exemple, tes profondes connaissances en Astronomie, où tu nous as laissé des commentaires de très grande qualité.

Et d'autres sauront dénicher les fautes d'orthographe, de grammaire, les mots répétés, etc...

Alors, comment boutiquer tout celà...

La création d'une banque d'adresses mail (ou de pseudos) où toute personne volontaire pour effectuer épisodiquement cette tâche, s'inscrirait.

Si au premier novembre prochain. (par exemple), il y a 72 inscriptions, le Boss enverrait par Courriel, une (ou plusieurs) anecdote(s) ayant déjà passé la modération, à quelques-uns de cette liste de volontaires (les10 premiers, par exemple).
Sur un temps de 24 heures (ou autre), ils/elles auraient tout le loisir de vérifier la ou les énoncées, puis de signaler ce qui ne va pas, à leur sens.

À la prochaine vérification d'une ou plusieurs anecdotes, ce sont les 10 suivants sur la liste qui seraient sollicités, pour effectuer la démarche.
Et ainsi de suite... Jusqu'à la fin, puis retour aux premiers inscrits.
Ceci permettra de ne pas trop solliciter les correcteurs.

Bien évidemment, vu qu'il s'agit de volontariat, tout internaute pourrait s'inscrire et se désinscrire à sa guise ou selon son emploi du temps.


Tous les commentaires (31)

Ça, c’est un peu comme la fricadelle…

a écrit : Ça, c’est un peu comme la fricadelle… Le coca cola aussi.
Sauf que le coca est autorisé à la vente tandis que cette plante serait interdite sans sa dénomination ou même sa provenance

a écrit : Le coca cola aussi.
Sauf que le coca est autorisé à la vente tandis que cette plante serait interdite sans sa dénomination ou même sa provenance
La formule du Coca-Cola est secrète mais pas brevetée. De plus, un simple chromatographe suffirait à en donner tous les ingrédients.

fr.wikipedia.org/wiki/Formule_du_Coca-Cola?wprov=sfla1

Bon en fait, c'est un genre de tubercule

Ça ressemble soit à une courge, soit à un tubercule. La chaire est blanche et la peau épaisse orange. Ce que je ne comprends pas, c'est qu'aucune analyse adn a été fait ou bien même en l'ayant faite, la réponse n'est toujours pas si simple ?

C'est sûrement que personne n'a voulu savoir parce que je ne vois pas comment de nos jours on peut garder ça secret...

Étal (n. m.) : table où l'on expose les marchandises dans les marchés
Étale (n. m. ou f.) : moment où le niveau de la mer est stable

a écrit : Étal (n. m.) : table où l'on expose les marchandises dans les marchés
Étale (n. m. ou f.) : moment où le niveau de la mer est stable
Salut Didier.

Pour une meilleure efficacité de rectification d'énoncé d'anecdote, il est préférable de passer directement par l'onglet "Contact" de SCMB.
Tu envoies un très court Courriel à @Philippe, expliquant la faute.

A la différence de l'écrire en commentaire, l'envoi personnalisé du Courriel, permet à @Phillipe d'avoir une réactivité bien plus rapide.
Ah, et il répond toujours à ton courriel, en te remerciant.

@ Philippe, un pannel restreint de quelques internautes volontaires/bénévoles, révisant les énoncés d'anecdotes, à la veille de la publication, serait un plus.
(Je ne n'inclus pas dans ce panel)

a écrit : Salut Didier.

Pour une meilleure efficacité de rectification d'énoncé d'anecdote, il est préférable de passer directement par l'onglet "Contact" de SCMB.
Tu envoies un très court Courriel à @Philippe, expliquant la faute.

A la différence de l'écrire e
n commentaire, l'envoi personnalisé du Courriel, permet à @Phillipe d'avoir une réactivité bien plus rapide.
Ah, et il répond toujours à ton courriel, en te remerciant.

