La Stasi avait beaucoup de collaborateurs

Proposé par
le
dans

L'action de la Stasi (la police politique de RDA) ne reposait pas uniquement sur ses 90 000 agents officiels. On estime que lors de la chute du Mur de Berlin, 189 000 personnes collaboraient officieusement avec la police politique. Ce réseau permettait de surveiller toutes les couches de la société.

À la fin de la RDA, en 1990, l'ouverture des archives de la Stasi permit à un grand nombre d'Allemands de l'Est de découvrir qu'ils avaient été espionnés pendant parfois des années par un(e) voisin(e), un(e) ami(e), un époux, une épouse, un(e) collègue de travail. Cette situation engendra évidemment un grand nombre de drames humains (divorce, rupture de relations amicales, haines dans certains voisinages, etc.)


Tous les commentaires (22)

a écrit : Voici un petit site qui permet de se rendre compte visuellement de la taille des dossier de la Stasi, et de la NSA, en illustrant sur OpenStreetMap la taille que prendrait les dossier des deux organismes : opendatacity.github.io/stasi-vs-nsa/english.html
La taille que prend les dossier de la Stasi est im
pressionnant, en prenant une bonne partie du champ de mars, avec 200 kilomètres de dossier.
C'est déjà glaçant.
Puis, on regarde la taille que prennent les dossier de la NSA, et on se rend compte de la puissance qu'offre l'informatique pour automatiser tout ça, que ce soit pour la récolte d'informations, l'archivage, ou la consultation.
Afficher tout
Oui enfin c'est surtout que les USA sont plus ouverts là dessus.
On ne sais même pas encore précisément le nombre de victime du régime communiste de l'URSS alors la quantité de renseignements que pourrait avoir le SVR aujourd'hui... c'est pas pour demain.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : J'ai mieux:
La dictature, c'est : Ferme ta gueule.
La démocratie c'est: Cause toujours.

Pour l'anecdote, ce qui est incroyable, c'est vraiment le volume physique des archives de la Stasi, pas forcément la quantité de données.
J'en vois qui parlent de la NSA,
son fonctionnement est quelque peu différent, la NSA espionne tout le monde, quand elle a un doute sur quelqu'un, elle "écoute" tous ses amis FB et autres, tous ses contacts, et écoute aussi tous les amis de ces amis, ce qui revient à peu près à "écouter" environ 2 millions de personnes au troisième cycle pour un seul suspect, (ce que ne pouvait pas faire la Stasi) ils sont véritablement noyés sous les données, mais ce sont des archives, en vrai, il n'y a qu'une poignée de blaireaux qui lisent tout ce bordel. Le temps de lire une page, y'en a 5000 de plus qui ont été archivées automatiquement, et je suis gentil. Donc pas de stress. ;) Afficher tout
Oui enfin ils espionnent les informations qu'on donne finalement. Rien ne vous empêche d'être plus intelligent dans ce que vous transmettez comme information.
Et je ne suis même pas sur que ce soit des personnes qui lisent tout ça. Sûrement des programmes qui cherchent des mots clés.
Et on nous écoute en démocratie. Je suis étudiant et aux dernières élections mon avis a été écouté et à compté. J'ai eu les repas a 1€ par jour et mon père a pu se faire rembourser ses soins dentaires. Entre autres.

Posté le

android

(0)

Répondre