Écrire les nombres de 1 à 9 999 avec un seul symbole

Proposé par
le

Le système de notation numérique appelé « Notae Elegantissimae » est un système de numération utilisé couramment par des moines cisterciens français dans les années 1300. Il permet d'écrire chaque nombre de 1 à 9 999 avec un symbole unique. Son avantage principal est sa compacité.

La lecture du symbole se pratique ainsi :
— en bas à gauche pour les milliers,
— en bas à droite pour les centaines,
— en haut à gauche pour les dizaines,
— en haut à droite pour les unités. Enfin, chaque chiffre est déterminé par un, deux ou trois traits de taille et d’orientation variable accolés à la barre centrale.


Commentaires préférés (3)

a écrit : En même temps écrire quatre 9 à la suite ça prend pas énormément de place non plus Ça prend 4 fois plus de place... Et quand tu tiens un registre tu dois très souvent écrire quatre 9 à la suite (ou autre chiffres) ça commence à faire beaucoup. Du coup à une époque où le support pour écrire était très cher, ça fait de sacrée économies

Posté le

android

(87)

Répondre

a écrit : Ça prend 4 fois plus de place... Et quand tu tiens un registre tu dois très souvent écrire quatre 9 à la suite (ou autre chiffres) ça commence à faire beaucoup. Du coup à une époque où le support pour écrire était très cher, ça fait de sacrée économies Et encore, notre système décimal est assez bien foutu. Les chiffres romains (toujours rependu a l'époque), prenaient encore plus de place.

Personnellement, j'aime beaucoup cette notation, qui a l'avantage d'avoir l'équilibre parfait entre exotisme (je suis quand même surpris par le taux non-négligeable de JLSD) et simplicité pour être intégré dans un jeu de rôle, que ce soit sous forme d’énigme ou d’élément pour enrichir l'univers.

Si c’est encore flou pour certains, il faut imaginer que cette écriture est juste un moyen de “compacter” notre écriture décimale usuelle. En gros, c’est comme si j’écrivais 1945 :
45
19
Mais il faut imaginer que les 4 chiffres accolés remplissent la taille d’un seul chiffre, ou d’une lettre, disons la taille d’un « H ».

Bien sûr, écrire de cette manière à l’aide de nos symboles usuels (0, 1, 2, 3, ..., 8, 9) devient vite illisible (imaginez les idéogrammes asiatiques en pire...) ; donc il a fallu inventer de nouveaux symboles très simple (sans les crochets) :
0 ‣ rien ;
1 ‣ une barre ‹ – › en haut ;
2 ‣ une barre ‹ _ › en bas (mais pas tout en bas) ;
3 ‣ [\] ;
4 ‣ [/] ;
5 ‣ [7] ;
6 ‣ [ |] ;
7 ‣ [–|] avec la barre du milieu tout en haut ;
8 ‣ [_|] ;
9 ‣ [□].
Je conçois que c’est incompréhensible ^^, je vous invite donc à suivre la première source pour bien les visualiser.

L’écriture ci-dessus n’est valable que pour les chiffres des unités (en haut à droite). Pour les autres, il suffit juste de réaliser des symétries par rapport au axes qui les séparent des chiffres des unités. C’est pas clair, donc prenons le chiffre 3 : ‹ \ ›.
• Pour avoir les dizaines (en haut à gauche), on va juste retourner le chiffre (symétrie verticale). Donc 33 s’écrira :
/|\
|
(on met toujours une barre verticale au milieu).
• Pour les centaines (en bas à droite), on fait une symétrie horizontale, donc 303 s’écrira :
|\
|/
• Pour les milliers (en bas à gauche), on réalise une symétrie verticale, puis horizontale (ou bien une symétrie centrale). 3003 s’écrira :
|\
\|
(ici, réaliser une symétrie centrale de ‹ \ › donne le même symbole).

J’espère que c’est clair mais j’en doute...
Du coup, on peut s’amuser à écrire des dates de naissance, et d’autres nombres. J’allais essayer d’écrire des exemples, mais il y en a de très bons sur la première source, allez-y pour bien visualiser et comprendre !

(Je viens de remarquer une autre manière, c’est de superposer les écriture des chiffres/nombres proposés par la 1ʳᵉ source : pour 1814 = 1000 + 800 + 10 + 4, on superpose les écritures de 1000, de 800, de 10, et enfin de 4. Ça marche aussi bien mais je n’imagine pas les moines copistes faire ça, ils feraient plutôt la méthode que j’ai expliquée en haut par gain de temps.)