@ Philippe, un pannel restreint de quelques internautes volontaires/bénévoles, révisant les énoncés d'anecdotes, à la veille de la publication, serait un plus.
(Je ne n'inclus pas dans ce panel)
Afficher tout
Merci, je n’y avais pas pensé…
De plus ça me gêne toujours un peu de faire ce genre de remarque en « public » (même si ça peut quand même intéresser certains abonnés).
@Philippe : pourquoi pas effectivement un panel de « correcteurs ». Je veux bien y participer, ça me rappellera le boulot ;)

a écrit : Salut Didier.

Pour une meilleure efficacité de rectification d'énoncé d'anecdote, il est préférable de passer directement par l'onglet "Contact" de SCMB.
Tu envoies un très court Courriel à @Philippe, expliquant la faute.

A la différence de l'écrire e
n commentaire, l'envoi personnalisé du Courriel, permet à @Phillipe d'avoir une réactivité bien plus rapide.
Ah, et il répond toujours à ton courriel, en te remerciant.

@ Philippe, un pannel restreint de quelques internautes volontaires/bénévoles, révisant les énoncés d'anecdotes, à la veille de la publication, serait un plus.
(Je ne n'inclus pas dans ce panel)
Afficher tout
@Epoxy, l'homme qui murmure à l'oreille des Didier ... qu'il voit maintenant partout ^^

a écrit : Salut Didier.

Pour une meilleure efficacité de rectification d'énoncé d'anecdote, il est préférable de passer directement par l'onglet "Contact" de SCMB.
Tu envoies un très court Courriel à @Philippe, expliquant la faute.

A la différence de l'écrire e
n commentaire, l'envoi personnalisé du Courriel, permet à @Phillipe d'avoir une réactivité bien plus rapide.
Ah, et il répond toujours à ton courriel, en te remerciant.

@ Philippe, un pannel restreint de quelques internautes volontaires/bénévoles, révisant les énoncés d'anecdotes, à la veille de la publication, serait un plus.
(Je ne n'inclus pas dans ce panel)
Afficher tout
Quelques correcteurs bénévoles, pourquoi pas? Je ne m'inclus pas dans le lot non plus, j'écris comme un pied, merci le correcteur automatique ^^

a écrit : Quelques correcteurs bénévoles, pourquoi pas? Je ne m'inclus pas dans le lot non plus, j'écris comme un pied, merci le correcteur automatique ^^ Réponse à la collégiale :

Il n'est pas obligatoire de savoir écrire comme un Académicien.
Tes connaissances peuvent être autres, mais ayant tout de même un intérêt certain.... Vois par exemple, tes profondes connaissances en Astronomie, où tu nous as laissé des commentaires de très grande qualité.

Et d'autres sauront dénicher les fautes d'orthographe, de grammaire, les mots répétés, etc...

Alors, comment boutiquer tout celà...

La création d'une banque d'adresses mail (ou de pseudos) où toute personne volontaire pour effectuer épisodiquement cette tâche, s'inscrirait.

Si au premier novembre prochain. (par exemple), il y a 72 inscriptions, le Boss enverrait par Courriel, une (ou plusieurs) anecdote(s) ayant déjà passé la modération, à quelques-uns de cette liste de volontaires (les10 premiers, par exemple).
Sur un temps de 24 heures (ou autre), ils/elles auraient tout le loisir de vérifier la ou les énoncées, puis de signaler ce qui ne va pas, à leur sens.

À la prochaine vérification d'une ou plusieurs anecdotes, ce sont les 10 suivants sur la liste qui seraient sollicités, pour effectuer la démarche.
Et ainsi de suite... Jusqu'à la fin, puis retour aux premiers inscrits.
Ceci permettra de ne pas trop solliciter les correcteurs.

Bien évidemment, vu qu'il s'agit de volontariat, tout internaute pourrait s'inscrire et se désinscrire à sa guise ou selon son emploi du temps.

a écrit : Ça, c’est un peu comme la fricadelle… On ché nin chki ya d'din

a écrit : Quelques correcteurs bénévoles, pourquoi pas? Je ne m'inclus pas dans le lot non plus, j'écris comme un pied, merci le correcteur automatique ^^ Attention !!! Méfie toi aussi du correcteur automatique qui écrit des fois des c*nneries alors que ce que tu avais écrit était correct... Trust no one !!! ( except yourself ;) )

a écrit : Réponse à la collégiale :

Il n'est pas obligatoire de savoir écrire comme un Académicien.
Tes connaissances peuvent être autres, mais ayant tout de même un intérêt certain.... Vois par exemple, tes profondes connaissances en Astronomie, où tu nous as laissé des commentaires de très grande qu
alité.

