Le premier blockbuster hollywoodien était à la gloire du Ku Klux Klan

Proposé par
le
dans

Le premier blockbuster d’Hollywood, qui est aussi le premier film diffusé à la Maison-Blanche, « The Birth Of A Nation », est un film à la gloire du Ku Klux Klan. Environ un quart des Américains a vu ce film à sa sortie en 1915. On considère qu'il a durablement relancé le KKK, alors en perte de vitesse, mais qu’il est également à l’origine du cinéma noir indépendant, par réaction.


Commentaires préférés (3)

Selon la page anglophone de Wikipédia, le film a généré, lors de sa première sortie en 1915, plus de 60 millions de dollars au box-office, soit l'équivalent de plus d'1,5 milliards de dollars aujourd'hui en prenant en compte l'inflation.
Sachant que la place était vendue 2,20 $ (équivalent à 56 $ en 2020) pendant 44 semaines lors de la sortie du film, ça correspond à plus de 27 millions de places vendues. Sachant qu'il y avait environ 100 millions d'habitants aux États-Unis en 1915, on peut donc supposer qu'effectivement un quart de la population de l'époque a vu le film. J'aurai tendance à dire qu'il faut quand même prendre cette information avec des pincettes.

Posté le

android

(41)

Répondre

Commentaire supprimé Qui veut d'ailleurs dire "Le clan du cercle".

Les 6 membres fondateurs (d'anciens officiers sudistes sans-le-sou) inventent ce clan pour s'amuser et briser la monotonie du quotidien.

Plusieurs noms ont été proposé : "The Jolly Six", "The Thespians". C'est finalement le nom "The Circle" qui est retenu et qui est traduit en grec ancien pour faire plus distinguer et mystérieux : "Kuklos". Ils ajoutent Klan en mémoire de leurs ancêtre Ecossais.
Avec un peu de mise en forme ils arrivent à "Ku Klux Klan". Ils étaient content de leur trouvaille.

Bon en se renseignant un peu plus sur le sujet, ce qui est très amusant c'est que ces 6 gars ont fait le KKK juste pour s'amuser mais sans jamais croire que ça irait aussi loin. Les premières actions du KKK sont des cavalcades nocturnes pour chanter des sérénades aux filles et à leurs parents.
Mieux encore, pour améliorer leur tenue et impressionner les noirs, "toujours sensibles aux manifestations d'apparence magique" (cf. Hans Louis Trefousse, Reconstruction : America's First Effort at Racial Democracy), et amuser le public lors de leurs processions, ils confectionnent des robes blanches qu'ils ornent de symboles étoiles, demi-lune, sur des morceaux d'étoffes rouges et se coiffent de chapeaux de sorcières coniques. Ils optent aussi pour des grades "ridicules" mais "magiques" : "Grand sorcier", "Grand dragon", Grand cyclope", "Grand Titan".
Donc on est plus sur des petits comiques qu'autre chose (au tout début hein ;) )

Puis les blancs sudistes pauvres vont se faire tout un film du KKK : "les membres du Klan font régulièrement des chahuts nocturnes autour des habitations des carpetbaggers ou des représentants du gouvernement fédéral et font des émules un peu partout dans le Sud. Des légendes commencent à se développer autour de ces cavaliers de la nuit, ce seraient des fantômes, ou bien des géants, la presse locale parle des fantômes des héros sudistes morts... les Afro-Américains prennent également peur, c'est ainsi que sans le vouloir le Klan devient une force politique."

Cette popularité qui va croitre très rapidement fait que le clan passe en 2 ans de "blague" à force politique et on garde tout son folklore car il fait peur aux noirs et aux blancs du nord. Soit tout ceux qu'ils n'aiment pas.

D'ailleurs les temps changent car avant pour entrer au KKK il fallait être anti-Républicain.

a écrit : Qui veut d'ailleurs dire "Le clan du cercle".

Les 6 membres fondateurs (d'anciens officiers sudistes sans-le-sou) inventent ce clan pour s'amuser et briser la monotonie du quotidien.

Plusieurs noms ont été proposé : "The Jolly Six", "The Thespians"
;. C'est finalement le nom "The Circle" qui est retenu et qui est traduit en grec ancien pour faire plus distinguer et mystérieux : "Kuklos". Ils ajoutent Klan en mémoire de leurs ancêtre Ecossais.
Avec un peu de mise en forme ils arrivent à "Ku Klux Klan". Ils étaient content de leur trouvaille.