Posté le

android

(45)

Répondre


Tous les commentaires (35)

En même temps écrire quatre 9 à la suite ça prend pas énormément de place non plus

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : En même temps écrire quatre 9 à la suite ça prend pas énormément de place non plus Ça prend 4 fois plus de place... Et quand tu tiens un registre tu dois très souvent écrire quatre 9 à la suite (ou autre chiffres) ça commence à faire beaucoup. Du coup à une époque où le support pour écrire était très cher, ça fait de sacrée économies

Posté le

android

(87)

Répondre

a écrit : Ça prend 4 fois plus de place... Et quand tu tiens un registre tu dois très souvent écrire quatre 9 à la suite (ou autre chiffres) ça commence à faire beaucoup. Du coup à une époque où le support pour écrire était très cher, ça fait de sacrée économies Rigolo je m étais gardé un article sur le sujet de la BBC y a trois jours à lire ce weekend:
www.bbc.com/afrique/monde-55890763
Merci Tybs pour les compléments de source!

Posté le

android

(7)

Répondre

Quelqu'un saurait-il si ce système peut être comparé à la sténographie, ou encore à l'aphabet Coréen.
Merci d'avance.
Bonne journée.

a écrit : Quelqu'un saurait-il si ce système peut être comparé à la sténographie, ou encore à l'aphabet Coréen.
Merci d'avance.
Bonne journée.
Mes deux cents: ça s'y rapproche mais pas totalement.
La différence que je vois: ici un petit algo suffit pour dessiner n'importe quel nombre en son équivalent. Alors qu'en Steno l agi serait plutôt une table de correspondance : chaque syllabe à un "code".
Au final les deux sont plus "condensés" mais la méthode est différente.
De ce que je viens de regarder sur l'alphabet coréen, hormis le côté graphique, je ne vois pas de correspondance sur le fond mais y a bien plus érudit que moi ici ;)(et si j ai tort je suis preneur ! J adore ce type de sujet)

Posté le

android

(5)

Répondre

Moi je prèfère le système de notation moderne des Cistérciens, ou bienfaiteur de l'humanité : un Orval, deux Chimay, trois Achel.....

a écrit : Ça prend 4 fois plus de place... Et quand tu tiens un registre tu dois très souvent écrire quatre 9 à la suite (ou autre chiffres) ça commence à faire beaucoup. Du coup à une époque où le support pour écrire était très cher, ça fait de sacrée économies Plus proche de nous, j'ai l'exemple de ce problème d'espace de stockage dans l'informatique d'avant les années 2000: le siècle étant omis dans les années (88 pour 1988) pour gagner de la place, d'où le "petit stress" du passage à l'an 2000.

Posté le

android

(5)

Répondre

Bon ben j'ai dessiné mon année de naissance. Joli dessin ^^

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Bon ben j'ai dessiné mon année de naissance. Joli dessin ^^ Comme la majorité de ceux qui ont lus les sources, je pense

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Ça prend 4 fois plus de place... Et quand tu tiens un registre tu dois très souvent écrire quatre 9 à la suite (ou autre chiffres) ça commence à faire beaucoup. Du coup à une époque où le support pour écrire était très cher, ça fait de sacrée économies Et encore, notre système décimal est assez bien foutu. Les chiffres romains (toujours rependu a l'époque), prenaient encore plus de place.

Personnellement, j'aime beaucoup cette notation, qui a l'avantage d'avoir l'équilibre parfait entre exotisme (je suis quand même surpris par le taux non-négligeable de JLSD) et simplicité pour être intégré dans un jeu de rôle, que ce soit sous forme d’énigme ou d’élément pour enrichir l'univers.

a écrit : Et encore, notre système décimal est assez bien foutu. Les chiffres romains (toujours rependu a l'époque), prenaient encore plus de place.

Personnellement, j'aime beaucoup cette notation, qui a l'avantage d'avoir l'équilibre parfait entre exotisme (je suis quand même surpris par
le taux non-négligeable de JLSD) et simplicité pour être intégré dans un jeu de rôle, que ce soit sous forme d’énigme ou d’élément pour enrichir l'univers. Afficher tout
Je vais citer mes sources pour en contenter certains (pas toi ^^ mais tu parles d'énigmes alors je te réponds).

J'avais eu cette notation durant un escape game pour trouver des codes de cadenas. On avait eu la table des chiffres, des dizaines et des centaines et un symbole sur chaque cadenas. Quand on a compris le principe, ça va plutôt vite.