Et d'autres sauront dénicher les fautes d'orthographe, de grammaire, les mots répétés, etc...

Alors, comment boutiquer tout celà...

La création d'une banque d'adresses mail (ou de pseudos) où toute personne volontaire pour effectuer épisodiquement cette tâche, s'inscrirait.

Si au premier novembre prochain. (par exemple), il y a 72 inscriptions, le Boss enverrait par Courriel, une (ou plusieurs) anecdote(s) ayant déjà passé la modération, à quelques-uns de cette liste de volontaires (les10 premiers, par exemple).
Sur un temps de 24 heures (ou autre), ils/elles auraient tout le loisir de vérifier la ou les énoncées, puis de signaler ce qui ne va pas, à leur sens.

À la prochaine vérification d'une ou plusieurs anecdotes, ce sont les 10 suivants sur la liste qui seraient sollicités, pour effectuer la démarche.
Et ainsi de suite... Jusqu'à la fin, puis retour aux premiers inscrits.
Ceci permettra de ne pas trop solliciter les correcteurs.

Bien évidemment, vu qu'il s'agit de volontariat, tout internaute pourrait s'inscrire et se désinscrire à sa guise ou selon son emploi du temps.
Afficher tout
Oh !!! Jolie expression : " comment boutiquer tout cela...". Je ne connaissais pas, JMCMB :)

a écrit : Il semblerait que cette plante soit une variété d'agave américaine :
www.google.com/amp/s/krishijagran.com/agripedia/ram-kand-moool/%3famp=1
Je ne veux pas du tout faire mon rabat-joie, mais toutes les agaves sont du continent Américain, à l'origine (États-Unis, Mexique et Colombie).
Mais ceci ne resoud pas le mystère culinaire.

Des variétés d'agaves, ont en dénombre aux alentours de 300...
Et il n'est même pas certain que la plante d'où est issu le Ram Kand Mool s'y trouve....
Car les agaves appartiennent à une sous-famille appelée Agavoideae, composée de 640 espèces....
Qui elle même appartient à la famille des Asparagaceae, ce qui rajoute encore d'autres sous-familles et donc d'espèces.
Tout ceci pourrait expliquer la raison pour laquelle l'étude ADN effectuée, la met en relation avec les agaves.

Manfrada et Polianthes: voici deux genres de plantes proches des agaves, et qui pourraient être candidates au Ram kand Mool.

a écrit : Oh !!! Jolie expression : " comment boutiquer tout cela...". Je ne connaissais pas, JMCMB :) A postériori, je suis allé vérifier sur le Net
"Boutiquer", la définition ici: www.cnrtl.fr/definition/boutiquer#:~:text=BOUTIQUER%2C%20verbe%20trans.-,BOUTIQUER%2C%20verbe%20trans.,1.

(Ouais.... l'emploi que j'en fais, ne correspond qu'à moitié )

Où suis-je allé chercher ce verbe ?
Je n'en sais rien. Ça devait être dans ma mémoire, section "enfance et adolescence."

a écrit : A postériori, je suis allé vérifier sur le Net
"Boutiquer", la définition ici: www.cnrtl.fr/definition/boutiquer#:~:text=BOUTIQUER%2C%20verbe%20trans.-,BOUTIQUER%2C%20verbe%20trans.,1.

(Ouais.... l'emploi que j'en fais, ne correspond qu'à moitié )

Où suis-je allé chercher ce verbe ?
Je n'en sais rien. Ça devait être dans ma mémoire, section "enfance et adolescence."
Afficher tout
Arf ! On peut inventer tous les termes qu'on veut dès l'instant que leurs sens soient clairs. Parfois, les mettre entre guillemets permet de préciser qu'il est inventé