L'Australie a eu des courses de chars

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

J'avais vu la vidéo d'une course sur youtube...impressionnant ! Si dans la première version de la course, la moto est pilotée normalement et tire un char dont l'aurige est purement décoratif, la seconde version implique que l'aurige pilote, depuis son char, 2 motos action'ant direction et accélération avec des rênes... Aussi couillus que leurs illustrés aînés les mecs !!!

Posté le

android

(45)

Répondre

a écrit : D'ailleurs Madmax a été tourné en Australie après une coupure d'internet de 3 semaines.

De base ça devait être un documentaire sur la vie sans internet.
J'avais toujours entendu dire que le scénario du film Mad Max, avait été inspiré à George Miller, par la vue du comportement des Australiens, durant les restrictions d'essence ayant eues lieu dans les années 70.
Quant aux 16 motos utilisées dans le film, elles provenaient d'un don effectué par la marque Japonaise Kawasaki.
Fort heureusement d'ailleurs, car le budget financier du 1er Mad Max était ridicule: 350 000 $ Australiens.

Posté le

android

(28)

Répondre

a écrit : J'avais toujours entendu dire que le scénario du film Mad Max, avait été inspiré à George Miller, par la vue du comportement des Australiens, durant les restrictions d'essence ayant eues lieu dans les années 70.
Quant aux 16 motos utilisées dans le film, elles provenaient d'un don effectué par la
marque Japonaise Kawasaki.
Fort heureusement d'ailleurs, car le budget financier du 1er Mad Max était ridicule: 350 000 $ Australiens.
Afficher tout
Pour avoir vu le 1er Mad Max, le scénario ne tourne pas autour du manque de carbu mais d'un effondrement de la société, c'est un film d'ultraviolence, par contre le second effectivement... le carbu est central, quand au troisième, il valorise bien la merde de porc, Le recyclage est la clé de notre avenir! ^^
Mad Max 1, tourné avec du scotch et des bouts de ficelle, le film le plus rentable de tout les temps il me semble, qui a rapporté plus de 100 fois ce qu'il a coûté!


Tous les commentaires (20)

J'avais vu la vidéo d'une course sur youtube...impressionnant ! Si dans la première version de la course, la moto est pilotée normalement et tire un char dont l'aurige est purement décoratif, la seconde version implique que l'aurige pilote, depuis son char, 2 motos action'ant direction et accélération avec des rênes... Aussi couillus que leurs illustrés aînés les mecs !!!

Posté le

android

(45)

Répondre

Comme on pour le voir dans les vidéos présentes dans les sources, cette discipline était principalement pratiquée par des flics et elles ont été tournées pendant des démonstration de la police et des pompiers australiens...

Posté le

android

(6)

Répondre

D'ailleurs Madmax a été tourné en Australie après une coupure d'internet de 3 semaines.

De base ça devait être un documentaire sur la vie sans internet.

Et bé j'aurais bien aimé aussi une course de chars tirés par des kangourous.

a écrit : D'ailleurs Madmax a été tourné en Australie après une coupure d'internet de 3 semaines.

De base ça devait être un documentaire sur la vie sans internet.
J'avais toujours entendu dire que le scénario du film Mad Max, avait été inspiré à George Miller, par la vue du comportement des Australiens, durant les restrictions d'essence ayant eues lieu dans les années 70.
Quant aux 16 motos utilisées dans le film, elles provenaient d'un don effectué par la marque Japonaise Kawasaki.
Fort heureusement d'ailleurs, car le budget financier du 1er Mad Max était ridicule: 350 000 $ Australiens.

Posté le

android

(28)

Répondre

a écrit : J'avais toujours entendu dire que le scénario du film Mad Max, avait été inspiré à George Miller, par la vue du comportement des Australiens, durant les restrictions d'essence ayant eues lieu dans les années 70.
Quant aux 16 motos utilisées dans le film, elles provenaient d'un don effectué par la
marque Japonaise Kawasaki.
Fort heureusement d'ailleurs, car le budget financier du 1er Mad Max était ridicule: 350 000 $ Australiens.
Afficher tout
Pour avoir vu le 1er Mad Max, le scénario ne tourne pas autour du manque de carbu mais d'un effondrement de la société, c'est un film d'ultraviolence, par contre le second effectivement... le carbu est central, quand au troisième, il valorise bien la merde de porc, Le recyclage est la clé de notre avenir! ^^
Mad Max 1, tourné avec du scotch et des bouts de ficelle, le film le plus rentable de tout les temps il me semble, qui a rapporté plus de 100 fois ce qu'il a coûté!