J'ai revu la table sur 9gag et je me suis dis que ça méritait une anecdote.

a écrit : Ça prend 4 fois plus de place... Et quand tu tiens un registre tu dois très souvent écrire quatre 9 à la suite (ou autre chiffres) ça commence à faire beaucoup. Du coup à une époque où le support pour écrire était très cher, ça fait de sacrée économies Surtout que c’était fait sur des peaux et qu’il fallait presque un troupeau pour faire un livre, ce dernier pouvant coûter jusqu’à le prix d’une maison bourgeoise de l’époque!
Sachant que la classe moyenne n’existait pas, c’était pas tout les 4 matins que on pouvait se payer un livre.
D’ailleurs comparer la quantité de bouquins au moyen âge et à l’Antiquité dans les bibliothèques est très intéressant, la diffusion du savoir n’était pas du tout la même, juste grâce au support !
Ce qui est carrément d’actualité! Internet nous libère, cultivons nous les amis :)

Plus qu'à trouver une méthode d'écriture décimale pour écrire jusqu'à 9999,9999 ;-)

La source donnée par #pourquoipas dit qu'on ne peut pas multiplier ou diviser. Mais peut-on additionner et soustraire ?

Posté le

android

(2)

Répondre

Si c’est encore flou pour certains, il faut imaginer que cette écriture est juste un moyen de “compacter” notre écriture décimale usuelle. En gros, c’est comme si j’écrivais 1945 :
45
19
Mais il faut imaginer que les 4 chiffres accolés remplissent la taille d’un seul chiffre, ou d’une lettre, disons la taille d’un « H ».

Bien sûr, écrire de cette manière à l’aide de nos symboles usuels (0, 1, 2, 3, ..., 8, 9) devient vite illisible (imaginez les idéogrammes asiatiques en pire...) ; donc il a fallu inventer de nouveaux symboles très simple (sans les crochets) :
0 ‣ rien ;
1 ‣ une barre ‹ – › en haut ;
2 ‣ une barre ‹ _ › en bas (mais pas tout en bas) ;
3 ‣ [\] ;
4 ‣ [/] ;
5 ‣ [7] ;
6 ‣ [ |] ;
7 ‣ [–|] avec la barre du milieu tout en haut ;
8 ‣ [_|] ;
9 ‣ [□].
Je conçois que c’est incompréhensible ^^, je vous invite donc à suivre la première source pour bien les visualiser.

L’écriture ci-dessus n’est valable que pour les chiffres des unités (en haut à droite). Pour les autres, il suffit juste de réaliser des symétries par rapport au axes qui les séparent des chiffres des unités. C’est pas clair, donc prenons le chiffre 3 : ‹ \ ›.
• Pour avoir les dizaines (en haut à gauche), on va juste retourner le chiffre (symétrie verticale). Donc 33 s’écrira :
/|\
|
(on met toujours une barre verticale au milieu).
• Pour les centaines (en bas à droite), on fait une symétrie horizontale, donc 303 s’écrira :
|\
|/
• Pour les milliers (en bas à gauche), on réalise une symétrie verticale, puis horizontale (ou bien une symétrie centrale). 3003 s’écrira :
|\
\|
(ici, réaliser une symétrie centrale de ‹ \ › donne le même symbole).

J’espère que c’est clair mais j’en doute...
Du coup, on peut s’amuser à écrire des dates de naissance, et d’autres nombres. J’allais essayer d’écrire des exemples, mais il y en a de très bons sur la première source, allez-y pour bien visualiser et comprendre !

(Je viens de remarquer une autre manière, c’est de superposer les écriture des chiffres/nombres proposés par la 1ʳᵉ source : pour 1814 = 1000 + 800 + 10 + 4, on superpose les écritures de 1000, de 800, de 10, et enfin de 4. Ça marche aussi bien mais je n’imagine pas les moines copistes faire ça, ils feraient plutôt la méthode que j’ai expliquée en haut par gain de temps.)

Posté le

android

(45)

Répondre

a écrit : Plus qu'à trouver une méthode d'écriture décimale pour écrire jusqu'à 9999,9999 ;-)

La source donnée par #pourquoipas dit qu'on ne peut pas multiplier ou diviser. Mais peut-on additionner et soustraire ?
Vérifions tout de suite !
Si x = 3247 = 3000 + 200 + 40 + 7 ;
Et y = 2812 = 2000 + 800 + 10 + 2 ;
On aura bien :
x − y = (3000 + 200 + 40 + 7) − (2000 + 800 + 10 + 2)
= (3000 − 2000) + (200 − 800) + (40 − 10) + (7 − 2)
= 1000 + (− 600) + 30 + 5
= 0 + 400 + 30 + 5

Ça c’est un peu la “démo”, mais en fait c’est évident : ça marche et le fonctionnement sera exactement le même que lorsqu’on pose une addition/soustraction : il faut bien veiller à commencer par les unités et bien retenir les retenues !

