La césarienne a un effet sur le système immunitaire des bébés

Proposé par
le
dans

Commentaires préférés (3)

Les enfants nés par césarienne ne sont pas exposés directement au microbiote intestinale de la mère. Un accouchement par voie basse permet la création d'un terrain favorable pour les bactéries digestives et respiratoires.

Ainsi, les enfants nés par césarienne sont plus susceptibles d'être obèses car ils ne sont pas munis des bactéries digestives (les lactobacilles) permettant d'éliminer efficacement les aliments gras et sucrés. Ils sont également susceptibles de développer des maladies respiratoires comme de l'asthme et des rhinites allergiques.

On peut corriger un peu le tir en favorisant l'allaitement.

a écrit : J'avais lu quelque part que du fait de la tendance évolutive de l'être humain, la femme a un bassin de plus en plus petit ce qui fait qu'à l'avenir l'accouchement naturel sera de moins en moins possible. La césarienne deviendra donc obligatoire.
Ça laisse présager un futur chatoyant pour
nos arrières arrières arrières arrières petits enfants. Afficher tout
C'est un peu pareil sur d'autres aspects du corps humain.

Grâce aux progrès de la médecine, beaucoup de ceux qui ont un système immunitaire faible et/ou de légères malformations physiques survivent (à l'enfance, mais pas que), vivent une vie relativement normale et se reproduisent, transmettant leurs gènes.

La notion de survie du plus apte (qui règne dans la nature) a donc totalement changé.
Et je ne m'inquiète pas outre mesure de ce futur là. Puisque les techniques humaines permettront à ces humains du futur de s'en sortir.

Et si par malheur, l'on perdait toute la technique dont on dispose aujourd'hui, ce sera juste un retour à l'état naturel avec re-sélection naturelle des femmes au bassin le plus large ou d'enfants à petite tête (j'imagine). Un nouvel équilibre sera sûrement trouvé.

a écrit : Les enfants nés par césarienne ne sont pas exposés directement au microbiote intestinale de la mère. Un accouchement par voie basse permet la création d'un terrain favorable pour les bactéries digestives et respiratoires.

Ainsi, les enfants nés par césarienne sont plus susceptibles d'être obèses
car ils ne sont pas munis des bactéries digestives (les lactobacilles) permettant d'éliminer efficacement les aliments gras et sucrés. Ils sont également susceptibles de développer des maladies respiratoires comme de l'asthme et des rhinites allergiques.

On peut corriger un peu le tir en favorisant l'allaitement.
Afficher tout
À la lecture des sources, le truc le plus dingue qu'on apprend et que j'ignorais totalement pour ma part, c'est que les êtres humains naissant "stériles":

- Les bébés à la naissance n'ont aucun microbe ni aucune bactérie dans leurs corps !


Tous les commentaires (58)

Les enfants nés par césarienne ne sont pas exposés directement au microbiote intestinale de la mère. Un accouchement par voie basse permet la création d'un terrain favorable pour les bactéries digestives et respiratoires.

Ainsi, les enfants nés par césarienne sont plus susceptibles d'être obèses car ils ne sont pas munis des bactéries digestives (les lactobacilles) permettant d'éliminer efficacement les aliments gras et sucrés. Ils sont également susceptibles de développer des maladies respiratoires comme de l'asthme et des rhinites allergiques.

On peut corriger un peu le tir en favorisant l'allaitement.

J'avais lu quelque part que du fait de la tendance évolutive de l'être humain, la femme a un bassin de plus en plus petit ce qui fait qu'à l'avenir l'accouchement naturel sera de moins en moins possible. La césarienne deviendra donc obligatoire.
Ça laisse présager un futur chatoyant pour nos arrières arrières arrières arrières petits enfants.

a écrit : J'avais lu quelque part que du fait de la tendance évolutive de l'être humain, la femme a un bassin de plus en plus petit ce qui fait qu'à l'avenir l'accouchement naturel sera de moins en moins possible. La césarienne deviendra donc obligatoire.
Ça laisse présager un futur chatoyant pour
nos arrières arrières arrières arrières petits enfants. Afficher tout
C'est un peu pareil sur d'autres aspects du corps humain.

Grâce aux progrès de la médecine, beaucoup de ceux qui ont un système immunitaire faible et/ou de légères malformations physiques survivent (à l'enfance, mais pas que), vivent une vie relativement normale et se reproduisent, transmettant leurs gènes.

La notion de survie du plus apte (qui règne dans la nature) a donc totalement changé.
Et je ne m'inquiète pas outre mesure de ce futur là. Puisque les techniques humaines permettront à ces humains du futur de s'en sortir.