a écrit : Pour avoir vu le 1er Mad Max, le scénario ne tourne pas autour du manque de carbu mais d'un effondrement de la société, c'est un film d'ultraviolence, par contre le second effectivement... le carbu est central, quand au troisième, il valorise bien la merde de porc, Le recyclage est la clé de notre avenir! ^^
Mad Max 1, tourné avec du scotch et des bouts de ficelle, le film le plus rentable de tout les temps il me semble, qui a rapporté plus de 100 fois ce qu'il a coûté!
Afficher tout
Oui, tu as raison.
Ce que je voulais dire, c'est que Miller à pris comme référence, les situations de tension et parfois de violence qui ont eues lieu dans les stations service, suite au choc pétrolier de 1973.
Quelques images des années 70, pour l'illustrer:
youtu.be/pqAsXNb7j3c

Même si je n'étais qu'un enfant en 1973, j'ai de très clairs souvenirs de grandes préoccupations, de par cette flambée subite des prix.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Pour avoir vu le 1er Mad Max, le scénario ne tourne pas autour du manque de carbu mais d'un effondrement de la société, c'est un film d'ultraviolence, par contre le second effectivement... le carbu est central, quand au troisième, il valorise bien la merde de porc, Le recyclage est la clé de notre avenir! ^^
Mad Max 1, tourné avec du scotch et des bouts de ficelle, le film le plus rentable de tout les temps il me semble, qui a rapporté plus de 100 fois ce qu'il a coûté!
Afficher tout
Mad Max 1 a été le film le plus rentable, jusqu'a la sortie de "The Blair Witch Project", en 1999, qui le détrôna.

Un autre film, qui fera aussi connaître le ciné Australien, est "Picnic at Hanging Rock" du, alors inconnu, Peter Weir ( Witness, the Truman show...)

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : J'avais toujours entendu dire que le scénario du film Mad Max, avait été inspiré à George Miller, par la vue du comportement des Australiens, durant les restrictions d'essence ayant eues lieu dans les années 70.
Quant aux 16 motos utilisées dans le film, elles provenaient d'un don effectué par la
marque Japonaise Kawasaki.
Fort heureusement d'ailleurs, car le budget financier du 1er Mad Max était ridicule: 350 000 $ Australiens.
Afficher tout
Sans doute, mon comm' était juste une boutade :)

a écrit : Sans doute, mon comm' était juste une boutade :) Internet... 1979.... Ça ne devait pas aller bien loin.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Pour avoir vu le 1er Mad Max, le scénario ne tourne pas autour du manque de carbu mais d'un effondrement de la société, c'est un film d'ultraviolence, par contre le second effectivement... le carbu est central, quand au troisième, il valorise bien la merde de porc, Le recyclage est la clé de notre avenir! ^^
Mad Max 1, tourné avec du scotch et des bouts de ficelle, le film le plus rentable de tout les temps il me semble, qui a rapporté plus de 100 fois ce qu'il a coûté!
Afficher tout
Effectivement il a bien rapporté.
www.allocine.fr/diaporamas/cinema/diaporama-18674261/#page=26

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Pour avoir vu le 1er Mad Max, le scénario ne tourne pas autour du manque de carbu mais d'un effondrement de la société, c'est un film d'ultraviolence, par contre le second effectivement... le carbu est central, quand au troisième, il valorise bien la merde de porc, Le recyclage est la clé de notre avenir! ^^
Mad Max 1, tourné avec du scotch et des bouts de ficelle, le film le plus rentable de tout les temps il me semble, qui a rapporté plus de 100 fois ce qu'il a coûté!
Afficher tout
J'ai toujours crû que c'était le film "paranormal activitie" qui était le film le plus rentable en comptant le budget de départ, mais selon le site m.the-numbers.com/movie/budgets
C'est bien Mad max avec pour budget 200 000$ et comme revenus 49,7 millions qui est le numéro 1