Bon en se renseignant un peu plus sur le sujet, ce qui est très amusant c'est que ces 6 gars ont fait le KKK juste pour s'amuser mais sans jamais croire que ça irait aussi loin. Les premières actions du KKK sont des cavalcades nocturnes pour chanter des sérénades aux filles et à leurs parents.
Mieux encore, pour améliorer leur tenue et impressionner les noirs, "toujours sensibles aux manifestations d'apparence magique" (cf. Hans Louis Trefousse, Reconstruction : America's First Effort at Racial Democracy), et amuser le public lors de leurs processions, ils confectionnent des robes blanches qu'ils ornent de symboles étoiles, demi-lune, sur des morceaux d'étoffes rouges et se coiffent de chapeaux de sorcières coniques. Ils optent aussi pour des grades "ridicules" mais "magiques" : "Grand sorcier", "Grand dragon", Grand cyclope", "Grand Titan".
Donc on est plus sur des petits comiques qu'autre chose (au tout début hein ;) )

Puis les blancs sudistes pauvres vont se faire tout un film du KKK : "les membres du Klan font régulièrement des chahuts nocturnes autour des habitations des carpetbaggers ou des représentants du gouvernement fédéral et font des émules un peu partout dans le Sud. Des légendes commencent à se développer autour de ces cavaliers de la nuit, ce seraient des fantômes, ou bien des géants, la presse locale parle des fantômes des héros sudistes morts... les Afro-Américains prennent également peur, c'est ainsi que sans le vouloir le Klan devient une force politique."

Cette popularité qui va croitre très rapidement fait que le clan passe en 2 ans de "blague" à force politique et on garde tout son folklore car il fait peur aux noirs et aux blancs du nord. Soit tout ceux qu'ils n'aiment pas.

D'ailleurs les temps changent car avant pour entrer au KKK il fallait être anti-Républicain.
Afficher tout
Bref, une partie de "Donjons et Dragons" qui a mal tourné...

Posté le

android

(64)

Répondre


Tous les commentaires (6)

Selon la page anglophone de Wikipédia, le film a généré, lors de sa première sortie en 1915, plus de 60 millions de dollars au box-office, soit l'équivalent de plus d'1,5 milliards de dollars aujourd'hui en prenant en compte l'inflation.
Sachant que la place était vendue 2,20 $ (équivalent à 56 $ en 2020) pendant 44 semaines lors de la sortie du film, ça correspond à plus de 27 millions de places vendues. Sachant qu'il y avait environ 100 millions d'habitants aux États-Unis en 1915, on peut donc supposer qu'effectivement un quart de la population de l'époque a vu le film. J'aurai tendance à dire qu'il faut quand même prendre cette information avec des pincettes.

Posté le

android

(41)

Répondre

Commentaire supprimé Qui veut d'ailleurs dire "Le clan du cercle".

Les 6 membres fondateurs (d'anciens officiers sudistes sans-le-sou) inventent ce clan pour s'amuser et briser la monotonie du quotidien.

Plusieurs noms ont été proposé : "The Jolly Six", "The Thespians". C'est finalement le nom "The Circle" qui est retenu et qui est traduit en grec ancien pour faire plus distinguer et mystérieux : "Kuklos". Ils ajoutent Klan en mémoire de leurs ancêtre Ecossais.
Avec un peu de mise en forme ils arrivent à "Ku Klux Klan". Ils étaient content de leur trouvaille.

Bon en se renseignant un peu plus sur le sujet, ce qui est très amusant c'est que ces 6 gars ont fait le KKK juste pour s'amuser mais sans jamais croire que ça irait aussi loin. Les premières actions du KKK sont des cavalcades nocturnes pour chanter des sérénades aux filles et à leurs parents.
Mieux encore, pour améliorer leur tenue et impressionner les noirs, "toujours sensibles aux manifestations d'apparence magique" (cf. Hans Louis Trefousse, Reconstruction : America's First Effort at Racial Democracy), et amuser le public lors de leurs processions, ils confectionnent des robes blanches qu'ils ornent de symboles étoiles, demi-lune, sur des morceaux d'étoffes rouges et se coiffent de chapeaux de sorcières coniques. Ils optent aussi pour des grades "ridicules" mais "magiques" : "Grand sorcier", "Grand dragon", Grand cyclope", "Grand Titan".
Donc on est plus sur des petits comiques qu'autre chose (au tout début hein ;) )

Puis les blancs sudistes pauvres vont se faire tout un film du KKK : "les membres du Klan font régulièrement des chahuts nocturnes autour des habitations des carpetbaggers ou des représentants du gouvernement fédéral et font des émules un peu partout dans le Sud. Des légendes commencent à se développer autour de ces cavaliers de la nuit, ce seraient des fantômes, ou bien des géants, la presse locale parle des fantômes des héros sudistes morts... les Afro-Américains prennent également peur, c'est ainsi que sans le vouloir le Klan devient une force politique."