Et si par malheur, l'on perdait toute la technique dont on dispose aujourd'hui, ce sera juste un retour à l'état naturel avec re-sélection naturelle des femmes au bassin le plus large ou d'enfants à petite tête (j'imagine). Un nouvel équilibre sera sûrement trouvé.

a écrit : Les enfants nés par césarienne ne sont pas exposés directement au microbiote intestinale de la mère. Un accouchement par voie basse permet la création d'un terrain favorable pour les bactéries digestives et respiratoires.

Ainsi, les enfants nés par césarienne sont plus susceptibles d'être obèses
car ils ne sont pas munis des bactéries digestives (les lactobacilles) permettant d'éliminer efficacement les aliments gras et sucrés. Ils sont également susceptibles de développer des maladies respiratoires comme de l'asthme et des rhinites allergiques.

On peut corriger un peu le tir en favorisant l'allaitement.
Afficher tout
À la lecture des sources, le truc le plus dingue qu'on apprend et que j'ignorais totalement pour ma part, c'est que les êtres humains naissant "stériles":

- Les bébés à la naissance n'ont aucun microbe ni aucune bactérie dans leurs corps !

La fille est née en Janvier par césarienne, elle est en parfaite santé, n’a jamais été malade et a un poids idéal à son âge.

Mais moi je me dit, peut être que c'est une idée stupide

Au vu des progrès de la médecine qu'on arrive à faire "tout" on ne pourrais pas simplement prélever des bactéries et en faire un sérum ou autre pour l'administrer au bébé et donc par conséquent qu'il soit comme un bébé né par voie basse?

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : Mais moi je me dit, peut être que c'est une idée stupide

Au vu des progrès de la médecine qu'on arrive à faire "tout" on ne pourrais pas simplement prélever des bactéries et en faire un sérum ou autre pour l'administrer au bébé et donc par conséquent qu'il soit comme un bébé né par voie basse?
J'allais poser exactement la même question. Le passage par la voie basse ne dure que quelques minutes, a priori ça ne semble pas impossible à recréer d'une autre façon.
Mais si ce n'est pas fait, c'est que tout cela doit être un peu plus complexe...

Edit : dans les sources, ce lien entre "qualité" du système immunitaire et naissance par voie basse est évoqué au conditionnel. On est encore dans l'incertitude. Et des études cliniques sont en cours sur une centaine de nourrissons pour voir si en faisant téter au bébé un écouvillon frotté au périnée de la mère peut renforcer ses défenses immunitaires par la suite...

a écrit : J'avais lu quelque part que du fait de la tendance évolutive de l'être humain, la femme a un bassin de plus en plus petit ce qui fait qu'à l'avenir l'accouchement naturel sera de moins en moins possible. La césarienne deviendra donc obligatoire.
Ça laisse présager un futur chatoyant pour
nos arrières arrières arrières arrières petits enfants. Afficher tout
Je n'ai jamais vraiment compris ces tendances évolutives de l'homme dont on nous parle souvent dans les médias, comme par exemple la taille des individus ou la pointure qui augmenteraient. Je me trompe peut être (j'ai pas toujours été assidu à la fac), mais il n'y a pas de sélection naturelle favorisant les femmes à petit bassin pour la reproduction (même si les critères de beauté sont plutôt en leur faveur actuellement) ni pour la mortalité, et le brassage des populations est trop important pour avoir une dérive génétique. Ce serait donc lié aux conditions de vie et régimes alimentaires (épigénétisme ?), qui favoriserait ces changements morphologique lors de la croissance des individus. Cela ne serait pas irréversible d'une génération à l'autre. Si quelqu'un calé dans ce domaine peut me renseigner là-dessus, ça m'intéresse !

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : La fille est née en Janvier par césarienne, elle est en parfaite santé, n’a jamais été malade et a un poids idéal à son âge. La moitié des asthmatiques ont vu se déclarer leur maladie à l'âge adulte (plus de 30 ans).
Quant aux allergies, qui vont bien souvent de paire avec l'asthme, difficile de les déceler avant que l'enfant ne soit confronté à l'allergène (fruits à coque, fruits de mer, poisson, lait de vache, soja, moutarde...)