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Pour avoir vu le 1er Mad Max, le scénario ne tourne pas autour du manque de carbu mais d'un effondrement de la société, c'est un film d'ultraviolence, par contre le second effectivement... le carbu est central, quand au troisième, il valorise bien la merde de porc, Le recyclage est la clé de notre avenir! ^^
Mad Max 1, tourné avec du scotch et des bouts de ficelle, le film le plus rentable de tout les temps il me semble, qui a rapporté plus de 100 fois ce qu'il a coûté!
Afficher tout
Ce film est devenu le plus gros succès financier pour un film australien.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : J'avais toujours entendu dire que le scénario du film Mad Max, avait été inspiré à George Miller, par la vue du comportement des Australiens, durant les restrictions d'essence ayant eues lieu dans les années 70.
Quant aux 16 motos utilisées dans le film, elles provenaient d'un don effectué par la
marque Japonaise Kawasaki.
Fort heureusement d'ailleurs, car le budget financier du 1er Mad Max était ridicule: 350 000 $ Australiens.
Afficher tout
C'est pas tout à fait ça. George Miller, à l'époque médecin urgentiste, et Byron Kennedy, travaillaient ensemble sur le projet Mad Max inspiré du travail d'urgentiste.
George Miller, insatisfait des dialogues, fait appel à un ami cinéphile, James McCausland, pour réécrire le scénario et qui n'a aucune expérience dans ce domaine.
C'est ce dernier qui intégrera ses observations sur le choc pétrolier de 1973 et ses effets sur le comportement des automobilistes australiens.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : C'est pas tout à fait ça. George Miller, à l'époque médecin urgentiste, et Byron Kennedy, travaillaient ensemble sur le projet Mad Max inspiré du travail d'urgentiste.
George Miller, insatisfait des dialogues, fait appel à un ami cinéphile, James McCausland, pour réécrire le scénario et qui n'
a aucune expérience dans ce domaine.
C'est ce dernier qui intégrera ses observations sur le choc pétrolier de 1973 et ses effets sur le comportement des automobilistes australiens.
Afficher tout
Combien de fois ne me suis-je pas dit que des commentaires -comme le tien!- auraient toute sa place en tant qu'anecdote SCMB à part entière.

Pour moi, les meilleurs film et livres, sont ceux qui se rapportent aux biographies.
Dans le cadre d'une fiction cinématographique ou télévisée, les producteurs Américains ont une "coutume": Un scénariste écrit une trame originale, puis un second reprend son travail, la faisant parfois évoluer positivement, par des idées apportées de son propre vécu, puis un troisième, etc...
C'est ce qui semble s'être passé dans le cas de Mad Max, où James McCausland rajoute une extrapolation de son vécu, à celle que Miller voulait dépeindre ( extrapolation issue de son vécu d'urgentiste).

Merci.

Posté le

android

(4)

Répondre

Quelque peu hors sujet, il existe le très bon documentaire "Not quite Hollywood" sur les films australiens des années 70, 80.
Bien que ce doc parle du cinéma australien de série B de manière générale, on y découvre entre autre comment a été réalisé Mad Max, force est de constater que les cascadeurs étaient complètement cinglés.
Ceci dit quand on voit les courses de char, on comprend mieux.

a écrit : Quelque peu hors sujet, il existe le très bon documentaire "Not quite Hollywood" sur les films australiens des années 70, 80.
Bien que ce doc parle du cinéma australien de série B de manière générale, on y découvre entre autre comment a été réalisé Mad Max, force est de constater que les cascadeurs éta
ient complètement cinglés.
Ceci dit quand on voit les courses de char, on comprend mieux.
Afficher tout
Pour les scènes de motos de Mad Max 1, seuls sept conducteurs n'étaient pas de vrais motards.
Tous les autres furent de réels motards employés comme extras, faisant usage de leurs véritables vêtements.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Pour les scènes de motos de Mad Max 1, seuls sept conducteurs n'étaient pas de vrais motards.
Tous les autres furent de réels motards employés comme extras, faisant usage de leurs véritables vêtements.
En revanche quand Goose tape une bourre a plus de 200 km\h, c'est du vrai, on peut voir dans le doc une photo du cameraman derrière le pilote filmer la séquence. Les caméras de l'époque n'étaient pas des GoPros.

www.reddit.com/r/OldSchoolCool/comments/feg1th/mad_max_cinematographer_david_eggby_1977/

a écrit : En revanche quand Goose tape une bourre a plus de 200 km\h, c'est du vrai, on peut voir dans le doc une photo du cameraman derrière le pilote filmer la séquence. Les caméras de l'époque n'étaient pas des GoPros.

www.reddit.com/r/OldSchoolCool/comments/feg1th/mad_max_cinematographer_david_eggby_1977/
oui !!!!
La moto est d'ailleurs l'une des 16 qui furent données par Kawasaki. Une Kawasaki Kz1000.
Au final, ce fut un bon investissement de la part de la firme Japonaise. Le succès mondial du film, en fera une moto de légende... Et un succès commercial.

Posté le

android

(1)

Répondre