Pour la multiplication et la division, je pense qu’on est obligés de revenir à une écriture quasi-décimale, donc effectivement, ça ne marche pas.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Plus qu'à trouver une méthode d'écriture décimale pour écrire jusqu'à 9999,9999 ;-)

La source donnée par #pourquoipas dit qu'on ne peut pas multiplier ou diviser. Mais peut-on additionner et soustraire ?
Tu rigoles mais la question pour aller jusqu’à 99 999 999 n’est pas bête du tout !

Parce que de base, on écrivait seulement jusque 99 avec ce système, puis il a été étendu à 9999 en rajoutant deux symboles en bas. Le nombre de symboles juxtaposés représente le nombre de chiffres maximal qu’on peut utiliser.

4 symboles accolés = jusqu’à 9999 ;
jusqu’à 99 999 999 = 8 symboles accolés.

Donc on peut très bien imaginer écrire jusqu’à 99 999 999 en accolant 8 symboles au lieu de 4 ;)

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Si c’est encore flou pour certains, il faut imaginer que cette écriture est juste un moyen de “compacter” notre écriture décimale usuelle. En gros, c’est comme si j’écrivais 1945 :
45
19
Mais il faut imaginer que les 4 chiffres accolés remplissent la taille d’un seul chiffre, ou d’une lettre, disons l
a taille d’un « H ».

Bien sûr, écrire de cette manière à l’aide de nos symboles usuels (0, 1, 2, 3, ..., 8, 9) devient vite illisible (imaginez les idéogrammes asiatiques en pire...) ; donc il a fallu inventer de nouveaux symboles très simple (sans les crochets) :
0 ‣ rien ;
1 ‣ une barre ‹ – › en haut ;
2 ‣ une barre ‹ _ › en bas (mais pas tout en bas) ;
3 ‣ [\] ;
4 ‣ [/] ;
5 ‣ [7] ;
6 ‣ [ |] ;
7 ‣ [–|] avec la barre du milieu tout en haut ;
8 ‣ [_|] ;
9 ‣ [□].
Je conçois que c’est incompréhensible ^^, je vous invite donc à suivre la première source pour bien les visualiser.

L’écriture ci-dessus n’est valable que pour les chiffres des unités (en haut à droite). Pour les autres, il suffit juste de réaliser des symétries par rapport au axes qui les séparent des chiffres des unités. C’est pas clair, donc prenons le chiffre 3 : ‹ \ ›.
• Pour avoir les dizaines (en haut à gauche), on va juste retourner le chiffre (symétrie verticale). Donc 33 s’écrira :
/|\
|
(on met toujours une barre verticale au milieu).
• Pour les centaines (en bas à droite), on fait une symétrie horizontale, donc 303 s’écrira :
|\
|/
• Pour les milliers (en bas à gauche), on réalise une symétrie verticale, puis horizontale (ou bien une symétrie centrale). 3003 s’écrira :
|\
\|
(ici, réaliser une symétrie centrale de ‹ \ › donne le même symbole).

J’espère que c’est clair mais j’en doute...
Du coup, on peut s’amuser à écrire des dates de naissance, et d’autres nombres. J’allais essayer d’écrire des exemples, mais il y en a de très bons sur la première source, allez-y pour bien visualiser et comprendre !

(Je viens de remarquer une autre manière, c’est de superposer les écriture des chiffres/nombres proposés par la 1ʳᵉ source : pour 1814 = 1000 + 800 + 10 + 4, on superpose les écritures de 1000, de 800, de 10, et enfin de 4. Ça marche aussi bien mais je n’imagine pas les moines copistes faire ça, ils feraient plutôt la méthode que j’ai expliquée en haut par gain de temps.)
Afficher tout
Une dernière chose que je viens de remarquer en y repensant :
– le symbole du 5 est la superposition du 1 et du 4 ;
– le symbole du 7 est la superposition du 1 et du 6 ;
– le symbole du 8 est la superposition du 2 et du 6 ;
– le symbole du 9 est la superposition du 1, du 2 et du 6.

Ainsi, seuls les symboles du 1, 2, 3, 4 et 6 sont des symboles inventés.

Est-ce que ce système n'était pas également utilisé par les peintres ?
J'ai l'impression de revoir de vieux tableaux avec des symboles au niveau de la signature qui se rapprocheraient de ces signes...

a écrit : Bon ben j'ai dessiné mon année de naissance. Joli dessin ^^ Donc tu es né en 1069?

Posté le

android

(1)

Répondre