a écrit : J'avais lu quelque part que du fait de la tendance évolutive de l'être humain, la femme a un bassin de plus en plus petit ce qui fait qu'à l'avenir l'accouchement naturel sera de moins en moins possible. La césarienne deviendra donc obligatoire.
Ça laisse présager un futur chatoyant pour
nos arrières arrières arrières arrières petits enfants. Afficher tout
J'avais lu il me semble la même chose, avec un complément : cette évolution du bassin est déjà bien avancée et est due à la station bipède.
L'Homme se tient sur 2 jambes, sa musculature s'est développée dans ce sens, et cela a réduit "l'espace disponible", rendant les accouchements plus difficiles.
J'imagine que la sélection naturelle selon Darwin aurait pu réduire les individus avec ce problème trop marqué, ou aurait favorisé une autre forme de bassin, mais les progrès médicaux font que ces individus ne sont pas tellement défavorisés.
Je ne suis pas spécialiste, ni même amateur, donc je raconte peut-être n'importe quoi, c'est pourquoi un avis éclairé s'était bienvenu !
De même, les accouchements sont ils aussi difficiles chez les autres primates (peut-être moins que chez l'Homme mais plus que chez les 100% quadripedes)?

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : La fille est née en Janvier par césarienne, elle est en parfaite santé, n’a jamais été malade et a un poids idéal à son âge. Quel est le lien avec l'anecdote ? Tu comprends je pense que l'anecdote parle d'un phénomène général et pas d'un cas particulier ?

Posté le

android

(20)

Répondre

a écrit : Les enfants nés par césarienne ne sont pas exposés directement au microbiote intestinale de la mère. Un accouchement par voie basse permet la création d'un terrain favorable pour les bactéries digestives et respiratoires.

Ainsi, les enfants nés par césarienne sont plus susceptibles d'être obèses
car ils ne sont pas munis des bactéries digestives (les lactobacilles) permettant d'éliminer efficacement les aliments gras et sucrés. Ils sont également susceptibles de développer des maladies respiratoires comme de l'asthme et des rhinites allergiques.

On peut corriger un peu le tir en favorisant l'allaitement.
Afficher tout
Euh.. les enfants ne passent jamais par les intestins.. du coup on peut parler de microbiote vaginal mais pas intestinal.

Pour info aujourd'hui rien ne permet d'affirmer qu'il y a un lien de cause à effet. De plus, comme expliqué dans le texte ci dessous l'enfant est a priori exposé à la flore vaginale de sa mère lors de rupture de la poche des eaux.

www.revmed.ch/RMS/2016/RMS-N-509/Ensemencement-vaginal-la-science-et-les-nouvelles-croyances-paiennes#:~:text=C'est%20dans%20ce%20contexte,le%20diab%C3%A8te%20et%20l'asthme.

En revanche l'allaitement semble être fort utile pour amorcer le développement de la flore intestinale de bébé et lui donner les anticorps nécessaire au développement d'un bon système immunitaire.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : À la lecture des sources, le truc le plus dingue qu'on apprend et que j'ignorais totalement pour ma part, c'est que les êtres humains naissant "stériles":

- Les bébés à la naissance n'ont aucun microbe ni aucune bactérie dans leurs corps !
Incroyable! ça mériterait une anecdote.

Si je comprends bien c'est en passant par le vagin que le bébé va être en contact avec des bactéries et développer des défenses immunitaires? Puis en portant ses mains a sa bouche?

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : J'avais lu il me semble la même chose, avec un complément : cette évolution du bassin est déjà bien avancée et est due à la station bipède.
L'Homme se tient sur 2 jambes, sa musculature s'est développée dans ce sens, et cela a réduit "l'espace disponible", rendant les accouchements p
lus difficiles.
J'imagine que la sélection naturelle selon Darwin aurait pu réduire les individus avec ce problème trop marqué, ou aurait favorisé une autre forme de bassin, mais les progrès médicaux font que ces individus ne sont pas tellement défavorisés.
Je ne suis pas spécialiste, ni même amateur, donc je raconte peut-être n'importe quoi, c'est pourquoi un avis éclairé s'était bienvenu !
De même, les accouchements sont ils aussi difficiles chez les autres primates (peut-être moins que chez l'Homme mais plus que chez les 100% quadripedes)?
Afficher tout
Y'a aussi le fait que les césariennes sont très bien maitrisées maintenant, l'enfant et la mère survivent, enfant qui pourra donc donner son patrimoine génétique a son enfant.
Donc si le bassin se réduit, mais que tout le monde survit, le caractère génétique se diffusera.