Cette popularité qui va croitre très rapidement fait que le clan passe en 2 ans de "blague" à force politique et on garde tout son folklore car il fait peur aux noirs et aux blancs du nord. Soit tout ceux qu'ils n'aiment pas.

D'ailleurs les temps changent car avant pour entrer au KKK il fallait être anti-Républicain.

a écrit : Qui veut d'ailleurs dire "Le clan du cercle".

Les 6 membres fondateurs (d'anciens officiers sudistes sans-le-sou) inventent ce clan pour s'amuser et briser la monotonie du quotidien.

Plusieurs noms ont été proposé : "The Jolly Six", "The Thespians"
;. C'est finalement le nom "The Circle" qui est retenu et qui est traduit en grec ancien pour faire plus distinguer et mystérieux : "Kuklos". Ils ajoutent Klan en mémoire de leurs ancêtre Ecossais.
Avec un peu de mise en forme ils arrivent à "Ku Klux Klan". Ils étaient content de leur trouvaille.

Bon en se renseignant un peu plus sur le sujet, ce qui est très amusant c'est que ces 6 gars ont fait le KKK juste pour s'amuser mais sans jamais croire que ça irait aussi loin. Les premières actions du KKK sont des cavalcades nocturnes pour chanter des sérénades aux filles et à leurs parents.
Mieux encore, pour améliorer leur tenue et impressionner les noirs, "toujours sensibles aux manifestations d'apparence magique" (cf. Hans Louis Trefousse, Reconstruction : America's First Effort at Racial Democracy), et amuser le public lors de leurs processions, ils confectionnent des robes blanches qu'ils ornent de symboles étoiles, demi-lune, sur des morceaux d'étoffes rouges et se coiffent de chapeaux de sorcières coniques. Ils optent aussi pour des grades "ridicules" mais "magiques" : "Grand sorcier", "Grand dragon", Grand cyclope", "Grand Titan".
Donc on est plus sur des petits comiques qu'autre chose (au tout début hein ;) )

Puis les blancs sudistes pauvres vont se faire tout un film du KKK : "les membres du Klan font régulièrement des chahuts nocturnes autour des habitations des carpetbaggers ou des représentants du gouvernement fédéral et font des émules un peu partout dans le Sud. Des légendes commencent à se développer autour de ces cavaliers de la nuit, ce seraient des fantômes, ou bien des géants, la presse locale parle des fantômes des héros sudistes morts... les Afro-Américains prennent également peur, c'est ainsi que sans le vouloir le Klan devient une force politique."

Cette popularité qui va croitre très rapidement fait que le clan passe en 2 ans de "blague" à force politique et on garde tout son folklore car il fait peur aux noirs et aux blancs du nord. Soit tout ceux qu'ils n'aiment pas.

D'ailleurs les temps changent car avant pour entrer au KKK il fallait être anti-Républicain.
Afficher tout
Bref, une partie de "Donjons et Dragons" qui a mal tourné...

Posté le

android

(64)

Répondre

Le président Wilson était un ségrégationniste pur et dur, comme en général les adhérents du parti Démocrate à l'époque

a écrit : Le président Wilson était un ségrégationniste pur et dur, comme en général les adhérents du parti Démocrate à l'époque Peut être le sont ils toujours ?

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Selon la page anglophone de Wikipédia, le film a généré, lors de sa première sortie en 1915, plus de 60 millions de dollars au box-office, soit l'équivalent de plus d'1,5 milliards de dollars aujourd'hui en prenant en compte l'inflation.
Sachant que la place était vendue 2,20 $ (équivalent à 5
6 $ en 2020) pendant 44 semaines lors de la sortie du film, ça correspond à plus de 27 millions de places vendues. Sachant qu'il y avait environ 100 millions d'habitants aux États-Unis en 1915, on peut donc supposer qu'effectivement un quart de la population de l'époque a vu le film. J'aurai tendance à dire qu'il faut quand même prendre cette information avec des pincettes. Afficher tout
Bonsoir gladius, la place à 2 dollars en 1915 je veux bien, mais 56 dollars en 2020 cela me paraît énorme. Un ticket peut il être aussi chère ?

Posté le

android

(0)

Répondre