a écrit : Si je comprends bien c'est en passant par le vagin que le bébé va être en contact avec des bactéries et développer des défenses immunitaires? Puis en portant ses mains a sa bouche? En premier ça sera la flore vaginale, puis la flore présente dans le lait maternel si allaitement et ensuite la flore environnante du bébé (on ne vit pas dans un monde stérile).
Effectivement les bébés mettent tout à la bouche, donc ingèrent une quantité faramineuse de bactéries au cours du temps. Elles constitueront leur propre flore plus tard.
Le microbiote (bactéries, virus et champignons que nous hébergeons) joue un rôle fondamental pour notre santé. Que ça soit pour la digestion, les caries, la résistance aux maladies etc...
c’est clairement un terrain qui est de plus en plus étudié car on se rend compte que beaucoup de maladies sont liées à ce microbiote.

a écrit : Si je comprends bien c'est en passant par le vagin que le bébé va être en contact avec des bactéries et développer des défenses immunitaires? Puis en portant ses mains a sa bouche? Oui et non. Il rencontre ses premières bactéries en sortant. Par le bas, bactéries vaginales. Par le haut, bactéries de la peau et autres. L'ordre de prolifération et le type de bactéries présentent conditionneraient la capacité de l'intestin a reconnaître les bonnes/mauvaises bactéries, donc a tuer les mauvaises, donc a éviter de tomber malade.

Sinon il n'a pas besoin de porter ses mains à sa bouche vu que ça bouche passe par le vagin. Ensuite la mère lui en donne d'autres par allaitement, etc.

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Mais moi je me dit, peut être que c'est une idée stupide

Au vu des progrès de la médecine qu'on arrive à faire "tout" on ne pourrais pas simplement prélever des bactéries et en faire un sérum ou autre pour l'administrer au bébé et donc par conséquent qu'il soit comme un bébé né par voie basse?
Des expérimentations sont en cours sur le sujet. On fait incuber des bandes stériles de gaze dans le vagin d'une femme enceinte une heure avant l’intervention de césarienne puis on les met en contact avec la bouche et la peau du bébé après l'opération.

C'est encore en phase d'étude et le lien entre maladies respiratoires et césarienne reste à étayer. Il est "prouvé" par quelques études mais seule une méta-analyse pourra affirmer cela.

a écrit : Euh.. les enfants ne passent jamais par les intestins.. du coup on peut parler de microbiote vaginal mais pas intestinal.

Pour info aujourd'hui rien ne permet d'affirmer qu'il y a un lien de cause à effet. De plus, comme expliqué dans le texte ci dessous l'enfant est a priori exposé à l
a flore vaginale de sa mère lors de rupture de la poche des eaux.

www.revmed.ch/RMS/2016/RMS-N-509/Ensemencement-vaginal-la-science-et-les-nouvelles-croyances-paiennes#:~:text=C'est%20dans%20ce%20contexte,le%20diab%C3%A8te%20et%20l'asthme.

En revanche l'allaitement semble être fort utile pour amorcer le développement de la flore intestinale de bébé et lui donner les anticorps nécessaire au développement d'un bon système immunitaire.
Afficher tout
N'importe quoi. Les enfants naissent par les fesses comme les oeufs de poules !

Sinon, oui tu as raison, c'est le microbiote vaginal qui permet de construire le microbiote intestinal du bébé.

Toutefois, chez la femme, les trois microbiotes (vagin, vessie, anus) sont intimement liés et les bactéries passent souvent de l'un à l'autre sans problème. Parfois, une bactérie de l'un prolifère trop dans l'autre et on connait des infections urinaires par exemple. En ce qui concerne les lactobacilles vaginaux, il proviennent tout de même de l’intestin en migrant du rectum jusqu’au vagin en passant par le périnée et la vulve. Tout simplement en se déplaçant sur la peau grâce au film hydrolipidique qui en recouvre la surface.

Je te rejoins pour le lien de cause à effet qui n'est pas tout à fait déterminé.

a écrit : Des expérimentations sont en cours sur le sujet. On fait incuber des bandes stériles de gaze dans le vagin d'une femme enceinte une heure avant l’intervention de césarienne puis on les met en contact avec la bouche et la peau du bébé après l'opération.

C'est encore en phase d'étude et
le lien entre maladies respiratoires et césarienne reste à étayer. Il est "prouvé" par quelques études mais seule une méta-analyse pourra affirmer cela. Afficher tout
L'article que j'ai posté plus haut parle de ça, l'ensemencement vaginal.

Concrètement y a aucun chiffre serieux sur le sujet. Déjà les chiffres qui disent que les bébés nés par césarienne sont plus malades sont foireux. Partant de là on peu dire qu'on ne sait rien du sujet.

Posté le

android

(1)

Répondre